Publié par Pierrot le Chroniqueur

(Ambiance)

J'ai aujourd'hui décidé de commenter (un peu) le bistro d'hier (je m'étais déjà livré à cet exercice de commentaire de bistro, ici par exemple). Pourquoi celui d'hier ? Pour deux raisons. La première, c'est que je n'ai rien fait hier, et, finalement, peu aujourd'hui. En tout cas sur le blog. La preuve, ce billet, je l'ai en fait commencé hier, comme le prouve l'historique de cette page1, et fini tard dans la nuit (tout ça pour me dégager mon samedi). Et je vais en plus le publier en "décalé" (pour une fois). La seconde, c'est qu'il est très difficile d'écrire sur une page qui évolue sans cesse. Cela m'obligerait à revenir corriger sans arrêt ce billet, au fil des commentaires. Et on n'est pas dans un observatoire, si vous voyez ce que je veux dire. Si vous ne voyez pas, allez lire ma prose ici.

Donc, commentons (morceaux choisis) !

La photo du jour
Je l'ai mise dans l'article. Se référer au lien de la photo pour avoir toutes les licences. Sa légende est : Wikipédia vue par une frange de la société civile. On ne peut pas dire que cela soit faux, quelle que puisse être la société civile en question. Si il s'agit de la société civile, au sens des non-wikipédiens, cette photo est un moyen terme entre l'extrême Wikipédia-c'est-le-Mal (on attend toujours la preuve irréfutable, et non quelque délire grotesque) et Tout-est-rose-sur-Wikipédia (là, on a tout un tas de preuves que non). En gros, je dirais qu'elle est un peu caractéristique de la tendance II-y-a-des-trucs-biens-et-des-trucs-mauvais-dans-Wikipédia. S'il s'agit de la société civile prise comme allégorie de la communauté wikipédienne, même constat.

Les articles du jour
Comme d'habitude, cette rubrique présente peu d'intérêt. Non pas que les articles à améliorer ou à créer ne puissent pas être intéressants en soi, mais, comme je le disais dans un autre billet, il est dommage que la communauté ne s'intéresse pas plus à certains articles plus ... fondamentaux ou centraux, c'est comme on veut. Peut-être le fera-t-elle enfin à l'occasion d'un wikiconcours ?
Enfin jusque là, rien d'extraordinaire jusqu'au :

Le Comité d'Arbitrage viole son propre règlement
Et là, c'est le drame. Le pire, c'est que cette section viens directement du bulletin des administrateurs, où il y a des restes. Un contributeur en arbitrage (il l'a initié, et personne ne prétendra que c'est un saint, comme ce n'est pas non plus le pire des bougres) relève que la CAr ne semble pas vraiment respecter son propre règlement. Un de plus ? J'avais déjà exprimé mes doutes profonds concernant certains comportements au sein du CAr. Mais quelques interventions (en dehors de celle du "plaignant") me font un peu tiquer :
  • celle de Ouicoude (arbitre) : Dénigrer notre travail ne fera pas avancer tes affaires, c'est toi qui vois. Je ne pense pas a priori que cela soit une menace, mais dans l'ambiance qui règne, je n'aurais pas écrit cela.
  • celle de Pierroman (arbitre) : Stop. Le Bistro n'est sûrement pas l'endroit idéal pour discuter d'un arbitrage en cours de délibération. Merci de laisser vos éventuels commentaires et questions pour la page de discussion de l'arbitrage qui sert à cela. C'est en particulier vrai pour les arbitrés, dont Auseklis fait partie. En l'occurence, il ne s'agit pas d'un problème sur le fond de l'arbitrage qui est évoqué, mais bien un problème avec les arbitres. Cela concerne la communauté, me semble-t-il.
  • celle de Padawane (trop long pour une copie ici intégralement). Le CAr devient souverain pour toutes les affaires qui lui sont proposées. En demandant au CAr de statuer sur un conflit, il ne jugera pas de ce pourquoi il y a eu conflit mais le déroulement du conflit lui-même. Et pourtant, le CAr peut, de fait. Et plus que cela, le CAr devrait dans certains cas. De plus, le CAr, tout souverain qu'il se pense n'est pas au-dessus des règles de Wikipédia. Mais, étrangement, peine à s'en souvenir ou à les appliquer.
Pour finir, je pense qu'il serait temps pour la communauté de mener une réflexion de fond sur cette "institution", qui semble de plus en plus contestée. Et objectivement contestable. On y reviendra sûrement.

United Kingdom et Billie Jean King
Où un peu de contestation saine. J'aime bien. Ceci dit, le style me rappelle quelqu'un. Dois-je demander un CU ?

Diffusion de la connaissance
Ah ! Un bon passage de Bistro. Discussion amenée par Hégésippe Cormier (dont la personnalité tranche sur Wikipédia2), sur un problème d'orthographe courant, sur le nom de George Sand3, avec rebondissement approbateur assuré par Marc Roussel, spécialiste du râlage sur ces thématiques. Ceci dit, je ne peux qu'être d'accord avec le préambule (mais pas avec la note), et d'ailleurs les intervenants le sont aussi. De toute façon, le manque de culture n'est pas imputable au fait de lire Harry Potter4 et la culture au fait de prétendre avoir lu Méditations métaphysiques5. Et rappelons au passage que la culture6 n'est pas une condition sine qua non pour contribuer à Wikipédia, ce qui pose quelques soucis, à mon avis. Arrêtons ici cette digression, et venons en a une autre.

Après les ronchonneries bien compréhensibles d'Hégésippe, Marc Roussel, Daniel*D, Félix Potuit, ou GLec, voilà qu'Esprit Fugace vient ajouter sa prose. Qu'elle m'excuse tout de suite, mais elle m'a vraiment fait rire. Je la copie ici :

C'est un peu facile d'accuser l'inculture ambiante de notre génération (celle des geeks de moins de 25 ans en ce qui me concerne). Ceux dont la famille se souciait un minimum de culture ont grandi entourés de bouquins, avaient à 10 ans tout le vocabulaire qu'on pouvait leur souhaiter... et en conséquence étaient conspués par leurs "pairs". Fallait choisir : la connaissance ou l'intégration. A un âge où l'ego est si sensible, comment reprocher à tant de jeunes d'avoir choisi de devenir sociables ? Solution à court terme, certes, dans le monde "adulte" les valeurs changent. Y'a un bel essai sur un sujet connexe : [9] (en anglais, désolée pour ceux qui n'ont pas eu la chance d'apprendre correctement cette langue...) Esprit Fugace (d) 27 juin 2008 à 10:24 (CEST)

Ce n'est pas que le fond soit totalement faux (ceci dit, lier geek à intégration semble un peu paradoxal). Mais comme dirait l'autre, ça pourrait sentir le vécu. Et je doute beaucoup de l'efficacité des épanchements personnels sur le Bistro, concernant un autre sujet que Wikipédia et son petit monde. Cependant, je dois dire que mon hilarité n'était pas seulement due à cette seule intervention, mais aux échanges qui s'ensuivent avec TigH. Où l'on apprend entre autres :
  • Sauf que l'intégration n'avait pas le caractère prioritaire de ce début de siècle, tenant lieu d'idéologie (TigH). Peut-être que, TigH étant français (a priori) et mâle de surcroit, n'a-t-il pas entendu parler de service militaire (suspendu en 2001 par Jacques Chirac). Il paraît que cette période obligatoire avait pour but d'intégrer, d'intégrer, d'intégrer7. Les autres exemples fourmillent, pour qui connait un peu l'histoire contemporaine, ou pas si contemporaine que ça. Et comme souvent, le fait qu'il invoque par la suite est le parfait contre-exemple : ce n'était pas assumer (combien d'émigrants bretons à Paris gardaient leurs costumes ?) mais bien s'intégrer au groupe local. Comme quoi, "à Rome, fait comme les romains" ne semble pas être un adage si populaire que ça. Ou alors il n'est pas compris. Allez savoir.
  • qu'Esprit Fugace pense que TigH est pointilleux : quelqu'un d'aussi sensible que toi aux nuances saisira sans doute la différence. Pour ma part, je n'ai toujours pas réussi à savoir si elle plaisantait, le taquinait juste, se foutait ouvertement de lui ou était sérieuse.
  • que TigH croit au propos d'Esprit Fugace (mais non : le mot popularité est trop vague pour que j'arrive seulement au niveau de la nuance, mais on s'éloigne de la connaissance de toute façon). Ca en fait au moins un.
Dauphiné conclut l'échange par une réflexion personnelle. Oui, mais on a laissé tomber cette pauvre George.

Demande d'avis quant à la suppression d'articles en informatique
Là, c'est ce qui s'appelle mettre les pieds dans le plat. Philippe Giabbanelli indique dans son intervention que certains programmes ne semblent pas avoir leur place sur Wikipédia. Ce qui amène d'ailleurs à se poser la question de la place des oeuvres intellectuelles (au sens général : livres, jeux, logiciels) en tant que telles sur Wikipédia, et pas seulement les logiciels. J'ai été ému de voir de vieux trucs de ma connaissance avoir leur propre article, mais j'ai eu plus que des doutes sur leur pertinence. Bref, long débat en perspective, avec intervention répétée de différents protagonistes, et comme d'habitude, certaines interventions m'ont étonné par leur considération implicite (je citerai volontiers les passages, mais trouvez-les vous même) : mais il ne faut pas s'étonner de voir ça dans le contexte actuel8.

Résultats des élections
Où l'on s'étonne de certaines choses. Dommage que la réflexion vienne après l'échéance du scrutin. Et pourtant, j'en avais parlé ici-même. Et Anthère en a aussi parlé ici. Comme quoi, les Wikipédiens devraient plus lire mon blog (voire même y participer, comme c'est le cas pour les commentaires, voir pour des billets ou morceaux de billets9). En toute modestie, bien sûr !

Pour finir

Il y a eu aussi d'autres trucs un peu dérangeants (genre le "débat" autour d'un débutant) ou moins (le paragraphe sur la généalogie).

1. Pas la peine de chercher le bouton où cliquer, il y en a pas.
2. Ce passage me vaudra-t-il une indexation comme "les amis d'Hégésippe Cormier", comme j'ai pu le voir sur un blog de contenu douteux ? Un conseil au passage : quand on veut critiquer quelqu'un ou quelque chose, il faut essayer de sortir des vrais arguments, et pas de hurler à la lune. Sinon ça fait plutôt : "Danse avec les loupés".
3. Une femme. Un auteur. Une célébrité littéraire française. Il y a un article ici, pour plus de renseignements.
4. Harry Potter est de lecture facile, mais pas terne. Je préfère d'ailleurs Harry Potter au Da Vinci Code (qui est une calamité littéraire, disons-le). Ce qui n'empêche pas aussi de lire du Kant, ou les aventures de Fantômette de Georges Chaulet (avec un s). Mais Harry Potter, comme d'ailleurs les autres sujets évoqués par Marc Roussel, est le sujet de développements indus sur Wikipédia. Où l'on peut trouver des "articles" sur des choses plus que secondaires de l'oeuvre de J.K. Rowling. Mais ce n'est pas une exclusivité des "pointés du doigt".
5. De René Descartes. Pas le plombier, le philosophe et mathématicien. D'ailleurs, j'ai une anecdote à son propos ...
6. Ou la reconnaissance de l'expertise qui fait cruellement défaut dans pas mal de cas.
7. Ou d'assimiler, ou d'"exploiter le peuple colonisé qui ..." (oups, pardon, je ne vais pas faire de POV).
8. Je suis cryptique ? Et pourtant, je parle de ces problèmes assez souvent dans ce blog. Voir
ceci, par exemple.
9. Je remercie au passage mes lecteurs (identifiés ou anonymes) pour leurs apports multiples.

Commenter cet article

Auseklis 06/08/2008 11:06

Pour info, j'ai quitté le navire : marre de me faire insulter et menacer par un groupement nationaliste sans que personne ne réagisse.Je ne vois pas pourquoi je devrais me démener pour faire des AdQ ou pour faire respecter les règles de WP sur les articles liés à la Belgique.NB : j'ai posté à peu près le même commentaire dans un autre billet par inattention.

Pierrot le Chroniqueur 06/08/2008 11:43



(J'ai mis à la corbeille l'autre billet en double, mais ne pas y voir de "censure", Auseklis a donné son explication)

En préambule, je pense que personne n'est obligé de faire respecter quoi que ce soit sur Wikipédia, mais qu'on est obligé d'appliquer les règles édictées. Enfin on est censé le faire, mais le
degré d'obligation varie suivant les personnes.

Pour ma part, je pense que tu ne devrais pas quitter le navire, comme tu dis, mais, dans un premier temps prendre un peu de "vacances" vis-à-vis de Wikipédia (c'est ce que pratiquent certaines
personnes de temps en temps, et ce que d'autres devraient sérieusement envisager), puis revenir plus frais ... Bien que je sois parfaitement conscient que la situation est plus que
pesante. Et révélatrice d'un mode de fonctionnement qui s'apparente à détourner le regard de ce que l'on ne veut pas voir (quitte à taper sur le messager, j'ai déjà un ou deux billets sur le
fond).

Ca me fait d'ailleurs songer à un encart paru dans un numéro récent du magazine La Recherche (on trouve parfois des choses surprenantes chez son coiffeur) traitant de ce genre de
comportement global. Je vais essayer de le retrouver, puis, pourquoi pas, d'en faire un billet.



Scrongneugneu 29/06/2008 17:25

À propos de « George(s) », rappelons l'existence d'autres George célèbres :

George Eliot
Utilisatrice:George de Jolival (gagne à être connue)

Toujours dans les « georgeries », et pour ce qui est des Fantômette, je regrette bien de n'en avoir lu aucun plus récent que Fantômette chez le roi, bref, ceux qui avaient encore des illustrations de Jeanne Hives (la coiffure de Mademoiselle Bigoudi !!!, c'était quand même quelque chose...)

Pierrot le Chroniqueur 29/06/2008 17:50



Oui, je ne pourrais pas dire ... En plus, la bibliothèque rose n'a plus le format "cartonné" d'avant (j'ai vu ça chez V***), comme quoi, tout se perd.