Publié par Pierrot le Chroniqueur

Comme on a pu s'en rendre compte, n'ai pas été le premier à ouvrir un blog traitant pour tout ou partie du petit monde de Wikipédia, et plus généralement des projets de la Wikimedia Foundation. Cela aurait d'ailleurs été très étonnant que je critique certains blogs sur le sujet sans qu'ils existent, ou alors que je puisse les lister. Reste à savoir si l'exercice est utile pour la communauté.

Résumons brièvement les types d'interventions bloguesques que l'on peut trouver sur la toile :
  • Blogs critiques à tendance "rien de bon là dedans". Pas difficile à trouver, d'ailleurs j'ai mis à disposition dans les liens vers les blogs l'archétype du genre, le blog d'Alithia.
  • Blogs critiques à tendance "réponse à". Typiquement, réponse à Alithia. C'est le cas de celui de Jean-No, qui pointe les défauts de raisonnement du premier cité, mais qui reste infiniment plus modéré que le premier.
  • Blogs critiques (tout court). J'espère que c'est le cas du mien. N'hésite pas, lectrice, lecteur, à me dire ce que tu en penses en commentaires.
  • Blogs laudatifs. Je n'ai pas vraiment d'exemple, étonnament.
  • Blogs parlant de Wikipédia, entre autres sujets. Il y en a beaucoup ... Citons, entre autres, le blog de d'Assouline (pour les critiques), mais aussi celui de David Monniaux ("grand wikipédien"), ou bien sûr celui de Florence Nibard-Devouard, plus connue sous le pseudonyme d'Anthere dans la communauté wikimedia.
  • Blogs à sujets définis, tenus par des Wikipédiens (ou wikimédiens). Parfois rassemblés pour plus de visibilité via des groupes de blogs, voir même présentés par Wikimedia ...
  • Blogs à visées discriminantes vis-à-vis de Wikipédia (ou plutôt de ses contributeurs). En général, un pseudonyme d'un vrai contributeur est utilisé pour sortir de fausses informations par différents biais. Ce qui est dramatique, c'est que ces informations peuvent être reprises comme argent comptant par certains.
Il va de soit que les qualités de ces blogs sont inégales, ce qui n'a rien d'étonnant, au vu de la diversité du public de l'encyclopédie en ligne et des projets liés. Mais ils restent révélateurs du besoin de parler de ce phénomène de l'internet ... Wikipédia comme exemple du web collaboratif ? Sans doute. Wikipédia comme une énorme communauté - à l'instar de Facebook - avec un prétexte de compilation du savoir ? Sans doute aussi. Wikipédia comme sujet de discussion dans les diverses communautés (dans le monde réel) en charge, au sens large, de la diffusion du savoir et de l'information ? Sûrement ... Et vu que le grand public s'intéresse aussi à ces communautés bien spéciales, il s'intéresse aussi à leurs préoccupations. Etc.

Pour lecture voici quelques adresses que je n'ai pas (encore ?) citées dans mes liens :
Je ne mettrais pas ici de lien vers le blog de Jean-Pierre Petit, martyr autoproclamé de la science. Mais je n'exclus pas d'en parler un jour, vu l'acrimonie du personnage envers l'encyclopédie en ligne.

Commenter cet article

stash 30/04/2008 17:10

Merci pour ces liens, je tombe par hasard sur votre blog (qui me semble très objectif au passage, félicitations) en recherchant les blogs/sites critiquant WP.

En effet, depuis "l'affaire" Pascal Sevran, je trouve qu'il y a une sorte de cabale disproportionnée visant à discréditer WP, comme relayer l'info partout comme quoi sa wikibio a été modifié, alors qu'honnêtement, je suis pas sur que deux personnes aient eu le temps de le constater, et que de plus, ça n'est pas un site d'information. Voilà donc vraiment une non affaire qui pourtant se répète circulairement. Enfin, quelque chose se trame, et je cherche ^^

Je vous trouve juste un peu dur avec JPP, j'avais eu l'occasion de lire ses critique à l'égard de WP et elles étaient plutôt bien détaillées, avec liens à l'appuis, il parle de son affaire. Rien à voir avec le blog d'Alithia qui est lui 100% mauvaise foi récupérant tout ce qui peut trainer dans l'unique but de se venger d'un passé qu'elle tait.

Bon blog en tout cas, continuez comme ça !

Pierrot le Chroniqueur 30/04/2008 23:07



Merci beaucoup pour ces compliments (surtout sur l'objectivité, que j'essaie de maintenir). Je vais essayer à l'avenir de ne pas décevoir. J'arrête là pour les remerciements, sinon ce blog
risquerait de se transformer en un succédané des Césars ou autre cérémonie assomante. Pour le cas JPP, j'y reviendrai, je pense que le cas est très symptomatique d'un certain type de
contributeurs. A bientôt sur ce blog ?



Serein 30/04/2008 02:10

Billet intéressant sur la blogosphère ouiquipédienne...

oui, Wikipédia fait parler. En bien ou en mal.

Ce que je trouve intéressant, pour parler de ce que je connais, c'est qu'on peut à la fois avoir un blog thématique tout en intégrant Wikipédia. Parler de ce qu'on fait sur un blog comme une façon d'aller plus loin que ce qu'on peut faire et dire sur Wikipédia.

Ça peut être pour pousser des coups de gueule divers et variés (les billets "ronchons" de David Monniaux sont très bien pour ça), décrypter la communauté et le fonctionnement de WP (ton blog par exemple, ou celui de Poulpy), ou tout simplement donner une vision moins encyclopédique de ce qu'on fait que sur Wikipédia (c'est mon objectif, mais il y en a d'autres, comme le blog de Bokken).

Les blogs pathologiquement critiques (genre Alithia ou JPP) me semblent destinés à se perdre dans la masse et à devenir complètement discrédités, parce qu'ils sont sur une ligne refusant l'autocritique. Ils ne sont absolument pas crédibles pour qui connaît un peu WP.

Si Wikipédia est une communauté, la richesse de ses blogs en est une illustration. Je trouve ça assez réjouissant, finalement, ce foisonnement d'espaces d'expression... Et je suis sûre que c'est bénéfique à Wikipédia, par son côté "soupape" et le fait que la réflexion se poursuive, sous quelque forme que ce soit, hors de l'encyclopédie.

(sinon merci d'être revenu, je n'y croyais plus... ;-)

Pierrot le Chroniqueur 30/04/2008 07:53



Merci pour ton commentaire. Pour étendre juste un peu ton commentaire, les blogs que tu qualifies de pathologiquement critiques (en général) sont relativement nombreux. Il suffit (pour couper
court à tout {{refnec}} qui démangerait le lecteur) d'aller faire un tour sur l'accueil de mon hébergeur (over-blog), et de se pencher sur quelques communautés ...