Publié par Pierrot le Chroniqueur

En tout cas la version anglophone. Pour fr, il faudra attendre encore un peu. Néanmoins, comme il est logique de fêter comme il se doit l'événement fondateur, nous ferons comme si. C'est justement le pli qu'a pris la presse francophone qui a largement couvert cette anniversaire. Plutôt que de simplement tracer un bilan, surtout que je le ferais sans aucun doute moins bien que les dinosaures interrogés pour l'occasion par la Présidente1, je vais faire une revue de presse sur le sujet. Ce qui me permettra de réaliser ... un petit bilan en filigrane. Je voulais intégrer cette revue de presse dans une plus globale mais, étant actuellement atteint d'une bonne maladie communément appelée "flemme", il n'en sera rien.

 

Commençons par l'AFP, qui a donné le la le 13 janvier en rappelant que Wikipédia se distingue particulièrement des encyclopédies traditionnelles de par son fonctionnemement, et continue en plus de se développer (avec les projets actuellement initiés en Inde). L'agence de presse a également recueille les propos de Sue Gardner, directrice générale de la Foundation, qui dresse le profil-type du Wikipédien (plus de 26 ans, informaticien et geek. Vous reconnaissez-vous ?) et insiste sur l'instantanéité de Wikipédia, principale force par rapport aux encyclopédies classiques. L'AFP n'occulte pas le scepticisme des "experts" vis-à-vis de Wikipédia, toujours prégnant. Et rappelle que les universités, généralement, demandent à leurs étudiants de ne pas se baser sur l'encyclopédie collaborative en ligne. Cyberpresse fait ici le même constat (même si l'exemple donné est un vandalisme révoqué un peu tard, non un article durable), tout en relevant justement que la réussite de Wikipédia est folle, tant postuler l'honnêteté et la volonté de partage de tout un chacun semblait au minimum aléatoire. À mon sens, la quête de respectabilité de Wikipédia devrait être la préoccupation majeure des dix prochaines années. Des évolutions vont actuellement dans le bon sens, via l'établissement de nombreux partenariats avec divers organismes culturels. Mais il ne faudra pas se contenter d'actions en surface. Et, de ce point de vue, je ne suis pas certain qu'on prenne véritablement le bon chemin.  

 

La plupart des articles sur cet anniversaire insistent logiquement sur les qualités de Wikipédia : le partage des connaissances, la collaboration, la notoriété désormais acquise. Comme avec cet article de 20 minutes, ou celui-ci de TSR.ch, qui recueille les propos de Manoillon. ActuaLitté est sur le même créneau et apporte en plus quelques chiffres bienvenus. Wikipédia, c'est ainsi 170 millions d'articles dans 270 langues et 400 millions de visiteurs chaque mois. Ainsi que 16 millions de dollars récoltés en 2010 (par la Foundation) mais j'y reviendrai très prochainement dans une revue de presse généraliste. Des éloges et des encouragements qui font naturellement très plaisir. Mais qui ne signifient pas qu'il faille oublier les petits tumultes de la vie passée wikipédienne. Les journalistes, c'est leur rôle, ne l'occultent pas non plus. Ainsi, 01net.com relève que Wikipédia est d'abord né de l'échec de Nupédia, le précédent projet un peu olé-olé de Jimmy Wales, et insiste sur le rôle prépondérant de Larry Sanger (c'est toujours un sujet un peu sensible, depuis Citizendium). Surtout, les dérapages potentiels et réels y sont rappelés, principalement les risques de manipulation politique à des fins partisanes, les lissages des articles par les intéressés ou sociétés eux-mêmes (avec l'exemple de Coca-Cola), les critiques sur la fiabilité de certains articles, les gros problèmes de pov-pushing sur certains articles du domaine religieux ... Sans parler des polémiques sur les inexactitudes, ou supposées telles, biographiques. On se souvient de l'affaire Patrick Bruel, et voilà maintenant que Thierry Ardisson pointe le bout de son nez.

 

Enfin, une partie de la presse a préféré s'intéresser aux coulisses de Wikipédia. C'est le cas d'Europe1.fr qui est parti à la rencontre de quelques contributeurs. Pour mieux cerner qui ils sont, leurs aspirations, leurs travaux sur Wikipédia. Schiste, le pseudonyme sur les projets de Christophe Henner, membre du CA de Wikimédia France, explique à ce sujet que le Wikipédien moyen a plus de trente ans et est surdiplômé. Mieux, beaucoup de contributeurs seraient enseignants-chercheurs. Outre que cette analyse va à l'encontre de celle de Sue Gardner (voir plus haut), je serais quand même très curieux de connaître les sources de Chistophe. Mon impression est tout de même que l'environnement wikipédien est jeune et surreprésenté dans le domaine informatique. Surtout, surtout, je déplore, ce n'est pas nouveau, un certain manque "d'experts". Il y a bien quelques enseignants-chercheurs, effectivement, mais pas tant que cela. C'est en tout cas l'impression que j'ai. Et cela n'enlève rien aux immenses mérites de tous les contributeurs actuels, quels que soient leurs diplômes. C'est juste une remarque en passant, car il est inutile de se prétendre ce que l'on n'est pas. Wikipédia a encore beaucoup de progrès à faire en qualité, il est contre-productif de le nier. Le quotidien Libération, pour sa part, a publié hier une double page sur une partie du fonctionnement interne de Wikipédia, que l'on peut retrouver ici. En l'occurrence, la journaliste Camille Gévaudan, dans ce texte très sympathique, s'est intéressé à la patrouille des modifications récentes, rouage essentiel pour que Wikipédia ne soit pas régulièrement accusée de raconter n'importe quoi, avec en prime un petit hommage à Salebot. Elle a également abordé  le thème des pages à supprimer, en prenant comme exemple (j'imagine que quelqu'un le lui a soufflé) la dernière "star" des PàS : celle sur les petites cuillères. Dans l'ensemble, tout est très bien expliqué (bon travail journalistique, donc), mais je m'inscris en faux sur un petit point : il me semble inexact de considérer que les articles ne sont supprimés qu'en cas de "consensus" ou de "grosse majorité" pour la suppression. En l'absence de consensus, en effet, ce sont les arguments qui sont évalués pour clore. En tout cas, j'ai beaucoup de contre-exemples en tête.

 

Voilà. Je finis en souhaitant à mon tour un joyeux anniversaire à Wikipédia ! En espérant que ça dure au moins 10 ans ecnore, et même beaucoup plus. Ah, j'allais oublier : pour terminer, je vous invite à donner votre témoignage sur Wikipédia à 20minutes.fr, qui a pris cette belle initiative.

 

 

1. Et je n'aime pas me tourner vers le passé, de toute façon.

Commenter cet article

Khomille 17/01/2011 00:25



Comment ça, on m'aurait soufflé des exemples ? Je fréquente régulièrement les PàS, non mais oh ! :) Même si j'avoue, sans vouloir semer de trouble dans le débat sur l'influence de la cabale IdF
sur le fonctionnement de WP, que je crois avoir entendu parler de celle-ci dans mon flux Twitter...



Pierrot le Chroniqueur 17/01/2011 09:55



Très bien. Assez logique, donc, que tu te sois tournée vers cette PàS en particulier (encore que tu aurais aussi pu choisir celle-ci, qui semble avoir beaucoup de succès). Sinon, pour la
cabale IdF, je ne vois pas de quoi tu parles, je n'ai rien vu sur ma timeline ... . Encore toutes mes félicitations
pour ton (bon) article.



schlum 16/01/2011 23:19



Edhral, je n’ai pas dit non plus que tout Wikipédia était une gigantesque taupinère infestée de cabales noyautant les articles hein ^^ Je laisse ce genre de théories à Alithia et consorts…


Je dis juste que sur certains points, la transparence légendaire est loin d’être là ;) (après, pour quantifier le phénomène, je ne me prononcerais pas…)



Pierrot le Chroniqueur 17/01/2011 09:51



Ne cédons pas à la paranoïa. Mais il est vrai que tout n'est pas transparent sur Wikipédia, et on est même loin du compte. Les divers médias utilisés favorisent cette situation : les messages
privés sur Twitter ou IRC, les salons privés sur IRC, les IRL, les e-mails puisque cette option est possible entre Wikipédiens, etc. Je ne dis pas que c'est mal en soi. Ces moyens de
communication sont utiles, voire nécessaires. Et rien n'interdit d'avoir des contacts privilégiés avec des contributeurs avec lesquels on se sent plein d'atomes crochus (c'est humain). Mais ils
peuvent aussi être utilisés pour beaucoup d'autres choses, c'est certain ...



Meodudlye 16/01/2011 23:11



@Edhral. Je n'ai pas douté un seul instant que tu allais jouer sur les mots et que tu allais reprendre ce que disait Pierrot au sujet de prendre du plaisir. Mais ce n'est pas ce que tu as dit
plus haut.


Quant à moi, évidemment que je prends du plaisir à contribuer sur WP, sinon, je ne le ferais pas.


Mais je n'ai jamais considéré, contrairement à toi et tes amis de la cabale idf, que c'était un jeu.


Et puisque tu parles des listes, il y en a des fort utiles, d'autres faites juste pour faire un WP:point, d'autres faites juste par paresse. Mais comme chacun contribue dans la limite des ses
moyens, ce n'est pas étonnant que dans les 2 dernières catégories, on retrouve toujours les mêmes contributeurs.



Pierrot le Chroniqueur 17/01/2011 09:46



Bref ... Le principal est que vous preniez tous les deux du plaisir. Mais pas à vous cogner dessus chez moi, ça m'arrangerait.


 


Pour continuer dans l'autocitation complaisante (forcément ...), j'ai aussi fait un billet sur les listes, donc je vais le rappeler à votre bon souvenir.



Edhral 16/01/2011 23:01



@Schlum L'issue pour le ou les articles créés après des discussions IRL ou sur IRC/Twitter est peut-être différente de l'issue qu'aurait le(s) même(s) article(s) créé(s) par IP, je ne prends pas
position sur ce point : là on est sur la question de wikiréputation dont a parlé Pierrot dans un précédent post.


Pour le fonds de ce que je disais, je reste sur mon idée que ces articles ne sont pas la marque d'un quelconque impact de groupes hors WP, ils sont bien trop peu nombreux (et contrairement à
Pierrot je ne crois pas que la fréquence de création ou leur nombre s'accroissent significativement).


Pour les faux-nez, ou l'appel à vote sur des forums externes, là encore, ne faisons pas d'une taupinière une montagne : il y a un MILLION d'articles sur WP, pour combien a-t-on des discussions de
masse ?


Et quasiment à chaque fois qu'on croise un contributeur qu'on ne connaissait pas jusque-là on peut voir que WP se construit par ce type de contributeurs, qui massivement ignore totalement les
pages Méta et la "communauté"... (sais pas si je suis claire là, tant pis)



Pierrot le Chroniqueur 17/01/2011 09:42



Mon billet sur la "wikiréputation" ne portait pas vraiment sur les créations d'articles ni sur les IP (au contraire). Il n'en demeure pas moins qu'il y a, je ne vous apprends sans doute rien, un
a priori défavorable envers les IP (c'est un sujet à développer, tiens) qui conduit à être moins tolérantes envers elles qu'envers les contributeurs réguliers. Ce qui n'empêche pas que la
majorité des vandalismes vient d'elles, remarque en passant.


 


Je pense en effet que le nombre de ce genre d'articles augmente (mais c'est juste une impression). C'est à mettre en parallèle avec l'accroissement du nombre de petites ébauches - sur lequel je
vais bientôt revenir - ne comportant qu'une phrase et une infobox. C'est sans doute inéluctable car plus Wikipédia avance, plus les sujets traités sont pointus et/ou confidentiels - et c'est là
que le manque "d'experts" se fait cruellement ressentir, quoi qu'on en dise - mais c'est un peu gênant dans la mesure où les plus-values d'une encyclopédie sont la compilation d'un grand nombre
d'informations, ainsi que leur traitement analytique. Plus on a de squelettiques ébauches, plus on s'éloigne de cet idéal.


 


Pour terminer : si, les faux-nez sont un problème actuellement sensible, à mon avis. J'ai récemment expliqué en quoi ici.



Edhral 16/01/2011 22:51



@Meodudlye Je n'ai pas le moins du monde honte de dire que je m'amuse en contribuant - et que je pense que c'est le cas de la majorité des wikipédiens ! -. Je ne contribue pas parce que c'est un
travail, ou un devoir : c'est un loisir... Pas pour toi ?


Et cela ne veut absolument pas dire que je prends le produit final de ce loisir par-dessus la jambe. Tu fais là une interprétation non fondée.


Je m'amuse en contribuant, mais j'essaie sérieusement de faire des apports positifs à l'encyclopédie. Et c'est le cas aussi des contributeurs que je connais et dont j'ai dit qu'ils s'étaient
"amusés" avec les cuillères : le contenu leur paraît un apport positif à l'encyclopédie. Tu as le droit de penser que ce n'est pas le cas : qu'ils ont "pourri" l'encyclopédie, et sciemment ; mais
tu n'as pas le droit de mettre dans ma bouche ton opinion.


 


PS : en fait, il y a un moment où j'ai participé à WP avec un sentiment de devoir et non de plaisir, c'est quand j'étais arbitre. Ce n'est pas un bon souvenir, ça a été le début de la fin pour ma
vie wikipédienne.



Pierrot le Chroniqueur 17/01/2011 09:31



Je réagirai juste à ton PS : c'est évidemment bien dommage. Popo le Chien a trouvé un terme pour exprimer cet état de fait, qui ne t'est pas exclusif : la "zombification" des arbitres.



schlum 16/01/2011 21:51



Edhral, je ne pensais pas spécifiquement à la liste des cuillères et à la cabale IdF (même si c’est vrai que si l’article avait été commencé par une IP ou un « petit compte » il est fort possible
que l’issue prévisible eût été différente). Ni même aux groupes « connus » de rencontre en Île-de-France, sur Toulouse ou Grenoble.


C’est un sentiment plus général aussi sur certaines choses qui s’organisent pour Wikipédia, en dehors de Wikipédia (même parfois par des groupes « extérieurs » à Wikipédia qui viennent en force
sur une PàS suite à un appel par mailing list par exemple). On pourrait aussi parler dans le cadre de ce sentiment de l’existence de nombreux faux-nez qui fausse grandement la transparence de
Wikipédia.


 


PS : Désolé pour Khomille dont j’ai oublié de 'h'… Si le propriétaire des lieux peut se donner la peine de corriger :) 



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 22:15



Je laisse à Edhral le soin de répondre, si elle le désire. Désolé, je ne peux pas modifier ton post (c'est normal, sinon cela signifierait que je pourrais les trafiquer ).



Meodudlye 16/01/2011 19:52



s/prends/prennent/ évidemment



Meodudlye 16/01/2011 19:47



@Edrhal. Je suis fort aise que tu reconnaisses que toi et tes petits amis de la Cabale IdF, célèbres entre autres pour leurs copyvios massifs de la base de donnée Mérimée, prend le contenu de WP
pour un jeu. Poulpy a du mal à le reconnaitre, c'est fort plaisant de voir que toi tu as moins de scrupules que lui.



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 20:13



Ce n'est pas vraiment le sujet ici ... Même si c'est un problème (autre) qu'il faudra bien trancher un jour. Wikipédia n'est pas un jeu, en effet. Ce qui n'empêche pas qu'il faut y prendre du
plaisir.



Edhral 16/01/2011 17:55



Zut, où est le bouton modifier ? pour enlever le e en trop à "créées"... :-(



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 19:28



Il n'y en a pas ici.



Edhral 16/01/2011 17:54



@Schlum : tu crois vraiment, vraiment ! que ce que fait la poignée de personnes qui va sur IRC, Twitter ou la blogosphère, ou qui se rencontre en chair et en os, a une influence marquante sur
l'encyclopédie ? Oui, par exemple, la cabale IdF (groupe de la vraie vie) s'est amusée avec les cuillères, et ça a été repris par d'autres membres de la cabale Twitter, et sur IRC. Et alors ?
c'est un pur épiphénomène par rapport aux 500 articles créées par jour en moyenne...



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 19:27



Je suis assez d'accord avec Schlum. Il y a pas mal d'opacité sur un certain nombre de points régissant le fonctionnement de Wikipédia ou de son contenu encyclopédique (ou non ...). On peut se
faire une idée de ce genre de processus ici. Ensuite, je note, Edhral, que tu te contredis en peu de lignes. Tu expliques d'abord qu'il n'y a pas d'influence de groupes IRL ou de Twitter et autres, avant de reconnaître que
les cuillères sont issues de la cabale IdF ensuite relayée par les médias sociaux. Dans la mesure où il y avait pourtant une PàS en cours, et que cela a vraisemblablement induit un effet de masse
à ce sujet, il y a bel et bien court-circuitage des outils traditionnels et ... transparents, eux. Et je ne suis pas convaincu qu'il s'agisse d'un épiphénomène compte-tenu du nombre d'articles
concernés, et vu la fréquence de plus en plus importante de ces pratiques. Je sais, tu vas sans doute m'expliquer que ce n'est pas bien grave, puisque le résultat est une amélioration de
Wikipédia via la création de nombreux articles. Et je répondrai que, généralement, concernant la dite "amélioration", tout est question de point de vue ...



Jacques 16/01/2011 13:53



Le pure player Owni.fr a fait une édition spéciale Wikipédia



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 15:48



Je ne sais pas ce qu'est un "pure player", mais j'avais effectivement vu passer l'Owni, qui consacre deux articles à la chose :



Wikipédia a 10 ans (déjà publié chez Jean-No avant)


la Galaxie Wikimédia (par Ophelia Noor, avec une très jolie infographie en pdf)



Seulement, une revue de presse se fait au temps t (on ne peut rester 24 heures sur 24 devant son ordinateur ou ses tablettes, IPod ou que sais-je encore).



schlum 16/01/2011 13:14



Il y a à mon sens une autre erreur dans l’article de Komille. Si je me souviens bien (je l’ai lu à la rencontre d’hier), elle dit que « tout ce qui se passe sur Wikipédia est transparent ».


Je suis moyennement d’accord avec cette analyse au vu de pas mal de choses que je vois se produire sur des « canaux dérivés » comme IRC, Twitter, les mails et autres moyens numériques ou réels
pour interagir entre contributeurs en dehors de Wikipédia même, mais à propos de Wikipédia.



Pierrot le Chroniqueur 16/01/2011 16:00



C'est exact : tout ce qui se passe sur Wikipédia n'est pas transparent. Et encore, tu as oublié les blogs qui ne sont jamais là pour faire joli, mais pour partager des considérations et opinions
sur Wikipédia, et ... les rencontres entre wikipédiens dont le poids n'est certainement pas à négliger (j'aimerais écrire un jour sur l'effet d'appartenance au groupe, mais cela à déjà été traité
plus généralement).


L'article de Komille est - à mon avis - assez "sympathique", avec un effort marqué pour l'explication (c'est déjà ça), mais ne décrit pas effectivement tout Wikipédia, en insistant plus sur des
qualités réelles ou supposées (le consensus utilisé pour déterminer le contenu que j'ai déjà relevé) que sur des défauts supposés ou, hélas, bien réels.


Pour finir, je remarque quelques coquilles dans mon billet, que cela soit sur la forme ou sur les dénominations "exactes" (et il faut être exact). Au lecteur de les repérer , mais elles ne changent heureusement pas le fond.