Publié par Pierrot le Chroniqueur

Les plaisanteries les plus courtes sont les meilleures, et celle-ci n'a que trop duré. Lorsque nous avons codé les noms des différents protagonistes de l'affaire dans ce qui devait être le dernier billet du blog (bravo SM pour ce travail de cryptographie, d'ailleurs), je ne pensais, certes, pas que le code serait aisément brisé. Et effectivement, il ne l'a été que par une personne avant que des méthodes plus originales n'apportent des résultats partiels. Malgré tout, je m'étais promis de donner, alors, des explications à qui les demanderait. Vu l'issue de l'affaire et la révélation prenant une bien plus grande ampleur que ce qu'on aurait pu attendre, autant réveiller ce blog une dernière fois pour vous offrir un retour en arrière sur le sujet.

Quelques notes introductives

Bref, je vais revenir ici sur mon parcours "de Pierrot" : ce que je dirai n'engage que moi, et je tenterai au minimum de parler pour les autres. À eux de voir ce qu'ils veulent dire, taire : pour la plupart, l'aventure est de toute façon terminée depuis longtemps. Moi même, j'ai d'ores et déjà, et depuis la fin de l'été, pris des distances avec Wikipédia pour de nombreuses raisons, assez peu liées à ce blog ou aux divers conflits. Ce billet ne vise donc pas à préserver un quelconque "avenir Wikipédien" ou une réputation... Juste à fournir des clés de compréhension à ceux qui m'ont accordé leur confiance. Libre à chacun, ensuite, d'y accorder le crédit qu'il souhaitera.

Il faut, pour comprendre tout cela, remonter il y a assez longtemps. Lorsque je me suis inscrit sur Wikipédia en février 2009, j'étais bien entendu loin de me douter des nombreuses ramifications de ce gigantesque réseau : que l'on parle de clans ou juste d'affinités et d'inimitiés, les faits sont là, et le récent vote sur Toto le prouve encore : les clivages sont fréquents, et ne découlent pas de tel ou tel mouton noir comme voudraient le croire certains. Je les comprends, cependant : attribuer la faute à un individu, qu'il soit Rogel ou SM, Grimlock avant eux, et qui d'autre encore, évite de réfléchir aux nombreuses structures et réseaux plus ou moins informels et inconscients qui régissent toute relation humaine. En cela, je les rapproche de tous ces jeunes qui, par facilité, préfèrent tout attribuer au complot judéo-islamo-maçonniquo-illuminati car ils ne comprennent pas les réels rouages de l'ensemble.

En 2010, je me suis assez naïvement confronté à Alithia, et c'était, je dois le dire, assez rigolo (pour ceux qui ne connaissent pas ce torchon qui, à l'occasion, reprend ses élucubrations mais de façon beaucoup moins poussée, c'est ici. Pensez aux gants.). Face à des gens de mauvaise foi, j'ai tendance à beaucoup rire quand je prends des coups, et les choses auraient pu durer très longtemps. C'est à cette occasion que j'ai découvert le blog de Pierrot. Je ne sais pas qui en était alors le principal rédacteur, mais je tablerais sur Grimlock, avec un SM en puissance montante. Chose particulièrement drôle, je trouvais là bas du soutien, alors que j'étais sur Wikipédia en radical désaccord avec les positions de Grimlock et de SM. Et, comme l'homme est impulsif, j'avais même par moments tendance à souhaiter le bannissement de ce SM qu'on voyait souvent en PàS. Pourquoi ? Principalement parce qu'il n'était pas de mon avis. Oui, il faut être lucide : la plupart de ceux qui souhaitent dégager SM aujourd'hui le souhaitent pour les mêmes raisons que moi hier : une divergence d'opinion qu'il est plus facile de régler en supprimant la pensée "adverse".

En cela, l'intervention de Serein sur le BA cet après-midi est intéressante : elle parle d'attaque en désignant un billet de Pierrot (que je dirais écrit par SM, sans pouvoir le certifier à 100% ; il est aussi possible que Grimlock ait encore été actif ponctuellement à l'époque), mais un examen du billet ne révèle en réalité aucune attaque : juste des critiques, étayées par une argumentation, et qui mériteraient de se voir répondre une autre argumentation. En les ramenant (probablement en toute sincérité : j'ai personnellement toujours eu confiance dans la bonne foi de Serein avec qui mes rares rapports ne furent jamais houleux) à de simples attaques, on nie l'idée même que la pensée adverse puisse être motivée par autre chose que la malveillance. Et malheureusement, ce comportement s'est retrouvé, tant chez ceux que Pierrot dénonçait comme "Clique" que chez certains de "l'anticlique"... et même parfois chez une partie des Pierrots. Cette tendance à refuser de concevoir que l'Autre puisse nous critiquer de bonne foi est probablement humaine, et se retrouve ainsi chez la quasi totalité des Wikipédiens, moi compris... Et c'est certainement sur elle que je ferais reposer la grande majorité des conflits. En aucun cas sur une personne, car, avant de dénoncer en SM le mal absolu sur Wikipédia, on a pu attaquer Meodudlye, Grimlock, et qui d'autre avant eux ! Nul doute que, SM banni, d'autres prendraient la relève, car les idées survivent toujours à ceux qui les portent.

Vers l'anticlique, et au delà

Nous voici donc en septembre 2011. Cela fait alors quelques six mois que je suis administrateur, après un vote qui m'a principalement permis de voir que 1. je n'ai pas (encore) d'ennemis sur Wikipédia ; 2. mes contributions sur le main sont reconnues et appréciées. Mes outils, je les utilise comme je l'avais annoncé, pour aider quand je le peux, c'est-à-dire en supprimant une page vandalisme par ci, un copyvio par là. Je n'ai jamais émis l'idée de devenir "administrateur à plein temps", la maintenance étant pour moi une tâche secondaire par rapport à la rédaction (j'entends secondaire dans ma pratique, et non dans son importance globale pour le projet !). Or, en ce jour de septembre me prend la mauvaise idée de regarder les RA. J'y découvre alors que lgd est au centre d'une requête pour abus de ses outils d'administrateurs (protection de sa propre page de discussion pour refuser de dialoguer avec certains contributeurs qu'il qualifie de trolls). Nous sommes alors plusieurs administrateurs récents (une vague d'élections était survenue au printemps 2011 à l'appel d'Esprit Fugace) à être gênés par cette façon de se faire justice soi-même. Nous ne nous connaissons alors pas, mais nous nous prenons à avoir le même avis : lgd mérite un petit rappel à l'ordre. Pas même un blocage, juste une tape sur les doigts. "Comment !" s'insurgent certains administrateurs débarqués pour l'occasion après des périodes d'inactivité plus ou moins forte, "hors de question de bloquer lgd" (de blocage, il n'avait pas été question), "vous voulez le chaos" et autres critiques du genre. J'avais alors raconté tout cela dans ce billet qui, étrangement, avait donné à mon blog une certaine notoriété.

Il faut replacer les choses dans leur contexte : si aujourd'hui, lgd est un utilisateur multi-banni et ne trouve plus le soutien de quiconque sur Wikipédia, il était à l'époque fermement soutenu par un collectif d'administrateurs (dont pas mal, d'ailleurs, me semblent désormais avoir disparu de la circulation). La chose était vite montée en épingle, en RA, sur le BA... Alors qu'à l'origine, il ne s'agissait '''que''' d'une demande de rappel à l'ordre. J'étais sidéré. Sidéré aussi parce que, d'un coup, des gens qui avaient jusque là reconnu mes qualités rédactionnelles se permettaient de me dépeindre comme une sorte d'adolescent utilisant Wikipédia comme un vulgaire meuporg ; comme si, par cette simple prise de position, tous mes apports à l'encyclopédie s'étaient évanouis. Autant les critiques venues d'Alithia m'avaient fait rire, autant celles de gens qui étaient supposés vouloir l'amélioration de l'encyclopédie me fichaient sacrément le bourdon.

Dans le même ordre d'idée, j'eus la présence d'esprit de faire un billet de blog où je mentionnais, parmi les causes des tensions régissant parfois Wikipédia, la position de Wikimédia France. À aucun moment je ne prenais parti sur la question : et pour cause, je n'avais strictement rien à reprocher à WMFr, et je précisais même ne pas comprendre pourquoi elle était la cible de conflits ! Comment aurais-je pu me faire l'écho de critiques, et plus encore, d'attaques, à son sujet ! Je me contentais de dire que le sujet était source d'engueulades. Que n'ai-je pris : certains contributeurs étroitement liés à l'association ont alors pu écrire à mon sujet, sur Twitter et donc publiquement, des choses aussi agréables que "j'arrête de supposer la bonne foi, il est simplement con", et je ne parle pas des volées de critiques suscitées par le billet. Et le pire, c'est que ces critiques venaient de gens que je jugeais jusque là sympathiques.

Et à l'opposé, une personne comme SM, que j'avais toujours jugé antipathique car nous n'avions pas les mêmes idées, s'ouvrait au débat, était capable de discuter, et de ne pas me cracher à la figure lorsque nos avis ne concordaient pas (ce qui arrivait assez souvent, d'ailleurs). D'autres ont fait le même chemin : les jeunes admins du moment, Frakir, Kelam, Coyote... Nous avons parlé sur Twitter, manifesté notre gêne, puis sommes passés sur le canal liveRC, et finalement sur le fameux "anticlique" qui a beaucoup fait parler pour pas grand chose, car les discussions étaient du même tonneau que ce qu'elles étaient sur Twitter, le canal des patrouilleurs, ou même sur Wikipédia : quelques débats sur Wikipédia, avec les mêmes avis souvent divergents, quelques moments de discussion autour des événements du moment. Sebleouf a bien retranscrit cette ambiance dans son post sur le BA, mais il oublie cependant de préciser que les "appels aux votes" consistaient généralement en quelqu'un qui balançait le lien en disant "vous avez vu ça ?" et suscitait généralement des réactions diverses. Tout comme il convient de préciser que souvent, notamment lorsqu'il l'était par SM, le lien était également balancé sur des canaux beaucoup moins "sécurisés" comme LiveRC : on a vu mieux, comme groupe occulte. Mais surtout, c'était beaucoup de parlotte amicale sur des sujets qui n'avaient aucun rapport. D'ailleurs, généralement, le chan sommeillait principalement pour n'être troublé que par les "bonjour" et "au revoir" des uns et des autres. Des insultes ? Pas plus que ce que j'ai pu voir ailleurs, malheureusement : certes, certains contributeurs avaient le don de recourir à un langage plus que fleuri (et bizarrement, il s'agissait souvent des mêmes qui se le voyaient reprocher ailleurs ; Meodudlye, si tu m'entends...), mais globalement, le simple fait de signaler que par diverses engueulades, certains des "membres" du canal ne s'adressaient pas la parole suffit à remettre les choses en place. Plus exactement, l'appartenance à la "sphère anticlique", au "groupe Pierrot" ou même au chan des patrouilleurs, puisqu'il semblerait pour certains que ce soit l'antre du démon, ne suffit pas à inclure dans un quelconque complot car, même au sein de ces ensembles, résident de très importantes divergences d'opinion.

Mais surtout : qu'aurions nous eu à cacher ? Tout le monde savait déjà que nous avions régulièrement des avis identiques dans bien des situations (notamment, assez vite, au sujet des abus du CAr, j'y reviendrai) : c'est justement parce que nous avions des avis similaires que nous nous étions mis à discuter, et pas le contraire : nous ne discutions pas pour avoir des avis identiques. En cela, si un canal pouvait être un moyen de réfléchir et de partager des idées, il ne fut jamais un réel canal d'action : il y avait bien trop de divergences (et parfois même d'hostilité ouverte) entre les membres pour des actions véritablement concertées, en eût-on réellement eu envie, et quiconque tentait de mobiliser pour une action recevait généralement des refus plus ou moins polis.

En avions nous besoin, d'ailleurs ? Certains abus d'administrateurs sautaient aux yeux, et la procédure de contestation a été adoptée rapidement (et, préparez vous au scoop, certains des plus imposants pilliers d'anticliques y étaient aussi fermement opposés et voyaient dans cette procédure la fin de l'activité d'administrateurs-patrouilleurs face à des vandales qui, désormais, pourraient contester facilement). La principale contestation qui aboutit (serait-ce d'ailleurs la seule ?), celle de Moez, ne nécessita d'ailleurs aucun appel au vote : les faits étaient là, et suffisants pour convaincre bon nombre de gens qui n'étaient affiliés à aucun "canal secret" ou autre.

Reste le cas de la fameuse élection "truquée" du CAr 16. Critique assez étonnante, d'ailleurs, replaçons nous donc dans son contexte. Je n'étais toujours pas Pierrot, à l'époque, mais pour tous, le souvenir de l'élection du 15e CAr était vif : une élection où nombre de votants, des deux côtés, étaient de façon évidente des "zombies" ; des contributeurs réveillés pour l'occasion du vote. Chaque fois qu'un vote "contre" apparaissait, chaque fois qu'un candidat proche de l'ancien comité était sur la ligne grise, quelques uns de ces comptes dormants étaient entrés en action, entraînant la réponse d'autres comptes dormants en face... Bref, l'élection avait été sale, sous tous points de vue.

La réponse à apporter était logique : puisque les comptes dormants n'intervenaient qu'en cas de danger (après tout, leur usage était également risqué pour la légitimité du CAr, ils n'étaient qu'un dernier recours), certains n'avaient qu'à attendre la fin pour voter, empêchant tout appel à des morts vivants en réponse. Il n'y a pas eu de consigne claire ou d'organisation précise : non. Certains ont juste supposé que voter à la fin serait le meilleur moyen d'éviter les comptes "opportunistes". En fait, il s'agissait de répondre à la mauvaise foi par la mauvaise foi, un peu comme lorsque les députés PS avaient répondu par un pied de nez à l’absentéisme de la majorité UMP en se cachant derrière un rideau pour ne surgir qu'au moment du vote. Il n'y avait rien de répréhensible en soi, ou plus exactement, il s'agissait d'une manipulation en réponse à une manipulation.

Un gede dégoûté d'avoir été victime de cette mystification s'est d'ailleurs emporté le lendemain en avouant sur le bistro que si nos votes étaient arrivés plus tôt, d'autres auraient pu voter "pour" en réponse, preuve que des "unités de cavalerie" étaient bien prêtes à intervenir en cas de danger. Preuve que des comptes dormants, inintéressés à la base par les élections (sans quoi ils auraient voté au premier abord) étaient mobilisables en cas de danger apparent. Dénoncer le vote tardif, c'est donc reconnaître que, si ce retard a joué sur le résultat, alors il restait des forces mobilisables, alors, des renforts auraient pu être appelés. Et '''nous''' sommes accusés de manipulation ? J'ai, depuis, eu accès par ailleurs à certaines sources prouvant que les appels à voter pour sauver le CAr durant les 15e élections avaient été totalement assumés en interne par leurs auteurs. Je ne donnerai pas de nom, pas de date. Tout arbitre en fonction en ce moment où à l'avenir sera libre de le vérifier s'il en a la curiosité.

Voici, pour les reproches de collusion. Comme je le disais plus haut, il est facile d'imaginer "l'ennemi" organisé, préparant ses plans d'action de façon malhonnête et concertée. Il est plus difficile de comprendre les mécanismes qui conduisent plusieurs personnes à avoir le même avis. En l'occurence, je le dis clairement, je pense par mon expérience que ceux qui ont répondu à nos réflexions par l'attaque ont été le principal trait qui nous a un tant soit peu unis.

Pierrot démasqué

À l'époque, le grand sujet de discussion sur Anticlique était en fait un sujet assez commun : qui pouvait bien être Pierrot. Bien entendu, à l'instar du coupable dans les Dix Petits nègres, SM s'était improvisé chef informel de l'enquête et s'amusait à nous envoyer vers de fausses pistes. Fabrice Ferrer, excuse moi, je t'ai fort longtemps soupçonné. Puis un soir, pour des raisons qui lui sont certainement propres, SM m'a révélé la vérité. Nous devions être au printemps 2012. J'étais scié, et pourtant, les pièces s'imbriquaient : SM avait toujours été un candidat potentiel, mais sa "date de naissance" Wikipédienne ne collait pas. L'ajout de plusieurs autres identités, en particulier Grimlock, résolvait le problème de la durée. Je restais néanmoins assez sidéré de l'identité du principal Pierrot jusque vers 2011 : Grimlock. Moi qui avais souvent trouvé le bonhomme trop brut de décoffrage et bien éloigné de ma façon de penser, j'étais sidéré de découvrir qu'il était aussi le sympathique Pierrot avec qui j'avais échangé... Et avec qui je tombais d'accord. Je compatis donc fortement envers tous les lecteurs assidus du présent blog qui ont adhéré aux propos de Pierrot sans pouvoir saquer ceux qui l'incarnaient : la découverte peut effectivement surprendre.

Passé cela, je compris le fonctionnement du blog : recherche du consensus avant la publication d'un billet (certes, tous les Pierrots sont difficilement mobilisables, ce ne furent donc que généralement les plus actifs qui donnaient leur aval : Serein [si l'on suppose effectivement comme le veut le mythe fondateur du blog qu'elle en ait fait partie dans les temps préhistoriques : sur ce point, j'ai du croire les anciens sur parole], Chaps the Idol et Meodudlye, par exemple, n'ont jamais dit un mot au sujet des billets que j'écrivais), quelques règles d'uniformité (jamais d'attaque ad hominem, critiquer les actes, jamais les personnes elles mêmes ; quelques conventions stylistiques), ainsi que d'autres d'usage ; notamment (pour des raisons éthiques évidentes) ne pas répondre sous son identité wikipédienne à des billets dont on est le principal auteur. C'est en tout cas une règle à laquelle je me suis personnellement conformé (d'où mes commentaires moins nombreux depuis 2012).

J'ajoute enfin une note à l'attention de ceux qui ont fouillé avec ardeur les entrailles du site pour retrouver diverses IP : dans la mesure où je faisais transiter mes billets par SM (déjà pour une uniformisation stylistique et relecture, mais surtout par peur de faire une fausse manip qui révèlerait le pot au rose... ah, et par flemme de faire la mise en page moi-même, aussi), tous ceux que j'ai écrits sont associés à son adresse IP... D'où une apparente SMisation des derniers temps du blog, qui ont été passés au crible, d'autant que je soupçonne certains autres auteurs d'avoir fait de même (je vais d'ailleurs tenter de publier moi-même ce billet : amis pirates, vous aurez ainsi mon IP. :D )

L'écriture se faisait donc de façon assez simple : si un de nous avait une idée, billet de fond ou d'actualité chroniquienne (ce qui était le moins intéressant à traiter), il lui suffisait de l'ébaucher, d'en parler aux autres, et le billet était soit amendé, soit envoyé tel quel. Beaucoup étaient donc le fruit d'une réflexion collective, ce qui fait que Pierrot est effectivement une personnalité propre, mélange de nos différents modes de pensée : moins tranché que SM sur les DRP, plus impliqué que moi vis-à-vis de WMFr, par exemple ; plus enthousiaste, bien plus, que SM concernant les labels... L'ensemble n'était pas malhonnête, comme j'ai pu le lire, ou ne cherchait pas à manipuler, puisqu'il y avait réelle discussion de ces points. Lorsque, par exemple, un billet critiquait SM pour une outrance, c'était à la suite d'une discussion où il lui avait été clairement affirmé qu'il était allé trop loin. Le fait qu'une partie des Pierrots ait été beaucoup plus modérée que lui (en particulier à mon époque) jouait, et, généralement, il acceptait la critique de bonne grâce.

Quels billets ai-je écrits ? Eh bien pour tout dire, je n'en ai foutrement plus la moindre idée : je les ai remontés à la recherche de quelques uns, et ai retrouvé ce récent billet sur les labels, sujet qui m'était cher (en l'occurrence, j'avais d'ailleurs dû enfreindre la règle du "ne réponds pas à ce que tu as écrit" pour pouvoir adresser à Théoliane une réponse s'appuyant sur un élément lié à mon vécu, que je ne pouvais attribuer à Pierrot, qui, d'ailleurs, n'a jamais été "incarné" par moi dans les commentaires, pour les raisons techniques citées plus haut). Parmi les plus anciens, difficile de retrouver ce que j'ai moi-même écrit, ou juste relu. N'en ayant pas gardé de traces dans mon PC, c'est un pan de recherche que je laisse à chacun, qui sait, l'étude des différents styles permettra peut-être des hypothèses !


Et les conflits d'intérêt, dans tout ça ?

On en arrive au point central, le fait que des Pierrots aient été admins, CU, arbitre, et les problèmes que cela pourrait impliquer. Je comprends tout à fait que certains puissent y voir une tromperie. Pour ce qui est des admins, cela implique en réalité assez peu de choses, en fait : après tout, Pierrot avait toujours dit l'être, il me semble, sans que cela choque réellement. Et le fait est qu'il l'était... en partie (le dur problème de la schizophrénie bloguesque). CU, Schlum ne l'a été que sur la fin d'activité du blog, à l'époque où celui-ci s'éteignait de lui-même. Quelles informations aurait-il effectivement pu communiquer ? Pas plus qu'il n'en aurait communiqué à des personnes hors Pierrot, je suppose ; en tout cas, je n'en ai eu aucun écho. Plus encore, comme cela a été répété sur le bistro récemment suite aux interrogations de Pic-Sou, tout mésusage des outils de CU est aussitôt visible par les collègues. Ceux-ci étant, pour certains, clairement sur une ligne différente de celle de Pierrot, ils n'auraient manqué de signaler tout mésusage ou toute pression.

Il en va de même du côté du CAr, où tous les échanges en interne se font sur une mailing list accessible à tous les arbitres en fonction, et futurs. Tous les mails échangés entre les arbitres durant mon mandat, mais aussi durant les précédents CAr sont donc consultables par tout nouvel élu qui serait désireux de vérifier qu'il n'y eut pas, alors, de débordement, ni même avant. Sur la période qui pourrait vous intéresser à mon sujet, cependant, et contrairement aux époques précédentes, tous pourront confirmer que nous avons fait en sorte d'échanger au maximum en public, la mailing list ne devenant plus qu'un lieu de rappels de deadline de type "bon, vous foutez quoi, faudrait qu'on avance". S'il y eut de lourds secrets concernant le fonctionnement du CAr, ce n'est donc pas à cette époque qu'il faut chercher. Je remercie au passage Cangadoba pour avoir confirmé publiquement ce fait.

Quand bien même, d'ailleurs, cela n'a vraisemblablement pas beaucoup servi Pierrot, qui n'a jamais disposé d'accès à toutes les informations croustillantes auxquelles j'aurais pu accéder. Pourtant, quel ajout cela aurait pu être pour la ligne éditoriale du blog ! Pensez : quel qu'ait pu être l'intérêt des échanges qui se seraient tenus durant les précédents comités comme durant ceux où j'étais impliqué, un rédacteur doué aurait pu les monter en sauce pour préparer un véritable scoop. Pourtant, je n'ai, à aucun moment, transmis aucune des informations confidentielles qui ont pu me parvenir par mon mandat d'arbitre. Par éthique, d'une part, mais aussi parce que de toute façon, au moins un des Pierrots, certes très peu actif (en tant que Pierrot) ne m'inspirait strictement aucune confiance.

De même, ma fonction d'arbitre ne fut pas influencée par mon rôle de plume pour une raison simple : les arbitrages dans lesquels j'ai été impliqués n'avaient rien de "politique", comme pouvait l'être celui impliquant Patrick Rogel. Sur les trois arbitrages que j'ai traités, l'un s'est conclu par un bannissement car l'arbitré avait littéralement pété un plomb ; et les deux autres mettaient en scène un schéma similaire : deux fortes personnalités se croisant régulièrement sur un projet où elles ont des compétences communes, l'une se sentant traquée et se mettant elle-même à traquer l'autre. Cela se produisit au sein de deux projets différents, avec deux contributeurs différents. À chaque fois, les torts étaient partagés (quoi qu'inégalement) et les sanctions le furent aussi. L'un des deux arbitrages ne posait logiquement pas de souci, aucun des contributeurs n'étant une "personnalité". L'autre, beaucoup plus.

Mes collègues arbitres le diront peut-être : notre but (car la décision fut collective et la réflexion intégralement publique) était d'aboutir à une décision ne privant le projet d'aucun des contributeurs compétents impliqués tant qu'ils mettraient de la bonne volonté. Il s'agissait donc de mettre des garde-fous, sans pour autant sanctionner bêtement. Et ainsi fut fait : Meodudlye ayant vraisemblablement pris des distances avec le projet, la décision n'a de toute façon pas eu de conséquences néfastes pour les "victimes" supposées, si ce n'est les priver d'une vengeance qu'elles semblent encore désirer, plusieurs mois plus tard. Ce n'était pas ma conception de la justice wikipédienne, et cela ne l'aurait été en aucune situation puisque je me suis toujours essayé à chercher les meilleures solutions pour éliminer une nuisance (et les attaques répétées de Meodudlye l'étaient) sans faire pour autant partir un bienfait (et les 71% de contributions de Meodudlye dans le "main" en sont certainement un en grande majorité). Cela me permet de rebondir sur mon dernier point.

Pourquoi, de toute façon, j'ai pris des vacances

Déjà, en 2012-2013, une crise de foi m'avait pris, en témoigne le massif creux dans mes contributions. Depuis cet été, il en va de même, après un début 2014 qui avait été ma période la plus productive en termes d'articles. Car pour des gens qui écrivent une encyclopédie, nous parlons bien peu du fond. Et c'était l'avantage de Pierrot : il posait aussi des questions de fond (même si, étrangement et à notre grand dam, ces billets faisaient bien moins d'audimat que les billets potentiellement trollesques). Lorsquej'ai été élu admin début 2011, on me connaissait globalement pour pondre à la chaîne des AdQ et BA alternant entre paquebots et Beatles, et la plupart des votes un peu justifiés mentionnent ce fait. Deux ans plus tard, lorsque je me présentai comme arbitre, ce n'était plus ce qui ressortait, seules mes opinions et amitiés comptaient désormais. Je n'étais plus LittleTony87, contributeur sur des sujets dont tout le monde se fout mais qui fait du bon boulot ;j'étais "l'homme d'un réseau". Guère plus.

Pourtant, mon activité n'avait pas cessé : même durant les plus grosses périodes de tension, je suis resté abonné aux Wikiconcours, désébauchant les articles par dizaines à chaque fois, essayant d'en labelliser régulièrement... Que l'on n'aime pas mes idées n'empêchera pas que j'ai apporté, durant toute ma carrière Wikipédienne, énormément de fond. La différence est que ce fond ne créait mon identité que tant que je fermais ma gueule. Une fois celle-ci ouverte, ne comptaient plus que mes opinions, les contributions passant à l'arrière plan.

Que l'on ne croie pas que je cherche à me victimiser : ce sentiment est une impression générale, transposable à bien d'autres contributeurs. Dans les discours des uns comme des autres, l'autre est vu à travers le prisme de ses prises de position, de sa façon de dialoguer, de ses défauts... mais que très rarement pour son activité dans l'espace principal, qu'il s'agisse de maintenance, d'écriture d'articles, de relecture... Et cela, plus que le reste, est véritablement déplorable. Car ce discours se retrouve dans la bouche de la plupart des gens plus ou moins unis dans des "groupes de pensée" (terme surement plus adapté que "clan", bien que moins vendeur), et il est souvent inconscient.

Mes contributions ont-elles perdu tout intérêt lorsque je me suis engagé contre les abus du CAr avant sa réforme ? Les purges d'historique anti-copyvio de Lomita ont-elles totalement perdu leur légitimité parce que celle-ci est trop suppressionniste au goût de certains ? Devrais-je, parce que j'ai été en désaccord par le passé avec Akeron, lui nier tout droit à être CU alors qu'il est probablement un des utilisateurs de Wikipédia les plus compétents pour cette fonction ? Les exemples de ce type de réflexion bushienne ("either you're with us, or you're with the terrorists"), répandus, je le répète, de tous les côtés et, à divers degrés, dans chacun d'entre nous, sont la cause principale de la mauvaise ambiance de Wikipédia. Comprendre et annuler ce schéma mental est un travail que nous devrions tous faire, pour apprendre à nous forcer (car il s'agit bien, au départ du moins, de se forcer) à retrouver les qualités de ceux que nous ne pouvons basiquement pas blairer pour ses idées. Bien entendu, c'est plus compliqué que de demander son bannissement. Plus gratifiant, malgré tout. Mais si je me tire, c'est, outre bien des raisons personnelles, parce que peu semblent vouloir se décider à faire ce putain de travail.


Les leçons du blog

Avec mon couplet du "on est tous des gros cons incapables de voir le bon dans nos ennemis, aimons nous les uns les autres" et ainsi de suite, je vais donc passer pour le neuneu idéaliste de service. Soit, après tout, Desproges disait que "l'ennemi est bête, il croit que c'est nous l'ennemi alors que c'est lui", et cela résume finalement les rapports entre "cliqueux" et "anticliqueux". Car que ces groupes soient formels ou non (et c'est généralement le "non" qui domine), ils se forment, autour de questions comme le CAr, comme la contestation de certains admins, et leur existence saute malgré tout aux yeux. Plus qu'aux partis politiques monolithiques de la Ve République, ces "clans" s'apparentent aux courants du XIXe siècle, époque où il était facile de changer régulièrement de mode de pensée, d'obédience et où appartenir à un "parti" n'était pas affaire d'encartage, mais juste de façon de penser.

Vous me trouvez peut-être idéaliste, avec ce côté "cherchez le bon dans votre ennemi, arrêtez de ne voir que ce que vous n'aimez pas"... Mais l'expérience Pierrot fut exactement ça, même si, j'en suis convaincu, ce n'était pas l'intention de ses principaux artisans (je peine à imaginer, en effet, Grimlock, SM ou Meodudlye adhérant à cette pensée). Car Pierrot est l'exemple clair et simple que vous, ami lecteur, pouvez voir celui qui vous parle d'une façon tout à fait différente si vous ne connaissez pas son nom.

Qui était Pierrot ? Vous avez été nombreux à vous prendre au jeu, à faire vos suppositions, et en un sens, nombreux aussi à préférer ne pas le savoir. Car au fond, il y avait de ça aussi : votre principale crainte était là. Et si Pierrot avait été un de ces sales cons que vous conchiez. Et si celui que vous venez de féliciter pour sa brillante analyse sur son blog était le même dont vous venez de demander le bannissement sur Wikipédia ? Qui, de tous, se sentirait le plus con ?

Eh bien voila la vérité : que vous ayez apprécié ou détesté Pierrot, vous l'avez apprécié ou détesté pour ses écrits, ses avis argumentés, et vous l'avez suivi dans ce but. Pierrot, contrairement à ce que j'ai lu par ci ou par là, n'a jamais injurié ou diffamé. Il a critiqué, parfois avec un peu d'ironie, des comportements qui nous amusaient, nous énervaient, nous attristaient. Bref, il a donné des opinions, mais ne s'en est jamais pris, à ma connaissance, aux personnes elles-mêmes. Pierrot n'était pas Alithia, qui prenait un malin plaisir à humilier et insulter (un de ces billets où "elle" se plaisait ainsi à dénigrer l'apparence physique de Wikipédiennes, l'air de dire "c'est pas le dessus du panier", notamment, m'avait particulièrement ulcéré) ; il n'était pas non plus Wikibuster et, surtout, il n'était pas de ces blogs orduriers qui battent le décompte du point Godwin en qualifiant ceux qu'ils n'aiment pas de nazis à tout bout de champ, photos et légendes pseudo-humoristiques à l'appui.

Pour bien des raisons, cet anonymat collectif fut sûrement une erreur : d'une certaine manière, Pierrot n'était bon que lorsque nul ne savait qui il était et je comprends parfaitement les réactions de suspicion que la révélation peut engendrer. Reste que, malgré tout, l'expérience fut globalement positive, ne serait-ce que parce qu'elle me permit de faire passer quelques idées sans me faire traiter de connard en retour. Chose qu'il est toujours bon de prendre, non ?


Et pour vous troller une dernière fois

Si vous avez tenu jusqu'au bout, félicitations. C'est bientôt fini, désormais. La clé de voute de ma pensée vis-à-vis de Wikipédia a toujours été de faire passer la qualité avant tout et c'est, en un sens, parce que je crains que ce combat pour la qualité ne soit peine perdue (face à l'usure du temps, le vandalisme etc.) que je m'en vais, bien plus que pour les combats de coqs.

Il est vrai que je pourrais parler plus longtemps de toutes les questions qui font que, d'un point de vue purement éditorial, je m'éloigne depuis six mois de Wikipédia et que je crains que l'encyclopédie, si elle a atteint un stade de profonde maturité sur la diversité du contenu, n'arrivera probablement jamais en revanche à atteindre un niveau de profondeur aussi mature. Le problème, c'est qu'en réalité, vous n'en auriez rien à foutre.

Car il faut être lucide : j'ai beau entendre ceux qui clament chaque fois que les choses dégénèrent qu'il faut "retourner à l'encyclopédie" et que "mais tout le monde s'en fout, de ces histoires de clans/qui est Pierrot" etc., il n'empêche que le BA de cette semaine révélant notre multiple identité va probablement exploser tous les compteurs de consultation, sinon d'édition. Que les deux billets sur les clans, tant honnis, sont ceux qui ont été de toute l'histoire du blog les plus consultés tandis que chaque billet traitant du fond ne recevait qu'une attention très polie (comprendre "était lu par quelqu'un à l'occasion"). Enfin, il n'empêche que, même si tout le monde se fout de savoir qui est Pierrot, le nombre de visites sur ce blog a été multiplié par huit depuis la révélation d'Akeron.

Au final, nous autres, Wikipédiens, sommes comme le téléspectateur moyen : si on nous écoute, nous passons notre vie devant Arte... Si on vérifie les statistiques... nous sommes en réalité tous scotchés, de longue date, devant TF1. Et là dessus, on pourra toujours regarder la paille dans l’œil du voisin, c'est toute une charpente que chacun de nous devrait commencer à entretenir dans ses globes oculaires.

Je finis malgré tout sur une note positive en rappelant que, en tant que Pierrot mais surtout sous mon identité de LittleTony87, j'ai fait grâce à Wikipédia de nombreuses rencontres enrichissantes, eu plaisir à côtoyer des contributeurs motivés et capables de très bonnes choses (ce qui rend d'autant plus douloureux de les voir ensuite s'entredéchirer joyeusement), et qu'à eux tous, camarades de rédaction, de labels, de maintenance et du comité d'arbitrage, je souhaite une très bonne continuation, en évitant de faire une liste pour n'oublier personne !

Commenter cet article

Lebob 04/03/2015 08:45

Long et pénible plaidoyer pro domo qui ne convainc pas.

Au fait, qui a rédigé le billet du 11 mai 2013? SM?

Peu importe 20/02/2015 00:04

Et LT87 a craché sur le CAr :

https://darkoneko.wordpress.com/2015/02/18/gribouillage-4-manoeuvres-souterraines/

Alti 19/02/2015 13:42

Bonjour, j ai toujours beaucoup de mal avec le concept de "nobles fins" qui justifieraient les moyens utilisés...finalement, le vrai bilan reste à faire : l action produite pendant toutes ces années a t elle eu des effets significatifs sur le projet ou ses participants..?.y a t il eu de véritables changements par rapport a la situation initiale qui a motivé votre action ? Les autres questions sont finalement accessoires (ou folkloriques) ce bilan, il n y a que ceux qui ont une vision d ensemble qui peuvent le faire en toute objectivité. L avis de chacun des pierrots sur ce bilan serait vraiment intéressant. Plus simplement : ça en valait vraiment la peine ? A+

Celette 16/02/2015 18:16

Bon billet de LittleTony87, qui est toujours dans la nuance et dont je partage globalement le ressenti (sans avoir toujours été OK avec ses posts mais en lui reconnaissant une véritable capacité d'écoute et d'autocritique). A contrario, la réaction de certains contributeurs considérés comme membres de la "Clique" (j'aimerais écrire "au courant de pensée qui n'est pas un bloc et qui a été plus ou moins monté en épingle par SM", mais c'est trop long) dans les commentaires sont révélatrices : esprit buté, incapables de penser qu'ils puissent avoir tort, reprochant à SM un total manque de recul alors qu'ils prouvent par leurs écrits qu'ils en sont encore moins capables.

La présentation nuancée de l'Anticlique/Clique me va ceci dit parfaitement : ce ne sont pas des groupes compacts partageant les mêmes vues, s'organisant en lousdé pour des actions concertées. Ce sont des concordances de point de vue sur certains sujets et certaines visions de l'encyclopédie. Proche de l'Anticlique mais trop préoccupée par les questions éditoriales pour avoir le temps de me consacrer à forte doses aux questions administratives, j'ai soutenu de loin les positions de SM, sans toutes les accepter, sans toujours cautionner une fougue parfois virulente. On peut tout à fait blâmer SM pour ça, et ne pas vouloir rentrer dans le jeu de savoir qui a commencé pour blâmer X ou Y. Mais quand je lis, quand je vois, le comportement clanique de certains admins, l'obstruction de certains pour bloquer X et soulager Y (je précise : pour des affaires ne me concernant ni de près, ni de loin), je reste pantoise face au deux poids deux mesures qui règne. On accable SM, mais si les idées de SM ont eu un certain écho dans la durée, on oublie souvent de dire qu'il s'agissait d'un David contre un Goliath. Non pas que je considère ses "ennemis" comme le mal en puissance (il m'arrive souvent de bien m'entendre avec les deux bords), mais il est vraiment aisé de penser que le petit SM dans son coin a plus d'influence qu'un corps d'admins qui, sans "comploter", se retrouve généralement d'accord pour imposer des vues, se dispenser de règles et sauver les potes. La chasse aux sorcière qui a lieu depuis quelques jours en BA est ainsi assez révélatrice.

Le blocage de SM m'apparaît ainsi comme un cas d'école. Sans chercher à savoir s'il cherchait lui même le suicide wikipédien, les arguments sur le BA sont une grande tranche de rire. Les arguments d'autorité s'enchaînent (en substance : "le compte est grillé", "trop c'est trop", avec un emploi assez régulier du futur, comme si les prédictions madameirmaesques et le petit coup de poing sur la table en mode "ça a assez duré" avaient une quelconque valeur normative.

Alors oui, SM a de nombreuses fois dépassé les bornes, est sans doute aussi intelligent que bon connaisseur des ressorts psychologiques d'une communauté, mais ça n'en fait pas un paria. Peut-être son départ de ce compte et son retour sous une autre forme plus "light" serait une bonne chose, mais ce n'est pas ici mon propos. Il demeure que certains ne supportent ni la critique, ni l'analyse argumentée et que QUOI QU'ILS EN PENSENT, SM ou Madame Michu sont libres d'écrire un blog de réflexion sur Wikipédia, sont libres d'y avoir par ailleurs des responsabilités pour certains, et que ce n'est pas parce qu'ils ont couché par écrit leurs idées (sur un média hors-WP, il est important de le rappeler) que cela les/le disqualifie(nt) pour contribuer. J'aurais presque préféré que SM soit bloqué pour avoir enfreint des règles SUR WIKIPEDIA plutôt que pour ce qu'il a écrit HORS WIKIPEDIA, saupoudré d'une critique de son "jusqu'au-boutisme" sur les PàS et le CAr (j'en connais beaucoup, dans les 2 camps, qui auraient du souci à se faire si on faisait preuve de la même sévérité) et surtout, le plus écoeurant, de commentaires à droite et à gauche, jusqu'en BA, d'arguties minables et d'analyses de comptoir pseudo-psychologiques sur son état mental. Pour être honnête, ça m'a donné envie de vomir.

Il serait donc bon de comprendre qu'on pouvait soutenir SM sans être d'accord avec toutes ses prises de position et qu'on pouvait partager ses idéaux sans agréer à sa façon de les défendre. Tout ceci, en définitive me passe un peu au dessus de la tête au vu de mon implication assez limitée sur les sujets de "politique politicienne wikipédienne". Il demeure que j'aimais lire Pierrot, reste marquée par ce qu'il(s) a(ont) apporté à WP en terme d'autocritique et assez amusée par tous ceux qui se sont fait prendre au piège (dont moi). L'idée était belle et je reste assez pantoise de lire les mêmes qui pleurnichaient sur Charlie Hebdo sur le Bistro le jour des attentats venir maintenant s'offusquer que des contributeurs aient le culot, HORS WIKIPEDIA, d'écrire ce qu'ils pensent DE WIKIPEDIA. Comparaison n'est pas raison, mais il est délicieux de voir le grand écart de certains, pour qui les blogs WP devraient soit partager leurs analyses, soit ne pas exister. Car ne nous y trompons pas : ils critiquent, n'écrivent rien, mais ont bien un avis tranché et parfois orthodoxe sur certaines questions. Je ne vois vraiment pas ce qui les différencient de contributeurs qui eux ont au moins eu le courage de prendre la plume. Ils sont juste plus discrets, lissent les angles, mais ne sont pas moins influents que SM pour faire avancer leurs pions sur l'échiquier wikipédien (navrée pour ceux qui vont répondre "Wikipédia n'est pas un échiquier, ouin ouin, ce n'est pas ma vision de l'encyclopédie, ouin ouin, moi je suis intègre, ouin ouin ouin, dans aucun clan, ouin ouin ouin", mais c'est le jeu de toute communauté d'avoir des amitiés/inimitiés, accords de vues/désaccords. Jouer les vierges effarouchées avant d'en lousdé faire pire que ce qu'on reproche à ses contradicteurs, navrée, mais personnellement c'est ce qui me dégoûte le plus).

Bon vent à ceux qui partent, en espérant les revoir bientôt, sous la même ou une autre identité. Et n'oubliez pas cette phrase du film Ben Hur, placée dans la bouche de je ne sais plus quel personnage : "On peut tuer un homme, mais pas une idée". Si l'objectif de certains est de faire taire une des visions de l'encyclopédie, je tiens à leur dire qu'ils ont encore beaucoup, beaucoup, beaucoup de pain sur la planche.

JGHJ 13/02/2015 15:19

Une intrigue digne d'un thriller à succès, j'aurais jamais pensé à de tels trucs il y a quelques jours.

Une question me reste à l'esprit depuis des années : SM, c'est un jeune ou un vieux ?

JGHJ 14/02/2015 13:23

J'aurais jamais pensé à ça, j'imaginais toujours SM être un cinquantenaire. Ceci dit, son profil de timide beaucoup plus à l'aise sur Wikipédia est tout à fait comparable à celui d'un autre contributeur que je connais bien (alors que moi, je suis plus calme et plus sérieux sur Wikipédia qu'en réalité).

ja 13/02/2015 16:47

"A ce que j'ai pu comprendre et voir, il ressemblait à un jeune homme de 25 ans, qui en paraît 18, et est affligé d'une timidité maladive. Wikipédia semble pour lui un moyen inespéré de s'affirmer." https://fr.wikipedia.org/w/index.php?diff=66633278&oldid=66606918

GH 12/02/2015 21:58

(J'ai appuyé sur "Valider" mais rien ne s'est produit. Je réessaye, s'il y a doublon du commentaire merci de supprimer celui-ci)

Une bien longue justification... Il y a un point sur lequel je ne suis pas d'accord, c'est l'idée que les wikipédiens pouvaient être d'accord avec Pierrot sur le blog et s'opposer aux rédacteurs du blog sur WP. Les commentateurs du blog, si c'est sur cela que tu t'appuies, ne me paraissent pas un échantillon représentatif des wikipédiens. Vous vous plaignez que les articles de fond étaient bien moins lus que les articles polémiques, mais c'est logique. Tous les journaux savent ça : on écrit pour des lecteurs qui partagent globalement la ligne défendue (sinon ça ne se vend pas). Si vous aviez peu de lecteurs pour les billets de fond c'est probablement que la ligne éditoriale séduisait peu de wikipédiens. Et au bout du cinquième billet suppressionniste, anti-wikimedia france ou anti-CAr, le wikipédien moyen a compris et passe son chemin.

Personnellement je ne me sens pas du tout con. J'ai toujours défendu une vison de WP différente (pour ne pas dire opposée) de Pierrot, et j'ai toujours trouvé insupportables les abus divers commis par ceux que nous savons maintenant être ses rédacteurs (j'ai même contesté remih, ce qui montre bien que je suis logique).

Quant à toi, tu m'as toujours paru plus pondéré que les autres Ta proximité avec ce groupe m'a été désagréable jusqu'au jour où tu as été arbitre. Je n'ai eu aucun mal à voter pour toi lorsque tu as candidaté car j'ai trouvé la démarche très positive, et nous nous sommes bien entendus quand je t'ai aidé sur quelques articles (pour le Directoire je n'ai vraiment pas le temps en ce moment de m'y replonger). A titre de comparaison, les rares fois où j'ai croisé SM j'ai eu droit à des remarques méprisantes à base d'interprétations de mes contributions (remarques qu'il a dû enlever parce que je suis allé protester en RA), et ensuite à une attaque personnelle (que j'ai relevée mais je n'ai pas fait de RA, vu que j'avais compris que ses potes débarqueraient dans l'instant pour le défendre). C'est simple, lorsque nous avons échangé nos points de vue lors du sondage sur la notion de consensus en PàS (qu'il citait souvent et en l'interprétant... librement), il n'y a eu ni "tu" ni "vous". Géniale la communication impersonnelle sur un site collaboratif !

Une dernière chose : lequel d'entre vous a écrit le billet "en réponse à GH" sur l'histoire ? Parce qu'il aurait bien besoin de quelques cours d'épistémologie.

Bonne continuation à toi, IRL et sur WP (le jour où tu reviendras vraiment).

LittleTony87 12/02/2015 22:11

Je ne parlais pas tant des billets anti-CAr etc., que je classe aussi dans les polémiques, mais ceux beaucoup plus réfléchis, sur les sources, sur les labels, qui auraient, eux, pu susciter des débats. La question des labels, notamment, me semble centrale pour l'avenir de WP, et trop ignorée. C'est dommage.

Pour le reste, je pense qu'on a tous notre ressenti de chaque personne croisée... Toujours le même merdier : une bonne dose de "prophéties autoréalisatrices" qui joue aussi.

Pour ce qui est du billet, il me semble qu'il a été écrit avant mon arrivée ; je ne saurais pas te dire de qui il vient, à vrai dire, je n'ai aucun souvenir du contenu.

cangadoba 12/02/2015 21:53

Ne me remercie pas d'avoir confirmé tes dire sur nos arbitrages en commun, après tout, je répondais aussi à une pulsion égoïste - les commentaires de MrButler sur l'arbitrage Meo m'ont blessé - mais le mail que je t'ai envoyé résume finalement ma pensée.

Tony a réinjecté de l'électricité dans le Frankenstein et a posté ce long message pour s'expliquer. C'est une bonne chose. Il l'a d'ailleurs fait par trois fois (oui je suis allé faire un tour du côté du Quebec et en vérité tu as posté après mon dernier passage ici), d'autres suivront peut-être.... Pour ma part tout cela ne change pas le regard que je portais déjà sur les Pierrots (sur ceux que je connais), ça élargit les perspectives, mais ça ne change pas mon regard.

Pour finir sur une note un peu plus légère - n'était-ce pas aussi l'un des buts de ce blog ? - j'ajouterai que le projet "Pierrot" me fait beaucoup penser, par bien des aspects au "théâtre de Clara Gazul", à son successeur moins connu "la Guzla" ou à la très célèbre elle, "affaire Émile Ajar"....

LittleTony87 12/02/2015 22:26

:D Eh bien merci pour ton égoïsme, alors ! Comme je crois l'avoir déjà dit, c'est principalement aux gens comme toi, qui ont interagi avec moi durant cette période et qui pourraient se poser des questions sur tout ça.

Très bonne analogie avec Ajar, même si je pense que Pierrot aura du mal à finir avec un Goncourt.

Jmex 12/02/2015 10:16

Ecoutes, Tony, nous avons fait de superbes choses ensemble, nous avons formé une belle équipe, nous nous sommes éclatés à rédiger des tonnes et des tonnes de contenus pour parvenir à monter un portail de qualité, et si il nous est donné de reprendre un jour cette entreprise pour finir ce que nous n'avons pas fini... ce sera avec plaisir, délectation même.

Ce qui me pousse à intervenir ici, c'est cette fameuse histoire de clique et d'anticlique. Cette histoire de "clans". Pour moi, elle a été montée de toutes pièces, c'est une pure invention, et la mayonnaise a été montée d'un coté ici même et de l'autre sur la wikipédia francophone, s'auto-alimentant en quelque sorte, à travers, principalement, la plume d'une seule et même personne : SM. C'est du moins mon avis. Tout cela a procédé à une désorganisation patente de l'encyclopédie. C'est dans ses posts que j'ai systématiquement lu "clans", "inclusionnistes", "suppresionnistes", distribuant ici les bons points, là les mauvais, s'auto-renvoyant la balle à l'appui de ce qui avait pu être posté de la même main ici, sur ce blog, SMisant progressivement les esprits, tentant à tout prix de dire la loi, d'imposer sa vision binaire de la communauté. Les bons et les méchants quoi, les clans, une fois de plus, le rapport de force. Et en fin de compte, c'est comme si ces "clans" qui n'ont jamais existé, prenaient forme d'un seul coup. Je l'en tiens pour responsable. Et dire que je me suis fait avoir, moi aussi, en postant un commentaire sur le texte cryptique et final !

A part ça, je suis vraiment très bien placé pour parler de ton apport à l'encyclopédie. Il est colossal et je n'ai jamais compris pourquoi tu as été victime d'attaques, traité de con, ou qui a pu dire que tu n'apportais rien. Ce que nous avons fait ensemble sur les Beatles, je l'affirme, c'est le meilleur contenu sur ce groupe (majeur dans la culture populaire) de l'ensemble de la galaxie wikipédienne, oui, y compris l'anglophone et ce n'est pas rien de le dire. Et je ne parle pas de ton travail d'historien sur la chose maritime et les énormes tas de ferraille du passé qui l'ont parcourue. Pour moi, te concernant, c'est la seule chose qui compte. Tu auras toujours mon estime et mon amitié, mais ça, tu le sais !

LittleTony87 12/02/2015 20:23

Jmex, je t'ai déjà donné mon point de vue sur la question, notamment par téléphone lorsque nous avons discuté de cette affaire : je pense qu'en faisant porter l'ensemble sur les épaules de SM, tu te fourvoies. SM est une personnalité complexe et un bonhomme ambigu qui peut facilement s'attirer des inimitiés... Je l'ai une fois charrié en le comparant à Robespierre, et je trouve que la métaphore est pertinente. Quelqu'un de sincère dans sa démarche, persuadé de faire quelque chose de bien, mais incapable, purement incapable, d'accepter l'idée que ceux à qui il fait face soient dans la même disposition d'esprit. Et le problème, c'est que là où certaines personnes qui restent droites comme des "i" quand elles prennent position sur un sujet peuvent facilement être trollées et démontées sur le fond, le "problème" de SM est qu'il est suffisamment brillant pour avoir réfléchi à ce qu'il défend, et donc généralement, il est difficile de le "retourner pour lui foutre le nez dedans" car son raisonnement est souvent inattaquable, même quand on n'est pas d'accord avec.

J'ai souvent tendance à comparer les PF à un livre saint : le texte est tellement ambigu que chacun y lit ce qu'il veut. Et ça aboutit à des courants de pensée tellement différents, des interprétations tellement différentes, que les clashes ne peuvent qu'arriver. Ta vision de Wikipédia, comme la sienne, comme la mienne, sont toutes justes et justifiées si on se fonde sur les PF. Et c'est, à mon sens, pourquoi le projet est problématique. Il donne des espoirs à des personnes qui en ont des bien trop différents, et forcément, chacun essaie de l'emmener dans une direction. En un sens, il aurait été meilleur que les PF soient fixés de façon plus précise, notamment le premier : cela aurait eu le mérite de rendre les choses claires pour tous.

Je pense, je l'ai dit, que le terme de "clan", s'il tapait fort, était erroné, on aurait dû parler de groupe de pensée. Mais il me semble indéniable que ces groupes, même informels, existent. J'entends par là qu'à aucun moment, bien entendu, il ne s'agit de se réunir sous une cagoule pour préparer les prochains votes. Il n'empêche : oui, certains ont plutôt tendance à voter conserver sur des critères larges (et le mot inclusionniste est plus ancien que SM et me semble même venir de la WP en anglais !), d'autres ont au contraire tendance à n'accepter la conservation sur des critères larges, et le terme de suppressionniste me semble assez adapté. Surtout quand, petit à petit, on finit par "voter conserver" pour lutter contre quelqu'un qui propose trop de suppression (ça a été le cas avec Rogel bien avant SM, dès l'été 2009 !), ou on finit par "voter supprimer" pour contrer un restaurateur trop zélé (affaire Fugace, plus récente). Dans tous les cas, il ne s'agit la plupart du temps même pas de réactions concertées. Il n'empêche qu'un effet de groupe finit par apparaître.

Et que, parmi ceux qui combattent SM, parmi ceux qui ont voulu contester Matpib, parmi ceux qui votent souvent en conservation, on retrouve souvent les mêmes, MÊME SI cela se fait souvent par hasard. Et de la même manière, parmi ceux qui ont condamné l'action des 14/15e CAr, parmi ceux qui ont ensuite espéré la suppression de l'organe, pensant une réforme impossible, parmi ceux qui ont contesté d'autres administrateurs, bah on retrouvait aussi d'autres membres.

J'ai comparé ça aux partis du XIXe siècle : c'est tout à fait ça. Même ceux qui se réunissaient sur anticlique (et il y avait d'autres canaux privés, parfois totalement assumés et affichés) n'étaient jamais totalement d'accord. J'ai poussé plus d'une gueulante contre les injures gratuites que pouvait proférer Meo alors qu'il était très bon contributeur dès qu'il s'agissait du fond ; j'ai engueulé SM comme du poisson pourri chaque fois qu'il me semblait aller trop loin (et c'est d'ailleurs durant la période où je me suis tiré qu'il est parti totalement en couille... étonnant, non ? :D ) ; certains ont voté contre les candidatures d'autres membres du canal quand ils considéraient qu'il y avait des raisons de ne pas soutenir leur démarche, et ainsi de suite. Donc oui, il n'y avait pas de clans si le terme est trop fort, mais il est INDENIABLE qu'il existe des groupes informels de pensée, au sein desquels les gens se relaient de façon parfois totalement inconsciente. Quel que soit le nom qu'on leur donne, ce sont avant tout des concepts. Mais ils existaient déjà avant SM, et existeront toujours après lui. Car il y aura toujours des gens qui préfèreront plus de rigueur et moins de quantité, et d'autres qui préfèreront au contraire une "interprétation créative des règles" et privilégier la quantité, par exemple. Et comme rien sur WP ne donne raison aux uns ou aux autres... rien ne cessera.

En revanche, en se penchant sur l'histoire de tous ces conflits, en essayant de comprendre les motivations de "ceux d'en face" plutôt qu'en leur attribuant la paternité du mal, il deviendra possible, peut-être, d'assainir tout ça. Mais ni toi, ni la plupart des autres encore actifs, n'êtes malheureusement dans cette démarche. Et ça se comprend : elle est particulièrement difficile, et parfois un peu douloureuse pour l'ego, car elle implique de reconnaître qu'avoir tort ou raison est tout relatif.

Aussi, justement parce que je te tiens en haute estime et en amitié, je pense que tu as l'intelligence de faire cette démarche de réflexion.

gede 11/02/2015 23:45

Décidément, rien ne t'arrête. Pas la moindre excuse ne viendra, mais toujours plus de propos insultants. Je te cite :

"Un gede dégoûté d'avoir été victime de cette mystification s'est d'ailleurs emporté le lendemain en avouant sur le bistro que si nos votes étaient arrivés plus tôt, d'autres auraient pu voter "pour" en réponse, preuve que des "unités de cavalerie" étaient bien prêtes à intervenir en cas de danger. Preuve que des comptes dormants, inintéressés à la base par les élections (sans quoi ils auraient voté au premier abord) étaient mobilisables en cas de danger apparent."

Mais comment peut-on oser écrire une chose pareille ?

J'ai dit deux choses :
1.

https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Le_Bistro/31_mars_2012&diff=77171837&oldid=77171765

que vous avez utilisé volontairement d'une tactique pour endormir la vigilance de la communauté (en particulier de tous ceux qui auraient participé à l'élection s’ils avaient su que ses résultats étaient en fait incertains).

Et c'est très exactement ce que vous avez fait.

2.En te répondant sur ma page de discussion, alors que tu reconnaissais à demi mot que vous aviez manipulé les élections en vous coordonnant pour voter à la dernière minute, j'ai écrit la chose suivante que je cite intégralement pour que tout le monde puisse comparer avec le résumé que tu en fais :

"Personnellement, je ne donne pas dans ce genre de combine. Je te rappelle qu'il ne manquait que 3 voix pour que je sois élu. Crois-tu vraiment que je ne connais pas trois contributeurs qui pourraient voter pour moi si je le leur avais demandé ? Par exemple, deux membres du CAr sortant n’ont pas voté. Je ne leur ais rien demandé. Si j’avais voté pour moi-même (ce que rien n’interdit), j’étais élu. Je n’influence personne. Je n’écris à personne. Je ne rameute personne. Parce que cela est contraire aux principes qui veulent que tout se fasse au grand jour. Si toute ta défense est de dire "oui on a mal agit, mais les autres aussi", je trouve donc cela outrageant"

https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Discussion_utilisateur:Gede/Archives8&diff=prev&oldid=77188068

Je te traduis encore, si tu ne comprends pas. Ce que je t'explique c'est que non seulement je n'ai pas de faux-nez, pas de zombie, pas de réseau tapi dans l'ombre et mobilisable, que je n'en ai jamais eu, mais que, voyant qu'il me manquait seulement 3 votes, je me suis même refusé à faire quoique ce soit en coulisse pour transformer le résultat de l'élection : que je n'ai pas même écrit à des personnes qui n'avaient pas voté et dont je pouvais me dire qu'elles l'auraient fait en ma faveur (comme les autres arbitres du CAr sortant dont je faisais partie). Pas même un pauvre mail... Et tu y vois une preuve que j'avais en réserve des votes zombies, des comptes dormants, une vaste cavalerie, mon canal IRC, ou que sais-je. Ben, non, je ne les avais pas et je ne les ai jamais eu. Je sais que c'est, étant donné tes méthodes, tout simplement incroyable pour toi. Il vous faut croire et faire croire que tout le monde a agit comme vous. C'est même semble-t-il la substance de ta défense sans remords et sans excuse. Mais c'est ainsi.
Il serait temps que tu acceptes le fait qu'il n'y a que vous qui vous êtes comporté comme cela.
Et que tu cesses de remettre des couches d'accusation insultantes pour dénier la réalité de ce que vous -et vous seuls- avez fait au détriment de la communauté, pendant si longtemps. At long last, have you left no sense of decency?

Paraclique 24/02/2015 19:06

"certaines choses sur les élections du 15e CAr"... "des éléments que je ne peux révéler publiquement" etc..
LittleTony87 dans son premier paragraphe révèle donc une partie du contenu de certaines discussions tenues sur la liste de discussion privée des arbitres ... C'est du joli ! il a sans doute conservé des copies pour discuter sur pièce ...

LittleTony87 12/02/2015 00:22

Je me suis emmêlé dans une des phrases à rallonge dont j'ai le secret : "s'il devait y avoir rameutage pour contrer nos votes (qui en eux-mêmes étaient légitimes : tu peux faire les RCU que tu veux, je n'ai JAMAIS eu de faux-nez, même déclaré, sur Wikipédia, et ma seule contribution sous IP sur ce site fut ma toute première (très mauvaise, d'ailleurs)." -> il fallait lire à la fin "voter dans les derniers temps serait un moyen d'éviter ce genre de chose ; et si nos soupçons étaient infondés... cela ne changerait rien."

De fait, il fallait bien lire "légal" et non "illégal", plus bas.

LittleTony87 12/02/2015 00:15

Nous savons tous deux certaines choses sur les élections du 15e CAr, et nous savons tous deux que certains, notamment arbitres, considérant (et je suis certain que leur démarche était tout à fait sincère) que le CAr était vital à WP ont choisi de signaler à des contributeurs éloignés le danger qui menaçait sur cette élection, ce qui a peut-être sauvé quelques sièges. À l'époque où nous avons eu cette discussion, c'était une supposition, c'est désormais une certitude, et tu es libre de me contacter par voie privée pour que nous en discutions : honnêtement, je serais ravi d'avoir ton avis sur des éléments que je ne peux révéler publiquement mais auxquels nous avons tous deux eu accès dans certaines circonstances. Je l'ai déjà fait avec une autre personne qui, elle aussi, avait eu accès à ces éléments dans ces circonstances, et avec qui la discussion a été tout a fait pacifique et enrichissante. N'hésite pas à franchir le pas, mon mail reste accessible sur ma pdd si tu veux effectivement qu'on en discute honnêtement. Et je vais même te dire un scoop, si la discussion te donne raison, j'aurai l'honnêteté de venir le reconnaître ici. Chiche ?

Comme je l'ai dit, et comme l'a dit schlum sur le BA, il ne s'agissait en aucun cas de "mal agir", mais juste du fait que plusieurs personnes, après réflexion, se sont dit qu'effectivement, s'il devait y avoir rameutage pour contrer nos votes (qui en eux-mêmes étaient légitimes : tu peux faire les RCU que tu veux, je n'ai JAMAIS eu de faux-nez, même déclaré, sur Wikipédia, et ma seule contribution sous IP sur ce site fut ma toute première (très mauvaise, d'ailleurs).

On peut y voir un choix tactique, exactement comme celui qui consisterait à présenter sa candidature au dernier moment. Ceux d'en face peuvent trouver ça malhonnête, ça n'en reste pas moins illégal.

Par ailleurs, je pose une question : le CAr était supposé régir les conflits entre, logiquement, les Wikipédiens actif. Si quelqu'un n'était pas assez actif pour vouloir poser une dizaine de votes qu'il n'avait même pas besoin de justifier à moins que ce ne soit absolument nécessaire... Avait-il tant que cela besoin de choisir lui-même les arbitres ? Chacun réfléchit a ces questions comme il l'entend.

Pour ma part, je constate que cette période a permis une réforme du CAr, que j'ai d'abord accueillie avec tiédeur, et, qui, finalement, a mis pas mal de monde d'accord. On a désormais un CAr où chaque arbitre répond beaucoup plus indépendamment de ses actes, et cela me semble plus judicieux.

J'ajoute d'ailleurs que si un tel système d'élection avait déjà été pratiqué du temps du 14/15e CAr, plusieurs arbitres qui ont eu une réputation ternie pour appartenir à un ensemble auraient été beaucoup moins sévèrement (voire injustement) jugés, notamment par moi.

Je ne prétends pas être infaillible. A aucun moment. Tout comme je ne pense pas que tu le sois. Ce que je veux que tu comprennes, c'est simplement que, pour de nombreuses raisons ET dues aux deux camps, les élections du 15e CAr gardaient une odeur de rance. Et que je fais partie de ceux qui espéraient une odeur un peu moins pourrie la fois d'après. Chacun en tire les conclusions qu'il souhaite.

Tu peux garder de moi l'image que tu souhaites. Tu peux me conchier autant que tu le veux, considérer que je suis le dernier des imbéciles, que je suis malhonnête, un connard, une ordure, un imbécile ou tout autre mot qui te semblera adéquat. Wikipédia est suffisamment loin derrière moi pour que cela ne me fasse ni chaud ni froid.

Ce billet était adressé aux personnes qui ont pu m'apprécier et qui voudraient comprendre quel a été mon cheminement. Que celui ci ait été émaillé d'erreurs, à chacun de le décider selon sa perception. Reste que j'ai exposé de façon honnête mon ressenti, qui peut malgré tout être plein de conneries. Dans la mesure ou tu ne fais pas partie des personnes qui me semblent avoir pu un jour avoir une quelconque estime pour moi, ton avis sur ce billet ne me surprend, ni ne me chagrine.

Pour le reste, si tu as envie de comprendre ce qui m'a fait arriver à de telles pensées, qu'elles soient ou non justifiées à tes yeux, mon mail t'est ouvert. Si tu préfères juste garder en tête l'idée que j'étais un parfait salopard, libre à toi. Honnêtement, ça ne me gêne pas.

Peu Importe 11/02/2015 23:33

Tout avait pourtant été dit ici :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bulletin_des_administrateurs/2011/Semaine_50#Effectifs_.C3.A0_berne

Ano 12/02/2015 20:36

Excellent lien : "le blog de Pierrot le chroniqueur (...) c'est le meilleur blog sur Wikipédia"
signé SM sous faux-nez sur le BA

Peu importe 12/02/2015 06:59

Remarque : ce lien t'accable ; Il ne te défend pas. Tout qui le relira comprendra votre problème.

LittleTony87 12/02/2015 00:19

La connaissance encyclopédique qu'ont certains du BA d'il y a plusieurs années me laisse admiratif. Aurais-je eu la même, que j'aurais certainement pu mentionner certains événements, non pas déformés par les années et la torsion des souvenirs, mais dans leur jus d'origine... :)

Kimdime 11/02/2015 16:03

"En fait, il s'agissait de répondre à la mauvaise foi par la mauvaise foi"

Ceci est à l'opposé de ma philosophie de Wikipédien. C'est une chose qui nous sépare, même si, pour d'autres raisons, tu as toute mon estime.

LittleTony87 13/02/2015 22:15

Concernant la discussion que tu mentionnes, je ne risque pas d'avoir la moindre culpabilité : à l'époque, je n'avais pas la moindre idée de qui était Pierrot et je recherchais désespérément quel contributeur de Wikipédia avait, comme lui, l'habitude de mettre un espace avant ses points de suspension. Je ne l'ai toujours pas trouvé. :D

Pour ce qui est d'exprimer publiquement des désaccords : ça m'est arrivé, comme aux autres, ou simplement par le refus de le suivre dans certaines de ses lancées. Après, et là c'est aussi mes quelques expériences de pédagogue qui parlent, je ne suis pas certain que mettre à quelqu'un publiquement le nez dans sa merde soit le meilleur moyen de le modérer. Permettre de "sauver la face", c'est quand même quelque chose d'important quand on veut convaincre quelqu'un.

Après, je suis d'accord que sur la précision des règles, il aurait été impossible de faire un truc assez précis dès le départ. Il n'empêche qu'en définissant dès le départ un peu mieux le terme d'encyclopédie, on aurait surement évité des conflits par la suite.

Mais je pense, et c'est un point sur lequel je suis assez d'accord avec SM et pas mal d'autres à ce sujet : WP vieillit, et le temps où un article comme "pomme" pouvait grandir vite est globalement passé. Les articles que la majorité pouvait facilement améliorer sont, en grande majorité, faits. Désormais, la plupart des contributeurs qui veulent apporter du contenu le font sur des terrains spécialisés où leur expertise est souvent précieuse, car rare. Si on chope un spécialiste d'un domaine très précis, la bibliographie et l'expertise acquise seront difficiles à récupérer s'il part... Et c'est pour ça que je persiste à penser, et ce fut un message important de Pierrot, que WP doit apprendre à retenir les rédacteurs anciens, autant qu'elle doit chercher à en faire venir de nouveaux.

Kimdime 13/02/2015 11:33

Si j'ai une véritable estime pour toi, c'est non seulement pour ton travail encyclopédique que j'ai souvent eu plaisir à lire, mais aussi parce que en te donnant mon vote pour le poste d'arbitre, j'ai fait le pari de briser les logiques claniques, et au vu de ton activité, je pense avoir fait le bon choix. De même, concernant Schlum, je lui ai indiqué lors de sa candidature au poste d'admin refuser de voter pour lui en raison de son impétuosité mais être certain de son honnêteté intellectuelle. Quant à Rémih, c'est l'une des personnes avec qui j'ai le plus collaboré sur Wikipédia, il y a maintenant bien longtemps certes.

Il n'empêche, quand tu consulte le lien https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Bulletin_des_administrateurs/2011/Semaine_50#Effectifs_.C3.A0_berne tu ne ressens pas ne serais ce qu'un soupçon de culpabilité vis à vis de tes pairs wikipédiens ? C'était quand même véritablement un jeu de dupes votre truc.

Quant à la remarque sur le fait que les propos de Pierrot passaient mieux parce qu'ils étaient anonymes, je ne me ferai le porte-parole de personne, mais à titre personnel, ça n'a jamais été le cas, je n'ai jamais été fan de ce blog dont je n'aimais ni le style (les gouts et les couleurs...), ni le contenu.

Concernant les remarques faites à SM, je te crois sur parole, mais il aurait sans doute été judicieux d'en faire, au moins certaines, de manière publique. Ça aurait eu une véritable portée symbolique en cassant justement cette image clanique de gens qui se couvrent les uns les autres quoi qu'il arrive.

S'agissant des courants traversant l'encyclopédie, oui en effet, c'est humain, c'est inconscient,j'y suis comme tout un chacun soumis, mais c'est toute autre chose que de s'organiser consciemment en groupe de pression.

Enfin j'aimerais rebondir sur ce que tu dis ci-dessous à propos des écritures saintes. Voici encore quelque chose qui me semble tout à fait pertinent. Et c'est aussi ce que j'ai analysé concernant Suprememangaka, d'où ma réponse en forme de pastiche de la chahada suite à sa contestation de mon statut d'administrateur. J'ai toujours eu l'impression d'avoir à faire à quelqu'un d'extrêmement religieux, mais dans le mauvais sens du terme, c'est à dire qui est incapable de recul par rapport à sa relation à la religion, et qui est persuadé que ceux qui n'ont pas sa lecture des textes sont des apostats voulant l'éliminer, lui porteur de la bonne parole.

J'ai dans mon enfance été bercé par le récit des engueulades d'Hillel et de Chammaï, deux sages du sanhédrin qui avaient une vision totalement opposée de la loi juive. Ils étaient antagonistes, pourtant ils discutaient ensemble et se respectaient. Leurs querelles sont à la base du talmud.
L'idée que tu expose de principes fondateurs bien définis me semble tout à la fois illusoire et stérilisante. Illusoire, parce que n'importe quel ensemble de règles doit apporter des réponses à des situations nouvelles, ce qui requiert de toute façon le recours à l'interprétation, stérilisante, au même titre que l'orthopraxie religieuse où la forme finit par devenir le but ultime, tuant toute créativité et éloignant inexorablement le croyant du fond.

puisque je l'ai évoqué, je finirai par une citation de Hillel :
« Ce qui est détestable à tes yeux, ne le fais pas à autrui. C'est là toute la Torah, le reste n'est que commentaire. Maintenant, va et étudie. »

LittleTony87 12/02/2015 22:48

Mais justement, c'est ce qu'on a été plusieurs, je pense, a essayer de faire, et souvent à réussir. Beaucoup se demande ce qui a été organisé à partir "d'anticlique", je parlerais aussi de ce qui a été empêché, et loin de me contenir de SM. Je l'ai dit plus haut, on a été nombreux a avoir le sentiment de prendre des crasses, et je suis certain que, même si elle est outrancière, l'ultime tirade de SM est pleine de sincérité : je pense qu'il était réellement persuadé que certaines personnes qui avaient au départ un regard plutôt neutre à son égard lui voulaient du mal. Et c'est ce qui a entraîné pour lui plus d'inimité. Bref, quand on se mange une crasse plus ou moins voyante, il y a la réponse instantanée : SM a beaucoup pratiqué, d'autres aussi. Sur Wikipédia, j'ai personnellement toujours essayé de me contenir, et je pense globalement avoir réussi, ce qui explique que je ne sois clairement pas le Pierrot qui prend le plus cher ces temps ci. Une exception, les labels, car là, plus qu'à ma personne, on touchait à mon boulot, donc quand quelqu'un débarquait pour faire des commentaires lapidaires de type "y'a des fautes, je dirai pas où", j'avais beaucoup plus de mal à me contenir que si le même m'avait traité de connard malhonnête ailleurs. C'est d'ailleurs pour ça que j'insiste sur le fait que mon départ vient de problèmes éditoriaux bien plus insidieux et non liés à un ou des individus, car c'est ce qui m'a le plus usé.

Mais d'autres ont pas le même recul lorsqu'ils se sentent, à tort ou à raison, attaqués. Quoi qu'on pense de lui, SM a été un des contributeurs de WP exposés à un des plus forts tirs de barrage de critiques et autres joyeusetés. Quelles que soient ses responsabilités dans l'ensemble, le fait est que ce genre de chose fait mal. Et je pense qu'il en a sincèrement chié.

Bref, anticlique a aussi eu ce rôle de soupape : quand l'un se sentait attaqué, ou était ulcéré par ce qu'il voyait comme un abus, il le signalait, comme l'a rappelé Sebleouf sur le BA (SM ne s'en cachait pas : il faisait souvent de même sur Twitter et certains canaux publics wikipédiens). Mais Seb n'a pas parlé de ce qui suivait souvent : généralement, certes, certains des plus agités du lot se défoulaient sur le coup, mais en général, il y avait toujours quelqu'un pour dire "oui, et alors ?" et finir par rappeler tout le monde à la raison. En fait, je peux dire que sans AC, ou sans la présence de certains sur AC, beaucoup plus de feux auraient été allumés en réponse à ce qui apparaissait à certains, sincères, comme des attaques. Les discussions qu'on y a eu ont souvent permis de relativiser les choses, et de calmer le jeu. D'ailleurs, globalement, SM parle d'une période de calme pour lui en 2012/2013... C'est justement la période où il a le plus souvent été convaincu de ne pas réagir à chaud, par nous, par d'autres aussi certainement. Et/ou que des gens lui ont dit "fais ce que tu veux, on te suivra pas". Puis, pour diverses raisons, on a été nombreux à s'éloigner de tout ça (il n'est pas un secret qu'AC est depuis longtemps un truc totalement mort vivant), et c'est étrangement à ce moment que certains ont recommencé à se "radicaliser", une fois la soupape brisée.

En cela, je ne pense pas que le problème vienne de SM seul, qui a longtemps été un putain de contributeur, notamment sur LiveRC, et qui, au départ, a été pris en grippe par certains pour des questions très éloignées des éternels débats auxquels il est lié désormais. Et je sais, pour avoir été pris à partie de façon injuste sur certaines pages dans mes premiers temps qu'on se sent vite assez dépité. Sauf que moi, ceux qui m'en ont foutu dans la tronche l'ont fait de façon tellement visible qu'ils ont été bloqués sur le moment. SM, lui, c'est retrouvé avec une psychanalyse de comptoir par un arbitre. Je pense que le SM totalement incontrôlable d'aujourd'hui a aussi été créé par ceux qui étaient opposés à lui. Ont-ils cherché à le pousser à la faute, ou a t-il tissé lui même la toile qui l'a finalement piégé ? Celui qui aura une réponse objective à ça gagnera son poids en corn-flakes.

Concernant le complot, pour pousser l'analogie, j'aurais tendance à reprendre les analyses du très bon Pierre Carles sur le sujet : croire au complot, non, car il s'agit souvent d'une explication simpliste, et qui camoufle les véritables mécanismes. Chercher à comprendre les mécanismes qui font que tel contributeur aura des sympathies ou antipathies, qu'il sera difficile pour celui qui a telles sympathies d'avoir un rôle important sur Wikipédia alors que tel autre le pourra, et ainsi de suite ; voilà des questions à se poser.

On peut par exemple se demander pourquoi certains se sont vus refuser le balai pour "suppressionisme" (et réciproquement, mais cas plus rare). Je pense malgré tout qu'il y a une lutte de beaucoup, lutte souvent inconsciente, pour imposer une vision de WP. Et comme je le dis dans ma réponse à Jmex, le souci, c'est que les PF sont trop vagues pour donner raison à qui que ce soit. Le combat durera donc tant qu'aucune démarche de "main tendue" n'aura été faite... ou que des règles dans un sens ou dans l'autre n'auront pas été gravées dans le marbre. Et aucun des deux cas ne me semble se profiler.

Alors oui, combattre le feu par le feu est stupide, et jouer à "c'est lui qui a commencé" aussi. Il n'empêche : justement, on est humain. Et pour avoir vécu ce que c'est qu'être dénigré sur toute son activité wikipédienne pour délit d'opinion, je peux concevoir que pour pas mal de gens assez dur à digérer. Et là, difficile de répondre intelligemment.

On est des humains, mais en plus, sur un média qui nous cache que nous parlons à d'autres humains. Comment, dans ces conditions, espérer un climat serein ? Pour moi, c'est triste, mais très, très difficile à obtenir.

Kimdime 12/02/2015 12:46

L'aspect fondamentalement problématique de ton raisonnement est de dire "OK, c'était pas top de faire ça, mais les autres aussi le faisaient".
La remarque est peut être opérante face à des gens qui avaient le même type de pratiques que vous, mais elle me laisse personnellement de marbre pour la bonne et simple raison que je n'ai pour ma part jamais eu ce genre de pratiques, et que j'ai refusé de manière tout à fait consciente et assumée de me mêler à une dynamique de réseaux. J'ai toujours pensé que la vertu était la meilleure réponse à apporter au vice. Évidemment, c'est assez irénique et sans doute présomptueux, je ne prétends pas le moins du monde être une personne parfaite, mais j'aspire à tendre vers cela.
Je ne peux donc en effet qu'être fondamentalement en opposition philosophique avec SM qui s'imagine que tout le monde, à son image, est en train d'ourdir manipulation et complots.

Parlons en justement des complots, j'ai trouvé cette partie de ton texte tout à fait lucide. Certaines personnes s'imaginent de manière assez irrationnelle que SM est le MAL et que son départ solutionnera tous les problèmes de WP. Ton analyse est bonne à ce sujet, c'est un exemple de théorie du complot.
Cependant, et c'est un peu l'un des side effects des théories du complot, ce n'est pas parce que des gens disent des choses loufoques sur un sujet, qu'il faut s'interdire d'aborder lesdits sujets entre personnes raisonnables. Sans souscrire aucunement à une théorie complotiste, sans en attendre d'effets miraculeux, je suis convaincu de l'effet particulièrement néfaste de SM sur le tissu communautaire et c'est pour cela que je souhaite son bannissement.
Il est vrai que les choses auraient peut être pu se passer différemment si les personnes ayant de l'amitié pour SM étaient parvenues à lui faire entendre raison, c'est cela aussi le rôle des amis.

LittleTony87 11/02/2015 17:08

Je n'en suis pas forcément fier, on est d'accord. Mais il n'y avait pas manipulation, au sens où il n'y a pas eu gonflement des votes. J'ai toujours été sidéré par le fait que gede, perdant dans l'affaire, ait clamé haut et fort sur le bistro que "si vous aviez voté plus tôt, d'autres auraient pu contre balancer votre vote", sans que personne ne tique. Oui, quand il y a un vote et que le résultat est connu à l'avance, cela peut modifier certaines voix. Si, en 2002, on avait su que Le Pen était qualifié au 2e tour deux heures avant la fin du vote, beaucoup de voix seraient passées Jospin d'un coup. Mais c'est le principe de l'élection, et je trouve que cet aveu du "si vous aviez voté plus tôt, on aurait eu le temps de riposter" faisait partie des choses qui me choquaient dans ces méthodes. J'avais à l'inverse très agréablement apprécié le fair play d'un des autres candidats perdants dans la même situation, qui avait pris acte de la situation sans s'en insurger.

Le truc, encore et toujours, c'est que la situation a pourri par des actions de tous les côtés, que l'on ne peut lier à une personne en particulier. Les abus du CAr qui étaient uniquement liés à Popo se sont poursuivis après lui car l'équation "abus = Popo" n'était pas exclusive. Cela ne signifiait pas que Popo était un bon arbitre, loin de là selon moi. Cela signifiait que la totalité des problèmes ne venaient pas de lui, mais d'une dynamique d'ensemble.

Eh bien vous êtes en train de tenir exactement le même raisonnement vis-à-vis de SM. Honnêtement, je me tire de Wikipédia donc les suites de l'affaire ne me font ni chaud ni froid : bannissez le si ça vous chante et si vous pensez sauver Wikipédia. Mais je pense que vous n'aurez alors détruit qu'un des symptômes, exactement comme Popo était un symptôme d'un autre mal.

Surtout, je me suis mal exprimé en parlant de "mauvaise foi" de notre part : sur le moment, en tout cas, il n'y avait pas une once de mauvaise foi dans mon action, ni dans mes propos. Tout comme je pense que ce qui peut passer pour de la mauvaise foi outrancière chez certains des actuels ennemis de SM est probablement en réalité une erreur sincère. Il n'empêche : parfois, on se voile aussi la face sur certains de nos propos, certaines de nos actions... Et je pense que c'est cet aveuglement qui est le principal problème.

En l'occurence, je pense que le principal défaut de SM, et ce qui va certainement le condamner à mort Wikipédiennement, c'est de toujours s'être cru du côté "juste" et d'avoir sans cesse vu mauvaise foi et malveillance chez ses "ennemis". Mais comme ceux-ci calquaient le même comportement, au final, la spirale n'arrêtera pas de tourner.

Sans me la jouer Nostradamus, je pense que le bannissement possible de SM dans les temps à venir ne changera rien à la question car surgiront de nouveaux excès. Soit du côté de ses "ennemis", qui ne se sentiront plus et contribueront alors, eux aussi, à faire fuir en masse des gens, soit du côté de nouveaux qui reprendront ses idées et les défendront sincèrement.

Je ne peux pas parler pour les autres, mais je suis convaincu que la démarche qui a accompagné la rédaction de chacun des billets de ce blog était sincère. Les billets sur les clans, notamment, découlaient d'observations qui me semblent totalement valable et qui dépeignent bien quelque chose d'existant, même si je pense que le terme de "clan" était mauvais, et qu'il aurait plutôt fallu parler de "groupes informels d'opinion". Mais ça aurait fait moins de vues, non ? :D

Aratal 11/02/2015 14:16

Qui, de tous, se sentirait le plus con ?

La, tout de suite. C'est moi....et pas toi, vous, eux, putain c'est compliqué votre truc !

LittleTony87 11/02/2015 17:11

Je t'avoue que moi même, j'ai été particulièrement embrouillé à ce sujet, et que même après la publication de MES premiers billets sur le blog, j'ai continué, parfois, à me demander par réflexe qui pouvait bien être Pierrot... Preuve que le truc a été bien fait. Mais à vrai dire, je pense que de toute façon, aucun des Pierrots, récents et anciens, n'a réellement de vision globale de l'ensemble de l'histoire du blog. Ce qui fait que je ris bien (mais un peu jaune) quand j'entends certains dire qu'il s'agissait de plans démoniaques pour déstabiliser l'encyclopédie, WMFr, des contributeurs ou qui on veut. Non, juste de donner des avis.

Ah, et cette méconnaissance de l'ensemble fait que je ne pourrai pas répondre à la question d'Hégésippe : je ne sais foutrement pas qui a choisi le nom de Pierrot, ni pourquoi. :D