Publié par Henri A.

Lançons premièrement une affirmation à priori, dû essentiellement à une expérience personnel du web, même si les sources ne devraient pas être fastidieuses à trouver : la violence psychologique est plus élevé sur Wikipédia que sur la plupart des forums culturels. Quelle peut en être la raison ?

Le savoir-vivre trouve sa source dans la moralité, laquelle nécessite un système juridique (législation + exécution) pour être appliqué à des individus en situation sociale.

Contrairement aux forums, lieux de discussions regroupant des internautes par affinités sans distinction virtuelle notable, Wikipédia possède en son sein une petite société, une communauté hétérogène au plus haut point et divisé en statuts – donc inégalitaire. Comme pour les forums, elle repose sur un simulacre de moralité, une simple habitude de la vie courante transposé virtuellement, mais contrairement à eux cette moralité s'efface bien vite devant les enjeux « politiques », d'influences et de domination, conséquence de l'expression de toute nature humaine dans une société inégalitaire. Car quelles sont les véritables motivations de participation des wikipédiens, surtout à long terme ? Pour ceci, je pense comme Bergson à propos des motivations du rire : « Mieux vaut que nous n'approfondissions pas trop cette question. Nous n'y trouverions rien de très flatteurs pour nous. »

Dans les forums, ces écarts à la moralité sont punis par des modérateurs. Sur Wikipédia, cette charge est confiée aux administrateurs (après ou non être passé par les wikipompiers ou le comité d'arbitrage). En toute logique, si sur Wikipédia le savoir-vivre est déficient, la faute retombe sur les administrateurs. Mais allons plus loin : pourquoi ne feraient-ils pas leur devoir ?
  1. Ignorance. S'il le manque au savoir-vivre ne leur est pas connu ou indiqué, ils ne peuvent y répondre.
  2. Lassitude. La même tâche effectuer trop souvent inspire l'ennui, d'autant plus si elle est ingrate.
  3. Inintérêt. S'ils n'effectuent pas cette tâche volontairement.
  4. Intérêt. Si le manque à cette tâche leur profite d'une façon quelconque.
1 ne semble pas être la principale source du problème : il est facile pour tout wikipédien d'indiquer un manque de savoir-vivre à son égard et l'absence d'indication prouve que le fait n'est pas considéré comme outrageant par l'utilisateur concerné. 2 peut fournir certains éléments de réponses, notant qu'une partie non-négligeable des administrateurs ont au moins deux ans de présence et qu'il n'est pas rare qu'un administrateur reçoive des protestations véhémentes et autres insultes, notamment s'il effectue la patrouille RC régulièrement. Il peut être facile pour l'administrateur de faire passer 3 pour 1, la paresse faisant accomplir bien des choses, mais il n'est guère possible de remédier à cela. 4 est certainement l'élément de réponse le plus problématique, car il est difficile pour une petite communauté comme celle de Wikipédia (moins de deux cents habitués, et parmi eux 50~100 admins) de permettre une totale absence de parti-pris dans une affaire. Or, ce parti-pris oblige parfois à une politesse excusant le manque au savoir-vivre. Cette vision de l'intérêt est probablement plus courante qu'une véritable entente entre deux partis pour éviter toute poursuite. Cependant, ce dernier cas peut devenir plus probable lors de grandes affaires, passant par le comité d'arbitrage, car les punitions les plus sévères obligent à toutes sortes de ruses celui qui souhaite y échapper.

Les administrateurs pouvant enfreindre leurs responsabilités à dessein, il convient l'existence d'un contre-pouvoir pour punir ces cas précis. Ce contre-pouvoir existe : le comité d'arbitrage. Il est cependant aisé de voir dans le comité d'arbitrage actuel des défauts en le comparant à ce qu'il devrait être théoriquement, c'est à dire impartial, c'est à dire sans aucun partis-pris possible. Théoriquement, dans notre essai le comité d'arbitrage ne s'occuperait que des affaires concernant des administrateurs, étant donné qu'il est en pratique chargé de toutes sortes d'affaires, la seule possibilité pour lui d'approcher l'impartialité consiste à recruter ses membres à l'extérieur de Wikipédia, en attestant l'absence de lien entre les membres et le site.

Le problème moral relevant de la justice et celle-ci n'étant pas uniquement chargé d'affaires concernant la morale, notre essai dut parfois s'intéresser au système juridique wikipédien complet. Les propositions de modifications portant sur celui-ci ont cependant pour seul cadre la question du savoir-vivre et son application et ne propose pas un système juridique théoriquement achevé. La moralité, institution commune on-écrite nécessaire à tout cadre social, ne pouvant être assuré parfaitement, nous avons seulement essayé de réduire le nombre d'enfreints non-poursuivis.

Commenter cet article

Henri A. 23/11/2008 19:23

Soit les fautes dans le fond que j'admets plus haut.

Pierrot le Chroniqueur 23/11/2008 19:52



Noté.



Henri A. 23/11/2008 16:50

Quelques mises en garde auraient peut-être été utiles, aussi : le caractère imparfait de cet essai est assumé, il n'est qu'un simple passe-temps réécrit au clavier au plus vite. Je ne doute pas qu'il soit remplis de fautes tant dans le fond que dans la forme mais il serait vain de le considérer autrement que comme une base de réflexion. Si je ne l'ai pas publié sur Wikipédia mais sur un blog consacré à ce projet, en voici les raisons : pratiques tout d'abord, car Wikipédia ne possède aucun lieu de débats véritable et son système de discussion manque à mon goût de visibilité, théorique ensuite car pensant qu'il n'y a nul besoin de posséder un savoir pour pouvoir réfléchir, je crois que la superficialité des débats wikipédien sont moins dû à un manque de connaissance de la part de ses participants qu'à une paresse intellectuelle peut-être issue de la routine et d'un manque de recul.

Pierrot le Chroniqueur 23/11/2008 18:03



Oui, mais l'essai en question contient aussi des erreurs factuelles.



DocteurCosmos 22/11/2008 12:28

Quatre fautes d'orthographe dans la première phrase, qui dit mieux ?

Pierrot le Chroniqueur 22/11/2008 12:37



Le propos a été recopié sans modification (sauf pour les énumérations du milieu, qui étaient illisibles après un copier-coller).