Publié par Pierrot le Chroniqueur


(Ambiance)
Ce billet est le centième de mon blog. Et il est, dans un même temps, accompagné par le 150e commentaire1 déposé par Rama. L'occasion pour moi de souffler les bougies sur un joli gâteau, au moins virtuellement. Que je partagerais volontiers avec un certain nombre de Wikipédiennes et Wikipédiens, tout aussi virtuellement, dans un canal secret sur IRC lors d'une wikirencontre encore plus virtuelle2. Je pourrais même demander aux arbitres d'utiliser le leur, vu qu'ils sont quasiment tous aux abonnés absents3 en ce moment ...

Bref. Je n'ai pas vraiment envie de faire un bête inventaire de chiffres, je laisse ça à d'autres qui le font bien mieux que moi. Et je vais en profiter pour revenir sur quelques axes de réflexion sur Wikipédia et sur ce blog (passé, présent, futur, et imparfait du subjonctif4). Rien d'exhaustif, ça serait plutôt l'objet d'une saga littéraire en plusieurs tomes5.

Quelques chantiers nécessaires sur Wikipédia (à mon sens) ?

Les articles
Il va de soit que Wikipédia n'est pas achevée, ce qui permet à certaines personnes d'utiliser cet argument soit pour valider n'importe quel contenu soit justement pour ne pas le valider : je l'expliquais d'ailleurs dans mes considérations sur les façons d'envisager la construction du projet d'encyclopédie. Dans tous les cas, c'est aussi l'argument imparable pour répondre aux détracteurs de Wikipédia qui hurlent aux sujets non traités. Oui mais ... Ne faut-il pas favoriser un développement par arborescence que par essaimage aléatoire6 ? Tout ça pour dire que le chantier, ou plutôt la piste de réflexion principale reste : quel doit être le type de développement de Wikipédia ?
Chantier connexe : quel doit être le "cadre" d'écriture d'un article ? Et là, je pense essentiellement aux sources ... Vu la facilité qu'ont certaines personnes à utiliser des journaux généralistes comme matériau de sourçage (quand ce n'est pas un blog), et le tout sans se poser quelques questions sur ces sources, en particulier leur fiabilité et leur orientation (oui, je pense à la politique, ou alors à un épisode très très récent).
Autre question : quel doit être le rôle des projets (et portails donc) ? Je ne suis pas sûr que la quasi-autonomie (réelle ou implicitement revendiquée) de certains d'entre eux soit une bonne chose, pas plus que je ne sois sûr que la force de proposition qu'ils constituent puissent être ignorée.

Le reste
Comme vous avez pu le lire à plusieurs reprises ici7, l'un des chantiers qui me semblent importants est une réforme du Comité d'arbitrage. Les Wikipédiens ont pu voir les problèmes se multiplier sur les derniers arbitrages, non pas tant en raison des arbitrés (qui ont leurs torts et leurs raisons), mais des antagonismes et erreurs des arbitres8. Je pense en particulier au nombre minimal d'arbitres nécessaires au traitement d'un arbitrage, à la révocation d'arbitres9 et surtout leur récusation définitive, qui n'est pour l'instant pas prévue. N'oublions pas non plus les délais des arbitrages et absences des arbitres, ou les témoignages ...
Bien sûr, on se posera aussi la question des élections administrateurs et de leur rôle (et de celui des bureaucrates), extrêmement sacralisés. A tort. On ne peut pas prétendre qu'ils sont des utilisateurs comme les autres et leur donner, de manière implicite ou explicite, un rôle éditorial (entre autres).
Une question qui me tarabuste aussi est celle des relations entre wikipédiens, et du laxisme/rigorisme dont "on" fait preuve envers certains contributeurs ... Et les exemples sont nombreux.

Et bien sûr, la question sans réponse : les experts10 ...

Et la neutralité
La neutralité ... elle reste un problème très présent sur Wikipédia. J'aurais certainement l'occasion d'en parler à nouveau, et de nombreuses fois. La question centrale reste donc : est-ce que la neutralité est respectée sur Wikipédia ? Certainement pas pour certains sujets, et, à mon avis, certainement pas dans le sens que l'on croit.

À côté de Wikipédia
Les rapports avec les autres projets : Commons, Wikisource, Wikibooks, Wikinews, Wikiquote ... Comment mieux construire ensemble, comment faire davantage exister ces projets à côté du mastodonte qu'est devenue Wikipédia, pour en faire des projets vraiment complémentaires, et non des sous-projets, voire des "poubelles" de Wikipédia, comme c'est trop souvent le cas (ou du moins, perçu comme tel par certains wikipédiens11) ?

En dehors de Wikipédia
Une question récurrente chez les wikipédiens est l'image de l'encyclopédie à l'extérieur, dans les médias (enfin les médias perçus comme sérieux, ce qui exclut d'office certains blogs "socratiques"). Une communication efficace est difficile, à cause de la diversité du contenu de Wikipédia, et de ses contributeurs. À côté de contenus excellents et pouvant rivaliser sans problèmes avec des encyclopédies prestigieuses, beaucoup d'articles (parfois essentiels) sont dans un état pitoyable. Et les critiques voient d'abord ceux là, ce qui est normal ... puisqu'ils critiquent.
Alors, comment communiquer efficacement, sans se voiler la face, sur les défauts et les chantiers non résolus de Wikipédia, mais en gardant enthousiasme et force de conviction ? Comment gérer les rapports entre la Wikipédia francophone et les chapitres locaux, associations de wikipédiens censées12 promouvoir les projets Wikimédia ?

Quelques pratiques bien regrettables ...

Toujours les mêmes. Et liées bien sûr aux questions posées plus haut ... Donc je vais faire plus concis.

L'idéologisme, ou non-neutralité (pas assumée, d'ailleurs)
Certaines parties de Wikipédia sont quasiment désertées par une bonne part des contributeurs réguliers. Chasses gardées de certaines personnes13, qui se battent à coup d'idéologie et, surtout, de mauvaise foi. Au hasard, et parce qu'il fait régulièrement l'objet de débats houleux un peu partout, l'article OGM. Mais il y en a d'autres, plein d'autres ... À croire que certains n'ont toujours pas compris (quelles que soient leurs opinions, d'ailleurs) ce que voulait dire "neutralité", et se sentent apparemment exonérés de ce principe.

Le Wikilove mal compris (ou pas tant que ça)
Autre pratique peu productive pour l'encyclopédie, le Wikilove "mal compris". Ou comment privilégier le social au détriment de l'encyclopédie. Comment passer plus de temps à gérer la communauté et ses membres que d'écrire des articles. Comment manquer parfois de fermeté face aux pénibles (aux "fâcheux" comme on dit sur Wikipédia), ou alors faire preuve au contraire d'une intransigeance mal placée face à d'autres. En gros, se planter régulièrement et amorcer des conflits interminables parce que, au lieu de songer d'abord et avant tout à la qualité de l'encyclopédie, on cherche à avoir une communauté qui fonctionne. Et Wikipédia n'est pas un réseau social ...

Le clanisme
Classer les contributeurs en clans irréconciliables. Opposer les uns aux autres. Lâcher des petites phrases (ou des grandes) en sachant que les conséquences en seront désastreuses, juste pour garder sa fierté. Soutenir sans réserve ses "copains", sa "cabale" personnelle, quels que soient ses torts éventuels. Refuser la simplicité d'une excuse, perdre du temps et de l'énergie à poursuivre ceux du clan opposé, à les pister, traquer leurs moindres erreurs, les acculer enfin (au BA ou au CAr) pour les détruire. Et, pendant ce temps-là, ne pas rédiger d'articles. Encore une fois, je ne vise pas un "clan" en particulier, tous ceux qui existent fonctionnent sur ce modèle.

Ce que j'aime sur mon blog (pierrolove inside
)

La participation active des lecteurs, qui n'hésitent pas à critiquer, approuver parfois, mais en tous cas réagissent.
La liberté de ton que j'essaie de garder, essentielle à mon avis pour aller au cœur de Wikipédia, sans tabous.
Le dépassionnement des débats parfois houleux de Wikipédia.

Et vous, vous aimez quoi ?

1. Dont la proportion en auto-commentaires (sous noms bidons) et commentaires d'un autre blogueur de tendance anti-wikipédienne quasi-monomaniaque (sous noms bidons aussi) est particulièrement basse.
2. Ben quoi ?
3. Optimisons l'utilisation de nos espaces électroniques.
4. Oui. C'est possible. Ou pas.
5. A venir chez PLC éditeur. Après le fameux Art de la guéguerre
.
6. Une question qui est de plus en plus présente, j'ai l'impression.
7. Le dernier billet sur le sujet est
.
8. Quoi qu'on en pense.
9. En particulier lorsqu'un arbitre se rajoute ... Ce qui fausse un peu la donne.
10. Pas la série (oui, c'est facile).
11. Très souvent vu sur Wikipédia ... ou ailleurs.
12. Censées. De là à réussir, c'est encore autre chose. Mais bon, le milieu associatif n'est pas toujours facile.
13. En contradiction avec les principes fondateurs. Les pfeus. Voir
des règles. (+1, comme dirait l'autre)

Commenter cet article

Livia 31/07/2008 17:09

Avec les critiques que vous adressez à Wikipédia je ne sais pas comment vous pouvez encore la considérer comme crédible et même digne d'intérêt. Vous avez beau prendre les critiques d'Alithia de haut, je ne sais pas si vous vous rendez compte que toutes les critiques que vous faites à WP, elle les fait aussi. Sauf qu'elles en formule d'autres qui sont beaucoup plus des critiques de fond sur la neutralité qui ne remplacera jamais l'objectivité et l'exactitude, sur la comptétence nécessaire des participants d'un projet qui a des ambitions encyclopédiques, sur la révision par un comité de lecture , et sur l'épineux problème de la propagande que vous n'abordez pas. Quant  à alithia, dicréditée aux yeux des wikipédiens, très certainement, mais ça n'est pas nouveau elle l'a toujours été. Croyez vous qu'elle écrit pour les wikipédiens ?En revanche, que savez-vous de ce que pensent d'elle et de son blog, les écrivians, journalistes, éditeurs, profs et intellectuels qui connaissent son blog ? Vous avez des références à citer ?

Pierrot le Chroniqueur 31/07/2008 21:29



Bonjour,
comme je l'ai déjà indiqué à plusieurs reprises à Alithia elle-même (via mes commentaires, publiés ou non), elle aurait eu à gagner à ne pas
sombrer dans le grotesque. C'est le principe du bijoutier : à force d'écrire des choses manifestement fausses, les "vérités" n'en sont plus pour le consultant moyen.

Je citerai pour exemple sa fameuse reprise de la "sortie" de Poulpy (absolument pas ambigue, mais qu'elle a tronqué sciemment) ou d'un dialogue sur IRC (qu'elle a "retouché", d'ailleurs). Je
pourrais aussi parler du champ libre laissé à certaines personnes, et aux commentaires qui, visiblement, sont rédigés par elle même. Je pourrais aussi parler de bien d'autres choses, que je cite
parfois ici, et parmi elles ses saillies vocabulaires digne d'un élève de maternelle. Pour moi, Alithia n'est pas absolument pas crédible même si ses débuts de diagnostic peuvent s'avérer exacts. Et, parler d'objectivité pour qualifier ses propos est donc assez antinomique.

Concernant ce que je n'aborde pas, laissez moi vous répondre que ce blog est relativement jeune, et que je prépare avec quelques consultations choisies, des séries de billets sur des problèmes de
fond. Mais ça prend du temps, temps que je n'ai pas aussi abondant que je le souhaiterais.

Pour finir, et concernant le public d'Alithia, son audience et son impact.
Dire qu'Alithia n'écrit pas pour les Wikipédiens, est à mon sens, un peu erroné. Ses attaques (ou, plus rarement les bons points) sont souvent nominatives, et ne parlent pas aux "extérieurs".
Pourquoi le fait-elle alors ?

Quelle est son audience ? Variée sans doute, avec des gens de niveaux divers. Comme celle de ce blog. Et comprenant sans doute les gens que vous évoquez. Mais ... Ce ne sont pas des références
dans l'absolu. La caution intellectuelle revendiquée par les professions que vous citez est à double tranchant. Des wikipédiens plus ou moins connus sont aussi des universitaires, écrivains ou
journalistes de renom. Permettez-moi de vous conseiller de farfouiller un peu, vous en trouverez. Vous trouverez aussi des critiques positives de Wikipédia dans la presse (Michel Serres entre
autres, mais ce n'est qu'un exemple parmi d'autres) etc.
Quant au vocable d'intellectuel, permettez moi aussi de vous demander une définition claire et nette. Pour ma part, je n'ai jamais compris ce que ça recouvrait réellement (et ça fait un
bout de temps que je me pose la question).

Puis-je me permettre de vous demander votre position sur Wikipédia ?



lustucri 12/07/2008 07:03

Très bon article parfaitement lucide. Mais sachant tout cela, je me demande comment on peut encore participer à une telle entreprise. Je pense, comme Alithia, que Wikipédia est irréformable puisque ce sont ses bases qui sont perverses (absence de comité de lecture, justice arbitraire, etc.)

Pierrot le Chroniqueur 12/07/2008 09:47




Je ne veux pas être violent, mais je pense qu'Alithia a depuis longtemps perdu toute crédibilité sur le sujet. Elle a pu, un certain temps
mettre le doigt sur tel ou tel défaut (réels) de Wikipédia, mais n'est visiblement plus capable de porter une réflexion lucide et/ou cohérente sur cet objet de la toile (j'ai pointé plusieurs
de ses excès).
Pour finir, je signale que le comité de lecture existe (tous les contributeurs, de fait) mais n'est pas forcément sous une forme adéquate, etc. Les bases sont ce qu'elles sont, mais
pas plus malsaines que d'autres. Et certainement pas plus que celles d'une encyclopédie classique (pas moins non plus).
Il y a beaucoup à dire, mais rien d'irrécupérable. Je reste optimiste, et tiens à rester le plus objectif possible. Et ce n'est pas le cas de celle dont vous partagez les avis.



Darkoneko 10/07/2008 15:06

Si l'on n'avais pas été là ou l'on a été, et que l'on n'était pas là ou on est, alors on n'irai pas là ou on va... :)

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 16:54



Et réciproquement. Ou pas.



Scrongneugneu 10/07/2008 14:54

Les administrateurs ne sont pas si « sacralisés » qu'on veut bien le croire. Quand je vois un T*** se précipiter, 59 minutes après la semi-protection [A] d'un modèle très utilisé donc très sensible [B], pour donner ses quasi-directives [C] de levée de la semi-protection,ma perception est plutôt celle d'admins qui ne sont bons qu'à subir les foucades de ceux qui, surtout, s'abstiennent soigneusement de mettre les mains dans le cambouis, quitte à venir récriminer ultérieurement de manière exagérée.--[A] Cf. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Special%3AJournal&type=protect&user=Clem23&page=&year=&month=-1[B] Semi-protection qui ne lèse pourtant personne, sauf bien sûr le vandale spécialisé dans l'insertion de svastikas dans des modèles courants, histoire de faire très mal...[C] Cf. http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Wikip%C3%A9dia:Demande_de_protection_de_page&oldid=31464783#D.C3.A9prot.C3.A9ger_Mod.C3.A8le:Non_sign.C3.A9.C2.A0.28d.C2.A0.C2.B7.C2.A0h.C2.A0.C2.B7.C2.A0j_.C2.A0.C2.B7.C2.A0.E2.86.B5.29

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 16:53



Disons alors que l'administrateur est "fantasmé",  comme grand manitou capable de vie et mort sur les articles et les contributeurs (à conspuer donc, ou à courtiser). À la fois c'est un
"contributeur comme un autre", et en même temps on lui prête toutes sortes de super-pouvoirs et d'intentions.

Le souci, c'est qu'il y a des administrateurs qui se complaisent dans ce statut. Et ce ne sont pas forcément ceux qui font le meilleur usage de leurs outils.



Darkoneko 10/07/2008 11:56

Moi j'aime bien cette vision "fraiche" et exterieure des choses... à d'éfaut d'être toujours d'accord avec.

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 12:14



Si nous étions toujours d'accord (je parle du genre humain), nous n'en serions pas là. Si l'on se restreint à la seule communauté autour de Wikipédia ... Nous n'en serions pas là non plus.



Rama 10/07/2008 00:14

La musique. Et les commentaires de Serein, évidemment, unique raison pour laquelle je lis ce blog 1.

----
1. Nan je déconne, c'était juste pour essayer aussi de faire des notes de bas de page

Pierrot le Chroniqueur 10/07/2008 00:56


Chapeau pour la note! Tu as passé la première épreuve. Sauras tu imbriquer une note dans une note?