Publié par Pierrot le Chroniqueur

Préambule facile mais qu'on ne pourra pas nier : Wikipédia n'est rien sans ses contributeurs (et je dirais, avec ironie, sans ses détracteurs non plus). C'est assez évident si l'on considère que le projet est collaboratif. Remplacez Wikipédia par Linux, ou autres projets de ce type, et vous serez toujours dans le même cas. Cependant, la question corollaire à cette affirmation sans risque est : quid des dits contributeurs ? Ou autrement dit, pour employer un langage (pseudo-) scientifique, quel est l'influence du flux des contributeurs sur le projet Wikipédia (ou autre projet Wikimedia) ?

C'est une question à laquelle Antandrus (vous savez, celui qui maximise sur Wikipedia anglophone) nous répond de manière relativement sobre dans sa 29e observation. Je cite : Good people leave the project all the time. Fortunately, good people join the project all the time as well. Bad people also come and go. The project survives in spite of all these arrivals and departures. Ce qui, traduit en français, donne à peu près :
Des gens intéressants quittent tout le temps le projet. Heureusement, des gens intéressants arrivent sur le projet tout le temps aussi. Les gens inintéressants vont et viennent aussi. Le projet survit en dépit de toutes ces arrivées et de tous ces départs.
Remarquez que j'ai traduit Good/Bad par Intéressant/Inintéressant, en sous-entendant pour le projet.

En clair, le projet est - du point de vue entrée/sortie de contributeurs - assez semblable à un ballon d'eau chaude. Il y en a un réservoir assez important (et a priori ayant crû depuis ses origines). Ce qui m'amène a un second palier. J'ai très souvent lu ces derniers temps que Wikipédia allait mal voire très mal parce que, ô horreur suprême, le nombre de nouveaux inscrits diminuait (dans le contexte "ne mordez pas les nouveaux" qui me fait souvent penser à "ne vous gênez pas avec les anciens par contre" quand je le vois claironné métaphoriquement parlant).

Supposons que le flux d'entrée se tarisse peu à peu. Quelles sont les raisons possibles (en dehors du "je n'aime pas Wikipédia) ? J'en vois une grosse. Le réservoir d'internautes n'est pas infini est déjà une excellente raison. Passé l'attrait de la nouveauté, les gens n'y viennent que par intérêt réel (le leur, pas forcément celui de Wikipédia, mais c'est un autre débat). Nous sommes donc - forcément - au-delà du pic d'inscriptions. Penser que l'on puisse avoir une croissance continue est une faute de raisonnement évidente. Mais il y a certainement d'autres raisons qui commencent à se voir également, et qui pourraient être une augmentation (je le ressens comme ça) de la vigilance des wikipédiens sur les problèmes de violation de droit d'auteur et de neutralité qui mettent des barrières pour certaines catégories de personnes désirant utiliser Wikipédia pour leurs propres projets. Ces personnes ne perdront donc plus leur temps sur Wikipédia, a priori. Ceci dit, il reste encore les problèmes des admissibilités. Mais là ... C'est une autre paire de manche.

L'autre côté du tuyau, il y a les départs définitifs du projet. Personnellement, je les classerais en deux catégories distinctes. D'une part, les départs "aidés" (suites de blocage, entre autres) et les autres, essentiellement dus à la vie réelle (les gens ont tendance à ne pas se focaliser sur Wikipédia pendant 3 heures chaque soir1 après avoir travaillé toute la journée toute leur vie durant).

Et donc, entre les deux ? Entre les deux, ce sont les gens qui participent à Wikipédia en fonction de leur disponibilité ou de leurs moyens (enfin ... pour la majorité de bonne volonté). Les éléments du flux, en quelque sorte. En fait, Wikipédia, c'est une rivière, a peu de choses près.


1. Ludo29, op. cit.

Commenter cet article