Publié par Pierrot le Chroniqueur

J'aimerais réagir à la réponse de l'ami Popo1, mais je l'ai trouvée trop longue et ne l'ai donc pas lue. Ce qui n'a aucune importance puisque, en petit (ou grand) malcomprenant que je suis, je n'aurais rien capté du tout2

 

Il ressort de la réponse que je n'ai pas lue que, comme le disait du reste Popo ici-même, nos positions sur les articles de qualité ne sont pas si éloignées que cela, mais... un peu quand même. Comme lui, j'ai bien noté qu'il faut évidemment tenir compte des spécificités de Wikipédia comme encyclopédie (Internet, collectif, aucune limite en quantité). Comme lui, je pense que la finalité doit primer sur le rendement. Comme lui, je pense qu'un bon article est un article qui fait le tour d'un sujet, de manière à être lu par tout le monde, à savoir les "masses ignorantes". Mais pas seulement, et c'est là où je diffère et où je rejoins plus ou moins l'avis du Concombre masqué, qui a commenté le billet.

 

Pour ma part, je maintiens que Wikipédia est destinée à la fois aux "masses ignorantes" et aux spécialistes. Un double objectif lui permettant de jouer sur plusieurs tableaux, et d'être à la fois une masse d'informations et un outil de recherches. Conséquence logique, un bon article ne doit pas seulement faire le tour de tous les aspects d'un sujet, il doit aussi l'approfondir - à condition, je me répète, de pouvoir bénéficier de rédacteurs compétents - de manière à aussi viser l'excellence (sinon, il ne serait pas digne d'être déclaré "de qualité"). Je ne suis pas convaincu qu'également viser un public expert soit une perte de temps au prétexte que les spécialistes savent déjà, par définition, tout, et qu'ils ne lisent de toute façon pas Wikipédia. La première affirmation, humoristique, est évidemment erronée ; la seconde est invérifiable3.

 

Pour ces raisons, je ne ferai pas plus que le Concombre l'éloge de la concision, qui ne s'impose pas du tout. Un article long n'est pas en soi mauvais, et n'en est pas pour autant inaccessible à Monsieur Tout-le-monde. Qu'il ne soit pas divertissant n'est pas un problème : Wikipédia est là pour ne divertir que ses contributeurs - qui prennent normalement du plaisir à participer. Les lecteurs, eux, et quel que soit leur niveau, sont sur Wikipédia pour s'informer et apprendre.

 

 

1. Pour comprendre de quoi il retourne, allez voir les épisodes précédents.

2. Ce qui ne permet pas de présupposer que Popo n'est pas malgré tout un incompris. Na !

3. Même si c'est sans doute le cas. Mais, justement, Wikipédia doit se fixer pour objectif que ce ne le soit plus. Les articles de qualité doivent, par nature, être utiles, ou au moins plaisants, aux "experts".

Commenter cet article

Arkanosis 16/11/2010 16:05



@Pierrot: « Wikipédia est considérée par certains comme un repère de geeks, d'où un développement supposé exagéré de la thématique informatique. Tu as l'air de penser que ce n'est pas le cas ? »
C'est mon sentiment, effectivement. D'un côté, c'est vrai qu'il y a beaucoup d'articles créés sur des sujets informatiques « de surface », les informaticiens étant globalement à l'aise assez
naturellement avec Wikipédia pour y toucher de façon ponctuelle. Qu'un nouveau produit « geek » sorte et il aura son article rapidement ; qu'un nouveau logiciel sorte, et il est probable que
quelqu'un ait l'idée de lui consacrer un article sur Wikipédia. Mais d'un autre côté, les articles fondamentaux, conceptuels, théoriques… sont innexistants ou à l'état d'ébauche (il y a des
exceptions, bien sûr, mais c'est une réflexion que je me fais souvent). C'est dommage, car c'est précisément ceux qui pourraient donner une véritable valeur ajoutée à Wikipédia pour les experts
du domaine.

Je ne sais pas si Wikipédia est, dans les faits, un repère de geek (de mon point de vue forcément biaisé, il y a étonnamment beaucoup de non-geeks dessus — c'est d'ailleurs une des choses qui me
plaît dans ce projet), mais ce dont je suis sûr, c'est qu'une bonne partie de ceux qu'on y trouve ne se consacre finalement que très marginalement à l'écriture des articles. Lorsque j'ai commencé
à contribuer en 2007, c'était avec l'objectif de combler les lacunes terribles de Wikipédia sur le thème de la compression de données ; aujourd'hui, à environ 12000 contributions tous comptes
confondus, j'ai finalement très peu avancé sur ce sujet : une grande partie de mes contributions concerne la maintenance, sans compter le temps que je passe à assister techniquement d'autres
contributeurs ou à développer des outils. Et pour le coup, je suis loin d'être un cas isolé : je vois plein de « nouveaux geeks », très compétents, s'investir avec enthousiasme dans
l'amélioration des modèles, les scripts, l'accessibilité… quelque part aux dépens du contenu des articles.

À côté de ça, je fréquente IRL et IVL de nombreux geeks experts, mais aucun à ma connaissance (aucun !) ne contribue de façon régulière à Wikipédia. Et ça ne m'étonne pas plus que ça : un
informaticien ça écrit du code pas de la documentation — ça /déteste/ la documentation.

@Huesca: Tu as certainement raison. J'ai des amis qui contribuent occasionnellement à la Wikipédia anglophone mais qui boudent la Wikipédia francophone car ils ne la trouvent pas à la hauteur.
Une amélioration substantielle de la qualité est certainement le point de départ d'un cercle vertueux.



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 16:25



Je vois. Tu penses donc que, à propos de l'informatique, Wikipédia est bien pourvue en quantité, mais reste superficiel dans son traitement, notamment théorique, de ce sujet. En gros, la qualité
est donc insuffisante, ce qui est une illustration concrète et intéressante de mon billet. Merci bien ! Accessoirement, je trouve qu'il y a trop d'ébauches sur Wikipédia, pas seulement en
informatique. Je l'avais souligné il y a trois mois : arrive un moment où il faudra peut-être se préoccuper davantage - mais pas exclusivement - de consolider l'existant avant de songer à s'étendre toujours plus. Et,
de préférence, d'abord consolider les articles formant la base d'une thématique.


 


Je n'ai pas dit que Wikipédia était un repère de geeks, attention. J'ai juste souligné que c'était avancé ici ou là. Il est vrai qu'il y a un certain nombres d'informaticiens sur le projet. Mais
je suis d'accord avec toi, il y a aussi beaucoup de "non-geeks", et que c'est une bonne chose qui explique en partie le développement de Wikipédia sur tant de sujets. Concernant le développement
de choses autres que le contenu proprement dit, je ne pense pas que ce soit un problème. Wikipédia est bénévole, et chacun s'investit en fonction de ses compétences et de ses plaisirs : pas
d'inconvénient à ce que des contributeurs se concentrent principalement sur les modèles et autres scripts. Techniquement améliorer Wikipédia et faciliter ainsi le travail des autres
contributeurs, c'est aussi servir Wikipédia. Je pense que tout le monde est d'accord sur ce point.


 


Ton exemple de personnes préférant contribuer à la Wikipédia anglophone est frappant. C'est sûr qu'il y a encore beaucoup de travail à faire pour enclencher ce qui pourrait être un cercle
vertueux. Je partage aussi cette impression.



Huesca 16/11/2010 13:03



@Arkanosis : Je me retrouve à peu près dans ce que tu dis. Sur les sujets que je connais sur le bout des doigts, Wikipedia n'a rien à m'apporter. Mais d'une part, comme Pierrot le souligne, la
barre peut être fixée très haut, d'autre part -et surtout- on ne doit pas négliger l'impact qu'une synthèse complète sur un sujet peut avoir pour wp en terme de notoriété. Si un article est
suffisamment complet et précis pour être jugé comme tel par des experts du sujet, cela fera beaucoup pour wp dans son ensemble : la haute idée que ledit expert en aura désormais
l'amènera à amender le discours ambiant sur le caractère non fiable de wp et l'encouragera peut-être (on peut rêver) lui même à participer au projet, celui-ci disposant désormais à ses yeux d'une
crédibilité suffisante pour mériter sa contribution. 



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 13:25



Il est malheureusement très difficile d'amener des experts sur Wikipédia, même s'il y en a eu (et en a encore). Mais tu touches très juste : c'est aussi pour cela que je dis que Wikipédia doit
être de qualité, approfondir autant que possible les sujets. Parce que ce n'est qu'ainsi qu'elle gagnera en crédibilité et donc en contributeurs compétents. Le problème étant que Wikipédia doit
alors avoir en amont des experts y contribuant (problème dans la boucle). Ce qui fait que la dynamique est dure à lancer... Elle l'a tout de même été, au moins pour certains sujets, même si c'est
encore loin d'être parfait.



Grimlock 16/11/2010 11:07



@Popo : j'ai pris Universalis comme j'aurais pu prendre n'importe quelle encyclopédie ou livre un tant soit peu sérieux. Tu vas peut être m'expliquer que ce n'est pas non plus la
finalité du site ... . Sinon, je vais t'avouer un truc : ce n'est pas parce que tu peux mettre un peu plus de
technologie (liens hypertextes, voire bandes son et films) et que tu peux l'améliorer (et encore, tout reste très relatif) en direct que Wikipédia ne reste pas, dans le fond, un "gros
bouquin". Parce que déjà, ce sont de "gros bouquins" qui devraient l'aider à grandir.


Sauf si, bien sûr, tu comptes le Bistro, le CAr et autres joyeux farceurs qui prennent Wikipédia pour un mélange de site personnel, guide du Routard et à l'occasion, papier de brouillon ("oué
jkiffe tro hari poteur"). C'est sûr que c'est plus distrayant, mais objectivement, ça ne sert en rien le but du site (Wikipédia, l'encyclopédie libre).



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 13:04



Je l'ai dit plus haut, les moyens (techniques et autres) ne modifient pas, à mon sens, la finalité de Wikipédia. Qui est effectivement d'être une encyclopédie. Donc un "gros bouquin", si on veut
(mais en meilleur sur la forme). Même si certains y voient d'abord un réseau social, mais ça c'est autre chose... Sinon, je rappelle que j'aime, sur mon blog, les débats sereins. Pour l'instant,
ça va, nous sommes encore entre gentlemen, et je vous en félicite, mais je sens affleurer une animosité réciproque entre Popo et toi. Donc je préviens que je n'apprécierais pas d'éventuels
débordements... Car il n'y a que moi qui ai le droit d'être méchant ici .



Arkanosis 16/11/2010 10:41



Si je peux éclairer un peu ton « affirmation invérifiable » par mes habitudes personnelles actuelles (qui ne sont bien sûr aucunement généralisables) :


 - Je ne connais rien au sujet ⇒ Wikipédia + recoupements perso


 - Je connais vaguement le sujet ⇒ Wikipédia + sources des articles pas trop louches


 - Je connais bien le sujet ⇒ j'évite autant que possible Wikipédia sauf pour éventuellement améliorer les articles à posteriori [1]. Au mieux, Wikipédia me sert pour étendre ma liste de
mots clefs.


 - Je maîtrise le sujet sur le bout des doigts, ou presque ⇒ Wikipédia ne peut de toutes façons plus répondre à mes questions puisque ce serait au mieux du TI, au pire de la violation de
NPOV mettant de côté l'état des connaissances communément acceptées en faveur des théories innovantes.


Pour m'étendre un peu sur ce dernier point, je pense qu'à partir d'un certain niveau, Wikipédia ne peut plus, de par ses principes fondateurs, répondre aux exigences des experts. Mais la barre
est haute, et il y a déjà beaucoup de niveaux d'expertise qui peuvent être satisfaits ;-)


[1] Ça me chagrine, mais dès que le sujet devient un peu pointu, je ne fais plus confiance à la synthèse de Wikipédia — peut-être parce que l'informatique (qui est mon sujet de prédilection) est
finalement moins bien logée que d'autres thèmes…



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 12:51



Voilà, ce n'est pas généralisable. C'est dans ce sens-là que je parlais d'affirmation invérifiable. Avant de dire en note que en fait, à mon avis, si. Mais ce n'est qu'une opinion. Ton
témoignage est intéressant car, sans préciser, bien sûr, quel(s) peu(ven)t être mon (mes) sujet(s) de prédilection sur Wikipédia, je me reconnais complètement dans ce que tu dis sur la manière
d'aborder un article en fonction de son degré de maîtrise d'un sujet. A ceci près que je fais instinctivement un peu plus confiance que toi en ce qui figure dedans (c'est bien non, pour un
grognon comme moi qui n'arrête pas de critiquer Wikipédia ? ). Sinon, une petite remarque en passant : Wikipédia est
considérée par certains comme un repère de geeks, d'où un développement supposé exagéré de la thématique informatique. Tu as l'air de penser que ce n'est pas le cas ?


 


Concernant ta remarque sur les experts, qui ne peuvent plus intervenir à un certain niveau car ils tomberaient automatiquement dans le TI - si j'ai bien compris. Or, tu as du le remarquer en
lisant mon billet, j'ai parfois du mal - je suis assez d'accord avec toi, à une nuance près. Je pense que cela dépend grandement des thèmes traités. Dans les disciplines purement scientifiques,
ce que tu dis est vrai. Une nouvelle théorie ne peut pas être balancée comme ça sur Wikipédia, quand bien même l'expérience aboutit à un résultat concluant. C'est moins exact pour d'autres
sujets, notamment en sciences humaines, où c'est la notion de NPOV qui prime de manière absolue. Ce qui signifie qu'un "expert" peut y faire part de ses impressions, en sourçant convenablement,
s'il situe convenablement le contexte et relativise comme il convient (en tout cas, selon ce qu'exigent les PF). Cela dépend finalement de la place que l'on peut accorder à la "Vérité", aux
savoirs sur Wikipédia. Mais je vais justement très bientôt revenir - j'ai déjà griffonné un plan détaillé et rassemblé des documents - sur cette "opposition", en quelque sorte, entre NPOV et
vérité. Et sur la place réservée à cette dernière, dans une encyclopédie où la neutralité est traitée en déesse.



Popo le Chien 16/11/2010 10:21



En même temps personne n'achète plus Universalis non plus, hein, et elle n'a jamais touché qu'une minorité de personnes qui l'ouvraient une fois par mois.


Penser à WP comme à un gros bouquin qu'on met sur une étagère est symptomatique du fait que l'on n'a pas compris grand-chose à la finalité du site ;-)



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 12:24



Oui, je l'ai dit : Wikipédia n'est pas un bouquin, il n'y a (pratiquement) pas de limites techniques en quantités disponibles, ce qui permet de brasser large. Grâce, notamment, à cette
caractéristique, Wikipédia se démarque des encyclopédies traditionnelles. Nous sommes d'accord sur ce point. Mais, comme je viens de le dire ci-dessus, ce n'est pas pour autant que Wikipédia ne
doit pas avoir pour buts premiers la compilation et l'approfondissement des savoirs humains. Seuls les moyens utilisés et certaines méthodes (cf. concept de neutralité de point de vue et
collectivité) changent mais la finalité reste la même : Wikipédia est un projet encyclopédique. Bien sûr, si le lecteur prend du plaisir, se distrait, c'est un bonus appréciable. Mais ce
n'est pas l'objectif prioritaire, le lecteur venant avant tout pour se cultiver et apprendre.



Grimlock 16/11/2010 10:13



En même temps, (presque) personne n'achèterait l'Universalis pour se distraire ... Pour moi, le fait même que l'on puisse reprocher ça (non distrayant) à un article de Wikipédia est
symptomatique du fait que l'on a pas compris grand chose à la finalité du site.



Pierrot le Chroniqueur 16/11/2010 12:19



Disons qu'il y a divergence profonde entre Popo et toi sur ce que doit être la finalité de Wikipédia (cf. vos échanges ci-dessous). Il ne m'appartient pas de dire qui a raison ou tort mais,
sur le fond, je suis d'accord avec toi. Wikipédia est une encyclopédie, le partage de la connaissance est donc son but premier. Et ses
caractéristiques techniques uniques ne changent pas, à mon sens, cette finalité. Popo a le droit de penser différemment, néanmoins (errare humanum est... ).