Publié par Pierrot le Chroniqueur

Je ne vous apprends rien, ami lecteur (à moins que vous n'ayez passé les deux derniers jours quelque part entre Saturne et Jupiter) : Nelson Mandela, l'icône de tout un peuple et même de l'Humanité, est mort. Nous pouvons bien sûr communier dans l'affliction mais, reconnaissez-le, cela n'apportera pas grand-chose et n'a de toute façon aucun rapport avec l'objet du présent blog. 

Ce qui a un rapport, en revanche, c'est une section du Bistro d'hier où s'est posée la question de savoir s'il ne fallait pas bouleverser l'ordre établi des "articles du jour" pour y mettre immédiatement Madiba (qui présente en outre l'immense qualité, une parmi tant d'autres, d'avoir un article labellisé). Dictée par l'émotion du moment, cette volonté serait tout à fait compréhensible (sans qu'elle soit valable pour autant) mais en réalité, l'unique argument avancé est tout autre : il faudrait satisfaire la volonté du lecteur qui, bien sûr, veut du Mandela partout et surtout sur la page d'accueil de Wikipédia (pensez donc, toutes les éditions spéciales de télévision, des quotidiens d'information et autres, ne suffisent pas, mais vraiment pas). Voilà qui me donne en tout cas l'occasion de procéder à un petit rappel. Quand quelqu'un invoque les mânes du lecteur, me vient toujours la même réplique en tête : "Qu'est-ce que tu en sais ?"

Et je n'irai pas plus avant car j'ai déjà développé ce point il y a longtemps. Je vous renvoie donc au miroir du (des) fantasme(s) du lecteur.

 

Commenter cet article