Publié par Pierrot le Chroniqueur

Je disais, il y a peu, à un distingué Wikipédien (qui se reconnaîtra), que ça faisait longtemps que je n'avais rien mis dans une certaine catégorie du blog (et entre nous, je vais d'ailleurs peut-être légèrement changer son contenu). J'en étais arrivé à cette intéressante digression après que nous eûmes commencé à débattre du contenu de Wikipédia (encore et toujours) du point de vue du plagiat  et de la violation du droit d'auteur (en nous remémorant quelques affaires connues et d'autres qui semblent un peu oubliées). Et je n'ai pu m'empêcher de lui conseiller d'aller lire un billet de Jean-No, ainsi que les liens qu'il contenait.

 

Ce qui est drôle, c'est que, peu de temps après, je suis tombé sur ça. Qui nous propose de jolis sophismes à partir des remarques consignés dans cet article du Monde. Je vous les livre :

  1. Les étudiants plagient. Or les étudiants vivent dans "une société où consommation et immédiateté sont les valeurs suprêmes, et les mamelles du libéralisme". Donc le libéralisme est responsable du plagiat.
  2. Internet favorise le plagiat. Or Wikipédia est sur l'internet. Donc Wikipédia est responsable du plagiat.

Je dois dire que je me suis vraiment amusé à la lecture de ces quelques lignes (comme pour les autres). Démontons (gentiment) ces "raisonnements" bancals.

 

Le 1 tombe de lui-même : aucun système politique ou économique ne peut être tenu responsable d'un plagiat par nature. Il peut le favoriser à l'échelle industrielle, mais c'est un autre problème. Après, je pense que l'on pourrait disserter longtemps sur des plagiats bien connus (comme "le" Tupolev ...). Et je signale que l'apprentissage se fait, chez de nombreuses espèces animales, par l'imitation (et donc ...). Mais laissons ces considérations à des gens qui connaissent vraiment les thématiques abordées, d'autant plus que ces sujets ne relèvent pas de ce que j'ai souhaité aborder sur mon blog.

 

Le 2 est encore plus mal étayé. Parce qu'il ignore totalement la pré-existence d'ouvrages diffusés par différent média (dont internet, qui n'en a pas l'exclusivité), et que ces ouvrages peuvent, le hasard faisant bien les choses, être disponibles dans une bibliothèque, voire même en librairie. Plagiables donc. Mais j'imagine que Larousse ou Universalis n'ont jamais été plagiées, elles. Et on occultera aussi le fait que, étrangement, Wikipédia n'est pas l'essentiel d'internet et que l'existence de Google Books (par exemple), est soigneusement éludée.

 

Fin du billet récréatif.

Commenter cet article

LittleTony87 30/05/2010 17:10



Mon cher, nous voici désormais dans le même panier aux yeux d'Alithia : aux delà de nos différences de point de vue, nous voici les deux gugusses indécrottables, les "deux compères" qui
s'entretiennent dans leurs convictions bornées et leur bêtise de connivence et de connitude"... Un plaisir, en tout cas, de sombrer dans la bêtise de connivence et de connitude avec quelqu'un qui
sait respecter les avis divergents...


 


Toujours aussi drôle cette chère dame... J'avoue que lors de mes premières visites sur son blog, j'aurais presque pu lui accorder un certain crédit. Mais à voir son sens de la caricature, son
refus de tenir compte des arguments opposés, et sa propention à la censure (mais à son grand regret, sic), finalement, il n'y a rien à garder...


 


Bien dommage que les critiques les plus visibles de Wikipédia viennent de ce genre de site. Il y a quand même moyen de dénoncer certains travers sans sombrer dans le lynchage et la caricature.
Rien de nouveau sous le soleil, comme vous le dites, mais ça va mieux en le disant !



Pierrot le Chroniqueur 31/05/2010 11:29



Hélas ... Il est difficile de faire dans la critique constructive, et de se placer à bonne distance  à la fois de la laudation à tout crin et de l'aveuglement lapidaire. Et ça n'est pas une
exclusivité "Wikipédia", comme on peut le voir sur la toile, ou même dans la Vraie Vie (au hasard, dans le domaine du sport ....


C'est comme ça. Prenons-le avec philosophie et surtout bonne humeur.



LittleTony87 23/05/2010 11:05



Vu le "débat" que j'ai eu avec elle, j'ai cru saisir cet aspect de sa personnalité... Avec moi, elle a été plus
agréable : elle a attendu quelques temps avant de me déchirer en règle, mais en effet, son blog est bien drôle... Je n'ai pas compté le nombr de fois où elle s'est contredite...



Pierrot le Chroniqueur 24/05/2010 17:24



Rien de nouveau sous le soleil, en somme.



LittleTony87 23/05/2010 01:19



Rectification : c'est un certain Wikirigoler qui s'y fait insulter. Ils ont pas l'air d'avoir compris que c'est le titre du blog... Sur ce, je vais écrire une lettre d'injures à M. Le
Figaro, je suis sûr que ça lui plaira...


 


(Au passage, j'ai l'impression que de toute façon, quel que soit le sujet de son article, il y en a toujours un qui trouve le moyn de te taper dessus dans les coms'...)



Pierrot le Chroniqueur 23/05/2010 09:49



@Meodudlye : oui, je viens de voir.


@LittleTony87 : Alithia ne comprend pas (ou ne veut pas comprendre) grand chose. Ce n'est pas la première fois que sa seule "argumentation" se résume à des insultes envers qui ose le contredire,
compléter du sophisme (en fait, le troisième de son billet) suivant : "attention, j'ai écrit que j'ai raison, donc qui me contredit à forcement tort, donc on ne peut me contredire".


Ceci dit, moi ça m'a fait rire. Surtout quand il vient nous parler de réflexes pavloviens ou d'honnêteté. Quant au reste, il ne connaît pas Courteline, visiblement.



Meodudlye 23/05/2010 00:25



C'est le WE, je n'ai pas grand chose à faire donc je vais lire l'observateur. Et même si je sais que ce n'est pas bien de dénoncer, tu t'y fais insulter copieusement dans les commentaires.


* sifflote * 



Serein 22/05/2010 18:58



Juste un point de "détail" : hors --> or


 


;-)



Pierrot le Chroniqueur 22/05/2010 23:44



rgh ! Tout à fait ... Je corrige.