Publié par Pierrot le Chroniqueur

Notre regrettable amie Alithia continue, dans son blog, à naviguer dans un univers parallèle (comme le disait Poulpy dans son blog il y a un certain temps). La dernière lubie : Wikipédia (ou plus largement Wikipedia) n'accueillerait pas d'Universitaire pour sa rédaction. Là, je dois dire que je suis resté et vous me passerez volontiers l'expression, sur le cul. En lisant un peu plus attentivement, je me suis aperçu que notre observatrice continue allègrement à mélanger torchons et serviettes, et à jeter sa vindicte (ou plutôt sa haine) sur "nos" pauvres informaticiens et scientifiques qui se voient rejetter toute prétention à rédiger une encyclopédie. Du grand n'importe quoi.

Faisons bref, comme d'habitude (le premier qui rigole ...) :

Y-a-t-il des universitaires sur Wikipédia ?

La réponse est sans ambiguité : oui.
Il faut savoir (j'en ai longuement discuté lors de ma rédaction des billets sur les sources) qu'un chercheur en tant que tel dispose, dans sa panoplie de diplômes, d'un doctorat ... ou le prépare (mais dans ce dernier cas, la coutume est tenace, et les étudiants ne sont pas vraiment considérés comme tels). Or, par nature, le doctorat sanctionne non seulement une capacité à faire de la recherche, mais aussi à communiquer ses résultats sous forme synthétique et pertinente. Plus intéressant encore : de nombreux docteurs (et doctorants) sont également ou seront enseignants, que cela soit sur des postes "universitaires" (c'est-à-dire appartenant au corps des enseignants de l'Université ou équivalent) ou des grands organismes de recherche (on pense immédiatement au CNRS). Je sais donc que plusieurs "Wikipédiens" sont chercheurs ou enseignants-chercheurs, et pas seulement étudiants. Et il ne faut pas chercher trop loin pour s'en rendre compte. Et tout le monde ne tient pas à afficher ses compétences propres, au passage.

Les universitaires rédigent-ils dans leurs domaines de compétence ?

Oui, également, mais pas toujours (il n'y a aucune obligation sur Wikipédia).
Ainsi, je pourrais citer les travaux de rédaction sur l'astrophysique d'un astrophysicien au CNRS, d'un maître de conférences en chimie, d'un biologiste sur les algues (son domaine de compétence), ou d'historiens dans leurs domaines propres, etc. Quel dommage qu'une aussi "bonne connaisseuse" de Wikipédia ne s'en soit pas rendu compte, ça invalide pourtant ses propos.

Est-il nécessaire d'être titulaire d'un doctorat pour dispenser efficacement ses connaissances ou pour effectuer une activité de recherche ?
La réponse de mes contacts est catégorique : non. Deux exemples connus des milieux scientifiques m'ont en plus été fournis par un de mes contacts : Mossbaüer et De Broglie. Ces deux messieurs ont comme points communs d'être lauréats du Prix Nobel de physique et d'avoir produit leur travail récompensé durant leurs thèses (ce qui a d'ailleurs beaucoup gêné, à l'époque, et pour l'un et pour l'autre). Ne cherchez pas, ce n'est pas écrit sur Wikipédia  ... Et puis, après tout, le modèle de notre philosophe est Socrate qui ne devait pas se balader avec un doctorat dans sa poche. Comme quoi, certaines choses ne vont pas de soi.

La proportion d'universitaires tend vers 0 sur Wikipédia

J'aurais bien collé un {{refnec}} dans son billet, mais cela n'est pas possible. Nous allons plutôt le démontrer par l'absurde. Sachant que la population à bac +5 (en France, mais c'est transposable à l'étranger) est au plus de 5 %, je dirais au contraire que plus la population de Wikipédia se renforce, plus elle serait amenée à tendre vers cette proportion. Hors, il existe un facteur de biais : Wikipédia n'est pas assez ludique pour attirer une certaine frange de population (la plus jeune et la moins qualifiée). Donc, on aurait plutôt une bonne représentation des "qualifiés" par rapport à la population normale.
Cela infirme tout son paragraphe :
La vérité oblige de dire que la contribution à wikipedia de personnes qualifiées,  tend vers zéro. Et les individus les plus diplômés sont des étudiants en cours de formation, informaticiens et ingénieurs pour l'essentiel, qui de toute façon ne contribuent pas à wikipedia. Les très rares scientifiques cités, ne contribuent pas ou sinon, leurs très rares contributions ne relèvent pas à leur spécialité.
Tiens, d'ailleurs comment peut-on à la fois contribuer et ne pas contribuer ? Un paradoxe à éclaircir. Et surtout quelle vérité ?

Aucun universitaire ne valide Wikipédia hors de Wikipédia

La phrase exacte est : Par ailleurs, hors de wikipedia il n'existe  pas un seul universitaire ou chercheur pour valider son contenu et  l'accepter comme  encyclopédie , c'est à dire fiable et correctement organisée.
J'ai eu du mal à comprendre cette phrase, au départ, tant la notion de "hors Wikipédia" est floue : hors Wikipédia, c'est dans la vraie vie ou hors des gens qui participent à Wikipédia ? Hélas pour Alithia, mes sources personnelles m'informent qu'elles ont eu l'occasion de voir des reprises de Wikipédia dans des exposés de gens considérés comme extrêmement sérieux dans leurs milieux ... et qui ne participent pas à Wikipédia (voilà les deux cas de figure invalidés d'un coup). Et puis, a rajouté ma source, la notion de validation se fait dans un cadre précis, pas dans une perception aussi subjective que celle présentée par l'"observatrice".

Alithia raconte-t-elle encore n'importe quoi ?

La réponse est oui. Mais ça, ce n'est pas la première fois que je le dis.

P.S. : sur un des propos développés par Alithia (sur les idées de Larry Sanger), lire le très bon (et c'est une habitude chez lui) billet de David Monniaux sur Knol et Larousse, publié ce jour.

Commenter cet article

Sauron 27/09/2008 08:34

Vous ne comprenez rien à Alithia : elle adopte l'attitude platonicienne qui consite à dire que les philosophes sont les maîtres de vérité et que le reste doit être contrôlé par eux, selon des lois "révélées" aux esprits supérieurs. Les techniciens sont des faux savants ; pensez-donc : ils prétendents avoir un savoir du devenir ! Alors qu'il faut être philosophe pour reconnaître le vrai savoir. C'est évident. Aggravons ce point de vue à coup de Heidegger, et on est illuminé par la vérité : prétendre maîtriser et dominer la nature par la technè, réduire la connaissance au positivisme, les activités humaines aux productivisme, ce ne serait pas un peu totalitaire sur les bords ? Ergo, les informaticiens sont bêtes et dangereux.Sérieux, je me demande si Alithia met autant d'énergie à dénoncer en classe le totalitarisme de Platon et l'esclavagisme d'Aristote...

Pierrot le Chroniqueur 27/09/2008 12:05



Ou les autres travers des Grands des Lumières. :)



Rhadamante 26/09/2008 16:08

Pourtant outre la classification des wikipédiens (sue presque personne n'utilise à mon sens) il suffit d'aller faire un tour sur les différents projets. Exemple que je connais bien, le projet:chimie. Il suffit de regarder ce que certains membres mettent comme rapide description... mais ce ne sont sans doute que des techniciens...

Pierrot le Chroniqueur 26/09/2008 16:31



Sûrement. Des chimistes, penses-tu. A part les cornues et fours pour chercher la pierre philosophale, ils n'apportent rien à la Connaissance, et encore moins à la vie de tous les jours. En fait,
ce ne sont pas des techniciens, juste des charlatans.

Blague à part, les projets sciences dures attirent souvent des contributeurs avec un haut niveau d'études ...



DM 25/09/2008 11:44

Tu n'y es pas, Pierrot. N'oublie pas que pour Alithia, tout universitaire scientifique (fût-il de l'IUF, PR, PRCE, membre de l'Académie des sciences, ou toute autre sélection) est un « technicien » et que donc son avis doit être disqualifié. Sauf, bien sûr, s'il est d'accord avec elle.On pourrait même écrire un algorithme pour la simuler.

Pierrot le Chroniqueur 25/09/2008 11:54



Un algorithme ? Elle mériterait ça ?
Ceci dit, l'attitude d'Alithia - la littéraire contre le scientifique, avec discrédit du dernier qui ne peut être qu'un inculte - est aussi quelque chose que l'on a pu voir sur Wikipédia. Et cela
a donné quand même quelques grosses frictions.



DM 24/09/2008 21:12

Je serais curieux de voir les fameuses pétitions demandant la fermeture de Wikipédia que certains se targuent de faire signer par des universitaires, des bibliothécaires, des professeurs.Pour le moment, nib de nib, à part les lettres en chaîne de certains groupes religieux qui voudraient que les articles soient réécrits à leur convenance et font pression (sans succès).

Pierrot le Chroniqueur 25/09/2008 08:28



J'ai consulté un de mes correspondants sur les sources (qui est dans ce milieu), qui m'a assuré n'avoir jamais vu de tels documents non plus ...
Mais si par hasard quelqu'un en a sous la main, qu'il me le scanne ou me donne une URL.

Addendum (après quelques échanges)
Je suis stupéfait par son attachement à la "qualité" d'universitaire ... qui malheureusement pour elle, n'est pas synonyme de qualité, de matière automatique (et inversement). J'ai l'impression
qu'elle se raccroche à ce qu'elle peut. Mais peut-être elle (ou une des personnes qui sont en accord avec elle) restreindra ensuite la liste des universitaires aux membres de l'IUF, puis au corps
des PU ? Puis des PE ?



Sarek 24/09/2008 19:44

Bah, de la part de quelqu'un qui prétend, alors même que les statistiques qu'on lui montre la réfutent de manière éclatante, que dans les 1000 articles les plus vus de Wikipédia, il n'y a pas plus de 5 articles sur des sujets de "connaissances", on sait à quoi s'en tenir...

Pierrot le Chroniqueur 25/09/2008 08:22



Hélas, tout le monde ne partage pas vraiment ton point de vue ...



Aliesin 24/09/2008 19:33

Il me semble qu'on passe un peu à côté du sujet dans la façon dont vous enfoncer les portes.Oui il y a des gens brillants sur Wikipédia, dont des scientifiques reconnus, et oui on peut écrire de très bons articles en ayant qu'un bts.Mais, il y a moins de chance qu'un bts écrive des choses bien qu'un docteur, et non la part des docteurs sur Wikipédia n'est pas suffisante, ils représentent une population parmi les autres.Oui il y a des spécialistes plus ou moins ès Disney, ils sont juste dans différentes disciplines : cinématographie, histoire de l'art, marketing, psychanalyse diraient même certains... croire que le bts (aucun mépris je l'assure) est plus bienvenu sur "Disney" que "atome" est une illusion.Oui le meilleur moyen d'assurer la crédibilité d'une encyclopédie est liée au profil académique de certains contributeurs. Un même travail rigoureusement identique fourni par un bts et un docteur n'a pas la même valeur, même si c'est injuste. Uniquement pour une question de crédibilité.Forcé de constater que l'essentiel des contributions sur wikipédia correspond bien à ce que décrit Alithia, même si le "tend vers zéro" est de trop. Et je m'inclus dedans, étant moi-même étudiant.

Pierrot le Chroniqueur 25/09/2008 08:21



Pas d'accord du tout sur l'aspect qualité. Encore une fois, le titre de docteur ne présage en rien de la qualité des écrits. Il y a quelques - nombreuses - preuves sur Wikipédia et pas seulement,
hélas. Il est par exemple utile dans ce cas de garder à l'esprit le cas Elisabeth Teissier, gratifié d'un doctorat de sociologie (qui n'écrit pas sur Wikipédia, à ma connaissance).
Par contre, sur l'aspect crédibilité, on ne peut nier qu'effectivement, le biais du diplôme est présent.



DM 24/09/2008 16:04

Si j'ai bien suivi :

Kahane, mathématicien reconnu, membre de l'Académie des sciences, est un illustre inconnu.
Pabix, doctorant à l'Université de Singapour, n'a jamais mis les pieds dans une université.
Pierre Lescanne, professeur à Normale Sup' Lyon, est un technicien.
Tant qu'on y est, Dowek, lauréat du grand prix de philosophie de l'Académie française et professeur à Polytechnique, est aussi un technicien ignorant.

Je crois qu'on a maintenant assez de preuves qu'elle vit dans une réalité alternative.

Pierrot le Chroniqueur 24/09/2008 16:14



Tu as bien suivi. Mais je suis sûr que tu es un sale scientifique-informaticien-ignorant-qui-ne-connaît-rien-aux-sciences-humaines et que tu n'as forcément jamais fait d'études pour être aussi
méchant à contredire le Fanal de la Pensée.
Enfin, dans l'univers d'Alithia.
Pas dans le vrai.



Le concombre masqué 24/09/2008 10:13

Alithia, comme vous et moi, a une culture forcément limitée -je suppose qu'elle en sait aussi peu que moi (et toi ?) sur les religions des Indiens d'Amérique du Nord, ou l'électrophorèse.Ce qui est marrant, c'est son incapacité à reconnaître ses limites. J'ai beaucoup rigolé il y a quelques jours (je ne retrouve plus la référence désolé) quand elle a qualifié Jean-Pierre Kahane d'"illustre inconnu" pour répondre à un correspondant qui signalait qu'il avait dit plutôt du bien de Wikipédia. Bon ce n'est pas une honte de ne pas connaître Jean-Pierre Kahane, mais quand on le fait sur un ton suffisamment péremptoire, c'est croquignolet.

Pierrot le Chroniqueur 24/09/2008 10:27



Hélas, si Alithia procédait de la manière qu'elle revendique (c'est-à-dire une enquête sérieuse), on aurait pu la voir justement reconnaitre ses limites et l'extrême audace de ses postulats, plus
souvent démentis que confirmés. Ce n'est pas le cas, nous le savons car cela a été (dé)montré à de nombreuses reprises.
Je dois dire que j'ai vraiment apprécié les commentaires du billet que je cite ici. Enfin si on élimine ceux que je soupçonne très fortement être les siens, ou ceux de MS. Ils sont
redoutables pour sa prose en général, et confirment ce que plusieurs personnes ont pu écrire ici et ailleurs.

Pour ma part, je reconnais volontiers avoir des limites. C'est bien pour ça que je vais poser certaines questions à certaines personnes.



Kennedy 24/09/2008 01:23

"Ils sont tous informaticiens ou ingénieurs, hormis quelques scientifiques se comptant sur les doigts d'une main."Elle est pas mal celle-là aussi. Dois-je remettre en question mes cinq années d'études de physique, chimie, mécanique, logique, mathématiques (j'en passe) et informatique comme n'étant du coup pas scientifiques ?Sérieux, comment ça peux passer un truc comme ça ?

Pierrot le Chroniqueur 24/09/2008 01:48



Oh tu sais, il doit y avoir quelques littéraires qui se mordent les doigts pour ne pas rire, aussi...

En fait je pense que notre amie Alithia ne sait pas ce qu'est un scientifique, pas plus que ce qu'est un ingénieur ou un informaticien. En matière de préjugés, elle bat pas mal de gens à plate
couture. Je ne sais pas si elle est au courant qu'il y a des ingénieurs qui font des thèses de doctorat ...



keriluamox 23/09/2008 14:39

Et quand bien même aucun universitaire ne rédigerait des articles sur Wikipédia, qu’est-ce que ça pourrait foutre ? Il n’est pas nécessaire d’avoir tel diplôme ou tel statut pour rédiger des articles à partir de bonnes sources publiées. Les universitaires doivent être dans la bibliographie d’un article, pas nécessairement dans l’historique. 

Pierrot le Chroniqueur 23/09/2008 14:42



Tout à fait. C'est plus ça. Mais Alithia confond qualité(s) (grades, diplômes, etc.) et qualité (des articles). Ce n'est pas la première confusion du genre chez elle.



Korrigan 23/09/2008 13:49

Dis... si Alithia passe son temps à dire des bêtises, à quoi ça sert que tu en parles sur ton blog ? Ca lui fait de la pub, et c'est bien tout ce qu'elle attend. Ca fait plus d'un an qu'elle répète les mêmes stupidités, pas la peine en plus d'y faire écho, même si c'est pour la contredire encore et toujours...

Pierrot le Chroniqueur 23/09/2008 13:57



Je dirais que c'est la solution de facilité quand je ne sais pas trop quoi écrire.
En plus, comme elle me lit, cela l'asticote. Je suis un peu taquin, parfois :)



gdgourou 23/09/2008 12:43

Salut Pierrot, je voudrais ajouter que le doctorat ou n'importe quel diplôme ne valide que la période d'études... Avec mon pauvre BTS en poche, je ne suis peut-êtrre pas un bac+5 mais je pense que comme pas mal d'autres non-doctorants je susi capable de dispenser mes connaissances... Et en plus, j'ai beau chercher, je n'ai pas trouver de doctorat es Disney... Pour revenir sur le doctorat, certains l'ont obtenu mais on peut se demander comment et d'autres ne lo'nt pas et pourrait l'avoir. C'est d'autant plus vari que de nombreux wikipédiens sont des professionnels ... la science, la culture et le reste ne sont pas l'apanage des universitaires...

Pierrot le Chroniqueur 23/09/2008 13:00



De la relativité des diplômes ...
Tout d'abord, je suis certain qu'il y a eu des thèses sur tel ou tel pan de l'oeuvre "Disney". Ensuite, je suis tout à fait d'accord avec toi : le diplôme ne fait pas forcément la référence. Cela
dépend du sujet abordé (déjà) et de qui l'aborde. Il est par exemple absurde de se prévaloir d'un doctorat en physique relativiste pour asséner un argument d'autorité sur la porcelaine de
Limoges.
Tenter d'invalider telle ou telle publication (n'importe laquelle) en prétextant que le niveau de qualification affiché par un ou plusieurs
rédacteurs n'est pas suffisant. Encore faut-il qu'une personne de réellement qualifiée puisse le dire. J'ai un exemple précis en tête, d'ailleurs.
Mais on ne peut pas exiger d'Alithia qu'elle fasse - pour une fois - preuve d'honnêteté dans son propos.

Tiens, c'est étonnant ... Ce billet ne devait être publié que ce soir, après retouches. Tant pis.