Publié par Pierrot le Chroniqueur

Comme vous le savez peut-être, l'un des problèmes récurrents de Wikipédia est la modification d'informations disponibles (attention, je ne parle pas ici d'articles, mais d'informations en général) à la volée (on the fly, diraient nos amis anglophones) en fonction de ce qui se dit à la télévision, à la radio et bien sûr sur la toile. Il s'agit d'ailleurs un des arguments majeurs développés par les personnes opposées à la création d'articles portant sur l'actualité1 (doublé par le fait qu'il existe un projet dédié, Wikinews), je résume : il est impossible d'écrire un article crédible sur des faits se déroulant à l'heure actuelle ou s'étant déroulés il y a peu en raison de l'absence de fiabilité des sources disponibles (ergo : la presse). Cette opinion rejoint ce que j'ai pu "entendre"2 sur le traitement des sources, dont vous pouvez d'ailleurs profiter en allant relire mes billets sur le sujet, ou en téléchargeant le document qui les compile.

Quand l'inquiétude surgit d'en haut ...
Oui mais voilà, la prudence (je n'invoquerai pas ici le "principe de précaution" ni le respect des principes fondateurs de Wikipédia3) la plus élémentaire est totalement écartée au profit d'une soi-disant nécessité de l'information pour le lecteur4, qui doit forcément aller sur Wikipédia pour être au courant, j'imagine (je pense que CNN peut fermer demain alors). Et nécessité fait loi. Mais il y a des couacs assez énormes, à plusieurs niveaux, dont se délectent soit les Wikipédiens, soit les détracteurs de Wikipédia, soit, parfois les deux. Ce dernier cas de figure est bien plus rare, mais ça doit bien exister[refnec]. Citons par exemple :
  • décès annoncé de Philippe Manoeuvre sur Wikipédia, dû à un vandalisme (faute "wikipédienne", si on veut).
  • décès annoncé prématurément pour Pascal Sevran (reprise d'une information erronée d'un média).
  • pan-expertise (fréquente). On parle d'un cas par exemple ici (je ne cite pas toujours mon propre blog).
Seulement, il y a des moments où ça fait tellement désordre qu'"on" commence vraiment à s'en émouvoir, ce qui se répercute relativement rapidement dans le petit monde du oueb. Le "on" en question n'est pas n'importe qui dans le microcosme Wikipedia, puisqu'il ne s'agit ni plus ni moins que de Jimbo Wales en personne lui-même.

Gourou, qui voilà ?
Jimmy Wales s'est en effet publiquement prononcé pour un système de "salle d'attente"5, dans lequel la version proposée à la lecture de tous (dite version stable) peut différer de la version modifiable et modifiée. Les modifications ainsi effectuées devront être contrôlées et approuvées avant qu'elles n'intègrent la version "stable" : ce système est d'ores et déjà valable sur Wikipedia en allemand, et est également utilisé (ou peut l'être) pour d'autres projets Wikimedia comme Wikinews. La raison ? L'annonce de la mort du sénateur Ted Kennedy (qui se porte aussi bien que possible, merci pour lui) dans les pages de la version anglophone. Et toucher une figure importante de la vie politique américaine, c'est pas bien (dommage que dans les autres cas flagrants, on n'y ai pas pensé).
Évidemment, comme je l'expliquais à un de mes lecteurs dans les commentaires, Jimbo tout co-fondateur de Wikipedia qu'il soit, n'a pas statut de divinité toute puissante, aussi rencontre-t-il quelques oppositions fermes.

Alors, pour ou contre les flagged articles ?

Personnellement je ne sais pas trop ... J'ai quelques doutes sur la mise en place de la chose chez les anglophones (qui ne sont pas, loin de là, les germanophones pour la gestion du projet), et encore plus chez les francophones. On verra bien.


1. J'avais d'ailleurs réagi à un billet de Cosmos sur le sujet, il y a quelques jours, où j'indiquais le problème, qui semblait ne pas le déranger plus que ça.
2. En fait, surtout lire.
3. Cosmos indique dans une réponse à Meodudlye dans le billet que j'évoque : "Si les contributeurs jugent globalement utile de garder trace de ce fait divers, ils font oeuvre utile (au moins à leurs yeux)." Le problème est bien là : ce n'est pas ce qu'on pense être utile qui est important, mais si c'est utile au projet Wikipédia. L'exemple type est les pages à visées publicitaires créées, qui sont "oeuvre utile" pour les contributeurs qui les font. Non ?
4. Jouons encore la provocation : si une encyclopédie "traditionnelle" en ligne (genre Larousse, Encarta ou autre) se décidait à aligner ses rubriques sur les seules requêtes Google, on n'aurait pas grand chose sur l'économie du Zimbabwe, mais quelques volumes sur le sexe. C'est un aspect auquel les gens indiquant que telle page est très consultée comme argument de maintien n'indique jamais, releveront les "suppressionistes".
5. Ou flagged revisions. Versions marquées, quoi.

Commenter cet article

Scrongneugneu 30/01/2009 02:13

« L'annonce de la mort du sénateur Ted Kennedy (qui se porte aussi bien que possible, merci pour lui) dans les pages de la version anglophone. »Tu ne l'as sans doute pas fait exprès (à moins que...), mais le « aussi bien que possible » permet une lecture à double sens, compte tenu de la tumeur au cerveau dont souffre, de notoriété publique, le sénateur du Massachussetts.

Pierrot le Chroniqueur 30/01/2009 07:38



Oui, c'est bien à cause de cette tumeur  (inopérable, me semble-t-il) que j'ai mis que possible ... Mais la phrase est peut-être un peu nébuleuse.



DS 26/01/2009 12:05

Je me demande si ça fonctionne bien chez les Allemands. Y a t il des articles dont la pile de modifs en attente déborde? Quelqu'un aurait des echos à ce sujet ? (mon allemand se limite à 'Petra ghet ins Kino', ortho pas garantie en plus...)

Pierrot le Chroniqueur 26/01/2009 13:50



Il faudra leur demander



Scrongneugneu 26/01/2009 11:20

« Jimbo tout co-fondateur de Wikipedia qu'il soit, n'a pas statut de divinité toute puissante, aussi rencontre-t-il quelques oppositions fermes. »Il serait intéressant de vérifier si Jimbo s'est, un jour, fait traiter de « God » sur le Bistro anglophone (« Village Pump »), comme il est arrivé, récemment, à un vulgaire HC qui s'est vu traiter, par humour (?), de « Dieu » sur le Bistro francophone. Cf. [[Wikipédia:Le Bistro/20 janvier 2009#Le ridicule ne tue pas, n'empêche...]]Déjà que le HC ne se sent plus (forcément, quand on a déjà été traité de « monument » par un faux-nez de Nezumi, en février 2006, dans un arbitrage, on est un peu prédisposé à ce genre de rechutes dans l'élévation en grade...)Peut-être qu'un coup d'État pour détrôner Jimbo est en gestation (ne serait-ce que pour récupérer le yacht aux Bahamas avec les créatures pulpeuses pendues à chaque bras, comme sur al photo de wikipedia-watch.org...)Bon, sur ce, je retourne à mes travaux de détective.

Pierrot le Chroniqueur 26/01/2009 11:33



Oui, comme on dit : affaire à suivre.



DocteurCosmos 26/01/2009 09:37

Oui enfin j'avance bien que c'est collectivement qu'il a été décidé de conserver cet article parce qu'il apportait quelque chose à l'encyclopédie (c'est en ce sens qu'il est jugé "utile" mais je me garde bien de me prononcer sur la nature de ce "quelque chose"). Que la communauté des contributeurs accepte que les gammes commerciales soient déclinées in extenso dans Wikipédia est (effectivement) un problème autrement plus grave à mon sens que les quelques faits divers abordés ici ou là.

Pierrot le Chroniqueur 26/01/2009 09:53



Disons que d'un point de vue personnel, j'aurais tendance à ne pas compartimenter ces faits qui relève d'une même démarche, à mon sens : le pourquoi pas au lieu du pourquoi.
D'ailleurs, nous avons un nouvel exemple avec une PàS proposée par Grimlock sur un chat de Président américain (merci les RC de bon matin).



DocteurCosmos 26/01/2009 08:59

Tu commets un léger parallogisme sur mon commentaire. Quand je parle des contributeurs qui jugent utile de garder trace d'un fait divers, cela déborde largement le cadre de ceux qui ont créé l'entrée ou qui ont participé à son développement/wikification (comme on l'a vu dans la PàS de l'article qui fait l'objet de mon billet). Les pages à visée publicitaire sont fort heureusement très mal vues par les contributeurs dans leur ensemble et ne survivent que très rarement à un passage en PàS.

Pierrot le Chroniqueur 26/01/2009 09:23



Euh non : je ne restreint à aucun moment la considération aux créateurs et participants, quand je te cite. Et l'exemple cité n'est pas un préambule à la démonstration, pour
former un paralogisme.
Après, l'exemple des pages publicitaires n'est pas aussi net que tu le penses : si l'exemple d'un autopromouvant à forte production est visible, il n'en est pas de même pour d'autres produits (je
pense en particulier à toutes les déclinaisons d'une gamme de téléphones mobiles, etc).