Publié par Pierrot le Chroniqueur

Le bulletin des administrateurs (ou BA, pour les familiers, ou organe officiel, pour les grognons et les petits comiques comme moi) est une source inépuisable d'inspiration.

Sur celui d'hier, deux affaires ont pris une importance démesurée (encore).

L'affaire Nono64

La première concerne un utilisateur dont le but semble-t-il est de finir premier à la course en sac qu'est l'edit count1. Ou compteur d'édition en rédigeant comme Jean-Baptiste Poquelin eut pû le faire1. On y parle, par exemple d'un utilisateur présent depuis environ deux ans, et qui a déjà fait près de 100000 modifications sur Wikipédia. Soit 1825 éditions par jour. Pour arriver à ce chiffre faramineux, la majorité de ses contributions ne sont que des micro-corrections le plus souvent inutiles. Mais ça, j'en ai déjà parlé par ailleurs, alors je pense que je ne vais pas continuer à développer (sauf si j'ai du temps). Vue la tournure, de toute façon, ça ne sera pas rapidement résolu.

L'affaire d'ignare3

Dans les développements connexes à l'arbitrage EL contre Meodudlye et Grimlock, qui vient d'arriver à son terme (provisoire à mon avis, et je vais sans doute en reparler), notons cette tentative franchement ridicule du premier pour arriver à bout du second (qui, à mon avis, n'aurait pas dû aller apporter un avis aussi ... tranché sur la chose). Encore un peu de tactique wikipédienne ? Je vais essayer d'en retracer la chronologie. Et surtout les quelques incohérences criantes.
Donc, le 10 juin dernier, EL vient pleurer dans les jupes des le bulletin des Administrateurs que son adversaire (je ne vois pas d'autres termes) ait osé le qualifier d'ignare. Je dirais déjà à ce point que c'est extrêmement gonflé, vu ce qu'il a pu écrire vis-à-vis de celui-ci dans sa requête d'arbitrage, ou dans la page de discussion attachée, qui relève d'un autre niveau de dépréciation que ce terme d'ignare. Je ne résiste pas à fournir ce "diff" (trouvé dans l'argumentaire de Grimlock), qui montre le niveau auquel cet arbitrage a pu descendre ... Ce qui n'a pas vraiment ému outre mesure les arbitres, soit dit en passant. Mais j'en ai parlé.
Ajout dans la foulée de Docteur Cosmos (après une modération de Clem23) ... Qui en profite pour s'enfoncer un peu plus dans son soutien inconditionnel à EL : "j'ai l'impression que Meodudlye pète un peu les plombs"  affirme-t-il, péremptoire. Ce qui est quand même du dernier grotesque quand on lit ce qu'a pu écrire celui qu'il défend, et d'autant plus regrettable que ce n'est pas la première fois que Cosmos se permet se genre d'appréciation très subjective. Pour preuve, cette intervention. Inutile de la commenter, elle se suffit à elle-même.
Puis intervention de Maloq, qui exprime un certain sentiment général. En gros, il demande que les âneries s'arrêtent rapidement. Puis intervention de (:Julien:) (connu sous le nom de LeBron sur IRC), pas administrateur, mais qui donne souvent son avis quand même dans le BA, qui appuie Maloq. Puis Clem23, qui fait de même, suivi de Chaps the Idol et de Gede4 (je ne fournis pas les liens, il suffit de les suivre à partir des précédents, ou de regarder l'historique).
Arrive alors Meodudlye, qui tente (maladroitement ? ou provocation discrète ? Je penche ici pour la première possibilité) de préciser sa pensée, en se basant sur un dictionnaire en ligne relativement sérieux. Et là, ça se gâte. Non pas pour lui, mais pour l'intervenant suivant : Moez. Moez est un administrateur, qui s'oppose souvent à la tendance prônée par Meodudlye sur l'évolution de l'encyclopédie, et qui a tendance à édicter des jugements sans appels, mais qui, bien sûr, les adapte au cas par cas ... On va y venir dans la suite. Moez écrit donc ceci. En gros, "c'est pas bien de traiter les gens d'ignare, qui reste une insulte quoi qu'on en dise". Et vient à son tour PieRRoMaN, dont les rapports avec Meodudlye ne sont pas franchement non plus du genre cordial, qui approuve la prose de Moez ... Sauf que Moez avait agi bien différement à une autre occasion, qui était "sémantiquement" plus grave. Et c'est Hégésippe Cormier qui fait remarquer que Moez est moins sévère quand ses opposants demandent une intervention pour quelque chose de plus sérieux, dans sa réponse. Je vous conseille de lire le lien fourni, et de bien lire les interventions de Moez. Une mise en abyme peut être pénible sur un blog.
Et là, patatra. (:Julien:) vient à nouveau donner son avis "éclairé" sur l'intervention d'Hégésippe ici. On remarquera la tentative de décrédibilisation, je cite : "il martelle le thème hégésippien de l'impunité des gauchistes, deux poids deux mesures, patati patata.". Soit (:Julien:) n'a pas lu (cela m'étonnerait, ce garçon est intelligent), soit il essaie de détourner le tir ... Car le passage évoqué par Hégésippe Cormier est de fait peu reluisant pour Wikipédia, surtout porté à côté de ce qui s'est écrit précédemment. Et la réponse d'Hégésippe le recadre immédiatement.
Mais la dernière touche n'est pas celle-là.
PieRRoMaN intervient à nouveau, se démarquant de Moez et rejoignant plutôt le propos de Maloq. Ce qui va dans le sens de l'apaisement. Tant mieux. Mais GL préfère souffler sur les braises (comme il le fait souvent) en essayant de "chatouiller" Hégésippe.

Et pour le moment, ces "débats" s'arrêtent ici.

Et donc ?

Et donc, comme l'arbitrage foireux et foiré dont cette péripétie constitue un épiphénomène, nous avons eu à voir un des pires moments (au sens ridicule) dont est capable la communauté. Pas à cause des premières interventions (à l'exception de celle de Docteur Cosmos, qui est plus que criticable, et de celle de EL, ridicule), c'est évident. Mais par le fait tout aussi évident que l'iniquité (déjà largement présente dans l'arbitrage rendu) est tranquilement appliquée par certaines personnes, sans que cela n'émeuve la communauté. Et bien sûr, dans la meilleure application des règles possibles.

Comme pour la qualité du contenu, je doute fortement que ce genre de comportement soit un plus pour Wikipédia.

Je souhaiterais terminer ce billet en m'excusant un peu pour le ton passionné qui pourrait transparaitre, alors que j'avais dit que j'essayerai d'appliquer la neutralité si chère à Wikipédia (mais pas vraiment appliquée). L'explication est à chercher ici, et , bien sûr, et le reste. N'hésitez pas à réagir.

1. On en reparlera.
2. A ne pas confondre avec Jean-Luc Poquelin, mon boulanger dans une autre vie. Ou pas.
3. Le terme, le mot, le vocable.
4. Qui compte sur les arbitres pour régler ce litige. Il n'a pas du lire mon blog, ce à quoi je l'invite.

Commenter cet article

DocteurCosmos 15/07/2008 10:12

Ah d'accord. Mais toujours pas de rapport avec mon "soutien inconditionnel" à EL ;-).

Pierrot le Chroniqueur 15/07/2008 10:24



:)



DocteurCosmos 12/07/2008 14:06

Je ne parle pas de ce commentaire sur le BA (qui était effectivement inutile mais exprimait bien mon sentiment personnel sur les derniers posts de Meodudlye) mais de ma réponse directe à Meodudlye (cf. mon précédent commentaire du 10/07/2008 11:33:41).

Pierrot le Chroniqueur 12/07/2008 17:48



Ah. Eh bien je visais ton commentaire de modification.



DocteurCosmos 11/07/2008 11:00

Et bien alors explique moi en quoi ma réponse à Meodudlye, que tu mets en exergue, s'inscrit dans mon "soutien inconditionnel" à EL.

Pierrot le Chroniqueur 11/07/2008 19:41



Disons que "j'ai l'impression que Meodudlye pète un peu les plombs", dans un contexte TRES lourd, et en zappant complètement les agissements plus que contestables de EL, le tout venant de la part
d'un arbitre ... Ce n'est pas fait pour arranger les choses. Sans oublier l'épisode Arria
En tout cas, ce n'est pas devant moi qu'il faut te justifier. Je ne suis qu'un ... chroniqueur.



DocteurCosmos 10/07/2008 14:18

Dire ce que l'on pense soit, mais que ce que l'on dise ait un minimum de sens (au sens de cohérence), cela me semble un préalable indispensable à des échanges fructueux.

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 16:50



Je pense être relativement cohérent, de mon côté.



DocteurCosmos 10/07/2008 11:33

Je ne cherche nullement à me justifier. Je ne fais que commenter ton commentaire. D'où ma surprise devant en particulier cette idée que mon "intervention" (qui est de fait une réponse directe à une interpellation musclée) se suffirait à lelle-même. Tu considères, si je suis bien ton propos, que c'est une preuve de mon "soutien inconditionnel à EL". Désolé mais je ne vois pas le rapport.

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 12:31


À ta guise. Je dis juste ici ce que je pense, l'impression que j'ai. Et apparemment je ne suis pas le seul.


DocteurCosmos 09/07/2008 15:30

Je découvre ce blog sympathique comme tout. Permettez-moi de commenter le passage qui me concerne.Comment peut-on être péremptoire quand on commence son propos par "j'ai l'impression que" ?Comment supposer que je n'ai jamais pensé qu'EL pouvait parfois péter les plombs ? C'est du pur procès d'intention.Quant à mon intervention qui paraît-il se suffit à elle-même, je ne vois pas au nom de quoi je ne devrais pas répondre sans outrance particulière aux accusations d'un Meodudlye visiblement aveuglé par sa colère et qui m'accuse tous azimuts de tous les maux et des pires maux.Bonne continuation au chroniqueur.

Pierrot le Chroniqueur 09/07/2008 17:44



On peut être complètement péremptoire tout en glissant ses jugements dans un habillage stylistique d'apparence mesurée. La preuve.

Quant aux réflexions que je fais sur l'arbitrage en question, je ne fais que rapporter des propos, et dire ce que j'en pense. Tu n'as pas à te justifier de quoi que ce soit, j'imagine que tu
assumes tout ce que tu fais. Le tout étant d'être assez clair sur Wikipédia pour qu'on n'ait pas une impression fausse de tes jugements et de tes actions. Si justification il doit y avoir, ça
n'est évidemment pas ici qu'elle doit se faire, mais auprès des intéressés.



gede 13/06/2008 02:03

On parle de moi ? Mais non je le lis ton blog, et régulièrement ! La preuve ! Par contre, je suis pas loin de penser comme le concombre... tu t'es un peu éloigné de tes fondamentaux, sur ce coup là. Emporté par le déchainement de passions qu'a suscité la décision du Car, sans doute.

Le concombre masqué 12/06/2008 21:17

C'est marrant, Pierrot me semble de bon sens dans la plupart des entrées de son blog (et grrrr je n'arrive toujours pas à deviner quel est son pseudo sur Wikipédia, il finira bien par donner une indication involontairement) mais je trouve qu'il pête complètement les plombs sur sa sous-série sur les arbitrages.D'abord il est clair qu'il aime pas EL, il l'avait déjà dit ailleurs, bon c'est son droit on peut voir de bonnes raisons de ne pas, mais de là à parler d'"iniquité" parce que les malheureux qui se sont tapés un nombre de pages-écran attristant n'ont pas su reconstituer la Vérité, ça sonne un peu comme l'analyse du conflit israélo-palestinien par Alithia, tout en finesse et subtilité.Puis les analyses détaillées des interventions au BA de gens qui n'ont peut-être pas prévisualisé trente fois façon Flaubert pondant une page mais ont tapé à la va-vite ce qui leur passait par la tête, pour distinguer les Bons des Mauvais, c'est pas terrible non plus.Non vraiment, une sous-série qui fait fausse route, c'est dommage dans un blog par ailleurs intéressant et généralement agréablement nuancé.

Pierrot le Chroniqueur 12/06/2008 21:46



Je ne vois pas les choses de la même façon (mais après tout, je ne suis pas le mieux placé pour donner mon avis sur ma propre prose). Je pointe un autre hiatus administratorial ici. Et pas
vraiment l'arbitrage.
Tout ce que je vois moi, c'est que ça restait mesuré (mis à part l'intervention de Cosmos), et que suivant qui est en cause, les réactions des administrateurs ne sont pas les mêmes. Cela pourrait
se comprendre dans le cas où l'on débattrait d'une position globale nouvelle. Mais vraiment pas là.
Pour finir, le fond de ma pensée est que, même si les arbitrages sont consternants souvent (ceux du moment, ceux d'avant, sur tous les sujets), les arbitres sont censés prendre connaissance du
maximum de faits possibles (ce qui n'a visiblement pas été fait, je le constate seulement). C'est casse-pieds, mais ils ont été élus pour ça.
Après, je n'ai pas l'intention de commenter la situation au Proche-Orient ni à la Alithia, ni à la moi.

Pour finir : ce blog est ouvert à ceux qui souhaitent poster leurs propres billets, qui peuvent me contredire aussi (je suis très pluraliste), il suffit juste de me le soumettre. Serein l'a fait,
mais c'est la seule pour le moment. N'hésite pas, n'hésitez pas.