Publié par Pierrot le Chroniqueur

En me souvenant d'un problème (rien de vraiment grave) exprimé sur le BA par Padawane (si je me souviens bien), puis en considérant deux billets miens (un récent, un plus ancien), je me suis posé la question crucialissime qui allait bien.  A savoir, si une version SMS reste possible et constitue peut-être une solution plus intelligente pour la mobilité sur téléphones portables que Wapédia (), il n'en reste pas moins que le kikoololisme (langage orienté chat - pas l'animal, l'autre - d'une population pré-adolescente mais pas seulement ...) se développe à une vitesse grand V et donc : serait-il pertinent d'avoir une Wikipedia en kikoolol ? (en gros kkl.wikipedia.org) ?
 
Et boum


J'ai déjà en partie répondu à la question dans son énoncé ... mais je rajouterais un point fort : la traduction automatique rapide et fiable est rendu possible grâce à un petit site dont je vous donne le lien. Acharnons-nous Prenons à nouveau comme exemple l'article sur le Trésor de la langue française informatisé que j'avais déjà martyrisé il y a quelques temps. Je vous livre le résultat tel quel. Et attention aux yeux :

{{ébauche|Internet|SIB}}

Le '''Trésor de la langue françèse informatisé''', kouraman abrégé sou le [[sigle]] '''TLFi''', è la version [[Informatike|informatisée]] du [[Analyse é trèteman informatik de la langue françèse#Le Trésor de la langue françèse (TLF)|Trésor de la langue françèse]], ki étè un [[dixionère]] de la [[françès|langue françèse]] de {{s mini|XIX|e}} é {{XXe siècle}}s, sur supor papier, en 16 volume é un suplément.
Il è disponibl en 2 versions, l’une komercialisée sur [[Disk optike|supor optike]], é l’otr en [[Gratuité (ékonomie)|akès libre]] sur le [[World Wide Web|Web]].

Il a été créé par [[Analyse é trèteman informatik de la langue françèse]] (Atilf), une [[unité mixte de recherche]] associée o [[Centr national de la recherche scientifike|CNRS]] é à l’[[Université Nancy-II|université Nancy {{II}}]].

==Description==

Le dixionèr è issu de l’analyse [[sémantike]] du Trésor de la langue françèse é de sa dékonposission en +ieurs domine : définissions, exemple d’utilization, indikation sémantik lexikales… 

Afin de tiré parti de la riche [[baz de donées]] extrète de 7 analyse, le dixionèr ofr non seuleman la recherche par entrée mès aussi la possibilité d’�fectué de recherche konplexes. L’interface [[hypertexte|hypertextuèl]] permet de recherché à tt moman chak mot ou expression dan lé diférente versions du dixionère.

==kontenu ==

* {{formatnum:100000}} mots avec leur histoire,
* {{formatnum:270000}} définissions,
* {{formatnum:430000}} exemples,
* {{formatnum:350000000}} karactères.

==Voir aussi==

===Article konexe===
*[[Centr national de ressource textuèls é lexikales]] (CNRTL)

===Li1 externes===
* [http://atilf.atilf.fr/ Akès o TLFi]
* [http://mycroft.mozdev.org/search-engines.html?name=tlfi Modul de recherche sur TLFi pr Firefox]

{{Portèl|SIB}}

[[katégorie:Dixionèr de la langue françèse]]
[[katégorie:Dixionèr en ligne]]
[[katégorie:Site web françès]]
[[katégorie:Nancy]]

Impressionnant, n'est-ce pas ? Maintenant, je vais faire pire ... Si si. C'est possible.

Re-boum


{{3boch|1ternet|6B}} LOOOOL
Le '''Tr3zor 2 la lang fran7se 1formatiz3''' (en frenss3 ''Trésor de la langue françèse informatisé''), kuraman abr3g3 sou le [[6gle]] '''TLFi''', 3 la ver6on [[1formatic|1formatis3]] du [[Analiz & tr3temen 1formatic 2 la lang fran7se#Le Tr3zor 2 la lang fran7se (TLF)|Tr3zor 2 la lang fran7se]], ki 3T un [[10ktionere]] de la [[franssé|lang fran7se]] dé {{s|mickey|XIX|e}} et {{20e 6ekl}}, sur suporc paPié, an 16 volum é 1 supl3men.
Il é 10ponibl en 2 vert6ion, lune komer6alis3 sur [[10sk optik|suporc optiK]], & lotr en [[GrastuiT (3konomy)|ax3 libre]] sur le oueb.

Il a 3T cr33 par [[Analiz & tr3temen 1formatic 2 la lang fran7se]] (Atilf), 1 [[1niT mix 2 research]] asot63 o [[100tr na6onal 2 la research 6antifik|CNRS]] é a l[[UniVerre6T Nan6-2|UniVerre6T NAn6 {{2}}]]. mdrr

==D-scrip6on==
Le 10k6oner 3 Içu 2 lanaliz [[Cmentik]] du 13or 2 la lang fran7se & 2 ça DKonpozi6ion an plu6heur domine : Dfini6on, example dutiliza6on, 1dika6on Cmentik llek6kal ... xD

Afin 2 tir3 partee 2 la rich [[baz 2 donez]] Xtr3te de 7 analiz, le 10ktion3r ofr non seulmen la reusearch par entr3 mé o6 la po6biliT dFctué D reuSearch konplX. l1terfass [[IperetXt|IpertXtuL]] perm3 2 reseach3 a too momen chak mo ou Xpre6on dan l3 10Férente ver6on du 10k6onere. ^^

==konteunu==
* {{formatnum:100000}} mo  avec lheur histoar, LOOOL
* {{formatnum:270000}} défini6ons, loool
* {{formatnum:430000}} Xample, lool
* {{formatnum:350000000}} Kract3re. xD

==Voar au6==

===Artikl konX===
*[[100tr na6onal 2 ressourS tXtuL & lXikales]] (CNRTL) ptdr

===Li1 Xterne===
* [http://atilf.atilf.fr/ AkC o TLFi] ptdrrr
* [http://mycroft.mozdev.org/download.html?name=tlfi&sherlock=yes&opensearch=&submitform=Search Modul 2 research sur TLFi pur Firefox] ^^

{{Portèy|6B}}
{{Traduk6on|fr|Trésor de la langue françèse informatisé|28648514}} ptdr

[[kaTgori:Dik6on3r 2 la lang fran7se]]
[[kaTgori:Dik6on3r en ligne]]
[[kaTgori:6te oueb franssé]]
[[kaTgori:Nan6]]

[[fr:Trésor de la langue françèse informatisé]]
 
On peut trouver la version originale de cette "traduction" ici. Et une autre version dans le langage SMS ici. Car en fait, je viens de kikoololiser la version en SMS que j'avais produite avec mes petites mains. Ce qui me fait extrêmement peur, c'est que la version kikoololisée n'est pas si éloignée que ça de la version SMS.

Conclusion(s)

Donc (faisons comme si l'algorithme de "traduction" kikoolol n'avait pas été leurré par le langage SMS), on peut en conclure que :
  • le langage SMS est proche du kikoolol.
  • la kikoololisation de base précède le langage SMS en introduisant moins de variance par rapport au frenssé au français, il devient raisonnable de penser que le SMS est plus évolué que le kikoolol.
  • le SMS dérive du kikoolol.
Je pense qu'il faudrait faire une page sur Wikipédia pour ça. Je l'intitulerai : "Linguistique du Chroniqueur", je créerai plein de faux-nez pour la défendre et j'irai faire pareil sur plein de Wikipedia (dont celles en SMS et en kikoolol). Comme la démarche est original, on n'y verra que du feu ! Ah. Mon oreillette me dit que cela a déjà été tenté. C'est bien dommage. Non ?

Commenter cet article

Neault 18/02/2009 18:42

Héhé, voilà des articles - et une réflexion - sur Wikipedia particulièrement savoureux.Ceci dit, le kikoololisme a toujours existé, il n'est visible que par la grâce du Net mais revêtait, naguère, d'autres formes. Le kikoololisme a ceci de particulier qu'il aura su décomplexer certains et, par là même, justifier des comportements ahurissants de crétinerie.En ce qui concerne le manque de "neutralité" de certains contributeurs (évoqué dans un autre de tes articles), c'est un peu normal, l'objectivité n'existant pas vraiment. Ce qui est irritant, c'est lorsque la subjectivité de certains va au-delà des faits pourtant évidents. Or, par nature, il n'existe aucun moyen de palier ce défaut hormis la multiplicité des sources.Par "autres sources", il faut bien sûr entendre d'autres supports et non un grand nombre d'intervenants ou d'autres sites. L'encyclopédie classique et le bon vieux dictionnaire, pourtant vite railler de nos jours pour leurs côtés non évolutifs, retrouvent, du coup, une fraîcheur inespérée, et ce malgré une académie française dont les choix et décisions ne sont pas toujours (loin de là !) très logiques.

Pierrot le Chroniqueur 18/02/2009 18:53



Pour "justifier des comportements ahurissants de crétinerie.", il n'est pas nécessaire, dans l'absolu, d'avoir à sa
disposition le kikoololisme. On se débrouille sans, et sans trop de problème.