Publié par Pierrot le Chroniqueur

J'ai décidé aujourd'hui de revenir sur un des faits marquants de cette fin d'année wikipédienne. L'Élection (oui, avec un É majuscule, l'explication est à suivre) d'Hégésippe Cormier à la fonction d'Administrateur (oui, avec un A majuscule, explication à suivre). Pourquoi ? Parce que je cherchais un sujet relativement simple à traiter (dans son approche) et fourni dans son contenu, et aussi parce que parcourir les pages communautaires m'a permis de voir que l'un de ces administrateurs faisait un coup de populisme en se faisant ratifier une nouvelle fois un an après son élection. Louable certes, si on ne regarde pas de trop près, mais joué d'avance quand on sait que notre "ami" n'utlise pas ses outils pour faire ce que les Wikipédiens appelent des patrouilles, c'est-à-dire de la protection en temps réel des articles (évitons de les dégrader plus qu'ils ne le sont déjà) et ce qui va avec, le blocage des petits malins. Qui bien sûr, sont considérés avec une énorme compassion par les consciences morales auto-proclamées de Wikipédia et beaucoup moins par les Chasseurs de Sorcières, mais pour l'instant, ce sont les premiers qui sont les plus visibles (je n'ose dire influents).
Sortons de cette digression pour en revenir au morceau de choix que fut cette élection. Rappelons donc les faits. Hégésippe Cormier, dit Hégé, est un des plus anciens contributeurs de Wikipédia, et un des plus fantasques aussi sans doute. Mais avec une constance immuable (du moins, c'est comme ça que je le vois, et visiblement une majorité des Wikipédiens aussi) : son but est réellement d'améliorer cette encyclopédie. On ne peut pas dire ça de tout le monde. Mais Hégésippe a un caractère de cochon (selon ses détracteurs) ou une forte propension à ne pas se laisser embêter par ceux qu'il qualifie de fâcheux (il en a une vision assez large). Il fut également "sysopé" (c'est-dire adoubé comme administrateur) une première fois avant de perdre son mandat pour avoir déplu à certains (les mêmes qui ne font pas grand choses, quand on y pense) après une de ses actions coup-de-poing suite à un désaccord profond sur l'attitude à avoir sur un problème (voir un arbitrage intitulé Guillom-Hégésippe Cormier, de mémoire). Hégésippe Cormier, au bout d'un an en gros et apres s'être fait poussé à se représenter sans grand résultat par ses amis, a décidé de retenter le scrutin.
Et comme dans toute bonne élection d'administrateur pour un candidat ayant une once de personnalité sur Wikipédia (c'est relativement rare), les camps ont été très partagés, et les attaques ont volé bas, avec un retour remarqué de personnes n'ayant plus contribué depuis un certain temps. De quoi remettre déjà en cause les critères d'admissibilité des votes, qui ne sont visiblement pas adaptés à des cas comme celui-là. Mais ce n'est pas fini. Car malgré la présence de ces votes douteux (en particulier de certains personnages avec qui le candidat avait eu mail à partir dans le cadre de ses fonctions d'administrateur, ou même de contributeur lambda). Car comme dans toute bonne élection d'administrateur pour un candidat déplaisant à certains administrateurs (voir par exemple celle (réussie) de Grimlock - un "ami" d'Hégésippe), et bien que le candidat dépasse les 70 % d'approbations avec une participation record, ne suffit pas aux bureaucrates (sorte de super-administrateurs avec deux pouvoirs supplémentaires, leur permettant de se prendre pour les sages de Wikipédia - ce qui est risible au passage). En effet, une sorte de coutume - et aucune règle écrite bien sûr - veut que le candidat dépasse les 80 % (!) pour obtenir ces fameux droits.
 80 % ... Ça laisse rêveur, non ? En tout cas, les bureaucrates ont pu montrer l'étendu de leur sagesse en hésitant pendant une période de temps relativement importante (ne pas se fier aux dates, les débats sur IRC ont eu lieu dès le début de l'élection), puis en décidant par trois voix contre deux : oui, les bureaucrates décident à la place de la communauté, c'est la leçon qu'il faut retenir : si les "administrateurs sont des contributeurs comme les autres avec des pouvoirs en plus", il faut croire que les bureaucrates ne sont pas concernés. Hégésippe a donc eu ses pouvoirs, mais l'essentiel n'est-il pas finalement pour les bureaucrates d'avoir eu le dernier mot ? Encore un exemple manifeste de l'intégrité intellectuelle d'une frange de Wikipédiens.

Commenter cet article

JOJO 13/03/2008 23:40

Le père Cormier à été remis à l'ordre sur Wikipedia dans une affaire qui le concerne.

* demande à Hégésippe Cormier (d · c · b) de bien vouloir relire Wikipédia:Esprit de non-violence et Wikipédia:Pas d'attaque personnelle,

et

* demande le désysopage permanent de Michelet (d · c · b) avec possibilité de repostuler au statut d'administrateur dans 7 mois.

Pierrot le Chroniqueur 10/04/2008 13:43



Je n'ai pas tout à fait la même lecture que toi de l'avis du CAr. J'y vois plutôt une tentative de ne pas se mouiller (comme d'habitude lorsque le cas n'est pas simple) qui est devenu une grande
spécialité de ce fameux aréopage.