Publié par Pierrot le Chroniqueur

Une des facettes de la vie en communauté, c'est la nécessité de trouver un moyen de faire respecter les règles. En colo c'est facile, c'est le mono qui est le chef. Au cathéchisme, c'est l'aumônier. À l'armée, c'est le sergent. À la maison, c'est maman.
Mais sur Wikipédia, comme toujours, c'est plus compliqué.
Au début, quand  fr: avait 5 contributeurs et 2 lecteurs (soit pendant globalement les 6 premiers mois d'existence), aucun problème de discipline, tout le monde se connaissait. Puis, le site et l'audience ont augmenté, et il a fallu faire des réunions au bistro (le vrai) pour discuter in vivo des problèmes et de comment les régler. Mais cela a rapidement été insuffisant, et il a fallu désigner tout d'abord des administrateurs, dotés de super pouvoirs. Mais cela a aussi été rapidement insuffisant.

fr: comme souvent quand elle ne sait pas quoi faire s'est tournée vers en: pour voir comment il faisaient. Et en: avait inventé le Tribunal Populaire aussi appelé l'Arbitration Committee, ou ArbCom chez les amoureux de la langue du marketing.
Donc fr: crée un Comité d'arbitrage (Car en langage wikipédien) en 2005, pour régler les conflits de personnes de plus en plus nombreux en donnant la possibilité à chaque partie de s'exprimer calmement et d'exposer ses griefs en toute séreinité. Ensuite, les arbitres se retirent virtuellement. délibèrent et rendent leur verdict.

Et en ce moment, c'est la fête aux arbitres sur fr: puisque pas moins de 3 demandes d'arbitrages sont arrivées en l'espace de 2 semaines (sans doute que les wikipédiens sont facécieux et ont décidé de bizuther les nouveaux arbitres, élus il y a 6 semaines). Une a été déclarée irrecevable (c'est-à-dire que les arbitres ont décidé que le problème qui leur était soumis n'était pas de leur ressort ; en l'occurrence, un utilisateur se plaignait avoir été insulté par un autre. Ce sont aux admins de gérer cela. La sanction habituelle, c'est un blocage de l'insulteur, sauf si il a des copains haut placés, ce qui est sans doute le cas, puisque Loudon dodd, qui a un lourd passé wikipédien, n'a pas été bloqué).
Les deux autres sont des gros arbitrages parce qu'ils font référence non pas à des comportements particuliers de contributeurs (par exemple un contributeur a une marotte (imaginons le macramé sous-marin) qu'il tient absolument à mettre en valeur sur WP, et qui malgré toutes les demandes, continue de clamer que ce sera un sport olympique en 2016, à Paris). Le CAr va donc juger que ce contributeur aquanaute a dépassé les bornes et qu'il faut le bloquer. Ou pas, si le macramiste a suffisamment de copains.

Je ne vais pas entrer dans les détails ici (je vous conseille d'aller voir vous même, c'est délassant, ou pathétique, c'est selon) mais je vais parler rapidement de chaque arbitrage.
Le premier met en jeu trois contributeurs: EL, Meodudlye et Grimlock (oui, ceux qui s'opposent sur ce qui est admissible. Ce n'est pas un hasard de les voir tous les trois ici, loin s'en faut). En général, les arguments proposés sont globalement de niveau CP, même si ils sont nettement mieux tournés pour certains : C'est lui qu'est un méchant! Non, c'est faux! Si, c'est vrai. Non, c'est pas vrai!
Et ainsi de suite pendant 1500 lignes et 12000 mots, (je réduis évidemment les arguments à leur substantifique moelle, mais c'est globalement cela. Comme les arbitrés visiblement ne s'aiment pas, aucun ne fait d'effort pour voir ce que l'autre lui reproche, et le débat n'avance pas.) Les arbitres auront donc à juger qui est le plus méchant et le sanctionner. Ou pas, encore une fois, car tout se joue en coulisse dans ces affaires. Les arbitres ont leur liste de diffusion électronique privée ou ils discutent entre eux, et on imagine bien que les deux camps influencent (essaient d'influencer ?) les arbitres en leur faveur. Et on en revient à la fameuse tactique.

Le deuxième ressemble fort à un remake d'un énorme arbitrage ayant eu lieu l'an dernier (voir même un appel déguisé d'un autre plus récent), qui avait mis  en cause Alvaro et trois autres contributeurs, de qualité de l'avis de tous. Cette fois ci, Alvaro attaque Grimlock (2 arbitrages en même temps, cela ressemble fort à de l'acharnement, mais Alvaro semble coutumier du fait, puisque l'an dernier, suite à son arbitrage à 4, voyant que cela allait se terminer en eau de boudin, avait lancé un autre arbitrage pour des pecadilles contre un des 3 précédemment arbitrés). Cet arbitrage met en face deux contributeurs aguerris, mais aux visions diamétralement opposées. Alvaro est là depuis le début quasiment, et conserve une vision baba-cool de la gestion des problèmes et a l'idée qu'à force de papoter, les vandales se transforment en colombes. Grimlock est là depuis moins longtemps et pense que les fâcheux nuisent à l'encyclopédie et qu'il n'y a pas lieu de perdre son temps à tenter de les raisonner.

Dans les deux cas, on ne voit pas très bien ce que le CAr pourrait décider efficacement, parce que à chaque fois, les règles (celles qu'on ne respecte que quand ça arrange) sont plutôt du côté d'un des camps, mais les actions globales penchent vers l'autre. Enfin, je doute que le CAr puisse arranger les choses cette fois-ci, sauf à avaliser sa propre instrumentalisation.

Commenter cet article

Bradipus 01/06/2008 17:58

Il voulait dire: avant que le deuxième article soit posté :-o

Tu m'as fait sourire, même si évidemment je ne suis pas d'accord avec tout ;-)

Pierrot le Chroniqueur 01/06/2008 18:20



L'important n'est pas tant que tu sois d'accord, mais bien que cela te fasse sourire :). Castigat ridendo mores disait-on de la Comédie. Merci en tout cas d'être passé me voir.



Anakin 19/05/2008 00:31

Wikipédia, c'était mieux avant.

Pierrot le Chroniqueur 19/05/2008 07:41



Pas sûr.