Publié par Monsieur Cyclopède

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/1/19/Gaine_Comtoise.jpgJ'entends dire, ici ou là, que Wikipédia n'est pas démocratique. Pas démocratique... Pas démocratique ? Et bien c'est faux. Et je le prouve :

 

Puisque d'aucuns veulent interdire les votes contre les candidats au poste d'arbitre, c'est bien la preuve qu'il y a et aura des votes. Seulement pour, mais il y aura. Et s'il y a des votes, alors c'est qu'on est en démocratie. CQFD.

 

Étonnant, non ?

Commenter cet article

Eodial 20/02/2012 12:31


J'en reviens pas de ce qu'a écrit Indif. C'en revient à nier le droit à toute opposition à ce comité d'exister. C'est de l'irrespect pur et simple d'une opinion qu'on veut présenter comme
trollesque alors que c'est juste un avis sur un organe de résolution de conflits. On a tout à fait le droit de ne plus vouloir du comité d'arbitrage. Vouloir interdire les votes contres ou
abaisser le seuil d'élection est dans la même veine : il est clair qu'un consensus sur l'existence de ce comité est loin d'être certain et qu'il y aura peut-être trop d'oppositions la prochaine
fois pour avoir assez d'élus. Donc Indif propose de se passer de consensus alors que c'est une règle d'or de Wikipédia. C'est là qu'il y a du POINT puisque la négation de cette règle d'or est
destinée à maintenir coûte que coûte le comité d'arbitrage même s'il n'est plus consensuel. Quelle justification à ça ? Il est expliqué par Indif et Pixeltoo que la communauté veut de ce comité
parce qu'elle a voté son existence il y a plusieurs années. Que donc voter aux élections de manière à le parasiter serait inadmissible. Admettons mais dans le même temps Pixeltoo a tenté
d'empêcher que soit lancée la prise de décision sur l'éventuelle suppression du comité. Donc il veut interdire les votes contres de "parasitage" mais il veut aussi interdire que la communauté se
prononce à nouveau sur l'existence du comité. En clair il serait donc interdit de contester cette existence de quelque manière que ce soit. C'est du foutage de gueule et une belle contradiction.
Autre contradiction assez similaire d'ailleurs, quand on prétend que le comité a le soutien d'une très forte majorité mais qu'on veut quand même abaisser le seuil pour qu'un arbitre soit élu à
50%. Paut-être parce qu'on sait en fait que la réalité n'est pas conforme au discours tenu. C'est une posture très politicienne : on minimise officiellement au maximum un fait qui ne va pas dans
son sens et on essaie en coulisses de le saborder par des procédés très douteux parce qu'on sait qu'en fait qu'il existe quand même...


Pour l'existence du comité j'avoue que moi aussi je pense de plus en plus qu'il devrait être supprimé ou vraiment énormément réformé. J'ai suivi les arbitrages depuis une petite année même si je
n'y suis jamais intervenu et je trouve qu'on a assisté à un festival de n'importe quoi (d'autres sur le Bistro l'ont dit). Faut pas être naïf : il est évident qu'un clan a la main sur le comité
depuis un bon moment. Cette instrumentalisation a abouti à beaucoup d'abus et de sanctions loufoques contre le clan ennemi et le comité s'en est logiquement trouvé nié dans son rôle. Il est censé
régler les conflits de longue durée mais les a en fait amplifié par ces sanctions partiales et inégales. Il est censé sanctionner les abus d'outil mais il a protégé les admins potes qui faisaient
n'importe quoi avec (problème contourné par la mise en place des contestations. J'ai vu que la première a été un camouflet pour le comité puisqu'un des admins potes protégés par le comité a été
éjecté par la communauté pour les abus que le comité avait refusé de sanctionner. D'ailleurs l'existence des contestations fait qu'un des rôles du comité est déjà remplacé et qu'il est dans les
faits beaucoup moins utile). Il était temps de faire quelque chose.

Pierrot le Chroniqueur 20/02/2012 18:51



Analyse assez violente (sans être insultante) mais dans l'ensemble assez pertinente, bravo. Je n'irais pas jusqu'à dire qu'un clan contrôle le CAr, cependant. Plutôt qu'il n'est pas très neutre
et a effectivement attisé certains conflits communautaires. Surtout, le gros problème est que son existence même est une cause de désaccord communautaire. D'où le souci de neutralité, notamment
lorsque des fers de lance notoires de l'opposition au CAr se sont retrouvés, paradoxalement (ou pas), en arbitrage. Pour le reste, tant sur les propos d'Indif que sur la substitution des
contestations à l'inefficacité du CAr pour sanctionner les abus d'outils, je suis d'accord.



Le charmeur de hamburgers 18/02/2012 17:38


N'empêche que cette jolie intervention d'Indif pose un petit souci retrospectif sur sa gestion des arbitrages, et son "équité". Je ne suis pas souvent d'accord avec Meodudlye, mais là...

Pierrot le Chroniqueur 18/02/2012 19:12


Je souscris mais j'avoue que je ne suis (hélas) pas étonné : j'ai, je crois, suffisamment montré ces derniers mois les problèmes que posent le CAr en général et certains arbitres en particulier.
J'espère que la PDD enfin ouverte permettra au minimum une réforme nécessaire, voire salvatrice ...


Meodudlye 18/02/2012 08:23


Il faut comprendre indif. Il pensait (et pense toujours) qu'il était un arbitre brillant, juste et équitable, alors qu'il était comme tous les arbitres : nul et renul. Et la communauté lui a dit
clairement en ne le réélisant pas, malgré les bourrages d'urnes lors des dernières élections. Alors il l'a mal pris. Et il essaie donc de se faire réélire (je ne serai pas surpris de le voir se
représenter) en supprimant ceux qui lui ont dit qu'il était nul.


Mais si j'étais lui, je m'inquièterai. pixeltoo est de son coté. Et la dernière fois que pixeltoo s'est engagé franchement pour qqn, c'était pour éviter à moez de se faire destituer. 


Si pixeltoo se range ouvertement et bruyamment du coté du CAr, personnellement, j'applaudis.

Pierrot le Chroniqueur 18/02/2012 19:06


Je l'ai dit : l'initiative de Indif est contestable et décevante, mais ce n'est évidemment pas une raison pour le dénigrer de manière personnelle en retour.


Le concombre masqué 17/02/2012 23:22


L'erreur d'Indif a été de ne pas ouvrir sa proposition par la fameuse formule de Pierrot : "Ceci est, je le répète, un troll. On n'insistera jamais assez sur ce point. "


Cela étant, ça met du temps à se mettre en route, mais son troll peut arriver à causer un peu d'ébullition, pour peu que l'énergie ne retombe pas pendant le week-end. Bravo Indif !

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2012 23:30



Pour ouvrir la discussion, on peut le féliciter. Pour vouloir tout simplement empêcher les avis qui ne lui plaisent pas d'être exprimés (et je crois que Jean-Jacques Georges a tout dit dans cette
section), je le trouve en revanche lamentable. Mais au moins, ce qui était sous-jacent sur l'impossibilité d'être en désaccord sur certains sujets est ici clair et net. C'est le seul mérite.



Dr Brains 17/02/2012 23:06


@Pierrot : "Et s'il y a des votes, alors c'est qu'on est en démocratie. CQFD."


 


Le "CQFD" est un peu rapide, là. Y a tout un tas de pays où les gens votent mais qui n'ont de démocratique que le nom. L'Afrique pullule d'exemples, malheureusement.


 


Sinon, il est bien évident que rien ne sortira de cette idée-là. Le CaR, au point où il en est, n'est probablement pas réformable "par petites touches". Il faudrait une remise à plat complète du
système.

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2012 23:13



Bien sûr que c'est un peu rapide. C'est du Cyclopède, après tout. Ce n'est pas à prendre au premier degré (et il faut prendre l'ensemble de la phrase).


 


La remise à plat complète du système est un minimum (en suivant tes pistes publiées ici, par exemple). Tout raser et repartir sans est une autre option viable.


 


Edit : ça y est, la prise de décision attendue/souhaitée/redoutée (comme vous voulez) est lancée.