Publié par Serein

Il y a un phénomène assez étonnant sur Wikipédia. Peut-être qu'il existe ailleurs sur le net, je ne sais pas, je n'ai pas du tout la pratique des forums et autres lieux de « sociabilité » virtuelle. Il s'agit de ces utilisateurs qui ont quitté l'encyclopédie, souvent contraints et forcés (de par leurs contributions ou leur comportement) et qui passent leur temps à revenir, dénigrant le projet et l'ensemble des contributeurs, trouvant mille reproches à faire à Wikipédia (certains justifiés ou justifiables, d'autres non) mais n'ayant de cesse de se créer des faux-nez, de contribuer sous IP, de venir d'une manière ou d'une autre essayer d'imposer leur point de vue ou de dénigrer Wikipédia sur le site même de l'encyclopédie. Ou de dénigrer du dehors (suivez mon regard).

J'ai un peu de mal à comprendre cela. Il me semble que le monde tournait avant Wikipédia, qu'il tourne encore sans avoir besoin de sa présence et que la disparition du projet ne mettrait pas en péril la civilisation occidentale (même si ça serait une grosse déception). Alors pourquoi s'entêter à venir et revenir sur un projet qu'on dénigre ? Pourquoi s'acharner, à longueur de blog ou de forums pour certains, à dénoncer Wikipédia ?

J'ai du mal à croire que toutes ces personnes relèvent de la psychiatrie et ne soient que des êtres malades et obsessionnels. Je pense qu'au départ il s'agit de gens raisonnables, mais qui ont « pété les plombs » dans leur relation à Wikipédia. Alors qu'est-ce qui fait que certains, devenus en désaccord avec tel ou tel point du projet, le quittent sans faire de bruit et sans s'acharner contre, alors que d'autres deviennent ces « fâcheux » qu'on doit essayer de gérer au coup par coup sur Wikipédia ?

Il y a sans doute un souci d'ego là-dedans. Un désir de se faire reconnaître, même derrière un pseudo, une obsession de vouloir apporter la bonne parole, une certitude d'avoir raison. Là où ces personnes pourraient très bien créer leur site et y apporter absolument toutes les idées qu'elles veulent, elles ressentent le besoin d'être lues par d'autres et de voir leurs idées reconnues. C'est là qu'on peut voir que Wikipédia a une certaine reconnaissance.

Mais derrière cela, il y a quand même une grande vacuité : le mode de fonctionnement collaboratif est tellement poussé à son extrême que rien n'appartient au contributeur, quel qu'il soit. Ça explique sans doute une partie des départs et des incompréhensions : la sensation de se voir dépossédé de son travail et, le temps des conflits venu, de ne pas pouvoir le récupérer. J'ai vu des contributeurs très « sages » sur le point de franchir les bornes parce que, tout d'un coup, ils se rendaient compte que tout ce qu'ils faisaient ne leur appartenait pas. Cela ne veut en aucun cas dire que je reconnais la moindre légitimité aux contributions des « fâcheux » en question. Pour la plupart, je n'ai pas la compétence pour juger.

Mais c'est certainement une des raisons pour lesquelles Wikipédia, avant sans doute longtemps, ne pourra pas accueillir de grandes plumes ou des universitaires de haut niveau : il faut une dose certaine de bonne volonté et d'abnégation pour accepter de donner ainsi le meilleur de soi-même et de laisser à une communauté la possibilité de valider ou d'invalider des choses pour lesquelles on a des certitudes claires et une expertise reconnue. Je ne désespère pas, il y a déjà des personnes d'un très haut niveau qui contribuent sur Wikipédia, contrairement à ce que disent beaucoup de détracteurs mal informés (ou refusant la réalité). Mais ce sont des gens un peu à la marge (au sens positif, des gens libres), qui ne sont sans doute pas représentatifs de leur milieu. Je crois bien plus à l'apport des universitaires en tout début de carrière, qui ont encore le temps et l'énergie pour apprendre un nouveau mode de fonctionnement, ou au contraire aux jeunes retraités, qui n'ont plus rien à prouver à personne et peuvent prendre Wikipédia comme un « jeu ». C'est une raison sans doute marginale, qui passe après bien d'autres points pour lesquels Wikipédia n'est pas encore « crédible », mais je pense qu'il faut en être conscients pour comprendre et éventuellement s'adapter ponctuellement dans les relations entre contributeurs.

Je ne suis pas sûre cependant qu'il faille se lamenter du peu de spécialistes et faire tout et n'importe quoi pour les attirer. Certes, sur certains sujets l'amateurisme est patent, et il faudrait tout reprendre. Mais je crois parfois plus en l'abnégation d'un amateur éclairé et intelligent, prenant la peine de réfléchir et ayant un bagage consistant tout en restant conscient de ses faiblesses, qu'en l'ego d'un spécialiste qui imposera forcément son point de vue s'il nous fait l'immense honneur de contribuer. Le temps des intellectuels incontestables est sans doute mort, paix à son âme. Ceux qui ont envie de contribuer, quel que soit leur niveau, restent pourvu que la forme et l'esprit de leurs contributions prouvent par eux-mêmes leurs qualités.

Loin de moi l'idée d'assimiler le « fâcheux » et l'expert. Mais je pense qu'il y a, d'une part comme de l'autre, un problème d'incompatibilité profonde avec le travail collaboratif et l'humilité.

Commenter cet article

Darkoneko 02/06/2008 10:45

haaan, Serein elle contribue chez l'Ennemi ! bouuh(je plaisante, je plaisante)

Pierrot le Chroniqueur 03/06/2008 07:40


On attend donc tous avec impatience que tu franchisses aussi le Rubicon et que tu passes également à l'ennemi, qui ne sera plus l'ennemi, alors ;-)
Cordialement,


Jean-no 02/06/2008 02:12

Le problème c'est que sur Wikipédia certaines règles changent : d'un seul coup, le grand spécialiste doit accepter une autre échelle de valeur entre contributeurs (un bon contributeur est celui qui a bien compris la NPV, Google a raison, casser une mise en page est un crime capital, etc.), et doit souvent aussi subir une méfiance un peu humiliante, a fortiori s'il a le malheur de faire connaître sa qualité de spécialiste. Cela aboutit parfois à des cas pénibles, notamment parce que les "spécialistes" ne se résolvent pas toujours à faire preuve d'humilité et à attendre de comprendre le système avant de vouloir s'y imposer.

Julien 02/06/2008 01:01

En fait c'est comme un débat sur le Bistro sauf que c'est pas sur le bistro. Je comprenais que Pierrot souhaite mettre son point de vue en avant sur son blog (ce qui est difficile pour un contributeur sur le Bistro, le BA, etc. où parfois les contributeurs sont critiques) mais maintenant par effet de mode c'est devenu (ou c'est en passe de devenir) une annexe du bistro et d'IRC (sans que ce soit péjoratif à mes yeux).

Moumine 02/06/2008 00:49

On a d'un côté : "Micro-spécialiste", "Spécialiste d'une pratique obscure", "Expert d'un petit monde inconnu et mal référencé".Et de l'autre côté : "Spécialiste tout à fait "académique" qui refuse catégoriquement de
contribuer dans sa spécialité après avoir été rabroué de manière assez
humiliante par un étudiant."Le problème est à mon avis que les "wikipédiens de la base" se prennent eux-mêmes pour de grands experts. Or, que reproche-t-on à ceux qui sont qualifiés ici de "fâcheux" ? De
se prendre pour des spécialistes alors qu'ils ne le sont pas. Cherchez
l'erreur. Ces bons wikipédiens n'hésitent pourtant pas à humilier les nouveaux venus qui arrivent avec des idées bien arrêtées (forcément, puisqu'ils savent vraiment de quoi ils parlent, surtout les vrais professionnels), les traitant, au hasard, de micro-spécialiste.Quant aux vrais spécialistes, ils s'en vont en grommelant après avoir affronté quelque amateur éclairé qui pensait mieux savoir. Eventuellement, s'ils ne sont pas trop vexés par le soufflet subi, ils se divertissent sur d'autres sujets que leur spécialité, rejoignant la horde des amateurs éclairés. Cherchez l'erreur.

Serein 01/06/2008 23:07

Oui, il faudrait un truc pour acclimater le "spécialiste" à WP sans rien renier de notre mode de fonctionnement. Il y a une page WP:Accueil des spécialistes, mais d'une part elle a été sans doute mal pensée, d'autre part elle a été pas mal dévoyée par un utilisateur sous IP ex-admin etc... (vous voyez le truc) qui voudrait que les spécialistes soient accueillis par d'autres spécialistes, avec publicité des diplômes etc... ce qui ne me semble pas être la meilleure solution (ceci est un euphémisme). Lisez la page de discussion, vous verrez ça n'est pas triste : http://fr.wikipedia.org/wiki/Discussion_Wikip%C3%A9dia:Accueil_des_sp%C3%A9cialistesJe suis en train de pas mal réfléchir à tout ça, si Pierrot accepte de m'héberger une fois de plus, je vous soumettrai peut-être un de ces jorus mes petites réflexions :-)

Bradipus 01/06/2008 22:30

D'accord avec toi, d'ailleurs si tu lis mon commentaire, je dis que le spécialiste s'en va en grommelant, je ne dis pas que c'est bien. Mais je ne m'étais pas appesanti sur ce spécialiste là, puisque celui-là justrement il quitte WP sans être problématique. C'est le micro-spécialioste que je décris dans la seconde partie de mon message qui est vraiment problématique (revient obsessionellement sur WP).Donc il est vrai qu'à part le contributeur obsessionnele et problématique qui peut être un micro-spécialiste, il est vrai que le spécialiste peut être désarconné par nos manières. Mais d'une certaine façon, en mettant à plat les gens, WP exige de chacun qu'il apporte ses sources. Personne n'a le droit d'utiliser l'argument d'autorité, et c'est bien. Par contre, on devrait peut-être avoir quelque chose comme un helpdesk pour les spécialistes paumés qui ne comprennent pas ce qu'on leur demande, mais leur permette de comprendre comment opposer à un morveux avec un article du Monde un vrai article scientifique.

Serein 01/06/2008 22:01

Je suis globalement d'accord avec vous deux, mais je pense quand même qu'il ne faut pas trop se voiler la face. J'ai au moins un exemple de spécialiste tout à fait "académique" qui refuse catégoriquement de contribuer dans sa spécialité après avoir été rabroué de manière assez humiliante par un étudiant. Honte à lui, il n'avait pas étalé ses diplômes...Cela ne l'empêche pas de faire d'excellents articles, sur des sujets complètement différents, tout simplement parce qu'il a le bagage intellectuel pour utiliser une bibliographie, hiérarchiser les informations et écrire correctement. Ce cas est peut-être marginal... peut-être pas. S'il avait les coudées franches, sans doute pourrait-il écrire des articles de grande qualité dans sa spécialité. Mais la désappropriation de son travail est trop pénible, et le risque de se mettre à dos la "communauté" en cas d'argument d'autorité trop fort pour permettre à ce "spécialiste" de s'engager dans le travail collaboratif sur sa spécialité. Alors que sur d'autres sujets, il n'a aucun souci de collaboration puisqu'il sait qu'il n'est pas spécialiste.Je ne sais pas pour vous, mais moi ça me fait réfléchir ce genre de trucs.

Bradipus 01/06/2008 19:40

L'assimilation du « fâcheux » et de l'expert n'est pas nécessairement mauvaise.

Mais disons que le vrai expert, sûr de sa science, ne va tout simplement pas comprendre ce qui lui arrive, lorsque les règles de WP lui intiment de discuter sérieusement avec un morveux qui lui oppose des sources pour lui inadaptées. Et il partira, sans remords, en grommelant.

Par contre, celui qui va revenir pourrir WP est plutôt l'expert autoproclamé à la frange de la réalité. Le spécialiste d'une pratique obscure, l'expert d'un petit monde inconnu et mal référencé, l'admirateur d'une nouvelle théorie unificatrice, bref en vrac une myriade de gens qui fonctionnent en vase clos, et pour lesquels la confrontation avec WP est encore plus destructrice que pour l'expert.

Pierrot le Chroniqueur 01/06/2008 19:56



C'est tout à fait cela. Il me semble qu'il y a de nombreux spécialistes qui contribuent tout à fait tranquillement sur WP, Et que ceux qui commencent à poser problème sont ceux qui, comme tu le
dis, essaient de faire de la publicité pour leurs vues minoritaires dans leur domaine, voire qui ont été complètement rejetées par leurs collègues. Et qui imaginent que WP leur permettra de faire
éclater leur vérité.