Publié par Pierrot le Chroniqueur

Juste un commentaire vite fait, puisque ma plus grande admiratrice (ou admirateur, après tout, que sait-on d'Alithia hormis ce que cette personne affirme ?) continue dans la désinformation grossière (voir ici, pour le premier volet).
Je cite :
n’en déplaise au Pierrot qui  nie tout en bloc et occupe son temps à faire l’apologie de wikipedia en accusant la presse de mentir à son sujet lorsqu’elle relève les défauts de la publication-poubellication que s’avère être en grande partie wikipedia. [voir : les défauts et errances de wikipedia confirmés par Agoravox].

Je n'accuse pas la presse de mentir. Non, je montre que "la presse" (ou plutôt, une certaine partie de la presse) de ne pas faire son travail à propos de Wikipédia en produisant des informations erronées alors qu'elles sont vraiment vérifiables, tout simplement parce qu'elle préfère faire dans la reprise sans vérification. Démarche qui est largement accessible à tout à chacun. Du moment que le tout à chacun veuille se donner la peine.
C'est bien dommage, puisque justement, mon amie fidèle montrait également qu'elle ne se donnait même pas la peine de lire un billet avant d'en commenter le contenu (et de faire un erratum après coup).
C'est encore plus dommage quand on sait qu'une partie importante de son matériau provient de la presse (copiée sans trop de souci du droit d'auteur), sans autre filtre que sa propre interprétation.

Alors, si on rajoute à ça les commentaires ... On se dit qu'on n'est pas sorti de l'auberge.
Mais par contre, qu'est ce qu'on peut rire !

Commenter cet article

Jean-Jacques Georges 20/10/2009 16:25


Il y a indéniablement de déplorables phénomènes de clans et de cliques entre utilisateurs. Mais les commentaires à ce sujet sur le blog d'Alithia sont souvent à côté de la plaque, voir complètement
hors sujet (ex : telles accusations politiques portées contre tel contributeur qui montre justement les tendances politiques inverses). Tout n'est pas faux dans ce qui se dit dans ce blog, il y a
des observations pertinentes (dans le sens où toute personne étudiant attentivement le fonctionnement de wikipédia peut les faire lui-même) mais il y a bien trop de dérives dans les propos pour que
l'ensemble soit tout à fait crédible.


Pierrot le Chroniqueur 21/10/2009 09:34



En fait, juste pour que l'ensemble soit crédible. Le problème de la démarche d'Alithia est que cette personne qui reproche aux contributeurs de Wikipédia une approche sophistique (de
qui, de quoi, on ne le sait pas encore vraiment) n'est pas un sophisme près.
C'est bien dommage.
Plus dommage encore, c'est que son filtrage des commentaires est quasiment inexistant.



Jean-Jacques Georges 20/10/2009 14:23


Il y en a quelques-unes, notamment sur certaines dérives de contributeurs et/ou d'administrateurs. Mais le souci est que tout cela est noyé au beau milieu d'un discours souvent très excessif, voire
conspirationniste, ce qui est du pire effet.


Pierrot le Chroniqueur 20/10/2009 16:04



Je ne peux pas dire que je suis en désaccord sur le discours conspirationniste. C'est, à mon sens, une conséquence logique d'affrontements de blocs, comme le conçoivent certaines personnes.
Drôle d'idée sur une projet d'encyclopédie.



Jean-Jacques Georges 20/10/2009 12:11


Le gros défaut du blog d'Alithia est qu'il mélange des observations pertinentes à d'autres qui relèvent de la paranoïa : voici peu, j'ai vu un billet prétendant démontrer la persécution des voix
dissidentes sur wikipédia. A ceci près que le lien proposé ne nous permettait de découvrir que le délire complotiste d'un utilisateur obsédé par le Rotary Club (qui voit tout et contrôle tout,
d'ailleurs on nous cache tout et on ne nous dit rien), dont on comprenait fort bien pourquoi il avait fini par se faire blackbouler. Il est légitime de critiquer wikipédia et ses trop nombreux
défauts, mais il ne semble pas que cette personne le fasse toujours avec beaucoup de discernement.


Pierrot le Chroniqueur 20/10/2009 14:01



J'en suis encore à chercher les observations pertinentes dans la masse ...



Darkoneko 12/10/2009 14:26


Vaut mieux en rire qu'en pleurer, je suppose


Pierrot le Chroniqueur 12/10/2009 17:39



Oh que oui. Sa dernière charge contre D.M. est, en tout cas pour moi, tout simplement hilarante. Je ne résiste pas à ce passage : car, à me lire, il ne s'est pas rendu compte que j'étais à
l'évidence prof de philosophie. (!).S'il est facile de vérifier les activités professionnelles dudit D.M. (publiques, revendiquées etc.), ce n'est pas le cas de celles d'Alithia. Quant à
parler d'évidence au regard de son blog ... Disons que les professeurs de philosophie que j'ai pu cotoyer feraient mieux. A l'évidence.