Publié par Pierrot le Chroniqueur

C'est donc ainsi que va se conclure une belle aventure d'un peu plus de sept années. Eh oui ne venez pas, ami lecteur, faire l'étonné : la chose avait été annoncée en conclusion du précédent billet. Clairement, il m'est apparu que, puisque j'ai toujours considéré que même les meilleures (en admettant que ce blog ait été une bonne chose, bien sûr ; je vais avoir la prétention un peu immodeste, à l'heure du bilan, de considérer que oui ...) choses ont une fin, l'instant était venu de mettre un terme à cette délicieuse aventure bloguesque. Car, peut-être ne me démentirez-vous pas, j'ai l'indicible sentiment que, même si j'avais encore quelques projets de billets (car il y a toujours des idées, bonnes ou mauvaise), j'ai globalement, en plus de 800 billets, fait le tour de la question Wikipédia, tout en éprouvant, tout de même, une certaine lassitude après des années de dur labeur sur ce blog. Jadis, j'étais pourtant capable d'enchaîner des semaines complètes au rythme d'un billet par jour. C'était aux temps quasi-préhistoriques où, jeune et primesautier, je découvrais les joies du blog, d'autant plus amusantes qu'elles étaient (et le sont demeurées jusqu'au bout) totalement anonymes. Toute rhétorique que puisse apparaître la séance des adieux, je me dois, au vu de ce grand passé, long à défaut d'être forcément glorieux, d'y souscrire. Bien entendu, et je vous rassure sur ce point, il ne s'agit pas pour moi d'une corvée, ni même d'une tristesse. J'ai un petit pincement au cœur, certes, mais je vais le combler en essayant de ne pas faire de ce billet une simple lettre d'adieu, sans autre forme de procès. Procédons donc par ordre : j'entends faire de ce billet le bilan de Wikirigoler, y livrer mes dernières impressions générales sur Wikipédia et tenter de voir quel pourra être son avenir à plus ou moins long terme. J'entends proposer un certain nombre de pistes, comme le dernier morceau d'un disque un peu usé. Je vais tirer l'ultime cartouche de ma boîte à idées.

 

L'inévitable bilan

L'heure du bilan donc. Bilan comptable, tout d'abord : il y aura eu en tout 816 billets publiés (dont 41 invités) et, à l'heure où j'écris ces lignes, un total de 368 640 pages vues et 138 004 visiteurs uniques. Méticuleux, le comptage réalisé par Overblog, n'est-ce pas ? C'est en tout cas une dimension à prendre en considération, même si ces chiffres ne sont pas, bien évidemment, ce que je retiendrai prioritairement de cette formidable expérience. Mais la simple traduction quantifiée d'un travail né d'une passion, Wikipédia, et d'une volonté de l'aborder avec un petit grain de folie un peu original. C'est de cet aspect dont je préférerais parler, en vous contant mes joies et mes peines, comme dirait l'autre. Cela dit, je me rends compte que, des peines, il n'y en a pas vraiment eu, sinon celles inhérentes à tout effort intellectuel et d'écriture. Pour la joie, ce fut surtout celle de pouvoir organiser un certain nombre de pensées, de réflexions pour, à mon modeste niveau, faire progresser Wikipédia avec quelques petites pistes à travailler ; en revanche, les coups de gueule, les billets d'humour, les gribouillages, les consternations nées de certains comportements communautaires n'ont provoqué qu'une petite joie très fugace, et le plus souvent, en réalité, de l'exaspération et des soupirs. Et les clans, n'en parlons même pas, même si les deux billets qui y ont été consacrés ont été les plus lus de l'histoire du blog, exception faite de celui dédié à l'émission Envoyé spécial. Mais oui, il y a tout de même un billet dont je suis un minimum fier et qui, je crois, résume en très grande partie ma conception globale de Wikipédia : c'est celui-ci, aussi je vous y renvoie.

Grossièrement, voilà donc résumées quelque sept années de blog. Qui ne sont pas ce qu'il y a de plus intéressant à analyser dans le présent billet : concentrons-nous de préférence sur Wikipédia. Oui, ce projet, disons-le tout de suite pour commencer, est probablement l'un des plus grands aspects de la démocratisation culturelle née de la révolution numérique. Celle qui a permis de favoriser l'accès gratuit aux savoirs, démocratisés, diffusés, en faisant appel aux ressources participatives de tout un chacun. Sans la verticale professorale du savoir qui était auparavant l'unique mode de transmission envisagé : Wikipédia est horizontale. Pour sauver le monde il faudra repasser, mais pour contribuer à sa transfiguration, l'effet est indiscutable. Pour sauver la culture, il en faudrait encore plus (par exemple un accès généralisé à Internet) mais le moins qu'on puisse dire est que c'est un excellent début ... Il s'agit maintenant, bien évidemment, de passer à la vitesse supérieure : en treize années d'existence, Wikipédia a grandi. Elle doit encore apprendre, à présent, à évoluer : l'immense problème qui se pose, à mon avis, ne vient ni du manque d'articles (tout l'essentiel est là), ni de la baisse du nombre de contributeurs (même s'il faut aussi la limiter), mais plutôt du manque cruel d'expertise sur certains sujets. Mieux vaut 70 experts que 700 amateurs, dorénavant, et pour parler crûment.

 

La clé de l'avenir

Mais je dois bien l'avouer : il y a un certain paradoxe apparent, de ma part, à appeler maintenant à l'expertise alors que je venais de célébrer l'horizontalité participative du modèle Wikipédia. Le paradoxe, cependant, n'est bel et bien qu'apparent. Plongeons dans la réalité et le pragmatisme : arrive un moment où le principe de Peter s'applique à toutes et tous ; ce moment où l'on arrive au stade de complétude de l'essentiel et de non-complétude des détails qui appellent des compétences particulières. Les distinguer devient indispensable, sans pour autant leur laisser la primeur ou l'exclusivité : il faut simplement les amener, les séduire, ou sinon Wikipédia, après des années de progression fulgurante suivie d'une évolution plus mesurée, entrera inévitablement dans une période de stagnation qualitative. Pour une fois, il faut se rendre à l'évidence : promouvoir l'égalité des sept milliards de contributeurs potentiels est une bonne chose, leur conférer par défaut les mêmes talents présupposés une idiotie. Plaindre le défaut inévitable du (remarquable) modèle historique ne sert cependant à rien, pas plus que le remettre en cause. Or, quelle autre solution, dès lors, que de se retrousser les manches pour, tout simplement, aller chercher ces contributeurs experts en passe de prochainement devenir indispensables ? Pour les y mettre de bon gré, en les convainquant que l'avenir est là, dans le bain de l'encyclopédie de demain. Le monde ne changera plus avec les livres et publications à accès restreint : il ne pourra s'élever massivement, en moyenne, qu'avec la révolution numérique de l'accès à la culture, et Wikipédia en tête de proue.

Sérieusement, je n'insiste pas autant, pour ce qui est ici en quelque sorte le testament de ce blog, sur ce point à mon sens fondamental par hasard. C'est, j'en suis intimement convaincu, la clé de l'avenir de Wikipédia. Et regretter le bon vieux temps (celui des débuts où l'on pouvait partir dans tous les sens) ne sera jamais la meilleure manière d'avancer. Je pense d'ailleurs, au passage, que la permanence, désormais jusqu'à la présidence, de vieux contributeurs à présent totalement éloignés de Wikipédia (voire de tous les projets), au sein du chapter Wikimédia France est un frein à ce mouvement indispensable, qui n'a pas encore l'air d'être franchement souhaité. Et oui, même si j'ai bien conscience que cette association n'est pas Wikipédia, et vice-versa, le rôle qui lui est dévolu, ainsi que sa visibilité médiatique, font qu'elle est pourtant la mieux placée pour mener ce travail de recrutement de l'expertise. Mais encore faut-il qu'elle s'en donne réellement les moyens ...

Revenons aussi (oui, je passe du coq à l'âne : je fais ce que je veux, c'est mon billet, et le dernier, en plus !), brièvement, sur l'aspect social et communautaire de Wikipédia. Le traitement que j'y ai apporté, de par ma vocation de chroniqueur, y a évidemment été important. De mes révélations parfois choc, à l'humour, en passant par le coup de gueule franc du collier mais aussi l'analyse un peu plus "sérieuse". Et visiblement, rien n'y a fait : le triste constat que je fais à présent est qu'il y a, et je pense durablement, au moins deux communautés qui tirent dans des directions opposées. Sans hésiter, le mot qui me vient alors à l'esprit pour décrire cette situation est celui-ci : sclérose.

Grandiloquent, peut-être, comme constat. Grave, assurément. Oui, vous pourriez, très cher ami lecteur, m'en faire le reproche (comme on a pu parfois me le faire, en quelques occasions par le passé). Non, ma légère exagération n'a rien d'outrancière. Dans le microcosme wikipédien d'aujourd'hui, j'observe ainsi trois éléments cruciaux : le premier, c'est que le fossé s'est irrémédiablement creusé entre des inclusionnistes qui veulent toujours plus et des suppressionnistes qui n'ont pas bougé d'un millimètre ; la deuxième, c'est qu'il n'y a plus de dialogue entre eux, d'où mon constat de l'existence, désormais, de deux communautés principales ; et la troisième, c'est que les guerres de clans ont, plus que jamais, tout pourri jusqu'à l'os, et même jusqu'à la paralysie d'à peu près tout ce que compte Wikipédia comme moyens de régulations (bon, d'accord, pour le comité d'arbitrage, ce n'est pas un mal ...). Bon alors, qu'y faire ? Et bien, c'est malheureux à dire, mais je ne vois pas, tout simplement, de solution à court ou moyen terme, à moins d'un véritable bain de sang, qui n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux à souhaiter. Voire, Wikipédia s'en relèverait, mais le mieux est encore d'envisager l'avenir : il apportera, à long terme la solution à ces divergences philosophiques originelles, mais plus que jamais fondamentales.

 

Derrière le masque

Sur ces bonnes (ou pas) paroles, il va être temps pour moi de prendre congé de vous, ami lecteur, très probablement pour toujours. Occuper, enfin, mon esprit à d'autres choses que l'alimentation de ce blog, malgré tout le plaisir et l'expérience que j'ai pu en tirer. Ah, hé oui c'est vrai ! J'allais oublier. Il y a une petite question que l'on m'a, bizarrement, souvent posé tout au long de ces années : mais Tonton Pierrot, bon sang, qui es-tu donc sur Wikipédia ? C'est, à mon avis, s'intéresser à ce blog par le petit bout, certes jouissif, de la lorgnette, d'ailleurs jamais ouverte puisque je n'ai jamais vu la vérité dans toutes les (nombreuses) hypothèses formulées ici ou là.

Sans pour autant que j'aie à toute force cherché à brouiller les pistes, il semble que ces dernières aient été suffisamment ardues à emprunter pour tout le monde (ou presque). Lutter contre cette possibilité m'aurait, de toute façon, été impossible. Oh, pourtant, il s'en est trouvé quelques-uns, à au moins deux occasions, pour approcher la vérité sans, toutefois, entièrement l'embrasser. Alors que, à mon humble avis — mais c'est le privilège de celui qui sait — elle n'était pas si difficile à deviner ... Mais elle restait délicate à discerner. Car, comme toute évidence qui se respecte, elle crevait tellement les yeux (sur son principe) qu'on ne pouvait plus, en effet, la voir. De toute façon, comme je l'ai déjà indiqué, mon identité crypto-secrète n'était en rien l'élément le plus important de cette belle aventure. Alors le mieux est plutôt de retenir le contenu, la substance que je me suis efforcé d'apporter pendant de si longues années, avec un seul tryptique d'objectifs en tête : informer, distraire et faire réfléchir mes lecteurs. Et j'aimerais d'ailleurs, amis lecteurs, vous remercier du fond du cœur : sans vous, sans un lectorat qui est demeuré stable malgré les années qui passent (même si évolutif, en même temps, bien sûr, qu'évoluait la communauté wikipédienne), ce blog n'aurait évidemment eu aucune raison d'être. Encore moins de persévérer sur une voie qui, je l'espère, vous aura globalement satisfaits. Même si je n'ignore pas les critiques qui ont pu m'être adressées à l'occasion et qui ont parfois été, d'un certain point de vue, pertinentes (je me suis efforcé d'en tenir compte mais j'ai toujours voulu, surtout, garder le cap que je m'étais, dès le départ, fixé). Mais pour autant, je ne regrette rien de ce que j'ai pu faire et écrire, et ce d'autant plus que partir avec des regrets serait la plus mauvaise des façons de partir. Je veux que mon karma me permette d'investir le cœur léger les nouveaux projets qui s'ouvrent à moi, maintenant que j'aurai un peu plus de temps à y consacrer. Avec Wikipédia au centre, tiens, de mes nouvelles attentions : je pourrai me contenter de contribuer, donc de mieux contribuer.

Et maintenant que j'ai dit tout ce que j'avais à dire, il est temps de combler votre impatience. Je peux enfin amener à vos yeux écarquillés par l'attente deux indices capitaux qui vous permettront peut-être de lever le voile qui recouvre mon visage : le premier est que l'un de mes livres préférés est Le Crime de l'Orient-Express ; le second est que je suis également admiratif de la tactique d'Énée.

Et si malgré tout, vous ne trouvez pas, cela veut dire je ne serai à jamais connu que du bon Jésus, ce qui me permet de finir comme il se doit. C'est-à-dire en chanson :

 

Commenter cet article

Buggy 15/03/2015 15:50

Il y a un bug ou plusieurs commentaires ont été supprimés ??

Anarg 09/03/2015 14:37

Un petit groupe minoritaire persuadé que ses points de vue doivent être imposés à la communauté s'est créé cette fausse identité de Pierrot le Chroniqueur pour se soutenir et attaquer ceux qui ne pensent pas suffisamment comme eux. Manipulations, mensonges, tricheries, faux-nez, canal secret, actions de groupe, mauvaise foi systématique...

Les manipulateurs du faux Pierrot : Grimlock, Suprememangaka (SM), LittleTony87, Meodudlye, Rémih, Schlum, Guillaume70, Chaps the idol.

Canal secret "anticlique" : Suprememangaka (SM), B-noa, Buisson, Coyote du 86, Floflo62, Frakir, Galdrad, Garfieldairlines, Grimlock, Grondin, Hatonjan, Juraastro, Kelam, LittleTony87, Lomita, Meodudlye, Moipaulochon, Myst, Pic-Sou, Quentinv57, Remih, Savant-fou, Schlum, Sebleouf, Starus, Theoliane, Tinodela, Woozz.

Vous n'avez rien à faire dans une communauté de bénévoles.

Bon débarras !

plus 09/03/2015 15:15

##anticlique a été créé en février 2010

On peut ajouter d'autres membres plus temporaires à la liste ci-dessus : Chaps the idol, Actarus Prince d'Euphor, Argos, Diti, Nemoi, X-Javier, _Lou_, Fabrice Ferrer, FM790, Jean-Jacques Georges.

Buisson 10/12/2014 01:06

"Et bien, c'est malheureux à dire, mais je ne vois pas, tout simplement, de solution à court ou moyen terme, à moins d'un véritable bain de sang, qui n'est vraiment pas ce qu'il y a de mieux à souhaiter."

IRL on a trouvé un moyen d'éviter ça quand deux idéologies opposées s'affrontent : le vote. Sur WP ce sont les PDD. Mais je pense que comme aucun des deux camps n'est sur de gagner ils n'osent pas en passer par là... J'espère qu'aucun d'entre eux n'a de grandes responsabilités IRL parce que franchement ça fait peur...

C'était un message de Buisson (un peu ardent et d'ailleurs faites gaffe la dernière fois que c'est arrivé il est arrivé quelques bricoles en Égypte ^^). Je plaisante mais c'est juste pour suivre le conseil du dicton, en vrai tout ça me désole à un point...

podc 02/03/2015 15:44

1000e mensonge du collectif qui se cache derrière cette fausse identité.

Pierrot le Chroniqueur 13/12/2014 19:35

Maintenant que je n'ai plus de contingences bloguesques (suivre les péripéties pour éventuellement les chroniquer), je suis tout cela de loin. De plus en plus loin ... ;)

Alti 13/11/2014 01:28

Je suis d'un naturel très joueur..... Le premier indice pointe vers HC qui est le plus gros contributeur de l'article sous plusieurs de ses pseudos le second indice pointe vers Dake qui est un sysop qui est parti de wp depuis longtemps mais qui que tu soit merci pour l ensemble de ton œuvre a+

Pierrot le Chroniqueur 13/12/2014 19:34

Faisant quand même un petit tour par ici (toutes mes excuses pour l'attente d'une réponse), je peux donc constater que mes indices, que je pensais plus simples que ça à comprendre (en particulier pour le premier), ne font pas recette. Je ne suis ni Hégésippe, ni Dake ni Hercule. Mais tu peux continuer à jouer. ;)

Alti 25/11/2014 17:36

Bon bah je continue à jouer....orient express = hercule poirot, énée le tacticien né à Stymphale qui fut le décor d un des douze travaux d hercule... Donc est tu HERCULE ?

Alti 14/11/2014 13:43

Tiens, il me semblait avoir vu une réponse de Kelam, pourquoi n apparaît elle plus ?

quadrige 06/11/2014 15:57

Merci pour ce beau boulot, meilleurs voeux pour la suite !

Pierrot le Chroniqueur 13/12/2014 19:36

Merci. :)

SammyDay 27/10/2014 16:48

Bonjour Pierrot. Personnellement, je ne te dis pas adieu, mais au revoir : je suis sûr de retrouver un jour ta patte au détour d'un sujet sur Wikipédia. Même si ce ne sera plus par ce blog, je doute que ton intérêt pour le projet ne trouve pas une autre façon de s'exprimer.

Housterdam 01/11/2014 09:42

Merci pour tout ; et à bientôt ici ou ailleurs ! :-) Et bonne continuité aussi.

Pierrot le Chroniqueur 28/10/2014 09:59

Tu as sans aucun doute raison. ;) Merci à toi et à bientôt !

Floflo 27/10/2014 15:12

Bon et bien je ne te dis pas au revoir, mais à bientôt sur Wikipédia ;-)
P.S : merci également.

Pierrot le Chroniqueur 28/10/2014 10:00

:)

Celette 24/10/2014 19:25

C'est avec une grande peine que j'apprends ton départ. Je vais faire des redites par rapport aux autres commentaires, mais c'est effectivement le seul blog wikipédien que je lisais avec autant d'assiduité, d'attente et de plaisir. Ce n'est pas sans une once de joie que j'ai parcouru certains posts (avec lesquels je n'étais pas toujours d'accord, même si c'était souvent le cas), riant parfois aux éclats au grand étonnement de mon entourage. Car en définitive, pour celui qui n'est pas un initié, tes billets paraitront, j'en suis désolée, pour le moins abscons. Ce qui nous structurent tous, la petite centaine de contributeurs hyper-actifs et hyper-réguliers, c'est une compréhension totale des usages de Wikipédia, de ses coutumes, de ses humeurs, de ses haines, de ses amitiés et des préférences de chacun. Les nombreuses private-joke sont là pour le rappeler. Et dans ce qui tend avec le temps à devenir plus qu'une communauté, presque une "société", tu étais l'un des piliers structurant, un peu le "journal de référence", et c'est pour ça que cette fin m'apparaît comme un évènement assez dommageable.

J'espère ceci dit deux choses : qu'un jour, tu reviennes sur ta décision, du moins que tu n'hésites pas à écrire si tu en ressens à nouveau le désir. On ne pourra jamais vraiment faire le tour du sujet, car Wikipédia de 2008 (quand je suis arrivée) n'a plus grand chose à voir avec Wikipédia de 2014. Et ce ne sont pas les polémiques, discussions et nouveaux projets qui manquent ; par ailleurs, l'emprise du numérique, qui se fait jour après jour plus forte, participera à rendre Wikipédia de plus en plus incontournable, quand ce ne sont pas les journalistes qui scruteront ce petit village gaulois avec toute la subjectivité qu'on leur connaît... Second espoir : que tu ne supprimes rien, tes archives étant précieuses et souvent d'actualité (même si j'ai déjà pris les devants en faisant quelques impressions... :)

Sur le fond, je suis moins pessimiste que toi concernant l'avenir de Wikipédia. Quoi qu'en pensent les rageux, les gardiens du temple que sont les anciens jouent leur rôle, et la division entre inclusionnistes/suppressionnistes m'apparaît somme toute assez normale : à partir du moment où l'on met une centaine de personnes dans le même bateau pendant plusieurs années, il arrive inévitablement un moment où des groupes se créent (voire se détestent). La question n'est donc pas tant de savoir qui gagnera (un non-sens AMHA) que de faire au mieux pour qu'une position médiane émerge à chaque fois qu'un conflit survient (et c'est déjà le cas, chaque "clan" pouvant porter l'oriflamme de plusieurs victoires).

Concernant le degré d'expertise, il va sans dire que l'époque du fameux article "Pomme" est révolue, et que la baisse du nombre de contributeurs n'est pas un mal en soi si l'objectif et de ne vouloir que vers des gens qui ne peuvent modifier qu'à la marge des articles très simples. Je ne rêve pas non plus d'une Wikipédia d'universitaires, où exhiber son diplôme serait un gage de respectabilité : certains amateurs passionnés sont de meilleurs contributeurs qu'un professeur d'université borné qui, habité par sa thèse, ne voudra rien entendre à la NPOV. L'anonymat est en ce sens un bienfait. L'accent devrait AMHA surtout être mis dans la formation et l'acclimatation à un projet qui marche surtout parce qu'il n'est pas une anarchie chaotique et parce que (quelques) règles le structurent : faire croire au lycéen ou à l'universitaire que Wikipédia est un moulin où l'on rentre comme on sort est un mensonge éhonté. Faire comprendre qu'il s'agit, pour les plus sérieux, d'un investissement sur le long terme, régulier, où l'on ne déboule pas en criant "moi je sais" est la voie à suivre. L'adage "A Rome, fais comme les Romains" devrait être inscrit au frontispice de WP. Bon, je vais m'arrêter, ou mon commentaire risque d'être plus long que ton post :)

Je tenais enfin à te remercier de m'avoir par deux fois laissée m'exprimer dans des tribunes pour livrer certaines impressions et sujets qui me tenaient particulièrement à coeur.

A bientôt j'espère !

Pierrot le Chroniqueur 25/10/2014 13:53

Merci beaucoup, à toi aussi, pour tes compliments. Il est effectivement vrai que, sauf en de rares occasions, mon blog aura été avant tout destiné aux contributeurs. Il s'agissait de parler de Wikipédia aux Wikipédiens. Ce qui suppose, tu le dis fort justement, une "connivence entre initiés". Bigre, dit comme ça, on n'est pas si loin d'une secte. :D

Rassure-toi, je n'ai pas l'intention de supprimer les archives. Les billets resteront accessibles, et tu pourras (comme tout le monde) toujours les lire, les relire,les parcourir, les découvrir, peut-être, pour certains d'entre eux. Je ne pense pas que je reviendrai un jour sur ma décision, quand bien même il ne faut jamais dire jamais. Il ne faut certes rien exclure et ne pas insulter l'avenir, mais il faut aussi savoir tourner une page et ne pas revenir au début d'un chapitre quand on en a déjà écrit la fin. ;)

Wikipédia, c'est vrai, a beaucoup évolué entre 2008 et 2014. En bien sur la plupart des aspects, possiblement en mal sur quelques-uns. En particulier,l'opposition historique et structurante, que tu mentionnes, entre inclusionistes et suppressionistes, me semble plus que jamais d'actualité. La propension naturelle de Wikipédia — contrairement à ce que je lis souvent — tend vers la rigueur de l'admission et de l'écriture. Autrement dit, la conception essentiellement suppressioniste est destinée, tôt ou tard, à s'imposer de manière générale. Aujourd'hui et d'ores et déjà, comme tu le dis, un article du style "La pomme est une fruit" n'est tout simplement plus acceptable ni accepté. À l'inverse, il demeure certains "îlots de résistance", comme les fameux articles d'actualité. Tôt ou tard, là aussi, cette pratique finira par disparaître : dans un ensemble de projets Wikimedia de plus en plus touffu, la spécialisation de chaque va devenir une norme incontournable. Et cela vaudra aussi pour Wikipédia, dont le premier principe fondateur, souvent détourné, finira par devenir réel et intangible. Je pense en effet que c'est inéluctable : la période de maturité du projet commence déjà.

Et c'est pourquoi, dans cette optique de spécialisation, la présence d'experts deviendra là aussi nécessaire et incontournable. Sans pour autant que ne soit renié le principe d'ouverture de Wikipédia : le projet ne deviendra jamais Citizendium qui est un modèle sans avenir. Il évoluera simplement vers la qualité ultime et l'expertise, sans pour autant devenir un club d'universitaires. Car tel n'a jamais été sa vocation. C'est simplement un équilibre à trouver, à l'heure où Wikipédia est à la croisée des chemins. Il sera, là encore tôt ou tard, trouvé. C'est, je le répète, l'ordre naturel des choses.

cangadoba 24/10/2014 07:35

J'avais espéré que les subtiles allusions de ton précédent post ne signifiaient simplement que tu allait changer d'hébergeur, celui-ci ayant cédé aux sirène du mercantilisme, avec peut-être un projet légèrement remanié. Il semble que je me sois trompé. Bon voyage et bon vent, Pierrot. J'ai découvert ton blog sur le tard, mais ce fut un plaisir de te lire, même si nos opinions ont pu diverger par moment. Quand à ton identité réelle, ma foi, il est bon de garder une part de mystère parfois....

Pierrot le Chroniqueur 24/10/2014 09:19

Merci. Ce fut un plaisir partagé que d'échanger avec toi. Et il semble que, finalement, je partirai effectivement en gardant ma part de mystère. ;)

Rome2 24/10/2014 00:05

Salut :-)

Merci pour tout ce que tu as fait sur le forum, qui sera un manque pour beaucoup car tu développais de nombreux points intéressant, voire expliquer des points pouvant paraitre complexe sur certaines choses.

Et je ne suis arrivé sur Wikipédia qu'en 2012, j'ai appris grâce à des contributeurs à contribuer, mais tu m'a permis de mieux comprendre les conflits et un peu l'histoire de Wikipédia à travers des posts.

J'aimais bien aussi divaguer avec toi sur Twitter moi. En tout cas, je vais regretter la fin de ce blog et merci encore une fois pour tout ce que tu as fait :-)

Pierrot le Chroniqueur 26/10/2014 09:04

:)

Rome2 25/10/2014 22:28

Je l'espère ;-)

Pierrot le Chroniqueur 24/10/2014 09:18

Merci beaucoup. Et peut-être encore à bientôt sur Twitter. :)

Jmex 23/10/2014 12:14

Hé, c'est aussi le seul et unique blog que j'ai régulièrement lu sur la wp francophone, en découvrant toujours des choses intéressantes, souvent pertinentes et d'autres avec lesquelles je n'étais pas d'accord. Désolé de lire que tu t'arrêtes, Pierrot, et sans m'intéresser à ton identité, je suis certain que tes contributions sur l'encyclo en ligne sont de grande qualité. Si arrêter ce blog te permet de t'impliquer plus dans l'enrichissement des contenus, eh bien tant mieux !

Pierrot le Chroniqueur 23/10/2014 18:10

Impossible de finir mieux, non ? :)

Jmex 23/10/2014 18:08

Ah, j'avais oublié de te dire que le choix de ce titre de Genesis m'a bien fait rire. "Jésus, il me connait et il sait que j'ai raison, et il me dit que tout va bien"...
Bonne continuation !

Pierrot le Chroniqueur 23/10/2014 15:48

Merci pour tes compliments. Et j'espère, moi aussi, que mes contributions sont de grande qualité. Je fais toujours du mieux que je peux, en tout cas !

Lomita 22/10/2014 15:39

C'était le seul et unique blog basé sur la vie de wikipédia que je lisais - J'ai apprécié certains billets, d'autres moins, mais j'avais toujours plaisir à te lire - J'arrive à comprendre que tenir un blog pendant de très longues années doit être fatiguant et je te remercie de l'avoir fait - Maintenant, je te souhaite plein de belles et bonnes choses dans tes nouvelles activités
PS Si tu veux me dire par mail privé qui tu es, promis, je ne le dirai pas, sauf sur le bistro :)

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 15:52

Merci. Il est normal que, en plus de 800 billets, certains soient d'une qualité inégale. Et tous ne peuvent pas plaire à tout le monde. Et ne t'inquiète pas : je prendrai beaucoup de plaisir dans mes nouvelles activités.

PS : pas de mail. Il suffit de deviner. ;)

Arkanosis 22/10/2014 15:04

Bonne continuation Pierrot !

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 15:50

Merci. À toi aussi !

Coyote du 86 22/10/2014 13:08

Que dire...

Je pense que je vais être bref: "au revoir et merci pour tout !"

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 13:43

Merci. :)

Guillaume70 22/10/2014 13:01

Ça fait bizarre de te voir partir. Après tout, je n'ai jamais connu Wikipédia sans Pierrot. Ton analyse, qu'on soit d'accord ou non, faisait toujours réfléchir, et tu avais le mérite d'être, je pense, le blog de la communauté wikipédienne qui allait le plus au fond des choses. Alors, merci à toi d'avoir partagé tout ça, bonne continuation, et peut être à un de ces jours, qui sait ;)

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 13:43

Merci. Je passerai peut-être encore de temps en temps sur Twitter. ;)

Trizek 22/10/2014 11:32

Voir, à regret, se fermer le seul blog où l'on peut lire des choses réfléchies sans savoir qui est le contributeur qui se cache derrière le pseudo. Mine de rien, cela évite placer un filtre sur tes écrits, Pierrot, filtre tissé à partir de l'orientation wikipédienne du contributeur, devenue à présent hyper-politique.
Nous perdons un média précieux. Merci de l'avoir tenu.

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 11:36

Merci beaucoup. Tes compliments me font très plaisir. Et c'était en effet la seule raison de mon anonymat, même si je permets aux plus enragés et aux plus malins de le percer à jour (parce que je ne pouvais pas partir comme ça) : ce qui importe, c'est ce qui est dit. Et non qui le dit. ;)

Juraastro 21/10/2014 23:15

Ton (triste) départ est pour moi une occasion de faire une brève apparition après une absence un peu prolongée (et qui risque de l'être plus dans un futur proche).
Pour reprendre l'allégorie de Theoliane, ton blog était en effet un véritable livre sur Wikipédia, avec ses hauts et ses bas, ses chapitres et son auteur qui restera éternellement anonyme. Nous refermons donc ici la dernière page de ce passionnant livre que tu as écrit et publié pendant un temps bien supérieur à celui de ma propre présence sur Wikipédia. C'est donc dire que c'est un peu l'un des derniers vestiges de mon adolescence wikipédienne qui s'éteint et un pan entier de l'histoire blogosphérique de la version francophone de l'encyclopédie qui se referme.
Il ne faut pas oublier que pour construire l'avenir, il faut se plonger dans les écrits et les actions du passé et les réflexions de ton blog resteront une base parmi de nombreuses autres pour faire avancer Wikipédia vers un avenir durable en accord avec ses principes et avec l'évolution du web.

Pour rebondir sur ton paragraphe sur les experts, il est évident que Wikipédia est un outil qui n'est pas suffisamment adapté pour que les experts y mettent la main à la pâte. L'une des raisons de mon ralentissement d'activité ces derniers mois (pour ne pas dire absence totale en cours de prolongation vers la longue durée), en dehors de mes études, est peut-être bien le fait que je deviens expert dans mon propre domaine. De fait, il me devient de plus en plus difficile de contribuer à Wikipédia, car les exigences mises en place, couplées à mon perfectionnisme et à ma procrastination, font que je ne peux plus arriver à contribuer sereinement sur un article et l'avancer vers un état de qualité suffisant comme je pouvais encore le faire il y a 1 ou 2 ans.
Pour mon cas personnel, il faut aussi ajouter qu'il y a peu de contributeurs sur mon thème de prédilection et que je perds plus mon temps à corriger des absurdités écrites par des gens qui croient avoir raison parce qu'ils croient savoir ou ont des diplômes. Cela est assez fatigant et décourageant, surtout quand en plus le travail que l'on fait n'est pas reconnu ou évalué quand on le demande, car le volet "qualité" des articles est purement et simplement déserté par la plupart des contributeurs qui ne consultent plus les procédures AdQ/BA.
Je détaillerai cela peut-être bientôt sur mon blog ou le bistro, mais il est certain qu'il est compliqué pour un expert de contribuer sur Wikipédia au vu de certaines contraintes et au vu de l'ambiance engendrée par certains incompétents.

Bonne continuation dans tes réflexions et divagations ! Au plaisir de t'avoir connu !

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 11:09

Je te remercie, toi aussi, pour tes compliments, et m'attriste en retour de te savoir de plus en plus éloigné de Wikipédia. Mais ainsi vont la vie et les priorités de chacun. Je lirai avec intérêt ton blog, comme je l'ai lu par le passé, si tu décides de l'alimenter à nouveau. Et je pars en "éternel anonyme" ... uniquement si personne ne me trouve. ;)

Je suis parfaitement d'accord avec ton constat : Wikipédia n'est pas adaptée, à l'heure actuelle, à l'accueil de l'expertise. C'est justement pour cela, à l'heure où le projet est à la croisée des chemins — en résumé : moins de quantité, plus de qualité — qu'il faut impérativement lancer des processus permettant de favoriser cet accueil. A l'intérieur comme "à l'extérieur" de Wiipédia. Je le redis encore une fois : c'est la clef pour que Wikipédia reprenne sa progression. Une autre forme de progression.

theoliane 21/10/2014 22:25

D'accord, ça devait arriver un jour, mais c'est triste de tourner une page, surtout quand on sait que c'est la dernière et qu'on referme un livre qu'on a aimé. Alors, bon vent à Pierrot dans d'autres domaines, avec autant de talent dans l'observation et l'analyse. Mais au fait, qui diable peut bien être Pierrot ???

Pierrot le Chroniqueur 22/10/2014 11:01

Merci beaucoup pour tes compliments. :)