Publié par Pierrot le Chroniqueur

Ca y est.

Depuis hier, l'occasion de claironner que la version francophone de Wikipédia a (enfin) dépassé les 800 000 "articles" a été donnée grâce à un coup de pouce poulpique (entre autres contributeurs) ayant créé en chaîne des ébauches sur tel ou tel sujet (biologique, en l'occurence). Paradoxalement, ce n'est pas cette  débauche de création d'ébauches qui me chagrinera(it) le plus, si j'étais moi (j'ai un petit côté schizophrène, comme l'a remarqué un de mes fidèles et sympathiques lecteurs).
Ce sont des ébauches, sur des sujets qui sont, a priori, admissibles. Tant pis pour les "biologistes" qui n'avaient pas prévu cette affluence d'octets, et tant pis aussi si, dans le même temps, la probabilité que ces pages restent à l'état d'ébauches pendant une période plus ou moins importante est assez élevée. Mais la possibilité qu'une bonne âme s'y intéresse un jour n'est pas nulle.

Non. Ce qui me gêne profondément, c'est le nombre de pages non admissibles présentes dans l'espace principal, que cette non-admissibilité soit évidente (pages dites bac à sable), ou ... évidente, mais pas pour tout le monde . Ainsi, je suis tombé sur des débats de "pages à supprimer" de ces derniers jours où il est nettement perceptible que la construction d'une encyclopédie sur des critères strictes n'est pas une préoccupation centrale pour tout le monde (il y a cette histoire de catégories ne respectant pas la neutralité, mais pas seulement).

Alors, la question de fond est : est-ce que la version francophone de Wikipédia compte réellement 800 000 articles ? La réponse évidente est : non, rien que par soustraction des pages absurdes étant passées entre les filets des patrouilleurs.

Par contre, il est un fait indéniable également. Wikipédia (toujours la version francophone) contient un nombre d'articles (des vrais, même selon les critères les plus restrictifs) très important, et que certains de ces articles sont non seulement originaux par rapport aux encyclopédies "classiques", mais très bien traités.

En résumé - et pour ceux qui n'auraient pas lu mes observations - je préfèrerai amplement que les Wikipédiens se soucient plus de la qualité de ce qu'ils proposent (le Wikiconcours est une occasion en or, je le répète ici) que de la quantité. Mais, hélas, il est tellement tentant de créer à la chaîne, ne serait-ce que pour essayer un jour de postuler comme administrateur (le fameux cap informel des 10000 éditions) ...

Sinon, Pymouss parle aussi de ce sujet chez lui.

Commenter cet article

gdgourou 07/05/2009 23:51

le cap des 10 000 c'est surfait... celui des 100 000 là ca a de la gueule :)Sinon pour les AdQ... maintenant certain (dont moi) tentons de les créer à la chaine... c'est mieux, non ?

Pierrot le Chroniqueur 08/05/2009 10:48


Si c'est dans une démarche systématique, pourquoi pas ...