Publié par Pierrot le Chroniqueur

On revient, encore une fois, aux commentaires d'Antandrus sur Wikipédia et ses contributeurs.  Dans sa 35e réflexion, l'accent est porté sur ce qui constitue à la fois un moteur et un frein du projet d'encyclopédie, l'égo de ses contributeurs. Ainsi, Antandrus écrit :

It's good to let your ego be punctured once in a while. Most of us, after several years and tens of thousands of edits, start to put a lot of our egos into our work here, more than we originally either intended or anticipated. While it's natural for this to happen, the unintended consequences include feelings of ownership over one's contributions and a quickness to react in poor faith, and even with arrogance. Someone reverted your edits with a sarcastic edit summary? Let it go. Someone called you a bad name somewhere? Don't retaliate. Let it go. While it hurts at first to let these things go, being able to do so is the true test of strength and maturity. You only gain in the long run. Retaliating not only brings you discredit, but it increases your anger, and corresponding risk of over-reaction, as the number of related provocations rises.


Si on traduit en français, cela donne grosso modo :

Il est bon de dégonfler votre égo de temps à autre. La plupart d'entre nous, après plusieurs années et des dizaines de milliers d'éditions, commencent à mettre de leur personnalité dans leur travail ici (NdT : dans Wikipédia), et plus qu'initiallement prévu ou anticipé. Alors qu'il est naturel que cela se produise, les conséquences inattendues comprennent le sentiment de propriété sur certaines contributions et une promptitude à réagir, parfois avec arrogance. Quelqu'un révoque vos contributions avec un commentaire d'édition sarcastique ? Laissez tomber. Quelqu'un vous gratifie d'un qualificatif peu amène quelque part ? Ne répliquez pas. Laissez tomber. Bien que cela puisse blesser de laisser couler dans un premier temps, pouvoir le faire est un vrai test de force et de maturité. Vous ne pourrez qu'y gagner à long terme. Répliquer non seulement vous discrédite, mais augmente aussi votre colère, et le risque lié de sur-réaction, alors que le nombre de provocations liées croît.

 

De fait, Antandrus nous indique ici un petit manuel de zen à l'usage des Wikipédiens. Et la difficulté d'application qu'il souligne est on ne peut plus réelle. Cependant, je suis d'avis de nuancer un peu le propos, ou plutôt d'y apporter certaines considérations qui me semblent utiles en raison de quelques échanges musclés que j'ai pu lire lors de mon film du soir ou de la journée (dont il faudra que je parle, un jour).

 

Les contributeurs de Wikipédia peuvent facilement se catégoriser (de manière non-définitive) en deux catégories : les gens connus et ceux qui ne le sont pas encore. Aucune des deux catégories n'est épargnée par des problèmes d'égos personnels (bien sûr, nous sommes tous des êtres humains), mais c'est toujours plus visible quand on est sous le feu des projecteurs. On en arrive à l'émergence de plusieurs sous-catégories : les Intouchables, les Parias (je sais, ça ressemble à un doublon mais non), les Divas et autres ... Quoi qu'il en soit, si l'on arrive à intégrer un de ces catégories, la prudence est de mise. Enfin encore plus. C'était mon premier ajout.

 

Le deuxième est qu'il existe de nombreuses situations engendrant une frustration nécessitant de (pour le moins) prendre sur soi. Et l'inaction volontaire des organes de régulation (administrateurs et arbitres) jette également un discrédit sur lesdits organes (ça ou une réponse disproportionnée ou à contre-courant). Il est toujours extrêmement préjudiciable pour Wikipédia de laisser ce genre de situations se développer (comme cela arrive chaque semaine, ou plus fréquemment encore).

Commenter cet article

Darkoneko 21/07/2010 11:07



Il est bon de dégonfler votre égo une bonne fois pour toutes


 


c'est "de temps à autres" (once in a while), pas une fois pour toutes :D



Pierrot le Chroniqueur 21/07/2010 11:23



Oui, ça m'apprendra à faire autre chose en même temps. Je corrige, merci !


Heureusement que ça ne constitue pas un contre sens sur le message.