Publié par Pierrot le Chroniqueur

Amis lecteurs, dans quelques heures vous allez pouvoir célébrer la nouvelle année, bien entourés par vos proches, sans oublier Arthur ou Patrick Sébastien (mais ça, ce n'est vraiment pas obligatoire) ou, pourquoi pas, à faire de la maintenance sur Wikipédia. Je serais d'ailleurs intéressé par des statistiques sur le taux de vandalisme et d'activité de la patrouille ce genre de soir (si quelqu'un a des chiffres sous le coude, qu'il n'hésite pas à m'en faire part) ...

 

Un petit troll pour la route ?

Il est donc temps de jeter un dernier œil sur le passé, avant de se tourner vers l'avenir. Comme me le suggérait Abaddon1337 en commentaire du précédent billet, je vais commencer par essayer d'énumérer les sujets trollesques et trollogènes de l'année écoulée, car il y en eut plusieurs qui pourraient (presque) prétendre à renverser le légendaire débat sur l'endive et le chicon (toutes proportions gardées). Pourtant, contrairement à ce dernier, nous devons reconnaître (et je le fais sans fausse modestie) que ces conflits prennent souvent une plus grande clarté lorsque l'on relit mon dernier billet sur les clans. Ainsi, sans surprise, l'opposition entre inclusionistes et suppressionistes a été au centre de bien des débats : les clôtures des procédures de Pages à Supprimer (PàS) ont souvent donné lieu à des polémiques, parfois à l'aide de rameutages sur le Bistro (malheureusement plus souvent le fait des inclusionistes, même si la partie adverse est loin d'être exempte de reproches) ; les débats, touchant une infime portion des procédures, ont même soulevé une question "existentielle" : faut-il changer le nom de la procédure ? De là a également découlé la mise à feu et à sang des requêtes en restauration de page (DRP) que je dénonçais dans un précédent billet. Mon plus fidèle "invité", Monsieur Cyclopède, s'est également interrogé, à sa manière, sur la manipulation des règles qui était faite par certains autour de cette thématique. Gageons, malheureusement, que cet éternel schisme entre suppressionistes et inclusionistes survivra à 2013, et probablement aussi à 2014 ... Bien entendu, ce sujet trollogène peut-être mêlé à d'autres pour aboutir à un "super-troll", par exemple (choisi au hasard ... ou pas) lorsqu'on le cumule avec le traitement du Québec sur Wikipédia.

Les particularismes régionaux et traitements de faveur géographiques n'ont cependant pas concerné que le Québec : on a également pu entendre dire qu'il était regrettable que les sujets touchant à l'Afrique sur Wikipédia ne soient pas assez traités par des Africains. Nous attendons donc toujours l'arrivée de contributeurs Sumériens, Assyriens, ou Toltèques pour que l'on puisse enfin traiter de leurs civilisations ... Ce couac de communication ne fut pas le seul autour du projet Afripédia : il a également été évoqué l'idée d'assouplir les règles relatives au sourçage, pour faciliter le travail sur l'Afrique ... 

Ce ne sont malheureusement pas les seuls problèmes tournant autour de Wikimédia France, sujet trollogène s'il en est. Tu auras pu constater, ami lecteur fréquentant régulièrement le Bistro, que toute critique de l'association y est sévèrement condamnée par certains. Pourtant, le bâton est souvent tendu, et les choses ont commencé en fanfare en début d'année lorsque les membres ont débattu, à coup de nombreux mails, pour savoir si le travail bénévole devait être rémunéré. La question de la communication faite par Wikimédia France auprès des grands médias s'est également soulevée à plusieurs reprises : j'ai eu l'occasion de traiter le sujet lors d'une interview de Rémi Mathis (oui, le lien pointe vers son bel article sur Wikipédia, plutôt que vers sa page utilisateur. Après tout, n'est-il pas maintenant davantage sujet qu'acteur ?) par Caroline Fourest, mais son passage au Petit Journal de Canal + a également affiché bien des travers. Je ne me suis donc pas étonné lorsque ces failles de communication ont eu des conséquences pour le moins impressionnantes.

Parmi les autres sujets troll, nous pouvons également nous demander ensemble si les patrouilleurs sont des cow-boys, ou des agents d'accueil (ou d'entretien ?), nous interroger sur l'identité du prochain faux-nez de Lgd, tout en rappelant que suite à ce précédent, la procédure habituelle de gestion de ce problème pourrait tout aussi bien, visiblement, être supprimée. On peut enfin s'attarder sur l'outil de retour des lecteurs, mis en place sur un très relatif consensus, mais qui fait désormais tout à fait consensus ... contre lui.

Mes lecteurs assidus s'interrogeront : quatre (longs) paragraphes de sujets polémiques, et pas un mot sur le comité d'arbitrage (CAr) ? À l'origine dubitatif sur son retour, je dois reconnaître qu'il fut, pour la plus grande majorité de l'année, pondéré et beaucoup moins monolithique que par le passé. Certains, qui espéraient recourir à nouveau aux petits arrangements entre amis, ont d'ailleurs connu une forte déception à ce sujet. Pour un jugement définitif, il faudra cependant attendre l'issue des deux arbitrages en cours, arbitrages qui ont encore une fois tous deux vu intervenir les logiques de clans comme les provocations idiotes. Je produirai probablement un bilan sur le sujet une fois les verdicts rendus, mais je crois pouvoir d'ores et déjà vous spoiler en vous disant qu'il sera cette fois davantage question de critiquer les arbitres pris individuellement que le comité vu comme un ensemble. Ce qui est, en soi, un signe encourageant.

 

Et maintenant, on peut sortir le champagne ?

Il n'y eut, fort heureusement, pas que du troll cette année. Réjouissons-nous donc notamment de l'arrivée des notifications. Force est de reconnaître à cette nouveauté une grande utilité pratique lors des discussions, même si, comme tout outil efficace, il peut être détourné à des fins de rameutage. L'outil de remerciement est également, somme toute, un bon moyen de faire savoir aux patrouilleurs, mais aussi (évidemment) aux rédacteurs, que leur travail est apprécié.

On peut également se réjouir des prolifiques apports réalisés lors des deux Wikiconcours de cette année, qui démontrent une fois encore que Wikipédia ne consiste pas qu'à créer des articles, mais bien également à les mener à maturation, et que ce travail est souvent le plus appréciable. On ne peut, en revanche, que s'attrister de la nette baisse du nombre de participants au dernier concours. De façon générale, d'ailleurs, les articles présentés au labels sont également de moins en moins nombreux, un sujet sur lequel j'essaierai de me pencher prochainement.

Je me désolais, dans mon dernier billet, des départs d'un bon nombre de contributeurs actifs (auxquels ont peut depuis ajouter, provisoirement espérons-le, le pourtant prolifique Couthon). Sachez que les statistiques générales sont tout aussi attristantes, et confirment donc mes constats localisés de départ de tel ou tel : qu'il s'agisse du nombre de contributeurs très actifs ou des nouveaux, le temps semble malheureusement être à la baisse des effectifs. Espérons qu'il ne s'agisse là que d'un phénomène provisoire. Il est vrai, en tout cas, que la tendance est encore trop récente pour être réellement significative.

 

Les traditionnels vœux de fin d'année

Après ces constats en demi-teinte, rappelons-nous qu'avec la nouvelle année, il est temps d'espérer et de continuer à vouloir le bien de Wikipédia. Que pouvons-nous donc espérer ?

  • La fin de la guerre froide devenue chaude entre inclusionnistes et suppressionnistes. Il serait en effet temps que les oppositions de personnes laissent place aux débats de fond et aux réflexions argumentées. La réédition de la PàS sur le Syndicat mixte du bassin de Thau, mettant fin à l'opposition en deux camps au profit d'une seule section où tous les points de vue se mêlent et se répondent, pourrait peut-être inaugurer la réflexion sur un format de PàS moins clivant, et davantage tourné sur le fond.
  • Une plus grande ouverture d'esprit de la part de toutes les parties en présence. Il est désespérant qu'aujourd'hui encore, des gens croient que seule leur vision de Wikipédia compte. Il est tout aussi désespérant que certains, qui brandissent le cinquième principe fondateur comme un étendard en temps normal, s'abritent derrière les règles dès qu'elles les arrangent, et vice versa. Souhaitons donc plus d'honnêteté intellectuelle aux Wikipédiens pour 2014.
  • Un retour en force des rédacteurs, qui, dans une encyclopédie, restent la pièce maîtresse de l'ouvrage. Beaucoup travaillent dans l'ombre et jettent l'éponge, tandis que les discussions qui prennent le plus de temps n'ont finalement qu'un impact mineur sur le contenu de Wikipédia.
  • Enfin, au sujet de ce contenu, espérons sa constante amélioration qualitative, maintenant que la taille de l'encyclopédie est décente. C'est à ce prix, et seulement celui-là, que Wikipédia quittera sa réputation d'outil peu fiable (que tout le monde utilise), pour être enfin vue comme un ouvrage de qualité. J'ai déjà insisté, par le passé, de nombreuses fois sur ce point. Je ne m'étendrai donc pas plus avant ici.

Ces vœux sont ils pieux ? Si tout le temps gaspillé chaque jour, ne serait-ce que sur le Bistro (mais certains sont décidément incurables), était pourtant utilisé dans les articles, nous serions déjà bien proches de cet objectif. N'est-ce pas à méditer ?

Quant à moi, pour conclure, je vous annonçais le fin éventuelle de ce blog, il y a déjà deux ans. Je suis finalement toujours fidèle au poste, et je garde suffisamment d'inspiration pour continuer à alimenter ce blog, avec votre aide et vos commentaires avisés. Par conséquent, mon départ est reporté à une date inconnue. Merci à vous, chers lecteurs, et je vous souhaite une très bonne année 2014. Sur Wikipédia, mais aussi dans votre vie de tous les jours. 

 

Commenter cet article

Billeversée 31/12/2013 19:36

Oui, quatre excellents vœux auxquels tout Wikipédien devrait souscrire et mettre en application.

Pierrot le Chroniqueur 01/01/2014 11:32

Mais de la théorie à la pratique ...

SM 31/12/2013 18:17

Beaucoup de voeux pieux, je le crains. Mais bonne année Pierrot :) !

Pierrot le Chroniqueur 01/01/2014 11:33

Merci. Bonne année à toi aussi.

Abaddon1337 31/12/2013 16:43

Excellent ! Merci beaucoup pour ce billet. Je pensais aussi aux sempiternels affrontements à chaque apparition d'un article sur un sujet d'actualité : supprimer ; conserver ; déplacer sur wikinews...

Enfin, bonne année et rendez-vous en 2014 pour de nouvelles aventures !

Pierrot le Chroniqueur 31/12/2013 16:50

Merci pour les compliments. :) Ce conflit-là entre en réalité dans le cadre de la guerre entre inclusionistes et suppressionistes. Bonne année 2014 à toi aussi !