Publié par Pierrot le Chroniqueur


Oh joie, oh bonheur ! Votre livraison de votre billet Wikirigoler  tout chaud du soir ! Tellement chaud, d'aileurs, qu'on pourrait presque dire en fusion1.

Car il vrai qu'on ne se dispute pas assez sur Wikipédia, que les pages de discussions des articles, des contributeurs, le Bistro (et celui du jour montre jusqu'où on peut tomber dans la bêtise), le Bulletin des administrateurs, sans parler du Comité d'Arbitrage, sont trop calmes. En gros, Wikipédia semble un endroit idyllique, que les mouvements de mauvaise humeur ne peuvent troubler. Et c'est bien pour ça que l'on a besoin d'artificiers !

Dans ce rôle, ce soir, un "ancien", un vieux comme on les aime, vient d'inaugurer le déballage de griefs via la  mailing-list. La mailing-list, pour les gens qui ne connaissent pas le principe, c'est une liste de gens auxquels on peut envoyer des mails en gros sur un sujet (ici, Wikipédia) pour en débattre. Et le tout peut être public : ça tombe bien, comme c'est accessible sur le net, tout le monde peut en profiter. Il paraitrait même que, en hommage à un autre ancien ayant magistralement gaffé il y a peu2, certains petits plaisantins auraient créé l'adjectif alvaresque ...

Je vous vois déjà vous léchant les babines, frétillants à l'idée de voir une vraie castagne, une bonne, une comme on les aime sur Wikipédia, avec lynchages, règlements de compte, attaques basses et trollage généralisé. Et arbitrage pour finir (c'est tellement mieux). Mais en fait, là ça n'est (presque) pas drôle, puisque Yann (oui, il s'agit bien de lui, et j'en avais déjà parlé ici exactement pour la même raison) n'arrive pas à trouver de soutiens dans son combat héroïque contre la censure wikipédienne. Enfin pas trop à l'heure où je rédige.

Alors, de quoi s'agit-il ? En gros, Yann n'est pas content que l'article sur Sébastien Briat, militant antinucléaire mort en passant sous un train de déchets radioactifs, ait été supprimé. Mais ça, tout le monde le savait déjà, puisque ça a donné lieu (entre autres) à deux arbitrages en automne 2007, et que les derniers soubresauts ont agité un arbitrage encore en cours.

Yann n'est donc pas content. Par conséquent, il a décidé d'écrire un article à charge contre le traitement du nucléaire sur Wikipédia, qu'il compte envoyer à divers journaux. Et il en profite, au milieu d'affirmations plus qu'inquiétantes sur sa conception de la neutralité de point de vue (la fameuse NPOV, j'en parlais hier, tiens), pour ressortir le bon vieux troll sur la notoriété : "on a des articles sur toutes les célébrités télévisuelles, et pas sur mon militant ?"
Oui, et alors, répondrais-je ? On peut aussi supprimer les articles sur les "célébrités" télévisuelles3, cela ne fera pas non plus de Wikipédia un site militant contre la télévision, non ?

Outre cette histoire de page à supprimer (ou PàS) qui, décidément, lui reste en travers de la gorge, Yann nous explique doctement que de toutes façons, sur Wikipédia il y a beaucoup (trop ?) de scientifiques, d'ingénieurs et acoquinés, et que ceux-ci sont (je cite) en "adoration pour le nucléaire" de par leur formation scientifique. Et donc sur-représentés. Bien. Comme dirait le wikipédien un peu expérimenté (une semaine) : {{refnec}}4 ?  Depuis quand être étudiant en science transforme-t'il le gentil garçon (ou fille, il paraît qu'il y en a) boutonneux5 en atroce docteur Folamour jouant avec les atomes au mépris de la vie de ses concitoyens ?

En effet, le chercheur est, pour Yann, non seulement forcément partisan du nucléaire et soumis au lobbying des acteurs du secteur nucléaire ("comment être impartial si on contribue à un article sur son employeur ?"6), mais en plus, c'est un criminel en puissance. Je n'exagère pas du tout :
" Les chercheurs dans le domaine du nucléaire sont comme des enfants qui jouent avec des allumettes. Le remède est habituellement : une punition et au lit ! Malheureusement, ces grands enfants irresponsables continuent de jouer avec le feu sans que l'on se préoccupe des risques d’incendie pour toute la maison. Il y aurait alors, comme à Tchernobyl, de nombreuses victimes. Il est temps de remettre à leur place ces criminels en puissance."
Et oui, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, sous vos yeux ébahis arrive enfin la Lumière de la Vérité, l'Essence même de la Pensée construite, LA Finalité où on devait arriver : il faut supprimer la Recherche.

D'ailleurs, à mon avis, ça aurait dû être fait depuis bien longtemps : qui sait si les chercheurs en informatique ne sont pas en train de créer une caste de robots sur-humains destinés à nous réduire en esclavage7, si les chercheurs en sciences politiques n'élèvent pas en laboratoire des hordes de dictateurs8, et si les chercheurs en histoire ne sont pas tous révisionnistes9 ? Oui, la recherche est dangereuse, les chercheurs sont nocifs et tout cela est, bien entendu, à la botte des marchands de canons et des entreprises pro-nucléaires (à ce propos ... Monsanto c'est pro- ou antinucléaire ?).

C'est presque aussi modéré dans le propos et les déductions que les écrits d'une blogueuse auquel je consacre une catégorie. Et ce n'est pas Serein, bande de médisants10 !

Pour en revenir à notre mailing-list légèrement chahutée en ce beau soir de juillet, ce qui est assez amusant est que le premier à contredire, et même à démonter entièrement les accusations de Yann, c'est Jean-no. Jean-no (pour ceux qui l'ignorent, c'est-à-dire beaucoup de monde), est non pas un abominable physicien adorateur du Grand Satan radioactif artificiel, mais un professeur d'arts plastiques. De fait, l'argumentaire de Yann est tellement outrancier qu'il suffit d'un peu de bon sens pour le démonter. Les autres, ensuite, envoient les noms d'oiseaux habituels à leur "collègue" wikipédien, qui tente de se défendre (assez mollement) face à cette levée de boucliers unanime. Je vous l'avais dit, en fait ça n'est pas drôle, pas de combat généralisé ...

Mais je me pose tout de même quelques petites questions : est-ce bien le rôle de la mailing-list de Wikipédia de recevoir ce genre de diatribe ? Yann a-t'il pris la mesure de ce qu'il fait là ? Quelle image donne-t'il de la nécessaire neutralité de point de vue, qu'il dénie aux autres tout en franchissant allègrement les limites de l'engagement militant dans une encyclopédie qui se veut neutre ? Et surtout, pourquoi confond-t-il indépendance11 d'un organisme et sa neutralité et cite-t-il un wikipédien antinucléaire notoire comme source fiable sur le sujet ?

1. Nucléaire. Vous allez lire pourquoi. Pour cela, repartez en haut du texte.
2. Visible sur le blog de J.-P. P* (un détracteur de Wikipédia bien connu). Et qui a déchainé les wikipédiens amateurs d'IRC, et bien sûr, d'autres blogs (avec bidouillages, d'ailleurs).
3. Aaaaaaaaaah le bon vieux débat suppressionisme/inclusionnisme ...
4. Ou : référence nécessaire. Un cri du coeur pour une demande de preuve.
5. {{Refnec}}, je sais. Mais je m'autorise ce cliché sous le cachet de la licence poétique.

6. C'est à se demander pourquoi le syndicalisme existe encore, d'ailleurs, si tout employé baise les pieds de son employeur et perd ainsi toute indépendance. Et ne parlons même pas de l'intelligence.
7. Si ce sont des cybernéticiens. Sinon, pour le linuxien moyen, on peut aussi remplacer cette partie de phrase par une "nouvelle version de Windows destinée à nous réduire en esclavage". Noter au passage que la thématique de l'asservissement par les robots est un domaine traité en littérature de science-fiction.
8. C'est possible : des wikipédiens sont des élèves de Sciences-Po. Ca laisse craindre le pire.
9. À compléter au choix de votre imagination débridée.
10. On va finir par croire que nous sommes intimes ... Je crains le pire pour la prochaine wikirencontre.
11. Tout reste relatif.

Commenter cet article

Popov 15/02/2009 21:33

(en réponse à un autre fil)C'est un blog et la neutralité de point de vue n'y est pas de mise mais ce billet n'est qu'une mise au pilori des thèses anti-nucléaires et de deux ex-admin futurs-ex-contributeurs où leur point de vue est ridiculisé mais où on ne cherche en rien à le présenter leurs arguments ainsi que ceux de leurs contradicteurs de manière objective.Mais comme dit plus haut, on est pas sur wiki et c'est un blog d'opinion. Ou pas.

Pierrot le Chroniqueur 16/02/2009 12:51



Hein ? Une mise au pilori de ? Que je sache, personne n'a forcé Yann à se fendre d'un mail sur une mailing list publique et Alvaro à lancer un arbitrage ridicule en 2007 et un autre en 2008. Et
on peut continuer longtemps sur le problème, sans parler du fond de l'affaire (c'est-à-dire faits des uns et des autres).



Serein 09/07/2008 20:28

Pierrot, je vais demander des royalties si tu continues à utiliser mon nom à tort et à travers. Non mais !Et me comparer en plus à une bloggeuse autrement plus célèbre que moi ? Mais tu n'y penses pas voyons, tu sais que je ne suis qu'une pauvre janséniste de carnaval envieuse de ses talents et ébahie par liberté de ton... Faudrait veiller à ne pas mélanger les torchons et les serviettes ;-)Sinon oui, supprimons la recherche. Parce que, comme disait l'Autre1 : "des chercheurs qui cherchent, on en trouve, mais des chercheurs qui trouvent, on en cherche !" Alors si en plus ils ne trouvent pas la bonne chose...----1. L'Autre c'est le général De Gaulle (ben oui, moi aussi je sais faire des notes :p )

Pierrot le Chroniqueur 09/07/2008 21:07



Ah non ! Je ne tolèrerai aucune censure et surtout pas celles des royalties ! La liberté d'expression vivra !



Rama 09/07/2008 09:36

Il n'y a pas d'ambiance musicale conseillée pour ce billet, est-ce que je peux suggérer http://www.youtube.com/watch?v=Y6ljFaKRTrI&feature=related ?

Pierrot le Chroniqueur 09/07/2008 09:53



Tu peux (je n'avais pas spécialement envie de remettre la fameuse Java des bombes A de Boris Vian, que j'avais déjà utilisée dans le billet musical d'il y a un certain temps).



Darkoneko 09/07/2008 01:41

Et oui, Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs, sous vos yeux ébahis
arrive enfin la Lumière de la Vérité (...): il faut supprimer la
Recherche.Exellent :)Cela dit, quand on vois l'état de la recherche en france (enfin ce que j'en ai vu), si ça n'est pas encore le cas, ça s'en rapproche.

Pierrot le Chroniqueur 09/07/2008 09:52



Disons-le : ce qui m'a choqué, ce n'est pas que Yann soit anti-nucléaire (ça le regarde), mais qu'il utilise Wikipédia (et sa mailing-list) comme moyen de propagande et non d'information
vérifiée. Ce qui n'est pas son objet.