Publié par Monsieur Cyclopède

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/19/Gaine_Comtoise.jpgAujourd'hui : comment faire en sorte de conserver à tous les coups quelque chose sur Wikipédia

 

Les règles de Wikipédia, c'est vachement bien. C'est encore mieux quand elles permettent de faire ce qu'on a envie, en écartant tout avis "indésirable" (comment ça, vous ne le saviez pas ?). Pour preuve, un admirable essai (on remerciera d'ailleurs Iluvalar de l'avoir signalé comme tel) dans lequel on peut lire : Un consensus clair est établi lorsqu'un accord pour la conservation ou la suppression est unanime ou quasi-unanime.

Jusque là, tout va bien, mais : Dans le doute, la décision doit se prononcer en faveur de la conservation et de toute façon dans l'intérêt de l'encyclopédie. Souvent, hors tentative d'instrumentalisation de WP, et quitte à se tromper, il est préférable de conserver un article (qui pourra encore évoluer) que de le supprimer. Et là, c'est le drame, et des mises en évidence de mon fait (fait, du verbe faire, et non faît, qui n'a rien à faire ici, puisqu'on ne parle pas de toit).

Personne ne mettra en doute la bonne foi du rédacteur (du moins, en restant stoïque). Personne sauf quelqu'un de fort mauvaise composition, qui par exemple penserait que, dans le doute, mieux vaut ne pas créer ou conserver une page qui présente trop d'incertitudes sur son admissibilité. La même personne de fort mauvaise composition pourrait, en versant sans doute dans la paranoïa la plus profonde et exigeant à corps et à cris la vérité sur la zone 51, non pas celle d'une certaine boisson anisée mais l'autre mais je digresse1, penser que la tentative d'"instrumentalisation de WP" se situe déjà à ce niveau. Si on rajoute la possibilité d'une sanction si des décisions sont contestées de "manière fondée" (quelle est la définition de ce truc ?), alors que si l'on regarde bien, on n'a toujours rien défini sur le consensus, et que c'est au final l'unanimité (laquelle ?) ou la quasi-unanimité, et là, on admet que ça entretient un flou rien de moins qu'artistique, on peut penser que je m'aventurerais volontiers à rejoindre les positions paranoïaques citées plus haut. A savoir que finalement, cette histoire de "consensus" pour peu que l'on s'imagine des choses, c'est juste un truc pour pouvoir conserver des pages.

 

Etonnant, non ?

 

1. Le saviez-vous ? La Vérité améliore considérablement la situation financière de celui qui la professe, car la Vérité est ailleurs, et que mon tailleur est riche, même si Brian is in the kitchen.

Commenter cet article

Theoliane 02/10/2012 11:07


Utiliser le "consensus" dans une communauté non idyllique comme peut l'être le réseau social wikipédien est déjà un non-sens, puisque c'est le meilleur moyen de s'entretuer "se projeter dans la discussion comme « nous ensemble » " tel qu'il est indiqué sur, justement la page Consensus de
WP, me semble une vision angélique fort éloignée de ce que l'on constate au quotidien (sauf rarissimes exceptions) dans ce microcosme. Ça ressemble plus à un accord contraint entre le PS et les
Verts par exemple.... Ou à l'amitié entre Fillion et Coppé, pour rester neutre. Rester dans un flou qui se veut l'expression la plus juste des décisions prises ne m'a jamais paru quelque chose de
sain, ni de juste non plus d'ailleurs. Tiens, la seule chose qu'il y avait de positif dans le CAr, c'était la façon d'élire les participants : Oui-non ! Pas de simagrées, du carré, des chiffres
purs et durs, sans contestations ni failles. J'imagine une élection locale ou nationale qui se ferait au consensus.... Et pourquoi se voiler la face en refusant comme une tare le mot "vote" dans
les PàS ? Mais... De quoi je me mêle ? J'initie une PàS quand je ne peux pas faire autrement, attendant toujours hypocritement qu'un collègue le fasse avant, je n'y participe
qu'exceptionnellement, et ne sais pas techniquement les clôturer, donc, vraiment, de quoi je me mêle ? Allez, je retourne aux vandalismes scolaires et aux rivières du bout du monde !

Pierrot le Chroniqueur 08/10/2012 10:22



Je n'aime pas mes gros retards à la réponse.


Ma lecture du consensus est qu'il est souvent utilisé comme un moyen de forcer une décision (ou plutôt, de pouvoir rester campé sur des positions intenables, puisqu'on ne peut évoluer),
particulièrement dans le cas des procédures évoquées... J'en parlais il y a une éternité, mais j'en parlais : la situation n'a guère évolué. Un manque de consensus, sûrement.