Publié par Pierrot le Chroniqueur

Dans l'arbitrage du moment (pas celui-là mais l'autre), une polémique a éclaté sur le remplacement de Indif, récusé, par Popo le Chien, pourtant en exil (volontaire) au fin fond de la Sibérie (et aussi ailleurs, ai-je cru comprendre) pendant un mois et alors qu'il y avait encore au moins un autre arbitre disponible. Pas moins de cinq contributeurs (dont le co-demandeur) ont en effet souligné en page de discussion que le canidé est légèrement en froid avec SM, et c'est un euphémisme que de le dire aux yeux des observateurs assidus comme moi. Et qu'on peut donc s'interroger sur un certain risque de partialité dans l'avis que va rendre Popo, risque que son commentaire sur la recevabilité de l'arbitrage n'a certainement pas contribué à écarter. Loin de moi l'idée de mettre en cause la neutralité de l'ami Popo (je parle de "risque") qui ne doute certainement pas de pouvoir ici arbitrer en son âme et conscience, mais il reste un être humain (au risque de dévoiler un immense secret, je vous certifie qu'il n'est en réalité pas un chien. Si si) avec ses amours et ses haines, et il eût sans doute été plus sage pour lui de tenir compte des inévitables effets de bord de sa présence. Surtout, honnêtement, lorsqu'il indique contre toute évidence n'avoir aucune inimitié particulière avec SM. Et sans que cela ne dédouane ce dernier de ses éventuelles responsabilités dans le développement de ce conflit, naturellement (dans presque tout conflit personnel, les torts sont partagés). 

 

Je profite de cette occasion, en réalité, pour faire remarquer que ce n'est hélas pas la première fois qu'on voit ce genre de problèmes poindre lors d'arbitrages, les relations au sein de la communauté étant telles qu'il est fatal que, parfois, un arbitré soit en conflit avec un arbitre. Et, dans certains cas, quelques arbitres, et c'est remarquable de leur part, préfèrent se retirer d'eux-mêmes. Dans certains cas seulement, et je me souviens par exemple de la démission fracassante de Bapti, qui avait clairement justifié sa décision, entre autres, par son constat que certains de ses collègues profitaient de leur rôle d'arbitre pour enfoncer un de leurs ennemis ou défendre un copain. Preuve que ces soucis ne datent pas d'aujourd'hui. Certains expliquent que le problème est insoluble, dans la mesure où personne ne peut obliger un arbitre à s'autorécuser car il bénéficie de la confiance de la communauté pour pleinement assumer ses fonctions. Ce raisonnement est défendable sur le principe, mais à mon sens un peu spécieux : les arbitres sont aussi élus pour garantir que des arbitrages efficaces et impartiaux seront rendus. Leur mission est donc aussi de s'assurer de cette impartialité par tous les moyens, y compris, je crois, en suggérant publiquement à un collègue dont l'impartialité peut s'avérer problématique de gentiment s'effacer. À eux de prendre leurs responsabilités, ce pourquoi ils ont également été élus. Je suis donc assez déçu de constater que, dans ce cas-là comme dans les précédents, aucun arbitre n'est intervenu en ce sens, au risque que les décisions rendues soient d'une légitimité d'un goût douteux.

 

Et ce qui m'attriste davantage, c'est que c'est le CAr qui en sort une fois de plus affaibli.

Commenter cet article

JJG 03/06/2011 19:04



Je ne me préoccupe pas de qui a inventé quoi, et je n'ai jamais craché sur le salon de médiation. Le principe me semble intéressant, après il a peut-être besoin d'être repensé. Peu importe : tout
ce qui nous permet de dépasser cet infect déchet excrémentiel qu'on appelle le comité d'arbitrage est bon à prendre.



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:28



Chandres répondait à Addacat, me semble-t-il.



chandres 03/06/2011 16:58



Le salon de médiation est une bonne idée?? Là c'est fort, un truc inventé par Iluvalar sur lequel vous crachiez tous il y a à peine un an, et maintenant c'est une bonne idée???


Peu importe la forme du CAr, si déjà il n'avait pas régulièrement à gérer les cas de contributeur de longue date qui se permettent n'importe quoi en pdd, ca serait beaucoup, beaucoup plus
simple....


 



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:27



Pour la première partie, j'ai assez discuté avec Iluvalar via ces commentaires pour me permettre le mien : un Salon de médiation avec Iluvalar n'est effectivement pas une bonne
idée. Ensuite, la médiation formalisée, je n'en suis vraiment pas adepte.


Sur la deuxième : pourrais-tu clarifier tes propos sur qui fait n'importe quoi ?



Addacat 03/06/2011 14:21



Totalement d'accord avec Juraastro et avec ceux qui ont  souligné la nature perverse du CAr : comme les défunts WPP, il pourrit des conflits souvent mineurs, souvent non recevables mais
"recevables" quand même (conflits d'édition, glapissements d'un utilisateur dont on a reverté un TI), le tout avec des trolls aficionados spécialisés dans les pdd. Le Salon de Mediation est une
bonne idée, où l'on voit généralement les conflits mineurs ou artificiels s'éteindre faute de pyromanes, alors que le CAr me semble être, par définition même, le chef-d'oeuvre absolu de la
pyromanie et de la zizanie.



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:25



Le Salon de médiation une bonne idée ? A voir, à l'usage, et à l'épreuve de gros soucis.



JJG 03/06/2011 14:10



Je suis tenté de prendre cette parodie à mon compte, parce que ça correspond à peu près à ce que je pense (sur la forme, quand je suis de mauvaise humeur et, sur le fond, à peu près tout le temps
! )



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:21



Au moins, ça n'aura pas été mal pris 



Esprit frappeur 03/06/2011 13:41



Fuck le CAr! Fuck le CAr! Fuck cette bande de petites putes intellectuelles! ... Oups pardon, JJG sors de ce corps!


P-S : cette caricature n'a qu'un but humoristique ;-).



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:24







Juraastro 03/06/2011 12:30



Il est désolant de voir que des organisation intra-WP faites pour résoudre les problèmes et conflits en soient plus une source. De nos jours, une bonne partie des arbitrages du CAr servent plus à
rajouter de l'huile sur le feu qu'éteindre l'incendie. L'un des problèmes du CAr est à mon sens que beaucoup des arbitres impliqués sont au coeur même des conflits qu'ils doivent arbitrer, car
ils ont souvent affaire à des personnes avec qui ils sont en conflit ou en froid. Avant de passer par le comité d'arbitrage, pourquoi ces wikipédiens expérimentés ne passent pas au salon de
médiation où ils ont plus de chance de tomber sur un wikipédien neutre et extérieur au conflit ? Le CAr doit être àmha comme un blocage, l'ultime solution si rien d'autre n'est envisageable, et
comme le blocage, certains semblent l'avoir oublié.



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:24



Ta remarque est judicieuse. Après, je ne suis pas sûr qu'une médiation soit toujours le moyen de tomber sur une personne neutre (mais le système ouvert contrairement au système restreint du CAr
permet plus de latitude).



JJG 03/06/2011 10:23



Je n'ai jamais dit - et je ne dirai jamais - que tous ceux qui demandent un arbitrage sont des pervers, même si à mon avis ils ont fondamentalement tort d'y faire appel. Mais que cette chose
puisse être instrumentalisée, et qu'elle comporte d'immenses dérives perverses, me paraît d'une grande évidence.



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 23:22



L'instrumentalisation de tel ou tel système, effectivement, ne rend pas ceux qui y font appel des pervers par nature.



JJG 03/06/2011 08:01


C'est tout à fait ça : le comité d'arbitrage donne à des utilisateurs la possibilité d'enculer une personne qui ne leur plaît pas, même si les reproches qu'on peut par ailleurs lui faire n'entrent
absolument pas en ligne de compte dans la question posée dans l'arbitrage en cours. Le comité d'arbitrage est une merde, utilisée en grande partie par des pervers.


Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 10:16



Je ne pense pas que tous les gens qui demandent un arbitrage soient des pervers. Par contre, et même si je n'irai pas jusqu'à employer le même vocabulaire, il est évident que le Comité
d'arbitrage peut être instrumentalisé, et parfois de manière parfaitement consentie par certains arbitres.


Comme je le disais à Chandres, cela fait partie des stratégies et tactiques communautaires.



Nouill 03/06/2011 01:11



@Pierro : "l'invocation d'un arbitrage communautaire ne saurait protéger le demandeur de répondre aux éventuels contre-griefs soulevés contre lui, qu'ils relèvent du conflit communautaire ou du
conflit personnel" => phrase dite par Indif (qui a été révoqué, hihi ^^, ce qui a créer le problème avec popo), sur la page arbitrage. Voir aussi ma question (un peu conne) et la réponse de
turb, en page de discussion. 

Bref, si j'ai bien compris et si je résume, si le demandeur a des trucs à se reprocher, malgré que cela n'était pas le point qu'il mettais en avant, dans l'arbitrage (ce qui est un peu normal,
sauf si il est maso). Et bah, l'arbitrage (via même des témoignages) peut tout de même le lui reproché...



Pierrot le Chroniqueur 03/06/2011 10:13



L'existence même de l'arbitrage communautaire est problématique. Si on prend le dernier cas, il s'agit d'un arbitrage renvendiqué comme communautaire. Pour moi, sans rentrer dans le processus de
jugement (ce n'est pas mon propos), je constate que :


l'arbitrage est conjoint, même si le fait que Rémih soit partie est me semble-t-il un peu trop oublié.

les arguments de Suprememangaka et Rémih portent initialement sur l'usage des outils de Moyg, au regard d'un précédent arbitrage.



De fait, ça ressemble bien plus à un arbitrage communautaire que d'autres. Le fait qu'un requérant ne soit pas protégé automatiquement lors d'un arbitrage dit communautaire est
effectivement une chose normale, ce qui permet de limiter certaines tentatives d'abus, comme cela a existé par le passé.



JJG 02/06/2011 19:37



Le commentaire de Chandres sur le "groupe de Grimlock" est non seulement condescendant, mais fondamentalement inexact. Je crois comprendre qu'il m'inclut dans le lot : or, je ne connais pas
particulièrement Grimlock (tout juste sais-je qu'il existe et qu'il s'entend bien avec Supremangaka) et je ne suis jamais allé regarder ses contributions. Evidemment, le fait qu'un ancien membre
du comité d'arbitrage porte des jugements aussi biaisés n'est pas fait pour me surprendre.


Pour ma part, je n'ai aucune vocation à faire partie d'un quelconque clan. Je m'entends bien avec Supremangak car il se trouve que nous sommes tombés d'accord sur certains sujets, mais je ne le
suis pas sur tous les sujets. En l'occurrence, je trouve déplorable qu'il ait fait appel à cet immonde comité d'arbitrage et je le lui ai dit. Ensuite, il fait ce qu'il veut. Si j'ai donné mon
opinion, c'est uniquement parce que j'ai été cité nommément sur cette page et j'ai pris soin de préciser que je ne demandais aucune sanction contre personne.


Je ne connais pas non plus Moyg, il ne m'intéresse pas, et je n'ai pas envie d'en savoir plus sur lui, bien que ses propos me donnent la plus mauvaise impression de lui. J'ai a priori autre chose
à faire que de pister les contributions d'autres personnes en vue de leur nuire, et le spectacle que j'ai pu observer sur cette immonde pourriture de comité d'arbitrage ne m'a pas donné envie de
participer à quoi que ce soit qui y ait trait.


Que crève le comité d'arbitrage : c'est depuis longtemps ma seule position sur la question et, au vu de ce que soulève fort justement Pierrot, je n'en changerai pas d'un iota.



chandres 02/06/2011 18:55



Entre clans il y a toujours une volonté d'aller pourrir les organes de communications officiels, donc les petites attaques perso en commentaires c'est pas bien méchant, ca équilibre avec celle de
la cabale des nains de jardins sur le blog opposé!  


 


 



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 19:25



Je vais répondre à ton commentaire en deux parties (là, ça va crier au secours) :


- "Entre clans il y a toujours une volonté d'aller pourrir les organes de communications officiels" : pourrir, je ne sais pas, occuper, ça c'est normal. C'est tactique, tout simplement.


- [après] : j'ai pas compris, sauf pour les attaques personnelles ici pour lesquelles je ne suis pas d'accord. 



Ludo 02/06/2011 18:30



Ce que Grimlock, toi ou moi pensons de mon exposé, on s'en fout en fait. C'est aux arbitres d'en prendre en compte de la manière qu'ils la jugent opportune.



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 18:33



Les arbitres auront le dernier mot. Sur ce point, on est d'accord.



Ludo 02/06/2011 18:11



Mon témoignage est totalement lié à l'arbitrage. Il démontre simpement que l'un des intervenants n'est qu'un gros troll. Pour le reste, la logique clanique, ca me fait pisser de rire. J'ai dit ce
que je pensais de Rémi, du bien, et j'ai relevé des erreurs de personnes que tu mets dans mon clan.



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 18:25



Ca c'est ton point de vue et, excuse-moi, mais je ne trouve que ta "démonstration" ne démontre rien du tout (un autre intervenant l'a d'ailleurs montré en détails, si je me souviens bien). Et non
j'ai peine à voir (mais ça, ça n'engage que moi) le rapport avec l'arbitrage. Cibler l'un des demandeurs de manière globale, pour régler quelques comptes, n'a jamais rien apporté à un arbitrage.
Enfin, je suis franchement fatigué de dire à certains, dont toi, que je ne veux pas d'attaques personnelles sur mon blog. De la même manière qu'il ne devrait pas y en avoir sur Wikipédia.



Chandres 02/06/2011 15:55



Juste un petit regret que tu n'ailles pas jusqu'au bout de tes raisonnements.


En parallèle aux questions légitimes sur comment les arbitres auraient du gérer cette situation, tu aurais pu aussi montrer comment cet arbitrage démontre par l'exemple la justesse de ton billet
sur les clans..


Par exemple au lieu de dire "5 contributeurs" tu aurais pu rajouter une note pour indiquer qu'il s'agit du "groupe de Grimlock", selon ton appellation dans le billet en question.


Ca ne me choque pas plus que cela de voir les potes de SM venir faire "nombre", je trouve juste un peu ridicule de dire "comme l'ont souligné plusieurs contributeurs ici" au lieu de dire "comme mes potes l'on dit".



Pour finir, au début cette pdd était marrante, l'alternance d'intervention des clans dans les
témoignages était tellement criarde, que je me suis demandé si il n'y avait pas eu concertation..... mais non... enfin de notre coté il n'y a eu aucune consigne


 


 



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:47



Si tu relis la composition du "groupe de Grimlock" que j'ai indiquée, tu ne verras pas que des correspondances ... Et
j'ajoute qu'il n'est pas convenable de disqualifier d'office des propos venant d'un membre de tel ou tel clan s'ils présentent un minimum de justesse. C'est largement le cas ici. Je ne crois pas
qu'il s'agisse de faire nombre, ça correspond plutôt à une indignation sincère et, à mon sens, légitime. J'ai bien dit en quoi dans le billet. Je ne sais pas s'il y a eu des consignes, mais il
est en revanche assez clair que ton ami Ludo est venu régler quelques comptes avec un témoignage ayant peu de rapport avec la question des abus d'outils soulevée dans cet arbitrage.



Meodudlye 02/06/2011 13:05



@Aelfgar : c'est comme la télé réalité : pour que ça s'arrête, il suffit que le public vote contre.



JJG 02/06/2011 10:24


C'est magistral. On voudrait prouver par A+B que le comité d'arbitrage n'est qu'une merde (pour ma part, je n'avais pas besoin de cette démonstration pour le penser) qu'on ne s'y prendrait pas
autrement.


Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:42



Comme je l'ai dit, le CAr en sort une nouvelle fois affaibli. Personnellement, ça ne me réjouit pas.



Ælfgar 02/06/2011 09:31



Autant j'avais beaucoup aimé les saisons précédentes de « Les Feux de l'Arbitrage », autant les derniers épisodes m'ont beaucoup déçu. Les personnages sont devenus des caricatures d'eux-mêmes
(d'ailleurs, c'est toujours les mêmes qui occupent les premiers rôles), et les scénaristes se laissent franchement aller : de longues séquences inutiles de disputes picrocholines chiantes comme
la pluie, l'action réduite à son strict minimum (où sont les blocages, les wheel wars ?), comme si tout le monde sur le plateau de tournage n'en avait plus rien à foutre et envisageait déjà sa
reconversion dans « Amour, Gloire et Compteur d'édition » ou « Les Jours de Nos Wikis ». Je ne dis pas souvent ça, mais j'espère franchement que la série ne va pas être renouvelée à la fin de
cette saison.



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:41



Certes, tout est toujours "mieux avant", mais il y a tout de même quelques problématiques intéressantes dans ces arbitrages. Et non, ce ne sont pas les mêmes protagonistes qu'il y a 2-3 ans.
Enfin, pas seulement.



Zorro 01/06/2011 23:42



Un paragraphe pour critiquer Popo, un pour critiquer le CAr... comme d'habitude. Ceci dit, le conflit d'intérêt, chez les admins également, est un sujet trop annexe sur WP, alors que comme tu
l'as toi-même montré (via ton billet sur les clans), on peut assez facilement constater les antagonismes et les amitiés.


Et si on suit ton billet, ce ne serait pas en limitant les durées des mandats, comme pour les arbitres, que cet écueil disparaitrait.



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:40



Il ne me semble pas qu'il soit dans mes habitudes de faire un "paragraphe pour critiquer Popo", au contraire. Non, la limitation de la durée des mandats n'est pas une solution, j'ai déjà exposé
pourquoi. Et oui, il y a aussi du conflit d'intérêt chez les administrateurs, même si leur nombre important, bien supérieur à celui des arbitres, est un frein dans ce cas-là.



Fuucx 01/06/2011 21:22



Je me suis peut-être mal exprimé. Je séparerais, la partie instruction de l'affaire (établissement des faits, recueils des arguments des uns et des autres) de la partie prise de décision. Je
pense que la première partie demande du temps et de l'expérience d'où, à mon sens, l'importance de la professionnaliser. La seconde partie, à mon sens, concerne tous les wikipédiens (d'où l'idée
d'un jury tiré au sort) et dans l'organisation préconisée ne demande pas un temps excessif, d'autant qu'un jury ne traiterai qu'une affaire. 



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:37



cf. ma réponse ci-dessus.



Fuucx 01/06/2011 20:58



Il y aurait une autre solution au problème du Car. Tirer au sort un jury de wikipédiens - ll doit bien y avoir moyen de faire un programme adhoc-  et voter uniquement pour les personnes
chargées de regrouper les témoignages, pour éviter de leur imposer une tâche trop lourde. Personnellement, je professionaliserais cette étape (le recueil de temoignages), j'ai cru comprendre
que Wimedia investissait dans les ressources humaines. Enfin ce n'est que mon avis



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:35



Oui, tu avais déjà proposé, il me semble, dans un autre commentaire de faire un jury de Wikipédiens tirés au sort. Je ne suis toujours pas convaincu : les contributeurs sont bénévoles, tous ne
sont pas forcément bien au fait des pages communautaires, et il est sans doute inadapté de procéder ainsi, par conséquent. Hors de question, par contre, de mêler Wikimédia France aux procédures
d'arbitrage, ce n'est absolument pas le rôle de cette association de se mêler des problèmes éditoriaux et communautaires sur Wikipédia. Cette séparation est essentielle.



Addacat 01/06/2011 19:45



Hommage tout à fait justifié à Bapti, sans oublier les arbitres qui ont été dégoûtés par les "pressions" qu'ils subissaient.



Pierrot le Chroniqueur 02/06/2011 17:33



Possible, ça me dit quelque chose. Tu as des exemples en tête ?



Moyg 01/06/2011 19:19



Petite remarque en passant (je ne me prononce pas sur l'éventuel conflit entre SM et Popo, même s'il me parait moins flagrant que celui entre moi et SM qui est, parait-il, inexistant) : il n'y a
pas de conflit, à ma connaissance, entre l'un des co-demandeurs et Indif. Ils auraient donc pu s'abstenir de le récuser, sachant qu'il serait probablement remplacé par Popo. J'ai la désagréable
impression qu'un droit à la récusation ne suffit pas, il faut pouvoir choisir tous ses arbitres...



Pierrot le Chroniqueur 01/06/2011 19:24



Je ne peux évidemment pas tout suivre partout mais, désolé, je ne vois pas vraiment de conflit entre SM et toi (alors qu'entre Popo et SM...). Sans doute qu'ils auraient pu s'abstenir de récuser
Indif (mais ils usent de ce droit de révocation comme ils l'entendent, ma foi), peut-être estimaient-ils que Popo, en vacances et personnellement impliqué, n'aurait pas été le remplaçant. Mais ce
qui est sûr, c'est que les arbitres ont une fois de plus tout fait pour être critiqués. Et c'est, je le redis, décevant.