Publié par Pierrot le Chroniqueur

Puisqu'en ce jeudi, nos chères têtes blondes françaises vont plancher sur la sacro-sainte épreuve de philosophie du baccalauréat, je me suis dit : et pourquoi pas remettre le couvert ? Lançons-nous (en nous inspirant d'évènements wikipédiens plus ou moins récents) avec mes propres sujets de philosophie du baccalauréat !

 

Sujet n°1 : musique et savoir

La compilation d'une encyclopédie doit-elle tenir compte des caprices de divas ?


Sujet n°2 : droit et initiative

Le principe fondateur "n'hésitez pas" est-il contraire à sa propre nature ?

 

Sujet n°3 : politique interne et externe

Une communauté proclamant se régir par le principe de consensus doit-elle accepter sans broncher une modification de son interface graphique par un acteur considéré comme externe ?


Sujet n°4 : droit et information

Le droit à l'information est-il compatible avec l'exigence combinée de la neutralité et de la pertinence ?


Sujet n°5 : morale et connaissance

L'accès à la connaissance légitime-t-elle, du point de vue de la morale, le plagiat ou la copie ?


Sujet n°6 : relativité généralisée

L'existence d'un objet suffit-elle pour en faire un objet de savoir ?

 

Sujet n°7 : spéléologie (ben quoi ?)

Le fait qu'une discussion ou qu'un exposé touche le fond doit-il inciter à creuser un peu plus ?


Sujet n°8 : religion et société

L'hérésie est-elle à définir par rapport à un dogme initial ou par rapport à Autrui ?


J'arrête là pour cette année, et bon courage aux impétrants bacheliers !

Commenter cet article

Félix Potuit 26/06/2010 17:17



L'insinuation concernant ma préférence pour les comparaisons avec le régime de Vichy, plutôt qu'avec le régime stalinien, me parait d'une grande bêtise et d'une grande malhonnêteté
intellectuelle. Elle m'évoque étrangement les "arguments" du dénommé Suprememangaka (quel nom à chier, il fait bien de signer SM), tout autant que le ton arrogant et supérieur de l'un et de
l'autre. J'ai presque l'impression d'entendre un ministre, vous savez, ceux qui vous considèrent avec un petit sourire genre "je sais que vos capacités intellectuelles sont limitées, mais je vais
essayer, dans ma grande bonté, de me mettre à votre niveau pour vous expliquer ce que vous ne parvenez pas à comprendre".


 


Si donc la comparaison avec Vichy te gêne, je te suggère de la remplacer par l'évocation des photos retouchées du régime stalinien, où tous les compagnons du petit père des peuples
disparaissaient comme par enchantement, l'un après l'autre. A part ça, non, bien sûr, il n'y a aucune censure dans Wikipédia, il sufffit de suivre la liste des contributions de SM, de Grimlock,
de Cheep et de leurs petits copains. Sans doute ne s'agit-il pas de censure, mais d'élagage de détails superflus, ou non conformes au politiquement correct. C'est juste une question de
terminologie, n'est-ce pas.


 


Bref, on agite ici beaucoup de vent, on y fait de grandes phrases creuses, et on y fait mine de s'amuser follement, en compagnie de ses amis petits marquis à l'esprit supérieur,  de la
bêtise de ceux qui ne sont pas de votre avis. Est-ce bien la peine de créer un blog pour ça ? Tu n'as rien d'un peu intelligent à dire ? Quelque chose de vraiment drôle, ou alors quelque chose
qui parle à la conscience ?



Pierrot le Chroniqueur 28/06/2010 11:10



Faisons-le rapidement, histoire de ne pas perdre trop de temps.


C'est toi qui le dit. Quand on fait une remarque qualifiant ses opposants de Vychistes, je crois qu'on ne peut se targuer de faire dans le fûté.

Je pense que les arguments de Suprememangaka sont plus lourds que les tiens. Il ne se place pas dans une croisade ou une revanche sur la société, lui. Tu devrais
relire WP:NPOV. Enfin, la remarque sur le pseudonyme est dans la droite ligne de tes argumentaires, ce qui veut tout dire.

Non, pas vraiment. Sur Wikipédia, on est censé faire une encyclopédie, pas une deuxième mouture du Canard enchaîné (qui lui, a de vrais journalistes et ne prétend
pas faire dans l'encyclopédisme) ou dans un tout autre genre, Minute. Si tu ne te sens pas capable d'être neutre sur certains sujets, abstiens-toi d'y participer. Il y en a plein qui fonctionnent
comme ça.

Bis repetita : pseudo-argumentaire, à l'image de ce que j'indique en 2. Oui, c'est la peine de créer un blog, ça te permet de venir t'exprimer, au lieu de dire
n'importe quoi sur les pages de discussion de Wikipédia. D'intelligent dans ton sens, ou dans le sens commun ? Idem pour le sens commun. Parce que visiblement, le tien fait figure d'exception.



P.S. : fais moi penser à te donner l'adresse du blog d'Alithia si tu ne la trouve pas, il me semble que ses idées sont plus en accord avec les tiennes que celles développées ici.



Ælfgar 17/06/2010 21:19



Si



Pierrot le Chroniqueur 17/06/2010 22:22



Ben non



Ælfgar 17/06/2010 17:48



Réponses : oui partout sauf à la 5. J'ai bon ?



Pierrot le Chroniqueur 17/06/2010 21:14



Non



Félix Potuit 17/06/2010 17:08



Sujet 9 : Le fait qu'un contributeur, hors espace encyclopédique, ne se conforme pas à la langue de bois et critique certains faits de censure avérée, autorise-t-il un bloggueur anonyme, quoique
prestigieux, à décréter publiquement celui-ci "grillé" sur WP, alors qu'il n'a même pas étudié la question?


Vous décrirez comment ce blogueur, qui par ailleurs semble prétendre affectionner l'humour ("wikirigoler ?") peut en arriver à se prendre pour Dieu le Père à force de manier de grandes phrases
creuses, reçues avec soumission par ses fidèles, ce qui semble pourtant contradictoire (Dieu a-t-il le sens de l'humour ?)


Vous vous interrogerez ensuite sur la manière dont un arsenal réglementaire proliférant et bien-pensant comme celui de Wikipédia peut être détourné par des fonctionnaires zélés afin de satisfaire
leurs propres pulsions inavouables, en en rajoutant un peu lorsque nécessaire. Si cela vous semble utile, vous esquisserez un parallèle avec la France de Vichy, mais sans appuyer, pour ne pas
vous voir opposer le sacro-saint argument dit du "point Godwin", lequel, comme on le sait, interdit d'office toute poursuite de la discussion, ce qui est bien commode.


Vous conclurez en élargissant le débat à une question au choix telle que : "Qu'est-ce que le pouvoir ?", "Rédiger de manière neutre interdit-il de penser et de s'exprimer par ailleurs ?",
"Peut-on participer à une encyclopédie universelle tout en niant l'environnement socio-politique courant ?" ou encore "Est-on obligé d'être chiant et insipide lorsqu'on participe à une oeuvre
collective ?"


Félix Potuit



Pierrot le Chroniqueur 17/06/2010 22:07



Répondons (une nouvelle fois)
point par point. Mais varions la réponse (on va jouer au petit fonctionnaire professeur de philosophie, par exemple).


Votre première phrase est un ensemble de clichés collés les uns à la suite des autres sans suggestion de piste de réflexion réelle. Une habitude dans vos copies. Comme il est de votre habitude de
manier le substantif "censure" hors propos, surtout en lui accolant "avérée". Je passe aussi sur certaines vérités assénées sans aucune preuve (en quoi Pierrot est-il prestigieux, et surtout en
quoi n'a-t-il pas étudié la question ?) et une naïveté (fausse) très étonnante quand il est question de non-neutralité (car oui, vous êtes grillé pour les contributions politiques, pas besoin de
décret pour le comprendre). Surtout quand on a un peu de bouteille.


Le deuxième paragraphe n'est guère plus intéressant que le premier, et s'inscrit une nouvelle fois dans une rhétorique évasive, mêlant l'appel à l'humour et à la théologie. Il est dommage que le
rédacteur ayant revendiqué un certain sens du comique par le passé semble totalement et irrémédiablement dénier cette qualité (mais est-ce une qualité) à autrui. D'un point de vue
psychanalytique, cela semble très intéressant. Mais je digresse.


Le troisième paragraphe semble, dès son accroche aussi futile et creux que les précédents, ce qui se confirme par la suite. On remarquera avec attention et amusement une tentative assez grossière
d'assimiler un ensemble de règles à quelque chose de trop superflu pour soi (évidemment) en la rejetant à la période historique dite de Vichy. Nous avons eu donc de la chance de ne pas voir citer
d'autres régimes autoritaires voire totalitaires, qui pourtant, foisonnent dans l'Histoire. On notera aussi la dénégation de la volonté de discussion à autrui, alors que le discours est d'ores et
déjà verouillé à coups d'affirmations péremptoires. Pas de digression cette fois-ci.


Le quatrième et dernier paragraphe aurait pu être intéressant sans, d'une part, les trois premiers, et d'aure part, la dernière question. Les précédents paragraphes permettent en effet de
répondre facilement aux questions, si l'on se place dans l'optique de leur rédacteur :


le pouvoir est ce contre quoi on se doit de lutter. Sauf quand on s'estime du bon côté de la barrière.

impossible de répondre à cette question, puisque la rédaction neutre est à l'évidence un exercice très très difficile. Très très très difficile, même. Surtout quand on lutte contre le
pouvoir.

la réponse est à l'évidence oui. Car la cécité partielle volontaire est une sorte de négation.

oui, quand l'oeuvre collective en question l'exige. Sinon, on peut toujours essayer de monter à nouveau le Big Bazar.



Je suis donc contraint de mettre une note bien au-dessous de la moyenne.


 


J'espère que tu t'es autant amusé à écrire ton commentaire que moi à y répondre.



LittleTony87 17/06/2010 13:21



Allez, j'ai eu une bonne note au bac alors on va tenter de récidiver !


 


Sujet 1 : dépend de la diva, de son entourage et de la nature du caprice. Plus sérieusement, si le "caprice" a des conséquences sur sa carrière, voire des conséquences sur d'autres personnes,
l'information peut être pertinante.


 


Sujet 2 : j'hésite... En un sens, donner l'initiative au nouveau lui permet de débuter plus rapidement, et lorsqu'il se plante, d'apprendre les bons trucs par un contributeur bienveillant. Mais
s'il fait une grosse bourde et/ou tombe sur quelqu'un qui dégaine un peu vite bandeaux et blocages, ça peut mal tourner, et contribuer à créer des trolls (je parle d'expérience vu qu'un de ces
produits de la science me pourrit la vie depuis quelques temps ). Bref, bénédiction et malédiction à la fois.


 


Sujet 3 : dans l'idéal, la décision aurait du être votée, revotée etc. Mais soyons francs, aucun ancien n'aurait accepté. J'ai "recruté" hier un nouveau contributeur, qui n'a même pas remarqué le
changement d'apparence, et ne s'est plaint de rien. Alors, vu que ce sont les "vieux de la vieille" qui sont les plus gênés, et qu'un bouton leur permet de revenir à monobook, on peut passer à
autre chose àmha. Et moi qui étais un anti Vector, finalement, j'aime bien...


 


Sujet 4 : Le fait que Wikipédia soit en pleine mutation continuelle me pousse à considérer que l'on peut cumuler les deux : donner priorité au droit à l'info dans un premier temps, puis revoir
l'admissibilité/pertinence quand la tempête médiatique est passée. Je prends l'exemple du docteur Delajoux : alors même qu'il était en PàS, les visites sur sa page se comptaient en milliers...
Qu'on le veuille ou non, la page était utile à l'époque. On peut toujours supprimer l'info si elle n'est plus pertinente avec le recul. Comme ça, tout le monde est content, personne ne crie à la
censure.


 


Sujet 5 : en aucun cas ; mais il me semble que la chasse au copyvio est assez efficace, sur WP en tout cas.


 


Sujet 6 : s'il y a a dire sur l'objet, et que quelqu'un l'a déjà dit dans des sources convenables, alors oui.


 


Sujet 7 : il me semble que j'ai prouvé par le passé que j'étais un véritable maître en matière de spéléologie conversationelle. Cependant, c'est vrai qu'à voir certains débats sur WP, qui n'ont
parfois plus rien à voir avec l'encyclopédie et entraînent une ambiance franchement détestable par endroits, on a envie de remonter un peu...


 


Sujet 8 : vous pouvez répêter la question ?



Pierrot le Chroniqueur 17/06/2010 21:13



Si l'on considère tes réponses, je pense que ta note oscille entre 0 et 20.