Publié par Pierrot le Chroniqueur

On disait donc :
Au commencement, une  bonne cuite. Cela aurait pu être aussi une conséquence d'un vieux sandwich avarié (mais là on frise le copyvio) ou pire, d'une expérience ayant mal tourné mettant en jeu une dose appréciable de substances hallucinogènes. Mais cela a commencé par une cuite. On ne choisit pas ses parents, comme disait le chanteur. On ne choisit pas non plus comment on a été conçu. Mais avec un peu de chance, on peut choisir où on va.
Donc, notre Jimmy international, après avoir lancé l'idée (très fort) et soigné un mal de crâne carabiné (imputable à l'idée revenue comme un boomerang, et non pas à une quelconque bière frelatée, il ne faut pas avoir de mauvais esprit), s'est rendu compte de ce qu'il avait fait. Panique à bord. Puis consultation frénétique de ses camarades de beuverie. Qui, outre afficher un air goguenard prononcé, lui indiquent que de toute façon c'est trop tard, il a juré-craché qu'il le ferait. Imaginez la tête de Jimbo (allez, un indice : plutôt dans le genre grisâtre décomposé). Pas le choix, car le sieur Wales tient ses promesses, lui. La seule chose qui le console, c'est que son copain Larry a voulu faire le malin, et a dit qu'il voulait faire une encyclopédie avec des spécialistes identifiés ! N'ayant pas le choix, il s'attela à la tache (qui trouva le moyen de se multiplier, mais nous y reviendrons plus tard).
Ainsi naquit dans un premier temps, Wikipédia dans sa version en anglais (car le chinois ... mais on l'a déjà évoqué plus haut). Pourquoi a-t-il baptisé son projet d'un nom aussi ridicule curieux ? Une légende urbaine voudrait que cela soit une combinaison fort astucieuse de la terminaison du mot encyclopédie dans sa version grecque, à laquelle on aurait apposé le préfixe wiki qui signifie vite en hawaïen, ou dans une autre langue barbare. Que nenni ! C'est un démenti formel qu'il nous faut opposer à cette version on ne plus farfelue ! Wiki est clairement une déformation de whisky. Il faut savoir, que comme pour une bonne partie des "wikipédiens", l'orthographe était une option que Jimbo n'avait pas eu la présence d'esprit de prendre en CP. D'aucuns prétendent que wiki est un souvenir des moments éthyliques où les compères de Jimmy beuglaient en choeur "Oui, qui ?" après que Larry (l'autre) leur ait demandé qui ferait mieux (?) qu'eux. La question est bien sûr restée sans réponse. Et cette hypothèse reste peu fiable. Reste le pédia. On (nous, les gens sérieux) se demande vraiment comment ça a pu arriver là. Mais la raison est sans doute la suivante, qui nous procure tout de même un soupçon d'angoisse sur les goûts de Jimmy, mais nous rassure sur la logique de la chose.
En un mot comme en cent : Daiquiri (vous ne savez pas ce que c'est ? Vite vite, allez ). Le projet devant s'appeler Whiskypuisdaiquiri en souvenir du dernier souvenir de Jimbo avant le trou noir de fin de soirée. L'éloquence pâteuse, l'orthographe pour le moins hésitante et la fainéantise (oui, il est fainéant, sinon il l'aurait écrit lui-même, son encyclopédie, au lieu de la confier à des gens non qualifiés, non mais !) ont vite transformé l'idée originale en Wikipidaiquiri, puis Wikipidai (quiri en fin ne faisait pas sérieux, selon Larry), puis - orthographe défaillante oblige - Wikipedia quand il déposa la marque. Car Jimbo, tout souffrant des cheveux qu'il fut à ce moment, avait quand même prévu de protéger la marque.

Suite au prochain épisode

Commenter cet article