Publié par Pierrot le Chroniqueur

Pour une fois qu'il m'est possible de parler de Serein (enfin disons parler d'une intervention de Serein plutôt) sans la trouver mouillée jusqu'au cou dans une affaire jansénisante, je vais en profiter un peu. En fait, notre multi-blogueuse de choc1 a mis le doigt exactement là où ça fait mal : l'utilisation de Wikipédia comme moyen publicitaire2.

L'anecdote est simple, résumons la rapidement :
  1. Intervention d'un utilisateur faisant remarquer qu'une page utilisateur (PU) ressemble furieusement à de la publicité pour un groupe quelconque.
  2. Intervention de Docteur Cosmos : la suppression de la chose est actée.
  3. Intervention de Poulpy, avec une blague.
  4. Intervention de Serein, qui clôt au moment où je peux écrire la discussion, en répondant au "mot" de Poulpy mais en faisant remarquer, je la cite (la mise en minuscule est d'elle) : Sinon la page était une jolie pub pour un groupe "de potes" avec lien vers MySpace, Skyblog etc. Ou comment profiter gratos du référencement de WP.
Rien de bien spécial, des échanges non polémiques, une action administratoriale qui ne l'est pas, mais une tendance assez détestable mise (brièvement) en lumière : l'utilisation de Wikipédia (ou d'une Wikipedia) comme moyen pratique de se faire référencer.

Le référencement, mais c'est quoi donc ?
Le référencement, c'est, pour faire simple, faire en sorte qu'un site internet - ou un blog comme celui-ci - soit le plus visible possible, pour l'internaute c'est-à-dire qu'il apparaisse en bonne position dans les résultats fournis par les moteurs de recherche tels que Google. D'où le titre de ce billet3. L'un des meilleurs moyens de bien se faire référencer est le choix de mots-clés (tags ou étiquettes) pertinents - au hasard, Wikipédia et Google4 - dans la description du blog ou du site en question, et c'est encore mieux si le site à promouvoir apparaît également à droite et à gauche, au détour de telle ou telle discussion sur la toile, ou en lien. Ici, je fais donc la publicité indirecte des sites que je propose en liens5. Rajoutons que le contenu réel importe peu, du moment que les mots clés apparaissent.
Je ne saurais que trop conseiller à ceux qui le souhaitent de regarder les sites et blogs dédiés, qui sont nombreux. Époque oblige.

Le référencement, pour quoi faire ?
Au-delà du simple plaisir de se voir en haut de l'affiche, il est évident que le référencement vise à amener un flux de visiteurs sur le site ou blog étant référencé. Pour un blog comme le mien (sans publicité et gratuit), ou un site de même genre, c'est juste une histoire de motivation et de satisfaction : celle d'être lu, voire de se faire connaître au-delà de sa famille. Pour des blogs ou sites un peu plus "évolués" (publicité et/ou payant), c'est un moyen de vérifier que les dépenses engagées ne le sont pas en pure perte. Pour des sociétés (donc à but lucratif à plus grande échelle), c'est souvent un des moyens de marketing employés pour faire rentrer par ricochets quelques fonds.

La méthode de l'Arche de Noé ou de la rémora (au choix).
Figurer rapidement en bonne place sur Yahoo, Google et ... en fait, plutôt sur Google quand on y pense, est en fait pour nombre de propos une question de "survie". Centrons nous uniquement sur le côté publicitaire (la propagande va de soi et est censé être "combattue" sur Wikipédia par le principe fondateur de neutralité - qui n'étouffe pas certaines personnes, au passage).
Donc : être sur Wikipédia (à tort ou à raison en regard des critères d'admissibilité découlant des principes fondateurs) est une sorte de garantie en deux volets. Premièrement, on apparaît dans un ouvrage collectif qui, quelles que soient les critiques (positives ou négatives) possède une certaine notoriété. Ce qui fait que la proposition initiale et logique du je/mon entreprise/mon groupe/autre est célèbre donc je suis sur Wikipédia est souvent renversée en je suis sur Wikipédia donc ... Deuxièmement, le contenu de Wikipédia est, de fait, bien indexé par Google - selon certaines sources pas crédibles, ce serait un effet de stages payants très coûteux - et par ricochet, un thème abordé dans Wikipédia par un article profitera de cette indexation. C'est ce que j'appelle l'effet Arche de Noé (tout le monde embarque).
Le deuxième effet, c'est de profiter du "tag" Wikipédia et de son référencement de manière volontaire ou non : c'est ce que je fais, comme tout autre blog dédié au sujet et correctement indexé. Un peu comme la rémora qui profite des miettes laissées par ses "transporteurs"6 ... Un procédé classique quoi.
Le fin du fin, d'un point de vue publicitaire, reste une combinaison des deux (site+Wikipédia). Bien sûr, un blogueur a peu de chances de se voir dédier une page sur Wikipédia, ce qui n'est pas déplorable en soi.

Google reste ton meilleur ou ton pire ennemi ...
Sauf si, bien sûr, tu comprends les techniques dites SOE SEO pour te faire voir sur le net. C'est vraiment la leçon à retirer de la pratique du référencement ... Et Wikipédia en subit quelques contrecoups. C'est dommage, quant on y pense, mais c'était prévisible.

1. Deux blogs, plus un remplissage actif de commentaires chez Popo, Poulpy ou, jadis, chez moi, si c'est pas de la prolixité ça ...
2. Je n'ai pas écrit "de propagande" de manière volontaire.
3. Qui va aider un peu à mon référencement propre. Comme quoi ...
4. Sarkozy, Obama, Bush et sexe marchent bien aussi, mais je ne voyais pas trop comment les justifier dans un titre.
5. Ou presque.
6. Ce n'est pas du parasitisme, juste de l'opportunisme.

Commenter cet article

référencement annuaires 28/12/2012 15:25


Je vous remerie pour votre l'explication bien détaillé ,vraiment intéressant et je vais le garder..ça m'a fait un plus à mes connaissances et je vais le suggèrer à mes amis, je vous encourage et
encore merci pour cet article très intéressant..bonne continuation.

Axonn 18/12/2008 19:02

Mais c'est ça, la fonction de nofollow ! C'est un attribut de balise HTML qui a pour fonction de dire à Google "n'en tien pas compte pour le référencement" !

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 21:10



Non mais je sais ce qu'est un nofollow :). Je l'utilise pour certains liens.



Darkoneko 18/12/2008 18:39

bah en fait, moi plus que les autres, comme je gère le bienvenutage automatique, je fait parfois un tour dans les pages utilsiateurs des nouveaux venus (pas eu le temps de le faire dernierement, par contre)

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 21:10



Toi ou ton bot ?



DocteurCosmos 18/12/2008 08:27

Cela m'arrive aussi assez souvent de supprimer des PU.D'habitude je vérifie que Poulpy n'est pas dans le coin...

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 09:00







Darkoneko 18/12/2008 00:34

Pour les coup des pages utilisateurs publicitaires, ça n'est pas nouveau : j'en blanchi ou supprime régulièrement depuis des lustres :)

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 09:00



Je le sais bien ... Mais tu (et les autres utilisateurs) ne peux avoir l'oeil sur tout.



gribeco 17/12/2008 23:31

SEO, pas SOE. Search Engine Optimization.Et, oui, tous les liens externes de Wikipédia possèdent l'attribut "nofollow", qui indique à Google de ne pas les comptabiliser dans ses classements.

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 08:59



Exact (SEO, pas SOE). Je viens de corriger.
Je ne pensais pas aux liens externes, mais juste à la visibilité de la page ... J'aurais dû le préciser, désolé.



Poulpy 17/12/2008 23:13

Je n'avais pas remarqué que j'avais fait une blague. Merci de me l'avoir signalé.

Pierrot le Chroniqueur 18/12/2008 00:17


Mais de rien ;-)


serein 17/12/2008 21:36

Barraki : il n'est pas question ici d'augmenter le trafic sur un site, mais simplement d'augmenter le référencement du groupe de musique en question sur les moteurs de recherche.Plus tu as de mentions sur des sites à fort trafic, plus tu "montes" dans les pages Google. Tu le fais également par des mots-clés que tu mets dans le texte de ton site, et qui sont ceux que les internautes ont la plus forte chance de taper. Plus tu es proche de la demande de l'internaute, plus tu montes en référencement. C'est tout un art, le référencement ;-)En tous cas, associer ton nom + Wikipédia est très certainement un bon moyen de faire "monter" ton référencement. Parfois, pour certaines entreprises même importantes mais dont le site internet n'a pas été optimisé pour le référencement, l'article de Wikipédia et les sites d'annuaires d'entreprise arrivent bien avant le site officiel de la boîte.Pierrot : tu vois que je sais parler d'autre chose que de jansénisme ;-)

Pierrot le Chroniqueur 17/12/2008 21:55



Je suis sûr que tu as embauché un "nègre" pour te rédiger ces textes. Je ne vois pas d'autre explication. Ou alors quelqu'un t'a menacé d'un "attentat à la chaussure" sur la bibliothèque de
Port-Royal.



Barraki 17/12/2008 21:23

Hum ? Les liens de toutes les langues sont en nofollow, non ?

Pierrot le Chroniqueur 17/12/2008 21:30



De quoi parles-tu ?