Publié par Pierrot le Chroniqueur

Je vagabondais un peu partout sur la Grande Toile, comme à mon habitude et, comme je ne fréquente que de bons sites, je yeutais le dernier billet de l'ami Popo et ses super graphiques tout jolis (bien plus que mes gribouillages, diront les mauvaises langues) lorsque l'affirmation suivante — "Le petit plus de cet dernière publi, par contre, vient d'un nouvelle donnée que les auteurs ont choisit d'inclure dans leurs recherches: le nombre de fois où Wikipédia est citée comme source" — m'a fait revenir en tête une récente anecdote.

 

Je déjeunais l'autre midi dans un restaurant d'une grande chaîne française, mais qui se veut américaine (vous savez, avec les cornes). Logiquement, je regarde le menu qui est écrit à même le set de table en papier. Attendant mon steak-frites finalement commandé, je retourne le set pour jeter un œil distrait sur les petits jeux pour enfants, et là, forcément, fatalement, mes yeux sont attirés par un petit texte en bas. Je ne sais même plus de quoi il s'agissait (peut-être un mot sur l'histoire du steak ou un extrait de la biographie de Buffalo Bill. Je crois que c'était ça), mais je me souviens en tout cas très bien de la conclusion en petits caractères : "Source : Wikipédia". Bon, ce set est très loin d'être une publication scientifique, pour reprendre le thème développé par Popo, mais illustre plutôt bien la "popularisation de l'image" du projet. Et vaut toutes les dissertations que je pourrais faire à ce sujet.

 

Et surtout, j'ai été satisfait de voir le travail des Wikipédiens reconnu par cette mention pas si évidente que cela, en pratique. Car si l'enseigne s'était abstenue de la commettre, personne, à mon avis, ne l'aurait relevé.

Commenter cet article