Publié par Vieille branche

Note préliminaire de Pierrot : Ce texte m'a été envoyé par mail par un ancien contributeur qui n'a pas souhaité indiquer son pseudonyme wikipédien. Il explique avoir quitté Wikipédia mais continue à se tenir informé de temps à autres, principalement en lisant le présent blog (comme il a raison ... ). Il a ainsi lu le billet que j'ai récemment consacré à la multiplication des départs de contributeurs historiques, et livre ici en témoignage les raisons qui l'ont poussé à partir, et son point de vue sur la Wikipédia d'aujourd'hui. Un texte que je trouve très intéressant, même s'il ne faut évidemment pas généraliser ce cas à tous les départs de ces derniers temps, faute d'élements suffisants pour le vérifier. Pourtant, je suis convaincu qu'il n'est pas le seul à regretter certaines évolutions actuelles de Wikipédia et à s'être senti de moins en moins à l'aise dans une "communauté" (il en conteste même l'existence) qui brille par son hétérogénéité et son climat délétère. Un témoignage qui ne me surprend pas outre-mesure, donc. Wikipédia me semble actuellement à la croisée des chemins (Alexander Doria parlait récemment d'un nouveau cycle qui lui semblait sur le point de commencer, même s'il est encore difficile de le caractériser. J'ai le même sentiment). Il serait temps d'avoir de véritables réflexions de fond, et de se demander si les divers chemins qui semblent être pris (éloignement de l'idéal encyclopédique, politisation de la nature de Wikipédia, incapacité à dégager des lignes directrices de travail commun, voire encouragement de la balkanisation, buraucratisation du projet ...) sont bien les bons. D'autant plus, et ce texte le montre aussi, que je ne suis plus si sûr que, à présent, Wikipédia continue de s'améliorer au fur et à mesure du temps qui passe. Mais j'y reviendrai sûrement. Quoi qu'il en soit, j'adresse mes plus chaleureux remerciements à "Vieille branche" pour avoir pris la peine de me livrer ce témoignage et ces réflexions. Les voici, bonne lecture !

 

 

 

Cher Pierrot,

 

Ton billet de la semaine dernière m'a conduit à revenir sur les raisons de mon départ. Apparemment ça intéresse des gens, donc voici un texte que tu peux poster, si tu veux.

 

Au début, Wikipédia, c'est génial. J'y ai contribué mes connaissances dans les domaines que je connais, à titre personnel ou professionnel. J'ai corrigé des palanquées de fautes d'orthographe, de grammaire, mais aussi des erreurs de redirection ou de catégorisation, sans compter mes participations à la "communauté". Communauté que je mets entre guillemets après l'avoir mise entre parenthèses.

 

Et elle les mérite, ses guillemets. Communauté ? Quelle communauté ? Elle n'existe pas, c'est une pure invention. Il suffit de voir que personne n'a réagi à mon départ — s'il n'y avait que ça... — mais aussi que personne n'a réagi au départ de plus anciens que moi, qui avaient largement plus contribué que moi, autant en nombre d'éditions que d'autres manières. Un jour ils sont là, le lendemain ils n'y sont plus, et personne n'en parle. Bel exemple de communauté, vraiment.

 

Wikipédia est un wiki, c'est bien, c'est bisounours tout plein. Ça marchait au début, à l'époque où on découvrait que la pomme est un fruit, mais ça ne marche plus. Et ça ne marche tellement plus que ça m'a agacé, fatigué, convaincu de partir.

 

Wikipédia est un wiki. Autrement dit, une plateforme qui retient la dernière version en date. Le résultat est évident : une prime aux plus présents, aux plus hargneux, à ceux qui défendent le plus leur bout de gras. Sur la fin, j'en avais marre, mais vraiment marre, d'être mis sur un pied d'égalité avec le premier vandale venu. Lorsque j'annulais les bêtises d'une IP ou d'un compte au comportement plus que puéril, le "conflit" était traité comme si, par principe, l'autre était aussi fautif que moi. On trouvait toutes les excuses à l'autre, on ne le "mordait" pas, et pendant qu'il rigolait derrière son écran de la naïveté des administrateurs de Wikipédia, pour bien montrer que le traitement était équitable, on m'en mettait une couche à moi aussi. Ou comment décourager n'importe qui en une étape simple.

 

Wikipédia est un wiki, en permanence "corrigé" par de bonnes âmes pleines de bonne volonté et vides de connaissances. Il y eut une époque où, lorsque je trouvais des erreurs, je corrigeais, je sourçais, etc. Résultat ? Après une visite de quelques-uns des articles sur lesquels j'ai contribué, des erreurs que j'avais corrigées sont réapparues. Des contributeurs sûrement de bonne foi ont "corrigé" du contenu que j'avais ajouté, introduisant des erreurs. Wikipédia tend inexorablement vers le faux. C'est un phénomène structurel d'une encyclopédie tenue par des personnes qui ne connaissent pas les sujets qu'elles traitent. Comme l'arrivée, sur ces mêmes articles, de commentaires personnels et autres remarques dignes d'un café du commerce.

 

Je ne voudrais surtout pas donner l'impression d'un billet contre les grands méchants loups qui noyautent Wikipédia. Je ne sombre pas dans les délires schizo-maniaco-psychotiques d'un Lou Drac / Globule / buster, ni dans ceux d'un de ses clones. Le problème de Wikipédia n'a rien à voir avec une quelconque prise de contrôle par un groupe de je ne sais quoi. Le problème de Wikipédia, c'est qu'il n'y a pas de Wikipédia. On ne se connecte jamais deux fois au même wiki, aurait pu écrire Héraclite.

 

Wikipédia, à un instant t, c'est ce qu'en fait un ensemble de personnes qui n'en ont pas conscience. C'est ce qu'en font des p'tits cons derrière les PC de leur collège, d'autres moins petits derrière ceux du service publicitaire de leur entreprise ou de leur chapelle, des rédacteurs qui ne supportent pas qu'on leur dise que leur prose bourrée d'erreurs pourrait servir à lester un transatlantique, des administrateurs qui bloquent plus vite que leur ombre ou ne bloquent jamais quand ce serait bien utile, des anciens qui savent tout mieux que tout le monde et dont les insultes ne sont jamais sanctionnées grâce à l'obésité de leur compteur d'éditions, des piliers de bistro échoués là à la suite de la fermeture de leur ancien forum favori, des suppressionnistes qui effacent les personnages historiques au motif qu'ils n'apparaissent pas assez dans Google, des inclusionnistes qui ont annexé Pokémonpedia, j'en passe et de plus hauts en couleurs.

 

Mais une communauté ? Je n'en ai jamais vue. Pourtant, c'est bien de cela que Wikipédia a besoin.

 

Une communauté serait un espace dans lequel les contributeurs se mettraient d'accord sur la rédaction des articles sans se hurler dessus par clavier interposé au moindre pépin.

 

Une communauté ferait apparaître une différence entre les nouveaux et les contributeurs habitués à les accueillir. Tous y seraient bien évidemment égaux. Je n'ai pas dit identiques.

 

Une communauté se doterait d'une structure, et non de grumeaux poussés dans tous les sens, sans cohésion, sans qu'on sache qui est censé faire quoi. Exercice : lisez les docs sur le statut d'administrateur et comparez avec leur rôle actuel. Je précise que je ne leur reproche pas d'exercer des rôles qui ne leur sont pas dévolus, dès lors qu'il faut bien que quelqu'un le fasse et qu'ils sont probablement les moins mal indiqués pour ça. Mais ceci témoigne, au moins, du manque de structure de la communauté. Ceux qui ont fini avant le temps imparti pourront y ajouter le rôle du comité d'arbitrage, en particulier dans le choix des vérificateurs d'adresses IP.

 

J'ai retiré des choses très positives de ma participation à Wikipédia. Le plus important est sans doute ce que chacun devrait savoir : comment lire Wikipédia. Avoir un regard critique sur les articles, consulter les sources, exploiter l'historique et la page de discussion. Je suis beaucoup plus critique des médias en général, je m'étonne que les autres croient n'importe quoi simplement parce qu'on le leur a dit. Une sorte de {{refnec}} permanent a poussé dans ma tête et je ne voudrais plus m'en passer.

 

Je ne corrige plus le vandalisme, les vandales seront toujours plus nombreux que moi. Je laisse ça aux collégiens qui accomplissent là, en quelque sorte, une nouvelle forme de service civique.

 

Je continue de suivre l'actualité de temps en temps, particulièrement le blog de Pierrot. Un peu comme je prends des nouvelles des endroits où j'ai vécu.

 

Je ne cherche plus à à corriger les erreurs, elles reviennent en moins de temps qu'il n'en faut pour l'écrire. J'écris autrement, ailleurs, et pas sur des wikis. Qui sait : peut-être des textes qui serviront de source à des articles de Wikipédia.

Commenter cet article

for more details 23/12/2013 12:32

Very good and impressive share and writing based on your personal experience and research and this is one of the best about the Wikipedia and other internet searches. I have saved the link for more of such reads in the future too as it is inspiring and impressive for all.

Juraastro 25/02/2012 13:28


@ Coyote : je ne te visais pas. Le terme "hyper-admins" que j'utilise désigne les admins qui abusent de leurs outils et méprisent les autres (admins ou non) parce qu'ils se sentent supérieurs
pour diverses raisons (ancienneté, statut...). Quand j'utilise ce terme, je ne pense pas forcemment aux plus actifs (qui sont en partie plutôt les admins les plus respectables qu'il convient de
garder).

Coyote du 86 23/02/2012 20:49


@Juraastro: Hyper-admins ? Tu parles de qui précisement ? N'hésite pas à étayer par des noms ceux que tu vises (sachant que si je commente, c'est que je me sens visé).

Et à part RA/BA (pages sûrement trollogènes en fonction des sujets ou des personnes concernées), je ne vois pas quelles autres pages administratives sont détestables du point de vue du climat....
En tous cas, sûrement pas WP:DPH, WP:DRP, ou encore WP:SI ....

Pierrot le Chroniqueur 24/02/2012 18:30



Tu n'as aucune raison de te sentir visé. Tu es parmi les administrateurs les plus actifs et les plus efficaces. Et j'ajouterais bien, quoiqu'en disent certains mécontents que tu ne rentres pas
dans leur moule communautaire de pensées qu'ils aimeraient voir généralisé, que tu es parmi les plus pertinents et honnêtes lorsque tu interviens dans certaines affaires chaudes.




Juraastro 23/02/2012 17:22


Certes il y aurait moins de boulot si plus d'admin étaient actifs. Mais si certains admins sont inactifs, c'est justement qu'ils en ont marre, comme un partie de la communauté, de l'egémonie des
"hyper-admins" présents depuis très longtemps ; sans parler du climat détestable des pages administratives qui ne donne pas du tout envie de les fréquenter.

Pierrot le Chroniqueur 24/02/2012 18:26



Je pense au contraire que le problème vient des administrateurs qui ne font pas grand chose (donc l'inverse des hyper-admins) mais qui, en revanche, ne manquent pas d'utiliser leur statut sur le
BA et RA pour des motifs claniques. Je ne donne pas de noms, mais chacun aura son idée ...



Billeversée 22/02/2012 12:20


Que de pessimisme ! Je ne suis pas sûr que la "communauté" soit moins active/nombreuse qu'auparavant, au contraire même (les PDD prises à vingt, ça semblerait absurde de nos jours) : je trouve
qu'il y a toujours autant de débats enflammés, de marronniers, de stupidités sur le bistro, de projets/ateliers qui se font et se défont (comme tu l'as noté précédemment Pierrot, celui sur
l'accueil des nouveaux me semble très actif ces deniers temps), d'affluence sur les candidatures d'admins, etc. L’apanage d'un nouveau contributeur, c'est bien évidemment d'être plus discret
qu'un vieux dinosaure présent depuis plusieurs années, mais sur l'année 2011, je peux citer environ dix à quinze noms de nouveaux contributeurs qui ont contribué régulièrement, et dont j'ai bon
espoir de les voir s'impliquer un peu plus à terme (c'est-à-dire environ un dixième de la liste de Pierrot, à moi tout seul !). Et pour terminer, je n'ai jamais vu un de mes travail défait par
quelqu'un d'autre, à partir du moment où je l'avais rédigé correctement (avec sources, plan logique, développement clair...). En bref, je suis dans une période plutôt enthousiaste :)

Par contre, je suis assez d'accord sur le fait qu'un groupe particulier de la communauté ne fait plus bien recette, les admins (et plus généralement les mécanismes liées à la maintenance interne,
comme la gestion de conflits). C'est probablement assez mécanique puisque les conditions d'accès sont devenues draconiennes, alors même que le métier n'est plus très séduisant (que ce soit en
raison des copinages, guéguerres récurrentes ou des spécialistes du conflit et de la ligne jaune). Je pense que ces deux problèmes sont suffisamment bien identifiés pour pouvoir être traités :


encourager encore et toujours toute personne même très discrète qui pourrait être un bon admin à se présenter



 


profiter des nouvelles contestations pour se permettre d'accorder plus de confiance lors du vote (c'est là un effet bénéfique que j'appelle de mes voeux, à condition bien sûr que cet outil ne
soit pas dévoyé pour intenter des "procès en inimitié" aux admins, pour détourner l'expression de JJG)



 


participer à la PDD en cours sur la réforme de la gestion de conflit en essayant en partie de mieux cadrer le rôle des admins : il faut à mon avis minimiser leur exposition aux conflits "non
triviaux", qui passent de nos jours principalement par eux avant le CAr, car ils ne sont pas élus pour ça, et ils sont plus utiles pour l'administration de l'encyclopédie. Et il y a des
propositions très intéressantes allant dans ce sens.



Autre remarque sur laquelle je suis d'accord, c'est l'aspect lassant des vandalismes récurrents, jours après jours (même si la plupart des études montrent que très peu de vandalismes passent
entre les mailles du filet). C'est assez désespérant que notre "charmante progéniture" ait une telle vision de l'"amusement". Mais à ce sujet, je pense qu'une bonne partie du travail doit être
fait "en dehors" (à ce sujet, excusez-moi de troller un peu, mais le B2I au collège est d'une nullité consternante). Et sur Wikipédia, je vais me répéter mais... s'il y avait un peu plus d'admins
actifs, il y aurait un peu moins de travail pour chaque, et un peu plus de réactivité.

Pierrot le Chroniqueur 23/02/2012 10:44



Je suis content que tu sois enthousiaste (sinon, à quoi bon ?)


Pour le reste, tes remarques sont intéressantes (et font preuve d'un optimisme que je ne partage pas tout à fait).


Je partage à 100 % la dernière phrase : "s'il y avait un peu plus d'admins actifs, il y aurait un peu moins de travail pour chaque, et un peu plus de réactivité.".



Xavier Combelle 22/02/2012 09:12



 


@Ælfgar: je considère aussi qu'une ébauche de deux lignes vaut mieux que rien du tout

Pierrot le Chroniqueur 22/02/2012 09:37



Rappel



Exploser 22/02/2012 03:08


Très drôle, votre vision médiévale de Wikipédia:-)


Sinon, moi aussi j'aime bien les articles courts, quand ils disent tout l'essentiel. Je suis plutôt Petit Larousse qu'encyclopédie Universalis, quoi, la plupart du temps. Sauf quand je veux en
savoir plus.


Pour ceux qui en ont marre de la violence entre contributeurs, faites comme moi : contribuez sur des articles tranquilles, évitez de trop traîner au bistrot ou sur certaines pages de discussion
ou articles. Et puis, contribuez sous IP, c'est plus calme. Certes, ça oblige à tout justifier, et on est un peu discriminés, mais pour peu qu'on soit respectueux, on est aussi moins agressés. Il
n'y a pas entre IPs de guéguerres comme on en voit entre utilisateurs inscrits. Et quand je me retrouve quand même, parfois, pris dans une discussion un peu chaude, je prends  une bonne nuit
de sommeil, et passe à autre chose. Personne ne peut me reprocher telle ou telle chose passée, puisque j'ai tous les jours une IP nouvelle.

Pierrot le Chroniqueur 22/02/2012 09:37



Je ne partage pas ton enthousiasme pour les IP dynamiques, mais je peux, à la longue, le comprendre.



pas le temps 21/02/2012 22:18


Bien que je pense qu'il y a trop de violence et pas assez d'égalité, même si je partage le point de vue de Nouill qu'il y a des choses à faire, modeste contributeur je n'aurai jamais le temps.
Quand il faut sur certains articles guerroyer une plombe pour ajouter deux mots et que l'on voit bien que le clan d'en face n'a que ça à faire ou est payé pour le faire on rend les armes et peu à
peu on abandonne. En l'absence d'un minimum d'administration on a l'impression d'être au moyen age, il y a des routes peu sures où le risque d'agression est maxi, des coins où il vaut mieux se
rendre à plusieurs, des seigneurs de la guerre qui protègent corps et ame leur liste de suivi. Si on aime les jeux de rôle ce doit être super, par contre pour améliorer des articles bonjour le
stress. Je reste parce que cela valorise mon égo, un article que j'ai nettement amélioré est vu 2000 fois par mois.

Pierrot le Chroniqueur 22/02/2012 09:36



La question de la violence se pose en effet, mais beaucoup moins celle de l'égalité devant l'écriture d'articles d'encyclopédie. Il faudra que j'y revienne (encore ?).



Dr Brains 21/02/2012 20:34


@Pierrot: "Si on peut sourcer et développer au moins un petit peu, pourquoi ne pas prendre le temps de le faire ?"


 


Et si on peut sourcer encore un peu plus, pourquoi ne pas prendre le temps de la faire ?


Si on va au bout de la logique, on ne travaille plus que sur un article à la fois, jusqu'à ce qu'il soit AdQ.


Le fait est que ce n'est pas comme ça que fonctionnent la plupart des wikipédiens. Ils améliorent les articles par petites touches, un coup sur un article, un coup sur un autre, afin de faire
avancer le thème de façon plus ou moins homogène, et ont tendance au contraire à focaliser leurs efforts sur les articles les plus mauvais, plutôt qu'en améliorer un seul jusqu'au label suprême.


Il ne sert à rien de faire trôner un AdQ au milieu de milliers d'ébauches d'une ligne, ou pire, de liens rouges. Il vaut beaucoup mieux de nombreux articles au niveau B, voire BD. Encore faut-il
que ces articles existent, pour pouvoir être suivis, évalués, etc. Il est donc a priori logique, en traitant un thème donné (par exemple, au hasard, les volcans du Pérou) de créer toutes les
pages au stade minimal, et ensuite les améliorer toutes progressivement et de façon plus ou moins homogène (ce qui dépend des sources trouvées pour chaque volcan). En tout cas, je trouve ça
beaucoup plus logique que d'en amener un à l'AdQ et de laisser tous les autres à l'état de lien rouge.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 20:51



"Il ne sert à rien de faire trôner un AdQ au milieu de milliers d'ébauches d'une ligne, ou pire, de liens rouges. Il vaut beaucoup mieux de nombreux articles au niveau B, voire BD" : Mais c'est
bien ce que je dis (je n'ai jamais parlé d'AdQ, j'ai dit "un petit peu").  Faire un article niveau BD, ce n'est
guère plus long que de faire une ébauche, si on se donne un peu de peine ...



Dr Brains 21/02/2012 19:21


@Pierrot : "Il est vraiment temps, je crois, de privilégier la qualité à la quantité."


 


La "qualité", c'est notamment des articles qui ne soit pas farcis de liens rouges, parce que ceux-ci n'ont même pas été ébauchés. Peut-être bien que sur des sujets froncophono-francophones, il
est effectivement temps de privilégier la qualité (sans toutefois s'interdire de créer des articles manquants), mais sur d'autres sujets, les vides à combler sont encore abyssaux, cf mon exemple
avec l'histoire coloniale colombienne, qui est loin d'être le seul. "La pomme est un fruit" est encore d'actualité dans ces thèmes-là.


Or, on est deux sur le portail Colombie, et encore, Lepsyleon à la fâcheuse tendance (mais c'est son droit, après tout), d'être souvent en wikibreak. Ce qui fait que, finalement, je suis seul ou
presque. Et je ne peux pas tout faire, ayant une vie à vivre en dehors de WP...


 


C'est de toutes façons au niveaux des différents projets que peut se prendre la décision, il serait stupide de le décréter globalement pour l'ensemble de Wikipédia tant les disparités dans
l'avancement des différents thèmes sont importantes.


 


@Ælfgar : non, tu n'est pas seul. Je pense moi aussi qu'une ébauche est mieux qu'un lien rouge, pour deux raisons :


* le lecteur de passage dispose d'un peu d'information, ainsi que souvent de liens externes pour aller un peu plus loin. C'est moins bien qu'un AdQ mais c'est mieux que rien.


* le contributeur occasionnel pourra beaucoup plus facilement améliorer l'article, vu que la wikification de base (infobox, bandeaux, catégories, interwikis) est déjà faite.


 

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 19:47



Comme répondu à Ælfgar, une ébauche peut-être mieux que rien, mais trop d'ébauches ça fait trop de vide. Si on peut sourcer et développer au moins un petit peu, pourquoi ne pas prendre le temps
de le faire ? Il n'y a, après, tout, jamais rien d'urgent sur Wikipédia. 



Ælfgar 21/02/2012 18:54


C'est là que je me rends compte que j'ai perdu le fil de WP : je considère toujours qu'une ébauche de deux lignes vaut mieux que rien du tout, fût-ce uniquement pour s'assurer que tous les liens
pointent vers une seule page. Il y a des stages de rééducation prévus pour les cas désespérés comme moi ?

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 19:45



Moi je préfère un bon article avec un minimum de contenus et de sources à une ébauche. Dans la plupart des cas, ce n'est pourtant pas compliqué. Après, chacun sa vision de Wikipédia : loin de moi
l'idée de considérer la tienne comme inférieure. Et je ne suis pas communiste (ou peut-être que si, mais ça ne vous regarde pas) donc je ne propose pas de camps de rééducation pour ceux qui
pensent différemment. Et j'en profite pour signaler que j'aimerais parfois que ce respect soit réciproque, car il ne
l'est pas toujours (mais, je te rassure, ce n'est pas à toi que je pense).



Nouill 21/02/2012 17:04


Mais je n'impose rien. Je dis juste que soit on critiquer pour faire avancer les choses, (et que donc il faut à un moment donnée faire ces choses). Soit on critique/se plaint dans le
vide, juste dans le but de critiquer/se plaindre, car on sait que c'est impossible, incompatible. C'est peut-être très bien, ça fait "sous-pape (:D) social" toussa, toussa. Mais c'est
quand-même assez limité comme intéret.

Bref "Vieille branche" était pas d'accord avec des principes de bases du wiki (égalité entre contributeurs, pas de communautée fixe,etc), des choses qui ne changeront surement jamais et qui ont
quasiment toujours été là. (J'ai jamais dit que maintenant, c'était mieux qu'avant.) C'est bien dommage. Mais qu'est ce qu'on peut y faire ? Et qu'est qu'on en retirer de ce
témoignage ?

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 19:38



"Principes de base" ? On ne doit pas lire les même principes fondateurs. Ni le même billet : Vieille branche ne me semblait pas remettre en cause "l'égalité entre contributeurs" mais s'étonner
(qu'il n'hésite pas à me démentir si je me trompe) que la volonté fébrile d'accueillir le plus de nouveaux possible conduise parfois à davantage supposer la bonne foi d'une IP indélicate que de
l'ancien qui l'a revertée. C'est une sacrée nuance avec une promotion de l'inégalité ...



Spiderâne 21/02/2012 14:35


"En dehors des "C'était mieux avant", un peu bête et pas souvent vrai." Les "c'est mieux maintenant" ne sont pas toujours plus intelligents. Il n'y a pas quelqu'un qui proposait de passer à la
trappe les ébauches mal ficelées ?


Rien que ça, ça permettrait de désenfler Wikipédia, et les chevilles de certains par la même occasion.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 14:45



Pour les chevilles, je ne me prononcerai pas (et j'ignore même celles qui seraient gonflées) mais, pour Wikipédia, sans l'ombre d'un doute ...



Nouill 21/02/2012 13:34


Mouai... En dehors des "C'était mieux avant", un peu bête et pas souvent vrai.


Il y a une chose qui m'agace, c'est les gens qui se plaignent de ceci et de cela, mais qui font rien, alors qu'ils ont la possibilité de faire quelques choses.

Si vous voulez un comité de rédaction (cf. l'article anonyme) : Créez une page Projet:Comité de rédaction ou recycler, le projet "Projet:Avenir Wikipédia" ou "Projet:Règles". Même si je
pense qu'un comité de rédaction est contraire au principe du wiki. Mais au moins, si c'est fait, il y aura plus à se plaindre d'une inaction sur le sujet...


Si vous pensez qu'il y a trop de violences, trop ou pas assez d'égalités entre contributeurs, des trucs sont toujours possibles. Mais se plaindre dans le vide, ça changera pas grand chose. (Ca
changera rien, même.)



Sinon comme je le dis régulièrement, il reste des villes de plusieurs centaines de milliers d'habitant à créer notamment en Inde. Au Japon, il y a plusieurs municipalitées autour de 100 000
habitants à créer. (Ex:Niihama)

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 13:54



Personne n'est tenu à rien sur Wikipédia, et certainement pas de faire telle ou telle chose. Il est évident que de telles initiatives créeraient des débats à n'en plus finir, et qu'il faut peser
les choses entre ce qu'on veut et ce qu'on peut. En tout cas, les contributeurs de Wikipédia sont bénévoles, et ils n'ont donc aucune obligation de continuer à contribuer ... Mais pourquoi les
anciens ne pourraient-ils pas dire, surtout en-dehors de Wikipédia, ce qu'ils pensent ? Au-delà de cet aspect des choses, ce billet est avant tout un témoignage sur les raisons d'un départ.
Vieille branche, de ce que je lis, est parti parce qu'il ne se sent plus en phase avec certains aspects et certaines orientation du projet : il a le droit de préférer partir plutôt que de
chercher à imposer ses idées. Il a aussi le droit d'expliquer pourquoi il est parti, surtout vu l'intérêt qu'on peut en tirer.



Skippy 21/02/2012 12:21


Il y aurait beaucoup de choses à dire, tant sur le billet que sur les commentaires. J'aime beaucoup celui de Jean-no et le paragraphe sur ce qu'apporte le fait d'avoir contribué à WP en termes de
relations avec l'information.


Mais je vais m'en tenir à la dénonciation (peut-être d'intérêt mineur) d'un contresens fréquent, qui voudrait que « WP n'est pas une communauté » et autres variations sur le même thème.


Je vous renvoie à la définition du mot « communauté » : http://www.cnrtl.fr/definition/Communaut%C3%A9 — à la lire il n'y a aucun doute à avoir sur le fait qu'il y a bien une communauté des
contributeurs de WP (avec un noyau plus ou moins dur), comme il y a une communauté des lecteurs de WP.


J'ai l'impression que ce terme est dévoyé à cause de son utilisation comme racine pour un autre terme devenu assez courant ces dernières années, le mot « communautarisme ».

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:31



C'est vrai qu'une "communauté" est avant tout un groupe mû par une activité et/ou une qualité communes. Pas forcément de gens d'accord entre eux et tirant dans le même sens, c'est bien pour cela
que toute communauté a ses disputes et son organisation sociale. Maintenant, on peut certes relever cette différence sémantique, ça n'enlève rien au constat : il n'y a pas assez de collaborations
communes surt l'élaboration du contenu, et le(s) noyau(x) dur(s) évolue(nt) dans une ambiance délétère.



Le charmeur de Hamburgers 21/02/2012 11:10


C'est bien le problème : le péri-wikipédia au détriment de wikipédia.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:27



Ce n'est pas non plus un "problème". Simplement, il ne faut pas perdre de vue l'essentiel lorsqu'on contribue à Wikipédia.



Letartean 20/02/2012 22:19


Le projet il va comme vont ses contributeurs. Certains ont décidé de jouer à briser les différentes fonctions communautaires, tant mieux pour eux. Quand ils auront réussi à faire fuir les
quelques administrateurs qui ont encore envie de se faire tirer dessus, je me demande bien qui voudras le faire. Pour ma part mon enthousiasme, je le trouve dans des projets péri-wikipédia et je
prévilégie les rencontres physiques. Des activités comme https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:Mardi_c%27est_Wiki/Qu%C3%A9bec ou comme https://fr.wikipedia.org/wiki/Wikip%C3%A9dia:COMQC toutes sortes d'autres me convainquent facilement de tout le plaisir de participer
à Wikipédia. Sortez de chez vous, rencontrez-vous pour partager votre plaisir de contribuer ou pernez le temps de chialer sur tel ou tel autour d'une bière innocente, votre prochaine connexion au
site ne se fera que de façon plus enthousiaste et vous aurez plus de difficulter à chercher des poux à celui que vous avez vu de visu ou celui dont avez pris conscience de la
substantialité. Rencontrez-vous qu'ils disaient. Amicalement, Letartean

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:27



Oh, "briser les fonctions communautaires", c'est un peu fort. J'imagine que tu fais référence aux contestations du statut d'administrateur récemment mises en place et à la prise de décision
lancée pour réformer ou supprimer le CAr. Dans ce cas, je dirais que les premières ont incontestablement une utilité : il ne faut pas y voir une agression contre les administrateurs mais un
simple moyen de "sanctionner" démocratiquement ceux - pas si nombreux que cela - qui abusent de leurs outils ou n'ont plus une confiance suffisante de la communauté. D'ailleurs, et cela ne
m'étonne pas, les contestations n'ont pas du tout tourné au lynchage généralisé, ni au parasitage du travail quotidien d'administrateur que d'aucuns redoutaient. Seule une contestation a été
menée à terme et, quoi qu'on pense de l'intéressé, il faut bien reconnaître qu'il s'agissait d'un administrateur critiqué depuis très longtemps pour un certain nombre de raisons. Pour le CAr,
pareil : il est critiqué depuis au moins un an par une proportion non négligeable de contributeurs, et il n'est pas faux, litote, de considérer qu'il a une grande part de responsabilité dans
certains embrasements communautaires alors qu'il est censé régler les conflits. Là encore, il ne s'agit donc pas de détruire mais au contraire de réparer ce qui ne va pas. Ce que tu dis en
revient à faire l'éloge de la stabilité : pourquoi pas, mais stabilité ne doit pas se confondre avec immobilisme surtout quand le statu quo mène sans cesse à des engueulades et des
problèmes. Je crois que les réformes qui viennent d'aboutir ou en cours sont au contraire le fruit d'une volonté d'améliorer les choses, de régler des problèmes devenus évidents, et non pas de
détruire.


 


Oui, les rencontres physiques peuvent conduire à adoucir les moeurs mais ce n'est pas toujours évident à mettre en place. Et, surtout, l'important reste le contenu pas le "péri-Wikipédia", tout
sympathique qu'il puisse parfois être.



LittleTony87 20/02/2012 22:01


Dr Brains, j'aimerais te croire... Mais franchement, 15 000 contributeurs bossant à fond sur les articles ? Ou 14 500 ? Sans déconner... Si on est 1000 à contribuer régulièrement, c'est déjà un
miracle... Et sur ce milier, une bonne centaine, moi compris, certainement, passe plus de temps à se prendre le chou sur les questions communautaires que sur les articles !


 


Et je plussoie Juraastro ! Impossible ou presque, désormais, de trouver de l'aide ! Les gens se referment totalement sur eux ; on n'est plus capables d'intégrer de nouveaux éléments
convenablement ! C'est triste. Résultat, les quelques personnes qui bossent, bien en dessous des chiffres officiels qu'on aligne pour se faire croire que tout va bien, le font seules ou
presque... et ça lasse.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:19



Je doute en effet qu'il y ait réellement 15 000 contributeurs de longue haleine. 1 000 est presque optimiste aussi ...



Dr Brains 20/02/2012 21:49


@Juraastro : "sur les quelques 15 000 contributeurs plus ou moins réguliers, combiens font de l'amélioration d'articles leur priorité ?"


Au pifomètre, je dirais 14 950.


ce qu'il y a, c'est que les 50 autres sont plutôt bruyants, c'est tout. Il suffit de ne pas en tenir compte. Je sais, c'est plus facile à dire qu'à faire, mais c'est parfaitement possible.


 


Il faut garder à l'esprit que Wikipédia est immense. 1 000 000 d'articles, et des millions d'autres à créer. Car, non, tout n'a pas été créé. Des pans entiers du savoir sont encore en friche. Car
le grand mal de la Wikipédia francophone, c'est son francophono-centrisme. rendez-vous compte : 200 000 articles liés à la France. C'est un cinquième de l'encyclopédie. Ajoutez à ça les 50
000 articles liés au Québec, à la Suisse ou à la Belgique, et vousavez là près du quart de l'encyclopédie. Et encore, ne sont pas comptés les
films, albums/titres de musique originaires de ces pays.


 


Mon conseil, pour ceux qui ne se plaisent plus à contribuer là où ils en ont l'habitude : changez d'air. Allez contribuer sur d'autres sujets. Des sujets non francophones.


 


Là ou je contribue actuellement (sur la Colombie), un immense travail a été fait,
essentiellement par deux contributeurs : Lepsyleon et moi. Le nombre d'articles à
quadruplé en deux ans, 11 BA ont été rédigés, et de nombreux autres ont été améliorés et serait probablement BA sur d'autres wikis où les critères sont plus souples. Et pourtant il reste
énormément à faire. Par exemple sur l'histoire colombienne, les trois siècles de colonisation espagnole tiennent en une demi-douzaine d'articles à peine, qui sont à peine ébauchés.


Donc non, "la croissance du corpus a changé : il ne faut plus ajouter des sujets, mais améliorer l'existant." : c'est faux, pour peu qu'on s'éloigne des sujets francophones (et encore,
vu la pauvreté des portails de pays africains francophones, il y a aussi du boulot à ce niveau-là aussi).

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:17



Il y a encore des articles à créer, mais j'ai du mal à voir la plus-value en ajoutant les ébauches aux ébauches. Il est vraiment temps, je crois, de privilégier la qualité à la quantité. Donc
oui, à améliorer l'existant, ou à créer de beaux articles plutôt que de continuer la course à la carotte.



Juraastro 20/02/2012 21:03


Les mêmes constatations depuis plusieurs mois, mais aucune action concrète alors que le problème de la "communauté" de Wikipédia est maintenant bien connu. La communauté qui devait se faire
devait à la base construire une encyclopédie ; sur les quelques 15 000 contributeurs plus ou moins réguliers, combiens font de l'amélioration d'articles leur priorité ? Je pense que la
statistique serait assez édifiante.


Wikipédia est aujourd'hui incomprise de l'extérieur et de l'intérieur. Les actions contre quelques lois anti-piratage (que je ne soutien pas) en ont été une preuve flagrante. Le mode de
contributions de ceux qui améliorent des articles est souvent un mode solitaire dans une encyclopédie qui se dit collaborative ; d'autant que la collaboration est souvent source de conflit sur
les sujets à polémique. La seule collaboration réelle que je constate est une aide à sens unique pour les nouveaux dans la majorité des cas.


J'ai moi-même récemment jeté l'éponge sur la patrouille RC pour avoir trop subit le climat détestable qui règne au sein des admins (en à peine 3 semaines !). La communauté s'est noyautée, mais
contrairement à ce que disent les pseudos-scientifiques ou autres aigris de Wikipédia qui "contribuent" sur un site dont le but est la disparition de Wikipédia et de l'internet libre, il n'y a
pas qu'un seul noyau, mais plusieurs noyaux qui se cherchent constamment sur les pages communautaires ou IRC.


Je conseille vivement à ces messieurs de revenir faire le boulot qui sont venus faire au départ sur l'encyclopédie ou bien de foutre le camp ailleurs (les réseaux sociaux et les blogs ne manquent
pas) et de laisser un climat paisible. Mais j'ai des doutes que cet appel sec (et je le revendique) ne soit entendu.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:16



Oh je crois, à vraiment quelques exceptions près (mais qui se comptent sur les doigts d'une main. Allez, disons deux, grand maximum), que tous les contributeurs réguliers sont avant tout là pour
construire une encyclopédie et participer au contenu. Même ceux qui se battent sur les pages communautaires. Certains "vieux" ne font plus que cela, c'est vrai (et c'est déplorable) mais d'autres
qui se battent font aussi des articles en parallèle. Simplement, à force de contribuer à Wikipédia, ils ont tenu à aussi donner leurs avis sur certaines choses, et ont été happés par
cela. C'est d'ailleurs, puisque tu fais référence à la lutte des clans, une distinction que j'ai déjà faite entre les deux clans principaux (les "Deux Cliques" disent maintenant quelques
observateurs, ou la Clique et l'Anticlique) qu'on voit régulièrement s'entredéchirer : l'un est très majoritairement - mais pas exclusivement - composé de vieux contributeurs qui ne font plus
grand chose d'autre que cette guerre un peu "politique" et tentent visiblement de maintenir une certaine influence sur la marche du projet ; l'autre est composé de belligérants avec un peu moins
de bouteille et toujours actifs, en même temps, sur l'espace principal. Je ne dis rien de plus : à toi de deviner quel "Clique" correspond à chaque description.


 


J'ai moi aussi, on le sait, été très choqué et inquiet par cette orientation de Wikipédia à s'engager politiquement. Pour tes observations sur l'absence de collaboration dans le travail, je les
partage aussi (voir d'ailleurs ma réponse à Jean-No plus haut).


 



authueil 20/02/2012 19:33


Il y a un point qui m'a frappé, et qui n'est pas tellement souligné, c'est la violence de la "communauté", une violence hypocrite en plus. Tout est officiellement mis en place pour l'éviter, mais
en fait, les différentes procédures n'ont fait que codifier l'exercice de cette violence, en réservant son exercice "légitime" à ceux qui maitrisent ces codes (et qui en plus se trouve être ceux
qui interprètent en cas de litige).


Le pauvre péon qui pousse un coup de gueule, légitime ou pas, va le faire dans des formes qui vont lui attirer très vite un avertissement, voire un blocage direct, pour attaque personnelle et
désorganisation de l'encyclopédie.


Dans le même temps, le connaisseur va rester dans les limites, et cherchera à pousser son adversaire à la faute, pour dans la minute, aller le dénoncer en RA. Si en plus, c'est un admin ou un
contributeur avec un compteur à 5 chiffres, on ne prendra même pas le temps d'écouter l'autre. Toutes les semaines ou presque, on voit des newbies ainsi bloqués, avec un gros sentiment
d'injustice qui tourne, malheureusement trop souvent à l'aigreur.


Même des contributeurs expérimentés tombent ainsi, dégoutés par ces "petits cafardeurs de cour de récréation", en apparence irréprochables, alors que ce sont de parfaits salauds.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:07



Réflexion très intéressante. Assez brut de décoffrage mais j'en partage une bonne partie (j'ai déjà abordé ces points dans plusieurs billets, récemment). Si tu veux la développer dans un billet,
n'hésite pas à m'envoyer un mail.



LittleTony87 20/02/2012 19:29


Vieille branche, je ne sais pas qui tu es mais... je t'aime ! :D


Exactement le fond de ma pensée, et exactement pourquoi, à force de tirer dans tous les sens on cassera, sinon Wikipédia, du moins tout un tas de contributeurs pourtant bien motivés.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:06



Tu ne vas quand même pas partir, toi aussi ?



garfieldairlines 20/02/2012 19:24


Malheureusement, je ne peut que approuver.


Je suis un "vieil" (au vu de mon année d'inscription, pas de mon âge) administrateur usé, lassé par cette « communautée », avec en prime l'impression d'avoir peu/pas servi, d'avoir passé des
heures sur wikipédia… pour rien.


Je ne peut que le comprendre…

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:06



Bien sûr que si que tu as été et peux être très utile à Wikipédia. Je peux comprendre une certaine usure mais, de là à remetttre en cause ce qui a été fait ... Toutes tes contributions ont été
utiles au projet, toutes actions d'admin, du blocage d'un vandale à la suppression d'un article non admissible, ont été des coups de main bienvenus. Cela n'a donc pas servi à rien : Wikipédia
marche (pas toujours parfaitement, mais marche quand même) parce qu'il y a l'addition des travaux de tous ces contributeurs. Chaque action individuelle dans le bon sens est importante au projet
global et collectif. Tu peux ne plus avoir envie de beaucoup participer, mais ce que tu as fait restera toujours. Et aura été, sans aucun doute, très utile.



Theoliane 20/02/2012 19:20


Oh que c'est vrai tout ça, des gens qui ferraillent en permanence, des anciens plus ou moins intouchables, du ménage qui, à l'instar de celui que l'on pratique à domicile, est sans cesse à
recommencer, des sondages, votes, prises de décisions souvent abscons, des administrateurs à qui on demande de plus en plus et que l'on critique de plus en plus aussi, des candidats à la
candidature qui font le forcing (épisode récent du aux élections, mais usant..), une complexité dans la rédaction d'articles qui s'aggrave tous les jours, des explications permanentes et rarement
écoutées pour l'utilisation à peu près correcte de cet espace trop largement ouvert à tous... On se demande d'ailleurs si on n'y reste pas plus par habitude (ça finit par faire partie du
quotidien) que mû par l'enthousiasme du début, quand on découvrait un "nouveau monde". Mais c'est sûr que Wikipédia ressemble de plus en plus à la "vraie vie", par son côté "réseau social",
querelles intestines, importance grandissante d'une certaine forme de "culture people" et que ça donne de moins en moins envie d'y participer.


Allez, on ne finit pas ce commentaire sur une note pessimiste ! J'ai appris beaucoup de choses sur Wikipédia, dans des domaines que je ne connaissais pas du tout, mais aussi en compilant des docs
pour rédiger des articles sur des sujets qui m'intéressaient ; et j'y ai rencontré des gens très sympathiques que je n'aurais certainement pas croisés si je n'avais jamais participé au projet.
Comme quoi...

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:03



Je fais à peu de choses près le même constat. Merci pour ce commentaire à la fois désabusé et enthousiaste, mais, je crois, lucide.



Jean-no 20/02/2012 18:50


On finit par s'user, il faut passer à une autre étape. Personnellement je fais encore des éditions chaque mois sur Wikipédia (même si j'ai abandonné le statut d'admin), généralement sous IP (flemme du clic pour m'identifier) mais je n'y suis plus du tout
actif. 
Une des choses qui m'a un peu découragé, c'est que la croissance du corpus a changé : il ne faut plus ajouter des sujets, mais améliorer l'existant. C'est un travail plus ingrat et qui demande
plus de rigueur. Par ailleurs, la multiplication des réglements internes est assez lourde quand on ne suit plus le fil... On n'a rien fait quelques temps et paf, on découvre qu'il ne faut plus
écrire ceci, que tel modèle n'existe plus, etc.
Et ne parlons pas de Commons, qui est carrément décourageant : on y a effacé des dizaines de mes images, y compris lorsque leur seul crime était que j'aurais dû changer un petit rien des
méta-informations afin d'être bien dans les clous. Mais comme je n'y vais jamais, je ne réponds pas aux propositions de suppression. 


Alors voilà, je ne traîne plus trop sur Wikipédia, mais je soutiens toujours le projet et je trouve que la qualité générale s'améliore constamment, même si je ne suis pas très motivé à y
participer moi-même.

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2012 12:01



Ces remarques sont très intéressantes, merci. Je suis d'accord pour souligner, je l'ai dit à de nombreuses reprises, notamment lorsque je traitais de la hiérarchisation des savoirs, qu'il faut
maintenant améliorer ce qui existe, être plus qualitatif plutôt que d'étendre sans arrêt l'existant à coup de petites ébauches qui menttront bien trop longtemps à grandir. Cela ne veut pas dire
qu'il faut arrêter la création d'articles, naturellement - et, de toute façon, chacun contribue comme il l'entend - mais il serait temps de réfléchir collectivement (cette réflexion collaborative
qui manque en réalité cruellement, malgré la nature du projet, Vieille branche l'a bien relevé) à une orientation globale de la stratégie adéquate de développement. Actuellement, chacun tire dans
son sens, c'est certes inhérent à la nature de Wikipédia, mais freine le développement du projet.


 


En ce qui concerne la multiplication des règlements internes, j'ai déjà eu l'occasion de déplorer la bureaucratisation croissante, mais je considère en même temps qu'il ne peut y avoir de
fonctionnement viable de Wikipédia sans un minimum de règles précises. Ni une organisation sociale minimale, Wikipédia étant composé d'une communauté (ou plutôt de communautés ou de groupes, en
l'état actuel des choses. D'ailleurs, je trouve que ce phénomène de balkanisation - et je ne parle pas seulement des clans qui se fritent régulièrement sur les pages meta mais plutôt de
l'autonomisation croissante des projets, dans les faits - est un des plus préoccupants actuellement).