Publié par Pierrot le Chroniqueur

Cela pourrait être la devise de Wikipédia.

Non pas que Wikipedia prône un retour au McDo, mais en anglais (la langue originale de Wikipédia), cela veut dire : "osons !". Les lecteurs cultivés remarqueront une certaine analogie avec une défunte émission de Patrick Sébastien (si vous ne savez pas qui c'est, filez sur Wikipédia !) et ce n'est probablement pas un hasard si les mêmes causes arrivent parfois à produire les mêmes résultats.

Cette devise à un énorme avantage : elle libère les énergies, plus comme un pet nauséabond que comme une idée lumineuse. Et fait se transformer tout le monde en Diderot moderne (enfin, en tout cas, devrait ...).

La conséquence immédiate de cela, c'est que tout un chacun est encouragé à créer les articles manquants, les fameux liens rouges qui dénaturent honteusement les fiches pages de Wikipédia, mais qui les égaient un peu, surtout si il y a déjà du bleu, des portails, des infobox, et des photos. Si l'on conçoit que cela permet en effet d'enrichir les articles en apportant une information complémentaire (par exemple, il est interessant d'accéder à la biographie du réalisateur d'un film quand on lit la fiche d'un de ses films) cette règle (au sens de Wikipédia) à un très gros défaut : elle conduit parfois à la création de pages dont l'intérêt encyclopédique, s'il n'est pas remis en cause par la communauté (par lassitude, inculture, pour ne pas dire connerie édifiante ou tout autre raison), laisse quand même à désirer si l'on se réfère à ce qu'est réellement une encyclopédie.

L'exemple du jour - alors que j'ai commencé à rédiger ce billet hier soir - est édifiant. Le contributeur Meodudlye, ci-devant blagueur sur le Bistro, a suggéré avec un certain talent de troll, n'ayant rien à envier à Poulpy,  la création d'un article sur l'acte de piraterie sur un bateau espagnol au large de la Somalie. Le troll, drôle cinq minutes a priori, a eu un succès assez fascinant. Non content d'attirer les "spécialistes" de la choses en véritable aimant (notons que c'est à cela que l'on reconnaît généralement un troll bien fait), il a donné lieu à la création dudit article par EL. Article bien sûr rapidement proposé à la suppression par Grimlock. Exemple pathétique, et doublé en plus par l'annonce prématurée de la mort de Pascal Sevran (tintin sur-developpé ou pas), bien sûr immédiatement relayée sur Wikipédia, sans qu'il y ait de vérification élémentaire.

Dommage que les historiques restent ... et encore un exemple flagrant de l'absence totale (et souvent revendiquée) de cohérence de l'encyclopédie en ligne.

Pour les courageux, le lien vers l'historique du Bistro du jour ici.

Commenter cet article

Scrongneugneu 23/04/2008 13:58

Raccourci saisissant que cette phrase : « Cette devise à un énorme avantage : elle libère les énergies, plus comme un pet nauséabond que comme une idée lumineuse. »

Elle donne envie de lire le reste (quand ce n'est n'est pas ***déjà*** fait...

Pierrot le Chroniqueur 23/04/2008 16:33



Saisissant oui, mais pas tellement éloigné de la réalité (en fait, j'aurais préféré trouver une image plus ... parlante et moins agressive). Il suffit de voir le temps que passent les Wikipédiens
à s'étriper (voir Bistro de ce jour (23 avril 2008) au hasard) plutôt qu'à bâtir leur projet. Une perte absolue de temps et de force, que je regrette d'autant plus que je trouve le projet
intéressant. D'où cette allégorie peu flatteuse, à ranger dans le rayon "Rabelaiseries" de ce blog, sans doute.
P.S. : je trouvais sur le moment que cela allait relativement bien avec le titre transposé littéralement en français ...