Publié par Pierrot le Chroniqueur

C'est humain, les sujets qui nous intéressent, voire nous passionnent, nous paraissent toujours plus importants que les autres. Le moindre microévénement en rapport nous semblera toujours notable, toujours à examiner, à commenter, là où tout ce qui concerne — même de véritables événements — les sujets qui nous barbent, continuera à nous barber. Et à ne revêtir à nos yeux qu'une importance mineure. Pas de problème, c'est humain disais-je. Quoique ... Là où il peut y avoir un problème, tout de même, c'est lorsque l'on est contributeur sur Wikipédia. Et où, emporté par nos sentiments, au hasard en PàS, l'on considérera d'un œil bienveillant l'examen de l'admissibilité d'articles sur nos centres d'intérêt, alors que l'on sera (peut-être) d'une férocité redoutable à l'égard de tout le reste.

Ce n'est pas grave, me direz-vous, ami lecteur, d'un air mi-désolé, mi-excédé. Dans un tel cas, il se trouvera toujours des contributeurs neutres qui renverseront la balance et permettront au projet de continuer sur la bonne voie. Pour que cela ne fonctionne pas, il faudrait que tous les contributeurs, ou presque, éprouvent la même passion pour le sujet. Ce qui serait statistiquement improbable. Pour ne pas dire impossible. Et pourtant, ami lecteur, il existe un sujet qui remplit cette incroyable condition : Wikipédia elle-même. Fatalement, oserais-je dire. C'est vrai en PàS — est-il encore utile de revenir sur certains cas ayant défrayé la chronique ? — mais aussi, simplement, dans le contenu de certains articles. Vous êtes sceptique ?

Prenons simplement l'hypothèse d'école suivante : un contributeur de Wikipédia est déjà assez notoire par ailleurs pour figurer sur le projet. Doit-on mentionner sa participation sur son article ? La réponse tombe sous le sens, me répondrez-vous alors avec dédain : s'il agit sur Wikipédia sous pseudonyme, et que sa véritable identité est invérifiable de manière sérieuse, la réponse est non. Bon. Mais complexifions un petit peu : imaginons qu'il contribue en plus sous sa véritable identité ? Vous allez cette fois me répondre, ami lecteur que, décidément, Tonton Pierrot nous emmerde se prend bien la tête avec des questions existentielles à la concrétisation très improbable. Et que, de toute façon, la réponse est une fois de plus évidente : si des sources externes en parlent, oui. Si des sources n'en parlent pas, non .Le concept s'appelle, la encore, la vérifiabilité. Tu devrais le connaître, non ? Et maintenant, tu te tais, Pierrot.

Oui, ami lecteur. Vous avez mille fois raison. À deux détails près, en fait : le cas vient d'arriver, et une "évidence" n'est jamais partagée par tout le monde. Et tant pis pour les inévitables (mais assez drôles) effets de bord. Ah, j'allais oublier la question subsidiaire : faut-il laisser l'intéressé éditer lui-même son article et débattre en page de discussion de ce qu'il faut y écrire ? Vous avez quatre heures.

Commenter cet article

Claude Piard--~~~~ 29/01/2014 19:32

Salut Pierrot,

D'abord je te prie de remercier pour moi ceux ont signalé ma modeste personne à ton bienveillant intérêt. Ensuite, je vais m'efforcer de t'éclairer un peu sur le contexte qui les a amenés à cette intéressante démarche.

Mais avant, comme tu donnes 4 heures pour traiter le sujet, je vais préciser les conditions d'apparition de l'article incriminé. Lors de mes débuts sur Wikipédia, laborieux comme tous les débuts, j'ai rencontré deux genres d'accueils. Celui de gens sympa décidés à initier patiemment les petits nouveaux maladroits qui s'agitent un peu comme des éléphants dans un magasin de porcelaine et celui de véritables pitbulls qui s'étaient fait un devoir de mordre tout ce qui bougeait. L'un d'entre eux, alors administrateur radié depuis, a décidé de me prendre en mains avec l'aide d'un confrère, qui a suivi d'ailleurs ensuite le même parcours. A eux deux, parfois sous menaces à peine voilées, ils ont entrepris de décourager tout autre utilisateur à me venir en aide : j'étais devenu leur jeux. Un des jeux favoris de mon "parrain" auto-désigné étant de supprimer pour copyvo tout ce qui ressemblait de près ou de loin à des choses que j'avais déjà écrit moi-même ailleurs (il devait posséder mes "œuvres complètes"), un utilisateur bienveillant ayant découvert ma bio sur le site web d'une "société dite savante" l'a entrée en me demandant (par mel, car il fallait être prudent) d'en vérifier et remanier le contenu et en me conseillant d'y ajouter mention que je contribuais sur Wiki sous mon véritable nom. J'avoue que je me suis alors un peu trop piqué au jeu. Mais même cette précision (iconoclaste parait-il) n'a pas suffit et il encore fallu que j'envoie à Commons (sur lequel le "parrain" sévissait aussi) photocopie de mes relevés de droit d'auteurs puis, sur sa demande expresse, les certificats de mes éditeurs m'autorisant à utiliser mes propres textes ... au cas où. Un arbitrage a fini par me libérer au bout d'un an de cette affection un peu pesante en me confiant à un autre parrain avec lequel j'ai pu m'intégrer au projet sport et même y créer un nouveau portail aujourd'hui fort de près de 150 articles dont des BA et des AdQ. Voilà l'origine de mon nombrilisme qui m'avait déjà valu alors quelques remarques qu'on retrouve en début de PdD de l'article.

Les difficultés sont réapparues fin 2013 lors d'un débat homérique autour de la PaS en 3 épisodes d'une traduction depuis Wikipédia russe d'un article consacré à la collaboration juive sous le nazisme. Mon entêtement à défendre son maintien et à m'opposer à l'argument adverse créé pour la circonstance (pour qu'un article nouveau soit recevable sur Wikipédia, il devenait obligatoire qu'une synthèse sur le sujet ait été précédemment publiée et si possible dans la langue de Molière) m'ont valu alors quelques manœuvres d'intimidation de la part de partisans de la suppression. L'un d'eux, expert sur Commons, a demandé la vérification des très nombreux documents que j'avais versés pour illustrer les articles. Apparemment un d'entre eux a fini par en faire les frais. Devant ce résultat décevant c'est l'article-nombril qui a fait l'objet de son attention à partir de cette petite phrase "publie sous sa propre identité sur Wikipédia" qu'il voulait voir disparaître. Avec, in fine, comme seul argument que je ne pouvais en fournir une "source externe". Ennuyé par un utilisateur tiers qui a trouvé le moyen de répondre avec humour à cette demande, il a fait alors [https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Claude_Piard&diff=99860257&oldid=99859329 pire] profitant d'un blocage récolté dans le contexte décrit précédemment. Quelqu'un de procédurier et nombriliste aurait peut-être pu lancer une RA pour une telle incongruité. J'ai préféré économiser le temps des administrateurs.

Je te laisserai découvrir celui qui entend donner des leçons à tout le monde et n'hésite pas à se mettre dans de telles situations. Et si tu manques de sujet pour tes prochaines "colles", tu pourras peut-être en trouver à partir de cette histoire. Wikipédia n'est pas qu'un long fleuve tranquille. Cordialement.--~~~~

Pierrot le Chroniqueur 30/01/2014 11:51

Bonjour Claude Piard. :)

Une petite information déjà : j'ai constaté que tu avais également écrit ce commentaire sur la page de discussion de l'utilisateur Pierrot le chroniqueur sur Wikipédia. Je dois rappeler que ce compte n'est pas à moi, et que ce Pierrot est un usurpateur facétieux (je le prends plutôt comme un hommage, j'espère que c'est bien le cas). Je suis bel et bien, et depuis longtemps, contributeur sur Wikipédia, mais pas sous cette identité. Le principe, c'est que je suis anonyme sur ce blog. ;)

Je peux te rassurer sur un point : on ne m'a pas particulièrement sollicité pour m'entretenir de cette discussion sur l'article qui t'est consacré. J'ai simplement vu passer un lien vers cette discussion sur Twitter (je ne sais plus qui en a parlé), et je m'y suis donc intéressé.

Concernant tes déboires passés avec Bapti, je les avais suivis. J'en avais d'ailleurs parlé à l'occasion dans un billet général consacré au comité d'arbitrage et à son fonctionnement. Je pense que, dans un conflit personnel, il y a une part de responsabilité pour chacun et que tu n'échappes pas à la règle. Même si Bapti a sans doute été beaucoup trop intransigeant sur ce coup-là. Petite précision supplémentaire : il n'a pas été "radié" du tout, il a simplement décidé de quitter Wikipédia (ce qui est son droit le plus strict).

Sur le contexte précédant le conflit autour ton article, je n'ai pas d'opinion (il faudrait que je m'y penche une ou deux heures mais je n'ai pas franchement le temps). Il n'avait de toute façon que valeur d'exemple : je partais surtout de lui pour une analyse un peu plus générale sur la problématique des contributeurs réguliers au projet ayant un article sur eux-mêmes. Et j'en ai conclu qu'il est préférable qu'ils n'y contribuent pas (à la rigueur, on va dire que corriger une faute d'orthographe ne devrait poser de problème à personne ...). Je pense donc qu'il vaut mieux que tu évites désormais d'y agir et d'y interagir. ;)

Pour les "colles", je suis preneur. Et si tu souhaites publier un billet chez moi, sache que mes portes te sont ouvertes, comme pour n'importe quel contributeur. Il te suffit de m'envoyer le texte par mail.

BigPapab 13/01/2014 10:44

C'est pas choquant d'ecrire sur soit si on est objectif mais peu y arrive. Y'a aussi le cas de Gilles mourey qui contribue le plus sur "son" article wiki... Il faudrait redébatre de ses règles!

Pierrot le Chroniqueur 13/01/2014 11:17

C'est la règle de base : il faut respecter la neutralité de point de vue sur Wikipédia .Pour écrire sur soi-même, cela me semble relever de l'impossible ... WP:AUTO le déconseille d'ailleurs fortement.

Bien vu pour Gilles Mourey (que je ne connaissais pas). Comme quoi il se présente plus de cas que je ne l'aurais cru ...

Hégésippe 11/01/2014 00:19

« Vous avez quatre heures. »

C'est « malin », puisqu'on ignore à quelle heure le message a été posté.

/me lâche une palette de tuiles nanamouskouris sur le yorkshire Pierrot.

Pierrot le Chroniqueur 11/01/2014 11:20

Hé hé. On va dire que c'est, pour toi, à partir de maintenant. :D

Spiderâne 10/01/2014 16:27

C'est vrai que ce billet est emmerdant.
Au début, j'ai cru que tu allais nous faire quelque chose sur la vie secrète de Wikimedia France par Wikimedia France. Franchement, WikiCloser, ce n'est plus ce que c'était.

Pierrot le Chroniqueur 10/01/2014 16:31

D'accord, d'accord ... J'active mes réseaux. Le prochain billet révélera que le Président Rémi Mathis couche avec Josiane Balasko (si je suis de mauvaise humeur) ou Angelina Jolie (si je suis gentil).

Aratal 10/01/2014 15:51

Concernant la mention "Il écrit dans Wikipedia", cela me semble compliqué sauf s'il y a des sources (fiables hein ? Comme toujours !), genre Jimbo, pourquoi pas, peut-être d'autres aussi mais franchement j'ai pas d'exemple en tête (il ne doit donc pas y en avoir beaucoup!)

Concernant le fait d'écrire sur soi-même, il me semble évident que non. Il faut éviter, dans la mesure du possible (ou peut toujours reverter un vandalisme pipi-caca mais pas plus). D'ailleurs plus généralement, a partir du moment ou on est dans l'affect, on devrait se tenir éloigné du sujet, mais ça, c'est pas gagné pour tout le monde... (moi y compris hein ?)

Pierrot le Chroniqueur 10/01/2014 16:10

C'est exactement ça. ;)

LittleTony87 10/01/2014 15:47

Intéressante question, en effet... Mais on a vu d'autres utilisateurs de Wikipédia, dont je ne citerai pas le nom, et d'un tout autre tonneau, se livrer à des conflits d'édition sur leur propre page, ce qui est autrement problématique... et est passé bien plus inaperçu...

Maintenant, mon cher Pierrot, tu es passé à côté d'une subtilité : dans le diff que tu mentionnes, Jmex ne soutient pas l'insertion de l'information (il dit lui-même ne pas avoir d'avis), mais le fait que l'on demande une source pour cette information. Car il est vrai que l'autosourçage serait ridicule.

Je comprends bien que demander une source est un moyen d'appuyer l'argumentation selon laquelle l'information n'est pas encyclopédique : on aura bien du mal à trouver une source analysant la contribution de cette personne à Wikipédia.Mais apposer le modèle {{refnec}] qui signifie généralement "information douteuse", c'est tout aussi ridicule. Au final, ce débat de forme a submergé la question de fond initiale qui était "l'information a t-elle sa place ici ?" Car si je ne m'abuse, le seul à répondre clairement oui est le sujet de l'article. Mieux aurait valu laisser la discussion suivre son cours sans en plus s'impliquer dans l'article, ce qui, souvent, ne contribue qu'à exciter les oppositions.

Oppositions qui ont malheureusement été assez réduites sur la pdd sur une question finalement aussi fondamentale, et trop brouillonnes pour que quiconque de censé ait désormais envie de s'y aventurer. Et ça, la sur-participation du premier intéressé n'y est pas pour rien non plus...

Pierrot le Chroniqueur 10/01/2014 17:20

Un autre aspect à prendre en compte est qu'il peut être lassant, à force, de devoir répéter les mêmes choses aux nouveaux (voire aux moins nouveaux). Je ne pense pas que des "monstres" soient créés à cause d'un manque de pédagogie ou de précision. Au pire (et ce n'est pas fréquent), il y a un départ de provoqué.

Pour le boulot, on verra (j'ai déjà pas mal de projets en cours) mais ce sont des pistes intéressantes (merci pour elles). ;)

LittleTony87 10/01/2014 17:14

C'est un fait, et qui est loin d'être limité à Wikipédia, qu'Internet a un côté désinhibant. On se retrouve parfois à dire beaucoup plus qu'on ne dirait dans la "vraie vie". Après, il y a aussi des gens qui sont orduriers en toutes circonstances, et d'autres qui savent se tenir sur Internet. Mais ça, cumulé aux confusions que peut parfois entraîner l'écrit...

Il faut en plus prendre en compte le fait que j'ai l'impression, du moins, que l'on fonctionne de plus en plus en monde fermé, en considérant que chacun connaît déjà tous les débats précédents, tous les tenants et aboutissements de chaque question... or, dès qu'on sort du cercle des plus accros, de la pédagogie est souvent nécessaire pour éviter de créer des monstres que l'on regrette ensuite...

Voila, je viens de te filer quelques sujets de billets philosophiquo-pschologiques, au boulot !

Pierrot le Chroniqueur 10/01/2014 16:49

Je ne suis pas convaincu non plus que ce soit un gage de pertinence. Surtout, on peut craindre l'ouverture de la boîte de Pandore car, ça me revient, il y a au moins un autre contributeur identifié (qui contribue sous son vrai nom) qui a son article pour autre chose que ses responsabilités wikimédiennes (Sam Hocevar, pour ne pas le nommer).

D'accord avec le constat d'une certaine absurdité. Et sur la prééminence parfois gênante de l'affect (toutes proportions gardées). Ce que tu dis sur l'expérience menée par ta mère est intéressant. Ce n'est pas la première fois que des personnes extérieures invitées à mirer la communauté de Wikipédia en sort au minimum troublée ...

LittleTony87 10/01/2014 16:32

Eh oui, de telles choses existent... Pas de quoi donner la nausée, mais certains en sortent certainement avec les mains sales.

Concernant l'article, il y a désormais une source extérieure indiquant qu'il contribue à Wikipédia. Est-ce un gage d'encyclopédisme, probablement pas. Mais encore une fois, le débat a surtout tourné sur la forme au détriment du fond. Mettre une référence vers Google n'était qu'une forme de démonstration par l'absurde, qui visait à répondre à une autre démonstration par l'absurde, et qui a eu pour réponse une autre démonstration par l'absurde. Et au final, tout cela est bien... absurde, justement. Une discussion intelligemment posée en pdd aurait eu plus d'effet que bien des conflits d'édition. Justement parce que sur ce genre d'article plus qu'ailleurs, on sait malheureusement qu'il y aura au moins une personne pour défendre son pré carré. Plus qu'un {{refnec}}, une demande d'intervention extérieure aurait pu avoir un effet positif... et sans R3R. :D

Pour rejoindre ce que dit Aratal sur l'affect, le problème, c'est que cette notion s'élargit selon le contributeur. Certains peuvent avoir une résistance à toute épreuve, d'autre éclater en sanglots car on leur a corrigé une faute d'orthographe. Oui, bon, je caricature, mais c'est l'idée. D'où des débats qui peuvent très vite partir en cacahuète, surtout si on rajoute la tendance de beaucoup (et tout à fait humaine) à toujours vouloir avoir raison. Ma mère, qui n'a jamais touché à Wikipédia mais savait que j'y passais du temps et sous quel pseudo, s'est laissée prendre à lire comme ça quelques pages communautaires et en a discuté ensuite avec moi. Elle a été particulièrement stupéfaite par la violence que peuvent prendre à la fois la forme et le fond des discussions, même sur des questions relativement simples ; soit une violence voulue, soit sous-jacente, par la dureté des propos, l'absence totale de pédagogie/diplomatie dans la discussion... Certains contributeurs sont certainement irrécupérables, mais je pense qu'on obtiendrait plus de consensus en essayant de retrouver des bases plus saines dans les discussions. Difficile au vu des rancœurs qui existent parfois ; et dans le cas Claude Piard, la réputation du contributeur joue aussi peut-être dans la perception du cas qui nous intéresse.

Pierrot le Chroniqueur 10/01/2014 16:09

Je ne vois évidemment pas à qui tu peux faire allusion. Il existerait des contributeurs qui feraient leur petite cuisine sur leur propre article ? Il faut simplement espérer qu'ils apprennent à mettre de l'eau dans leur vin car on ne peut rien leur imposer. Il est interdit d'interdire, tu le sais très bien. ;)

Cette subtilité ne m'a pas échappé. Bien sûr qu'il faut une source externe pour cette information, et la demander, si jamais elle figure, est la moindre des choses car le sourçage est une exigence basique. Jmex a remis l'information dans l'article avec en source une recherche Google, c'est à mon sens pire que le refnec (ce n'est pas une source, et la pertinence n'est pas établie). Là où je te rejoins, c'est que la principale question est effectivement celle de la pertinence de l'information. Pour moi, la réponse ne fait aucun doute, justement faute de source valable montrant que c'est quelque chose d'important dans la vie de Claude Piard. Et c'est là aussi où, à défaut de suppression (à chaque fois révoquée), la demande de référence prenait tout son sens.

Pour le reste, je suis d'accord avec toi, sur la participation de l'intéressé et sur le manque d'intérêt (malheureux) des autres.