Publié par Pierrot le Chroniqueur

 

Il y a des moments, pour moi, ou vacances est parfois à prendre au sens premier : je n'ai pas fait beaucoup de choses ces derniers jours (en fait, j'essaie de faire des comptes, pour un futur billet, mais tel que ça se présente, ce n'est pas sûr qu'il voit le jour). Mais je n'oublie pas de regarder de temps en temps ce qui se passe sur les pages communautaires (toujours du grain à moudre, là bas).

 

 

L'introduction de l'introduction étant passée... 

 

Sauf que - justement - après une plongée en archive sur le BA en semaine 17 (en fait non, j'avais commencé ce billet il y a une éternité, mais je ne l'avais pas achevé à l'époque), voilà que nous avons un signalement amusant qui revient en semaine 16. Lgd (qui paraît-il est depuis parti) vient informer la communauté de l'existence de nouvelles conditions d'utilisation, qui - selon lui - vouent les gens ne voulant plus du CAr au bannissement perpétuel de l'encyclopédie, voire même, si c'était possible, à la suppression de tout accès à internet (ne faisons pas dans la demi-mesure). Hélas, ce n'est pas vraiment le cas, et il tend le bâton pour se faire battre. Je précise ici que je n'ai jamais consacré de billet à sa personne (et franchement, je n'en ai pas l'intention), et donc, a fortiori, encore moins sur sa légitimité en fonction de ses contributions (ce qu'il semble sous-entendre). Mais par contre, je vais me faire un "plaisir" de commenter la page qu'il pointe, et d'en tirer quelques conclusions très générales. Libre à lui d'en tirer les conclusions qui s'imposent vraiment (mais qui à mon avis, ne sont pas celles qu'il présente).

 

 

Commençons.

 

En fait, je me demande si je ne vais pas me limiter aux choses importantes (c'est-à-dire hors des indications générales et des détails technico-techniques). Cela sera plus simple peut-être. Je verrai au fur et à mesure de la lecture de cette page dense.

 

Le résumé d'en tête simplifie déjà les choses. Concernant Wikipédia en propre, je relève :

 

Une partie de notre mission est :

  • d'offrir la possibilité et inciter les personnes partout dans le monde à développer du contenu éducatif, soit en le publiant sous licences libres, soit en le dédiant au domaine public ;
  • de diffuser ce contenu efficacement et globalement, et ce gratuitement.

On ne peut être plus clair. Grosso modo, une partie de la mission est bien de développer un contenu éducatif, et de le diffuser. De là à en déduire que l'autre partie de la mission est de "développer un contenu de forum" (comme par exemple jeuxvideo.com, l'autre site des amateurs de Wikipédia), il y a une marge qui me semble très osée à franchir. Je relève également :

 


Vous êtes libre de :

  • Lire nos articles et autres médias, gratuitement.
  • Réutiliser nos articles et autres médias sous licences libres.
  • Contribuer à et modifier nos différents sites et Projets sous licences libres.

 

Toujours cette obsession du contenu (qualifiés d'articles) et de leur diffusion. Ce n'est peut être pas un hasard, si l'on considère la première partie. Blague à part, il s'agit de revenir vers une vocation de diffusion (opposée à la notion de site fermé) d'un contenu "libre" (attention quand même à cette notion) élaboré sur la base du volontariat (troisième point évoqué). Ce dernier point est évidemment soumis à la mission décrite pour partie plus haut. Un paragraphe intéressant suit :

 

 

Sous les conditions suivantes :

 

  • Responsabilité — Vous êtes responsables de vos modifications (puisque que nous ne faisons qu’héberger votre contenu).
  • Courtoisie — Vous restez poli, courtois et respectueux, et vous ne vous livrez pas à des attaques contre les autres personnes.
  • Comportement régulier — Vous ne violez pas les règles sur le copyright ou le droit d'auteur, et ne commettez pas d'actions délictueuses ou inappropriées.
  • Pas de nuisance — Vous ne cherchez pas à porter préjudice à notre infrastructure technique.
  • Conditions d’utilisation et règlement — Vous adhérez aux Conditions d’utilisation ci-dessous aux règlements applicables de la communauté quand vous visitez nos sites ou que vous participez à nos communautés.

 

On y trouve donc les notions de : responsabilité (contraire à la notion d'immunité), de courtoisie (contraire donc aux attaques voire plus que j'ai pu lire dernièrement, et au respect dû aux autres personnes quand elles ne sont pas d'accord avec soi, à bons entendeurs...), au comportement (respect des lois, respect des règles - et on va y revenir plus bas), pas de nuisance (qui semble limitée aux infrastructures techniques ici), et bien sûr, le respect des conditions d'utilisation et de règlement (ce qui fait, que les règles intangibles sont à respecter malgré les tentations diverses et variées, sous couvert d'ouverture aux cultures alternatives ou ultra-minoritaires, pragmatisme qui n'en est pas, lutte pour/contre tel ou tel courant de pensée religieux ou politique, et j'en passe). Passages à méditer longuement pour certain(e)s, en utilisant optionnellement la cilice et le chat à neuf queues pour se mortifier sur l'air du "si seulement j'avais su"

Je passe sur la fin, bien qu'elle introduise un relativisme plus qu'intéressant sur le contenu des articles. A développer par la suite ici (et j'ai le droit d'introduire des notes pour moi-même dans mes textes).

 

 

Suite n°1.

 

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

Ceci est avant tout un message publicitaire extrêmement positif, ne nous leurrons pas, et mérite en soi une discussion poussée sur plusieurs points : qu'est-ce que la connaissance ? Quel est le sens du partage (quels moyens) ? Qu'est ce que la liberté d'obtention (Wikipédia est postérieure aux bibliothèques, souvent libres d'accès et de consultation) ? Quelle est, enfin, la pérennité réelle de l'engagement pris ? Remarquons ici qu'une simple phrase, qui institue un contrat moral pour le "wikimédien" peut être aisément interprétable, et surtout questionable à l'envie.

 

La communauté — le réseau des utilisateurs qui constamment bâtissent et utilisent les divers sites ou Projets — est la principale ressource à travers laquelle les buts de la mission sont réalisés. La communauté contribue à nos sites et aide à les régir. La communauté a la responsabilité essentielle de créer et faire appliquer des politiques sur les éditions spécifiques des Projets (telles ques les éditions linguistiques pour le Projet Wikipédia ou l’édition multilingue Wikimedia Commons).

Vous êtes encouragé à participer en tant que contributeur, éditeur ou auteur, mais vous devez suivre les règles qui gouvernent chacune des éditions indépendantes des Projets. Le plus grand de nos Projets est Wikipédia, mais nous hébergeons également d’autres Projets, chacun avec des objectifs différents et des méthodes de travail différentes. Chaque édition de Projet a une équipe de contributeurs, modificateurs et auteurs qui travaillent ensemble pour créer et gérer le contenu de cette édition de Projet. Vous êtes encouragé à rejoindre ces équipes et travailler avec eux pour améliorer ces Projets. Étant donné que notre but est de créer du contenu librement accessible au public, nous requérons généralement que tout le contenu auquel vous contribuez soit disponible sous une licence libre ou dans le domaine public.

 

Gros pavé pour dire que la communauté est au service des projets et non l'inverse, comme on peut parfois le lire, dans un premier temps et dans un deuxième, de préciser une évidence : qu'il est incompatible avec les projets Wikimedia de produire un contenu "propriétaire" (par opposition au "libre", attention). Deux notions fondamentales, sans aucun doute (la première est souvent ignorée).

 

Il est également remarquable (au sens premier du terme, soit à remarquer absolument) de lire la suite :

Nous n’exerçons pas de rôle éditorial : puisque les Projets Wikimedia sont édités collaborativement, tout le contenu que nous hébergeons est fourni par des utilisateurs comme vous, et nous n’exerçons pas de rôle éditorial. Ceci signifie que généralement nous ne surveillons ni ne modifions aucun contenu des Projets Wikimedia, et nous ne prenons pas de responsabilité quant à ce contenu. De façon similaire, nous n’approuvons pas les opinions exprimées via nos services et nous ne présentons ou garantissons aucune vérité, précision ou fiabilité des contenus envoyés par la communauté. En revanche, nous fournissons simplement l’accès au contenu que vos collègues utilisateurs ont apporté et édité.

Ce point est également fondamental : si la fondation qui "fournit" au public se désengage du contenu éditorial, elle se démarque aussi totalement d'une éventuelle ligne politique exprimée (et nous en revenons à deux notions liées : la vérifiabilité du contenu et sa neutralité), fut-ce par les dirigeants de la fondation elle-même ou d'associations locales. La communauté (au sens réel du terme, sans exclusive), peut donc légitimement se poser la question de l'adéquation entre la volonté de quelques uns d'engager les projets au prétexte de je ne sais quelle cause et les conditions d'utilisation auxquelles les mêmes membres ont pourtant adhéré.

 

Vous êtes responsable de vos propres actions : vous êtes légalement responsable de vos modifications et des contributions sur les Projets Wikimedia, donc pour votre propre protection, vous devriez faire preuve de prudence et éviter de mettre en ligne tout contenu qui peut entraîner une responsabilité civile ou criminelle sous le coup de toute loi applicable. Pour être plus précis, les lois applicables incluent au moins les lois des États-Unis d’Amérique. Bien qu'il soit possible que nous ne soyons pas d’accord avec de telles actions, nous avertissons les éditeurs et contributeurs que des autorités peuvent chercher à vous appliquer les lois d’autres pays, comme les lois locales du lieu où vous habitez ou celles du lieu où vous visualisez ou modifiez le contenu. WMF ne peut généralement pas offrir de protection, garantie, immunité ou indemnisation.

Grosso modo, chaque utilisateur est responsable légalement de ses actes. Y compris, par exemple, quand il encourage délibérément à enfreindre la loi sur la publication de résultats électoraux (qui est tout sauf une entrave à la publication de la connaissance, intemporelle quand elle devient légale), le droit d'auteur (on en revient à la perception politique de la chose) ou tout autre chose.

 

Suite au prochain épisode.

 

Commenter cet article