Publié par Pierrot le Chroniqueur

Treizième revue de presse déjà depuis que j'ai institué ce "rendez-vous". Espérons qu'elle ne me portera pas malheur. Pas énormément de matière ces deux dernières semaines, mais j'ai trouvé de quoi bien rigoler, ce qui compense. Première chose, qui va me permettre de donner libre cours à mon indécrottable misogynie (ou pas) : une étude menée par le New York Times en collaboration avec la Wikimedia Foundation sur le nombre de femmes contribuant à Wikipédia. Étude relevée il y a quelques jours sur Twitter, et ayant donné lieu à quelques commentaires de mâles qui n'engagent que leurs auteurs, et qui avaient scandalisé la pauvre Serein. Sans surprise1, comme l'indique cet article de 20minutes.fr, 13% seulement des contributeurs sont des contributrices. Et le journaliste de s'interroger sur le "sexisme du monde de l'informatique" tout en expliquant que les femmes seraient naturellement peu enclines à faire part de leurs opinions, d'où leur retrait sur le Web, parait-il. Ce petit 13%, en tout cas, n'est pas du goût de Sue Gardner, comme le rapporte ici Europe1.fr. La directrice générale de Wikimedia Foundation s'est ainsi fixé pour objectif d'atteindre le taux de 25% de contributrices en 2015. Ce qui est dommage, c'est qu'elle n'indique pas comment elle compte s'y prendre. Parce que, sans mauvaise foi, moi je ne vois comment on peut recruter ciblé(e) sur Wikipédia.

 

Plus de contributrices, c'est également le souhait de Saint Jimbo dans cette interview pour Swissinfo.ch en marge de la remise à Zurich de son prix Gottlieb Duttweiler 2011. Plus de femmes donc, mais aussi plus de personnes âgées, plus de nationalités différentes, etc. Jimbo veut continuer à ouvrir Wikipédia, et en profite pour démentir les affirmations selon lesquelles il y aurait moins de contributeurs réguliers2. Il explique également que Wikipédia est un "projet de charité" — je croyais que c'était d'encyclopédie, mais j'ai du me tromper — au service d'un "idéal humanitaire". Merci Jimbo, je vais donc pouvoir concurrencer Julian Assange pour l'obtention du Prix Nobel de la paix.

 

Je l'ai souvent dit : il reste encore beaucoup à faire pour expliquer au grand public la nature encore parfois incomprise de Wikipédia. En témoigne cet article de C4N où, après un bon début expliquant en quoi Wikipédia diffère d'une encyclopédie traditionnelle, on retombe sur d'habituels travers et le fantasme des "modérateurs" (comme sur les forums) contrôlant le contenu de Wikipédia. Certes, il y a bien des administrateurs passant en suppression immédiate des créations aberrantes, mais il s'agit uniquement de maintenance quotidienne. J'avoue aussi ne pas comprendre comment l'auteur de l'article a pu constater qu'il y avait "10 statuts différents de modérateurs". Même en comptant abusivement, et très largement, les arbitres, les bureaucrates, les stewards, les abusefilters, les vérificateurs d'adresse IP et les oversights en plus des admins, le compte n'y est pas.

 

Et enfin, je termine avec cet hilarant top 10 des perles footballistiques de Wikipédia compilées par le site de So Foot. Généralement, dans ces cas là, il s'agit de vandalismes sur lesquels le journaliste en mal d'inspiration est malencontreusement tombé juste avant leur retrait3. Hélas, 8 des 10 perles sont toujours en place4 — et depuis un bon moment pour certaines d'entre elles — à l'heure où je tape ces lignes. De quoi bien vous amuser, mais n'oubliez pas, tant que vous y êtes, de corriger les articles. Pensez aux lecteurs et au sérieux de l'encyclopédie5, soyez sympas ...

 

Voilà. Bonne semaine à toutes et tous !

 

 

1. <misogynie> Parce qu'il faut être intelligent pour écrire une encyclopédie. </misogynie>

2. Pourtant, je n'exclus pas que ce soit bel et bien le cas, au moins sur fr ...

3. Ça lui permet alors de faire un article facile sur le manque de fiabilité de Wikipédia ou, au choix, sur le pauvre Monsieur Tartempion victime d'un "piratage" de sa page.

4. Seuls Fodé Mansaré et Jérémy Sorbon sont à nouveau lisses.

5. Même s'il ne s'agit que de joueurs de football, je sais.

Commenter cet article

Darkoneko 06/02/2011 12:19



Ce qui est dommage, c'est qu'elle n'indique pas comment elle compte s'y prendre. Parce que, sans mauvaise foi, moi je ne vois comment on peut recruter ciblé(e) sur Wikipédia.


 


sisi : http://suegardner.org/2010/11/14/unlocking-the-clubhouse-five-ways-to-encourage-women-to-edit-wikipedia/



Pierrot le Chroniqueur 06/02/2011 14:38



Ok. Ce qui reste à voir, sans vouloir faire mon bougon ...



Arkanosis 06/02/2011 11:44



« il y avait "10 statuts différents de modérateurs" »


Ce journaliste est très malin puisqu'il ne précise pas la base numérique dans laquelle il s'exprime. Si il y a deux status, il s'exprime en base 2 et il a bon. S'il y en a trois, il s'exprime en
base 3 et… enfin bref ;-)


…ou alors il n'a pas pensé à ça et il s'est vraiment trompé…


Bonne semaine !



Pierrot le Chroniqueur 06/02/2011 12:14



C'est sûrement cela ... On va faire la même chose pour ta candidature, truquons un peu : en réalité, tu n'as que trois pour et tu ne seras donc pas élu.


 


Blague à part, je pense en effet qu'il n'a pas compris grand chose. Bonne chance pour ta formalité candidature, et bonne semaine également.