Publié par Pierrot le Chroniqueur

(Ambiance)
Souvenez-vous, il n'y a pas si longtemps que ça1, je parlais de la démission retentissante remarquée d'un membre du Comité d'arbitrage, Bapti (en agrémentant le billet d'une jolie pseudo-une de magazine, dont je suis très fier).

Résumons un peu

Et, surtout, je rappelais en me basant sur ses déclarations dans son communiqué de démission les raisons qui l'avaient poussées à agir de la sorte. Aussi, bien que je les expose dans l'article que je cite plus haut, je vais les rappeler brièvement :
  • népotisme. Je vous laisse aller chercher la définition.
  • négligence. Et pas forcément involontaire.
Etaient ainsi visés Romary, Arria Belli, Docteur Cosmos, Pierroman et Dereckson alors que Moumine, O. Morand, Hadrien et Ouicoude étaient au contraire remerciés pour avoir réellement rempli leur rôle. C'est en tout cas ce qu'indiquait Bapti. Un indice sur une nouvelle séparation wikipédio-clanique ? Un prémice à un nouvel Armaggedon2 ?

Une nouvelle mode ?
Bapti s'est peut être transformé en Pandore3. Car ce matin, un lapin un autre arbitre a déposé sa démission.
Il s'agit cette fois-ci de Romary. Ca tombe bien, j'avais plus ou moins suggéré4 qu'il aurait dû depuis longtemps prendre cette décision, en raison de plusieurs "errances" dans son comportement d'arbitre. Et donc, il y avait eu en plus la charge de Bapti. Comme quoi, même du côté des arbitres, il y a eu aussi quelques sérieux doutes sur les agissements de certains d'entre eux.
Revenons à nos moutons. Romary démissionne donc. Mais, et je le dis comme je le pense, au lieu de présenter des excuses pour ses fautes5, ce qui aurait eu un peu de ... brillant, à défaut de classe, il a préféré faire dans le grotesque6. J'appuie mes dires, je ne suis pas assez ... amateur d'arguties spécieuses pour m'en passer. C'est parti !

Explication de texte
Je ne vais recopier ici tout le texte de la démission, puisque j'en fournis un lien plus haut. Je vous en livre le meilleur (en VO) :
  • Je comprends très bien le coup de colère de Bapti : visiblement non, puisqu'il a démissionné avant. C'est assez drôle de voir que quelqu'un qui reproche par la suite certains comportements aux uns et aux autres ne se remette pas en question. C'est bon pour les copains. Pas pour lui.
  • Bapti, tu as été un très bon arbitre, Respect. Je n'en sais rien. Mais en tout cas, pas Romary.
  • J'en ai marre de voir la suffisance de certains administrateurs qui croit que d'être élue à vie leur donne le droit divin d'imposer n'importe quoi. Des noms ! Bien que, j'ai une petite idée sur la chose (j'ai été farfouiller dans quelques historiques). Et une définition du n'importe quoi ! Mais ... Romary n'est pas administrateur ? Ah si.
  • Et je vois que le Car est incapable de jouer son rôle et de lutter contre les comportements inamicaux autoritaires et surtout très contreproductif. Sauf que le rôle du CAr, ce n'est pas ça. Je suis heureux de voir qu'un arbitre n'est pas au courant de son propre rôle. Il paraît que le CAr est un organe judiciaire, et non executif. Donc être arbitre permet d'imposer n'importe quoi ?
  • Je vois également que le Car est incapable de se faire respecter et accepte n'importe quoi y compris la violation ses propres recommandations (pour ceux qui n'ont pas compris, je fais allusion à la longueur des argumentations). A force de chercher à comprendre on se fourvoie et on encourage. Hélas, pour la longueur des argumentations, je ne puis qu'être d'accord. Mais ... ce n'est qu'une recommandation. On recommande bien aux gens de ne pas mettre les doigts dans les prises électriques ...
  • Enfin, je soutiens la demande d'Alvaro qui peut être maladroitement a essayé de demander au Car de prendre position sur des comportements que je dénonce ci-dessus. Il a eu le courage d'aller au bout de ses idées qui sont aussi les miennes. Il suffisait de le dire avant ! Comme quoi, Bapti n'était pas si loin du compte.
Voilà pour le message original. Je passe sa réponse à Ouicoude. On tombe dans le pathos. Surtout quand on sait que Romary ne démissionne pas longtemps avant l'échéance de son mandat. En fait, c'est comme s'il "surfait" sur la vague de sympathie initiée par la démission de Bapti hier. Une manière de se placer dans son sillage, alors qu'il est assez clairement dans une pratique différente. Je rappelle que Bapti met en cause non pas les arbitrés et les arbitrages, mais les arbitres. Le contraire de Romary, donc.

Mais, qu'en pense-t-on en haut lieu ?
Chez notre Porte-Lumière7 préférée, on dit que c'est très grave. En mettant sur le même plan les démissions de Bapti et de Romary. Je pense que j'ai de quoi, avec le reste, alimenter un bon billet, dans la lignée de celui-ci.

Pour finir ?

Je ne peux qu'approuver le départ de Romary du Comité d'arbitrage, car je pense que cela laissera une chance supplémentaire aux futurs arbitrés d'avoir un verdict plus "juste". Mais je ne m'en réjouis pas. Pour la simple et bonne raison que les dégâts réels ou supposés ne seront pas réparés.

P.S. : pour l'ambiance, allez voir l'article sur la Wikipedia anglophone consacré à ce titre. Par exemple. Vous aurez quelques explications.

1. Oui, hier. Mais tout va plus vite sur internet.
2. Encore une référence biblique. Et non pas à un film tout pourri avec Bruce Willis. Cela me vaudra peut-être d'être classé parmi les fachos ultra-cathos
chez ma copine philosophe. Sauf si j'y suis déjà.
3. Celle de la boîte. Par contre, je ne compte plus le nombre de Cassandre.
4. Je suggère de se reporter aux liens que je fournis dans le billet indiqué par le lien hypertexte.
5. Comme son "tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens" ou peu s'en faut dans un arbitrage récent. J'en parlais d'ailleurs dans un des liens que j'ai fourni.
6.
On l'aura compris je ne vais pas arrêter de médire sur sa personne.
7. Et boum. Encore une. Voir note 4.

Commenter cet article