Publié par Pierrot le Chroniqueur

Précisons-le, au cas où ça ne se serait pas vu. Je ne suis pas un inconditionnel du Comité d'arbitrage de la Wikipédia francophone. La faute à un fonctionnement assez bancal (qualité très inégale des arbitres) avec des résultats vraiment aléatoires, accompagnés, parce qu'il manquait évidemment quelque chose, d'innovations assez hors-cadre. De quoi presque créer une catégorie dédiée (qu'on aurait, au hasard, appelée le PlanTM). Enfin bon. Je me contente de mettre mes impressions sur le sujet sur mon blog. Ce qui est déjà pas mal (et trop, pour certaines personnes).

Il était une fois ...
Allons-y donc. Il était une fois, un des problèmes récurrents de Wikipédia : le nucléaire. Oh, rien de bien méchant, comme à l'accoutumée : les "anti-nucs" (comprendre antinucléaires) assimilent Wikipédia à un "dépliant Areva" (pour reprendre une expression lue ces jours-ci) quand les "pro-nucs" (lire pro-nucléaires, ou qualifiés comme tels) arguent de la sur-représentation des opinions et égéries des mouvements anti-nucléaires dans les pages de Wikipédia. Je dois dire que plus je lis la chose, plus je me dis que ces derniers n'ont pas tort quant aux premiers. Indépendemment de mes opinions propres, dont tout le monde se fout avec raison. Oncques vint derechef le problème devant le Comité d'arbitrage. Car oui, ce n'est pas la première fois que le sujet - explosif hu hu hu (ou plutôt 235U 235U 235U) - revient sur le devant de la scène, cette fois-ci sous la forme de l'arbitrage entre mon collègue blogueur Popo le chien et Doremifasol.

Tout d'abord, j'aimerais indiquer ma perplexité devant le fait qu'un contributeur de type de Doremifasol (que d'aucuns suspectent de ne faire qu'un avec un permanent de l'association qu'il promeut) ne se soit pas fait indiquer le chemin de la sortie depuis longtemps. Ses contributions sont problématiques trop souvent, avec des commentaires de modifications aussi souvent déplacés. Un contributeur anonyme se serait fait bloquer pour une longue période depuis longtemps. Cela me rappelle que je dois traiter de la "prime à l'ancienneté" un de ces jours.
Deuxième point, et là je suis en désaccord avec Popo puisque le résultat obtenu sera très loin de celui recherché, c'est le fait de devoir passer devant le Comité d'arbitrage pour avaliser une décision qui aurait été prise par les administrateurs sur demande de Ludo29, sans doute avec une majorité non contestable. C'est vraiment dommage, car cela aurait permis d'éviter de voir écrire ce qu'on a pu voir écrit dans les commentaires des arbitres (et ailleurs).

(passage en mode Hondelatte)

Reprenons donc. Popo décide, un beau jour de l'an 2009, et plus précisément dans la nuit du jeudi au mardi 15 mai du côté de la Suisse andalouse, de porter devant le Comité d'arbitrage l'affaire Dorémifasol. Le détail est important pour la suite. Mais pourquoi cette cruauté envers Doremifasol, qui n'avait rien fait jusqu'à présent que d'insulter des gens, faire de la publicité pour un mouvement anti-nucléaire que je ne citerai pas ici (justement), et autres caviardages d'articles (les preuves sont nombreuses, et concordantes) ? Comme il fut expliqué plus haut, Popo souhaitait (mais ... en est-on sûr ?) amener devant les "arbitres" le souci que les administrateurs auraient pu facilement trancher puisque leur rôle reste de protéger l'encyclopédie, par excès de "légalisme" sans doute. Et ce détail est important.

Faites entrer celui-là qu'est coupable ou presque

Il est extrêmement intéressant de constater que, malgré un argumentaire de Popo sans doute un peu léger, rétrospectivement, l'accusé Doremifasol organise sa défense sur deux axes seulement. D'une part, une défense "Regardez, Wikipédia est bien une chasse-gardée du lobby nucléariste" et, d'autre part, le "eh, mais c'est Popo qui se fait manipuler par Ludo29". Aucune réponse à ses détracteurs. Et ce détail est intéressant, surtout pour les chroniqueurs. Passons sur les commentaires, et la "modération" qui bien qu'appliquée pour la première fois, connait déjà quelques ratés. Passons également sur les quelques échanges entre accusateur et accusé, et la demande de ce dernier de lancer un arbitrage - qu'il n'est pas capable d'initier lui même. Ce qui est révélateur, et que nous devons garder en mémoire pour la suite (ou alors consulter les historiques).

Non. Intéressons-nous maintenant aux commentaires des arbitres - qui sont les véritables acteurs du drame en train de se jouer. Ces personnes, angoissées, torturées à cause d'une enfance certainement (ne vous y arrêtez pas à ces considérations complètement farfelues, c'est juste pour mettre de l'ambiance dans le billet) se sont bien vite trouvées opposées dans trois camps, bien distincts et opposés. Première victime du drame, et ce dès le lever de rideau (le détail à son importance) : Moumine. Est-ce la pression de cette énième arbitrage ou alors des mails judicieusement envoyés qui l'ont écarté du champ d'honneur ? Nous ne le saurons jamais, et pourtant, ce point est crucial pour le reste de l'affaire. Posons-nous maintenant la question : qu'est-ce qui a pu pousser Alain_r, Edhral et Chandres à prendre sur eux d'essayer de se faire une idée réelle de la situation en allant quérir les nombreux liens vers les modifications faites par les uns et les autres ? Et en proposant des sanctions pour Doremifasol ? Qu'est ce qui a guidé GdGourou et Musicaline vers les solutions qu'ils proposent à ce conflit qui, disons-le, n'auraient de sens que dans un univers alternatif (celui dans lequel vivent Casimir, les Bisounours et la fée Clochette) ? Nous ne le saurons jamais. Ou alors peut-être que si. Ou pas.

(passage en mode moins Hondelatte qu'avant)

Fin d'un billet trop long
En fait, cet arbitrage plaide - quoiqu'on en pense - pour une remise en question du fonctionnement du Comité. Je trouve très dur, pour des gens que je crois honnêtes dans leur démarche (ici Popo et Ludo29) de voir nier en quelque sorte la réalité Doremifasol. Surtout après que trois arbitres se soient embêtés à travailler sur le cas en profondeur. Même si ils ne sont élus que pour un an (renouvelable ad vitam eternam s'ils agréent), les arbitres sont de fait les seuls contributeurs "spéciaux" de Wikipédia à ne pas à avoir de compte à rendre durant leur mandat.
Même en cas d'absence très prolongée ou trop fréquente (à part Dereckson qui perdit son mandat, cas isolé), même en cas de rendu surréaliste (Romary a démissionné, il ne fut pas démis). Rien.
C'est bien dommage, non ?

Commenter cet article

gede 23/06/2009 17:49

Je voulais dire : il n'y a pas de conflit entre Dorémifasol et Popo, pas vraiment en tout cas. Je crois que Alain en créant, dans les attendus de son avis, un arbitrage fictif avec Ludo, avec lequel SL entretient un vrai contentieux, le montre assez.Par ailleurs Bapti : Pierrot n'est pas anonyme. Son pseudo sur wiki commence par un G et finit par... je te laisse deviner (un indice : ce n'est pas moi) (et qu'il ne me dise pas que je me trompe : je ne me laisserais pas avoir pas une telle manoeuvre ! J'ai mes preuves, si si !)

Pierrot le Chroniqueur 24/06/2009 08:54



Je ne suis pas d'accord avec toi : ce n'est pas parce que Popo apparaît comme plus "neutre" qu'il ne se situe pas dans une situation de conflit avec Doremifasol (comme d'ailleurs une partie de la
communauté). Ce qui ne contredit pas le fait que Ludo soit également dans cette situation. L'interprétation de Alain_r est ... une interprétation.
Quant à la fin ... Ben non, toujours pas .



Popo le Chien 23/06/2009 09:13

J'avoue honteusement ne pas savoir qui est ce Monsieur Hondelatte (je suppose que tu ne fais pas référence au présentateur du 13h d'il y a quelques années).

Pierrot le Chroniqueur 23/06/2009 09:50



Si si. Au même. Il a une émission sur France 2, de type chronique judiciaire. Assez suivie, d'ailleurs.



Bapti 23/06/2009 02:55

Autant j'aime beaucoup les prestations de Nicolas Canteloup, autant je ne trouve pas ce « passage en mode Hondelatte » (parodie de la parodie) particulièrement drôle.

De manière générale, je ris de moins en moins sur « Wikirigoler » et j'ai l'impression que Pierrot-l'anonyme-qui-balance-sur-les-Wikipédiens-sans-dévoiler-son-pseudo finit par tourner en rond contraiment à d'autres bloggueurs passionnants (Poulpy ou Popo notamment). Dommage.

Pierrot le Chroniqueur 23/06/2009 08:58



On ne peut être parfait. Et avoir 48h par jour non plus. Mais je prends note pour le renouvellement. C'est vrai que je me dis que c'est parfois trop facile de taper toujours sur les mêmes choses
(mais comme on voit toujours les mêmes âneries, en même temps) ...



gede 23/06/2009 02:10

On ne sait pas ce qui va sortir d'un arbitrage tant qu'il n'a pas été rendu. Ici, les avis des arbitres sont si divergents qu'on ne peut vraiment pas le deviner. Par ailleurs, on sait encore moins ce qui en découlera : les condamnations symboliques débouchent parfois sur des départs définitifs.Même si, dans le cas présent, certains avis préléminaires n'engagent pas le type d'argumentation que j'ai pris l'habitude d'attendre du CAr, il n'en demeure pas moins que la non révocabilité du mandat est une condition de son exercice, puisqu'il en assure l'indépendance. La justice est humaine. Elle déçoit parfois. Le problème existe vraiment lorsque cela devient systématique :  ce qui n'est pas, pour moi, le cas du CAr.Ce que cet arbitrage révèle, à mon avis, est justement que le comité est un comité d'arbitrage et non un tribunal. Il est là pour arbitrer des conflits entre des contributeurs :  dans le cas présent, il n'y en a aucun. Voilà sa limite : mais aller au delà conduirait à une juridiciarisation qui n'est guère souhaitable.

Pierrot le Chroniqueur 23/06/2009 08:57



Euh "Il est là pour arbitrer des conflits entre des contributeurs :  dans le cas présent, il n'y en a aucun". Si, justement. Il y en a un gros.



Popo+le+Chien 23/06/2009 00:35

Je crois que je peux répondre à quelques unes de tes interrogations:1. Moumine est suis.. valaisanne, et nous connait Ludo et moi. C'est tout à son honneur de s'être retirée de l'arbitrage.2. Je n'ai pas répondu aux accusations de manipulations parce que, en toute humilité, il faut pas déconner: je suis Popo - les arbitres me connaissent (voire me lisent) assez pour savoir que j'ai suffisamment d'opinions pour ne pas avoir à emprunter celles des autres. Du coup, ce silence laisse doremifasol s'énerver tout seul, se vautrer dans l'exagération et apparaitre comme l'excité qu'il est.3. Au moment où j'ai lancé l'arbitrage, il y a du avoir 3 voix pour le bannissement, 2 contre tout blocage, et un ou deux pour un blocage minime. En clair il n'y allait rien avoir, on n'avait même pas le début d'une possibilité de passage en force comme avec Aliesin (et tu as vu le résultat dans ce cas).4. Tu excuseras ma présentation des faits un peu mince, mais je ne sais pas pourquoi je pensais être limité à 500 mots (et crois bien que c'est court).

Pierrot le Chroniqueur 23/06/2009 08:56



Pas de souci . Je dois dire que l'histoire de la manipulation m'a semblée grotesque au plus au point.
P.S. : je ne critique pas Moumine, j'essayais juste de faire le Hondelatte. C'était pas gagné.