Publié par Pierrot le Chroniqueur

Suite aux élections pour le 16ème Comité d'arbitrage (CAr), Akeron a cru bon de démontrer par quelques graphiques l'existence d'une stratégie concertée de la part des proclamés "antis-CAr". S'il est certain (et il n'y avait pas besoin de graphiques pour ça) qu'on constate un afflux de votes "contre" dans les deux derniers jours, il est intéressant d'analyser, de la même manière, ce qui s'est passé lors des élections d'arbitre précédentes (15ème CAr donc). Au vu du nombre de candidats rapidement écartés de cette session, je n'ai pris en compte que ceux qui avaient une chance d'être élus afin de ne pas fausser les statistiques et surcharger les graphiques.

repartition.jpgtaux.jpg

 

On constate que, après quatre jours de votes, seuls quatre candidats, dont un très tangent, étaient "élus" (l'hypothèse d'un nombre insuffisant d'arbitres s'était alors déjà posée, certains candidats arbitres et autres ne pouvant que constater que, d'après le règlement interne, le CAr ne pourrait alors plus fonctionner). On remarque sur les trois jours qui suivent un net regain des votes "pour", suffisant pour faire passer avec bonheur trois nouveaux arbitres au dessus de la barre fatidique, et presque un quatrième. On remarquera aussi, chose intéressante, une "contre-réaction" qui semble s'être organisée le dernier jour, mais trop tardive pour compenser l'afflux précédent (et seul Indif en sera victime, chose qu'il ne pardonnera apparemment jamais aux détracteurs de son instance chérie).

Stratégie donc pour les élections suivantes du 16e CAr ? Ou simplement une leçon apprise, et un remake instructif de l'Arroseur arrosé

Commenter cet article

le car des morts vivants 13/04/2012 22:03


Le memoimyself cfoellmi c'est le mort vivant type qui sort de sa tombe que pour voter. Heureusement pour lui le ridicule ne tue pas.

Pierrot le Chroniqueur 13/04/2012 22:43



Exemple typique, en effet. Pas le seul (et il y en a des deux côtés), mais particulièrement visible, oui.



Spiderâne 12/04/2012 17:56


Et moi, je remarque que les écarts se font au début, avec des allures similaires des courbes vers la fin du scrutin.


Traduction : il y a bien vote de groupe (ici, pour "sauver" le Comité d'arbitrage).

Pierrot le Chroniqueur 13/04/2012 22:42



En gros, oui.



Meodudlye 12/04/2012 13:22


@Pierrot. Voyons. Il n'y a pas de clans.

Pierrot le Chroniqueur 13/04/2012 22:39



Ah zut.



Coyote du 86 12/04/2012 11:59


Faîtes ce que je dis, pas ce que je fais.... ou comment prouver par A + B qu'il y a un "bon" vote et un "mauvais" vote sur Wikipédia.

Pierrot le Chroniqueur 12/04/2012 12:36



Comme j'ai déjà eu à maintes reprises l'occasion de le souligner ces derniers temps, l'intolérance à l'avis de l'Autre, chez certains, et sur plusieurs sujets, prend des proportions inquiétantes.
Indubitablement en lien avec la guerre des clans. Je ne serais pas loin de parler de "dictature de la majorité", puisque le clan "dominant" depuis longtemps se considère comme étant la majorité,
ce qui est de plus en plus sujet à caution, du reste ... Je crois que la "majorité silencieuse" est en train de renvoyer tout le monde dos à dos, et voudrait enfin le calme. C'est sans doute
pourquoi il y a eu bien moins de votants (pour, surtout) aux dernières élections qu'aux précédentes, à mon avis.



Pic-Sou 12/04/2012 11:33


Tony: Pas besoin de graphique pour ça...

Pierrot le Chroniqueur 12/04/2012 12:32



Un gribouillage suffit.



LittleTony87 12/04/2012 11:00


Manque le troisième graphique, sur le nombre de contributions récentes des votants :D Qui répondrait à la terrible question : y eut-il aussi des morts-vivants pour le 15e CAr ?