Publié par Pierrot le Chroniqueur

Comme vous le savez déjà, un certain Rob Matthews a eu l'idée saugrenue (dans un sens) mais intéressante de rassembler dans une édition papier en un seul volume que vous pouvez voir sur la photo les featured articles (équivalent des articles de qualité) de la version anglophone. Une sorte d'illustration par le visuel de l'importance volumique du contenu de la version anglophone. Jusque là, je ne vous apprend rien. Mais je n'aurais pas commencé ce billet si je ne me posais pas quelques questions quant à cette initiative. Et l'une d'elle est celle contenue dans le titre : comment utiliser la version papier de Wikipédia.

Comme il est possible de l'estimer sur le blog de Rob Matthews à partir d'une autre photo, l'épaisseur de ladite édition (format A4 grosso modo pour une référence internationale) est d'un tibia, soit une quarantaine de centimètres à peu près. On peut donc estimer le volume de la chose à 25 L.
25 litres : ça laisse rêveur.

La première application qui vient à l'idée - enfin, quand on parle de litres - est de transformer cet objet en glacière pour liquides divers et variés, en l'évidant. C'est toujours plus discret et meilleur pour la réputation, quand on revient de faire ses emplettes, de mettre ses réserves de boissons alcoolisées dans un récipient opaque. Alors si ledit récipient est isolant et présente son propriétaire comme une personne dévouée à la diffusion du savoir universel par participation à un projet libre et collaboratif, il ne faut pas se gêner. Un bémol toutefois : dans certaines circonstances, transporter un objet estampillé Wikipedia pourrait vous valoir une lapidation. Mais personne n'oblige personne à se balader près des locaux de certains journaux ou dans les lieux de vie de certains blogueurs.

Deuxième idée : avec deux volumes superposés, on peut se faire un tabouret haut. De toute façon, la hauteur est ajustable grâce à la procédure de contestations des labels. Même si cette dernière est un peu lente pour assurer un confort maximal et immédiat. Penser tout de même à un coussin, pour le rembourrage. Mais cela donne de toute façon une bonne assise sur les savoirs ("hum, oui, je sais, mais il y a des auteurs qu'il faut bien qu'ils mangent", disait le philosophe moderne Bruno Salomone), ce qui est essentiel dans le monde actuel. Ou pas.

Troisième idée, un support pour bureau, comme des tréteaux. Ce vous donnera l'occasion d'écrire sur Wikipedia (littéralement), même sans avoir de connexion. On n'arrête pas le progrès.

Quatrième idée ? Le remplissage de bibliothèque vide, mais c'est déjà trop tard. Une bibliothèque vide est un non sens. D'ailleurs, une bibliothèque remplie et non utilisée est aussi un non-sens.

Cinquième idée : matériau de construction. Mais je ne suis pas sûr que ça supporte l'humidité.

Et toi, chère lectrice ou cher lecteur, quelle est ton idée sur la chose ?

Commenter cet article

Oxo 16/06/2009 11:10

Voir si ça vole bien ??? J'ai pas trop compris l'intérêt des autres variantes de la discipline...

Pierrot le Chroniqueur 16/06/2009 15:09



EUh ...



Oxo 15/06/2009 11:18

A quand un concours de lancer de Wikpédia ? Y a bien les nains, les téléphones portables et les camemberts...

Pierrot le Chroniqueur 15/06/2009 15:11



Quel intérêt pour la version papier ?



Szyx 13/06/2009 21:22

Amusant. J'ai cité une des phrases sur http://fr.wiktionary.org/wiki/ou_pas

Pierrot le Chroniqueur 14/06/2009 21:55


Le début de la gloire !


Xavier+Combelle 10/06/2009 21:04

tout simplement excellent

Pierrot le Chroniqueur 11/06/2009 07:18



Merci beaucoup



Jean-Fred 10/06/2009 20:40

Trétaux, connexion.

Pierrot le Chroniqueur 10/06/2009 21:00


merci !


Circeus 10/06/2009 17:45

Il faudrait, pour avoir un véritable point de repère, pouvoir voir le format d'impression des page. L'effet-choc perd énormément si le tout est imprimé en Times 12 pt avec le même style que la feuille de style d'impression du site plutôt qu'un format plus adapté à un type de livre où l'espace est une ressource précieuse (y'a qu'à comparer la taille des charactères dans le Petit Robert 2007, un monstre de presque 3000 imprimé sur un papier transucide).

Pierrot le Chroniqueur 10/06/2009 21:02



je crois que la seconde photo (que je n'ai pas reprise) permet de se faire une idée de la taille des caractères ... Mais il faudrait vérifier.



Fredo 10/06/2009 17:15

Un escabeau pour aller chercher la version papier de Knol qui est sur l'étagère du haut de la bibliothèque...?

Pierrot le Chroniqueur 10/06/2009 21:01



La version de Knol ? Tes brouillons tu les mets dans une bibliothèque ?



esby 10/06/2009 17:12

Je n'oserai suggerer une buche de papier bien dense pour se chauffer l'hivers...

Pierrot le Chroniqueur 10/06/2009 20:59



Ouh, vilain brûleur de livres !



DocteurCosmos 10/06/2009 16:13

Une table de nuit ?

Pierrot le Chroniqueur 10/06/2009 20:58


Pourquoi pas.