Publié par Pierrot le Chroniqueur

J'avais déjà esquissé cette problématique de la protection préventive dans mon précédent billet, notamment en réponse au commentaire de Kelam, puisque la question avait été soulevée en filigrane sur le Bulletin des administrateurs (BA), par Theoliane, à l'occasion du premier tour de l'élection présidentielle française (et ne manquera d'ailleurs pas de se poser à nouveau dimanche prochain, lors du second tour. J'espère au passage que la situation sera moins tendue qu'il y a 8 jours et qu'une discussion sur la question de savoir s'il faut ou non attendre les résultats officiels pour mettre quoi que ce soit sera privilégiée au dialogue de sourds agrémenté de guerres d'éditions pitoyables. Je ne rappelle pas ma position de fond sur le sujet, elle est visible et abondamment expliquée dans le précédent billet susmentionné), mais m'étais cantonné au cas d'espèce, ne commentant qu'à titre accessoire la position de l'interdiction générale et absolue de toute protection — ou semi-protection — préventive, notamment défendue par Boréal. Pourtant, cette question générale est d'importance dans l'administration de Wikipédia, et, depuis des années, n'a pas vraiment fait l'objet d'un consensus incontestable au sein du corps des administrateurs (pas plus que parmi les quelques péons qui ont pu s'intéresser au débat). Vous l'avez sans doute compris, je suis loin d'approuver cette vision des choses. Je vais, dans ce billet, développer mes raisons. Je précise en préambule que la question est en réalité relative aussi bien à la protection (c'est-à-dire limiter l'édition au seuls administrateurs) qu'à la semi-protection (c'est-à-dire limiter l'édition aux comptes enregistrés et autoconfirmed (comptes ayant au moins quatre jours d'existence)), et que lorsque je parlerai, par confort stylistique, des "protections préventives", il faudra comprendre "protections ou semi-protections préventives".

 

Tout d'abord, je précise l'argument (unique, mais important) sur lequel se basent les partisans d'une interdiction générale de principe de toute protection préventive. Il est en réalité fort simple et se justifie par la nature de Wikipédia, qui est un wiki ouvert à toutes et tous. Or, qui dit wiki ouvert à toutes et tous dit édition favorisée pour l'ensemble des personnes, inscrites ou non, qui souhaitent contribuer à Wikipédia. Par conséquent, la protection ou semi-protection d'un article, qui est une atteinte à cette politique fondamentale d'ouverture de Wikipédia, ne peut être utilisée qu'à titre répressif, en réaction à une situation problématique (vandalismes trop récurrents ou massifs, ou guerres d'éditions trop importantes), et de manière temporaire, et non indéfinie. Une protection préventive, à l'inverse, ne peut, par définition, résulter d'un problème présent, réel et constatable, et est donc, pour cette raison, interdite par principe. Un principe que, naturellement, je conçois parfaitement et que je ne remets pas en cause. Là, en revanche, où je diverge, et je rejoins en cela cette intervention de Starus, c'est sur la portée de ce principe. Qui dit principe dit exceptions, sauf dans le cas présent, puisque Boréal et bien d'autres confèrent une valeur absolue à ce principe : "il n'y a jamais lieu d'y avoir une protection préventive sur un article", suivi de "jamais ne doit pas être remplacé par exceptionnellement". En cela, la position de Boréal et consorts porte atteinte à un autre principe, tout aussi important sinon plus : le cinquième principe fondateur (PF) qui, dans sa philosophie essentielle, préconise en réalité la souplesse plutôt que la rigueur, et le pragmatisme plutôt que le dogmatisme.

 

Or, conférer un caractère absolu à cette interdiction de principe d'une protection préventive est dogmatique. Donc en contradiction avec le cinquième PF. Et en contradiction, également, et ce n'est pas le moindre mal, avec l'impératif d'une administration efficace de Wikipédia. Impératif qui suppose aussi un travail pragmatique des administrateurs, fondé sur une obligation simple : la protection du projet encyclopédique. Une obligation et un nécessaire pragmatisme qui impliquent une gestion quotidienne au cas par cas des problèmes rencontrés. Et qui s'accomodent fort mal des principes absolus. En résumé, oui pour le principe, non pour son érigement en dogme ne supportant pas la moindre exception.

A titre exceptionnel, des protections préventives doivent donc pouvoir être pratiquées, dès lors qu'il en résulte une administration plus efficace, ainsi qu'une sauvegarde accrue, de Wikipédia. Je vois deux cas principaux : 

 

  • Le premier a trait aux obligations légales. Concrètement, si on sent que des contributeurs occasionnel ou non-enregistrés vont plus que probablement violer la loi sur un ou plusieurs articles, alors la protection préventive, au nom de la sauvegarde du projet, se justifie. Concrètement, nous sommes en plein dedans avec l'élection présidentielle, et j'ai déjà abordé tous les aspects de ce genre de problèmes dans le précédent billet traitant de ce cas d'espèce. Une nouvelle fois, il convient donc de s'y reporter, et il n'est pas nécessaire que je radote (je le fais déjà bien assez ...).
  • Le second est celui de la survenue d'un événement considérable, qui rend certain un déferlement de vandalismes, ou de contributions problématiques, sur les articles afférents à cet événement. Et, à cette aune, il n'est pas superflu de se servir de ce qui s'est passé auparavant dans des cas similaires, bref que les administrateurs se servent de leur expérience sur Wikipédia. Un exemple concret, et fréquent, est celui du décès d'une grosse célébrité (du genre de Michael Jackson, pas d'un obscur écrivain que personne ne connaît. J'insiste sur le caractère "célèbre" de la personne décédée) : dans ce cas, en application du principe absolu de l'interdiction de toute protection préventive, une telle mesure, systématiquement, n'est jamais mise en place. Et tout aussi systématiquement, les vandalismes pullulent et, finalement, une semi-protection classique est, systématiquement là encore, instaurée pour parer l'afflux de vandales. En d'autres termes, à chaque fois, du temps a été perdu au nom d'un dogme, d'une idéologie de ce qu'est Wikipédia. Ce n'est pas compatible avec une administration efficace du projet, en plus de mobiliser les énergies de nombreux contributeurs de bonne foi dans le laps de temps séparant le début des vandalismes de la mesure de semi-protection, énergies que ces contributeurs auraient pu mettre à profit pour améliorer l'article en question avec les sources que le décès n'aura pas manqué d'abondamment susciter. Se poser la question de la semi-protection préventive en cas d'un tel décès me semblerait donc une idée de bon sens.

 

En conclusion, dans ce cas comme dans tous les autres, il faudrait privilégier le pragmatisme, et se méfier des grands principes qui, la plupart du temps, amènent plus de tensions et de problèmes que de solutions efficaces. Cela ne signifie pas que Wikipédia devrait fonctionner de manière anarchique (quiconque me lit sait que ce n'est certainement pas ce que je préconise), mais qu'il faut définir, de manière concrète, des exceptions de bon sens à tout principe. Un principe n'est, en effet, pas absolu par nature. Dans le cas des protections préventives, je pense, modestement, que l'on pourrait s'inspirer des pistes que je viens de suggérer.

Commenter cet article

Exploser 07/05/2012 16:44


Les Lumière sur sont plus compliquées à vandaliser que la page d'accueil. Il faut d'abord cliquer sur Programme, puis aller sur l'article du jour, cliquer sur Modifier, puis recliquer sur
Modifier. Là, je pense que, déjà, 90 % des vandales en culotte courte ont abandonné.


D'autre part, quel est intérêt de protéger ces articles aussi longtemps (plusieurs jours) à l'avance ?


En l'absence de faits me prouvant le contraire, je suis persuadé que le nombre de vandalisme serait assez réduit, et les avantages (aucun vandalisme) inférieurs aux inconvénients (on se prive des
corrections apportées par des IPs (les miennes par exemple) ; du coup on a souvent en page d'accueil des articles supposément de qualité, mais en fait bourrés de fautes ; n'est-ce pas aussi
dommageable que le vandalisme ? Quelle image veut-on donner de la qualité des articles ? On enfreint de plus le principe normal de modification ouverte à tous sur des pages en vue de Wikipédia).

Pierrot le Chroniqueur 14/05/2012 15:06



Juste pour dire que nulle part dans les principes fondateurs il n'est question d'accès libre à tous à toutes les pages. Le paragraphe sur les licences est plutôt trompeur dans sa rédaction de ce
point de vue.



LittleTony87 07/05/2012 14:16


Le fait que beaucoup de petits malins vandalisent la page d'accueil à répétition ;)

Exploser 07/05/2012 13:31


Je suis contre les protections préventives aveugles. Par exemple, je ne suis pas du tout sûr que la protection préventive des Lumière sur soit justifiée. Alors même que leur modification me
semble suffisamment compliquée pour décourager la plupart des vandales. Et que les articles, pourtant théoriquement de qualité, qui y sont mis en vitrine, auraient bien souvent besoin d'une
sérieuse relecture. J'aimerais bien savoir quels faits concrets viennent justifier cette protection préventive.

Pierrot le Chroniqueur 14/05/2012 15:02



Une modification compliquée (tout reste relatif) n'est pas du genre à arrêter qui que ce soit quand on veut dégrader quelque chose.



Spiderâne 04/05/2012 18:59


Dr Brains :


1/ parce qu'il suffit d'être autopatrolled pour être au dessus de tout soupçon ? aïe ! Dans le cas évoqué, c'est bien ce que qualifierais de faille du système surexploitée. Et donc, pour les
patrouilleurs :


- s'ils suivent les RC autopatrolled, sont noyés sous les modifications.


- s'ils ne les suivent pas, ne prennent pas connaissances de pages potentiellement non admissibles.


On ne peut pas dire que cela soit une absence de gêne.


2/ Lancer une PàS sur 16000 pages ? C'est sérieux ? Ou alors on est devant le fait de devoir utiliser un bot (en cas d'acceptation de la suppression, ce qui m'étonnerait devant le fonctionnement
erratique de ces pages) pour révoquer les contributions d'un seul contributeur utilisant son compte comme celui d'un bot. Je te laisse préjuger du ridicule, alors qu'un "blocage" en amont aurait
suffit.


Non suivies : et bien j'imagine que les personnes ayant réellement un vrai suivi sur 16000 articles est facile à établir, et que tu auras l'obligeance de me la fournir.


3/ Ce n'est pas parce qu'il y a affrontement que Poulpy crée de vrais articles. Tu pourras toujours tenter de le faire croire, c'est peine perdue avec moi (et avec plein d'autres personnes).
C'est amusant cette notion que tu as de la rédaction d'une encyclopédie.


 


 

LittleTony87 04/05/2012 18:21


"Lancer une PàS n'est pas bien compliqué" est une phrase foireuse absolue. En lancer une, oui. Quand ça concerne plusieurs centaines d'articles du même tonneau, c'est ingérable. Il est très
facile de FAIRE sur WP, impossible de DEFAIRE.


 


Exemple concret : le projet Star Wars a totalement tourné à la friche et au site de fan avec dans les 300 pages dont 200 pourraient être virées manu militari. Tous les membres du projet sont
d'accord sur ce fait. Mais qui voudrait s'enfiler 200 PàS ? Y'aurait aussi moyen de SIser en considérant que s'il y a consensus sur le projet, ça ne pose pas problème... Mais on crierait au
scandale.


 


Là, on est dans la même situation. Quand bien même il y aurait consensus sur la non admissibilité des astéroides créés par Poulpy, lancer une vague de PàS serait inconcevable.

Dr Brains 04/05/2012 18:17


* Pourrissement des RC : 


 


Mais qui surveille les RC ? Je veux dire la page "Spécial:Modification récentes". Personne. Avec 500 modifs, ça couvre à peine 20 minutes de modifs. Tu veux me faire croire qu'il y a des gens qui
utilisent cette page et ouvrent tous les liens un par un ?


 


Avec Live RC ? Mais Poulpy est autopattrolled depuis un moment donc il n'y apparaît pas. Et si tu suis les modifs des autopatrolled, tu as toujours la possibilité de masquer les modifs de Poulpy.


 


Bref, ça ne gêne en rien le travail des patrouilleurs.


 


* admissibilité douteuse : ben lancez des PàS. C'est si compliqué ? Non suivies : si, par les projets concernés, via le(s) bandeaux de portail et les catégories
"/Articles liés"


 


* affrontements : Oui, un temps considérable perdu en palabres stériles, toujours sur les mêmes thèmes, toujours par les mêmes personnes. Résultat : Poulpy continue de créer
tranquillement des articles et les autres ruminent en attendant la prochaîne occasion où ils pourront essayer de casser du poulpe, au lieu de travailler "sérieusement" à de "vrais" articles.


 


 


C'est désespérant, ce manqua total d'ouverture d'esprit...

LittleTony87 04/05/2012 18:01


Ce qui est gênant, Brains, c'est qu'un contributeur expérimenté et qui a fait du bon boulot soit voué à voir son travail fatalement détérioré par un petit nouveau débarquant sans la moindre envie
de maîtriser les règles et autres. Attirer des nouveaux, c'est bien gentil. Ne pas décourager les anciens qui finissent par en avoir marre de devoir lutter contre un pourrissement inévitable de
tout ce qu'ils font, ce serait pas mal aussi.

Spiderâne 04/05/2012 17:57


Les "créations" de pages vides, sans source autre qu'une vague base de donnée (de type mérimée) sans autre optique que la "création", conduit à :


dans un premier temps, un pourrissement des RC.

dans un deuxième temps, à un nombre considérable de pages quasi-orphelines, à l'admissibilité parfois douteuse, non suivies évidemment.

dans un troisième temps, des affrontements autour de l'opportunité de créer ces pages automatiquement, avec une forte suspiscion émise (et c'est de plus en plus mon avis) de contournement des
règles sur les bots.

etc.



Le contraire exacte d'un travail minutieux comme le font certains contributeurs, et qui permet à Wikipédia de se prétendre encore un projet d'encyclopédie, et non une alternative vaguement
culturelle à Facebook.

Dr Brains 04/05/2012 17:42


@SpiderÂne : Tu pourrais développer le "bien au contraire" ? Je serais curieux de savoir en quoi cela représente un gêne pour ceux qui travaillent "sérieusement".

Spiderâne 04/05/2012 17:32


Je confirme : Poulpy est un kikoolol qui n'a pas créé 16000 articles, mais des pages quasiment vides qui n'aident en rien ceux qui contribuent sérieusement à Wikipédia, bien au
contraire.


Est-ce que je peux aussi avoir ton opinion sur l'autre contributeur cité ? Merci d'avance.

Pierrot le Chroniqueur 04/05/2012 17:44



Je n'ai pas trop envie de me mêler de cet échange passionnant, mais... en fait je n'ai pas envie de m'en mêler.


Par contre, prière que ça ne dégénère pas plus que ça.



Anonyme 04/05/2012 13:10


Poulpy serait donc un kikoo pour avoir créer 16 00 articles (comme deux autres contributeurs) dont par exemple des listes de monuments historiques qui ont fortement aidé au wikilove monument.


Je me demande vraiment pourquoi, je lis de tels commentaires...

Spiderâne 03/05/2012 17:47


Facile. Deux exemples :


- Poulpy (qui s'amuse à créer des pages qui n'ont aucun sens - comme ses tripoints - de manière automatique). On cherchera avec attention de vraies constructions d'articles.


- Pixeltoo (pas la peine que j'explique, si ?).


Il y en a d'autres, pour qui l'espace principal reste un territoire encore quasi-inexploré.

Dr Brains 03/05/2012 17:39


@Spiderâne : Bien, tu vas donc pouvoir en citer.


 


 


@LittleTony : Certes, la situation que tu décris est agaçante. Mais est-ce une raison pour empêcher a priori tout le monde de contribuer ? Comment
tu reconnais un kikoo d'un expert si ni l'un ni l'autre ne peut contribuer avant d'avoir humblement demandé la permission (à qui, aux admins ? cabale, censure, toussa...) ?


Certes, tout le monde n'est pas fait pour contribuer à Wikipédia, fût-il un crack dans son domaine. Ce n'est pas une raison pour supposer a priori que tout nouveau est forcément nuisible. Si tel
ou tel contributeur s'avère l'être, alors il doit être écarté, si possible en douceur, mais l'idée première de Wikipédia c'est de laisser une chance à tous.

LittleTony87 03/05/2012 11:57


La capacité à maîtriser la langue française ou à comprendre les conseils donnés me semble importante. Le fait que l'on considère que tous sont égaux devant un article est en soi une hérésie.
Quand quelqu'un a passé des heures/jours à bosser pour améliorer un article avec sources à l'appui, on peut décemment considérer que son avis est, sinon infaillible, du moins assez valable par
rapport à celui du péquin moyen puisque, à priori, il a étudié le sujet. Ca n'empêche pas qu'on entende régulièrement qu'il est inutile de prévenir les auteurs d'un article en cas de discussion à
son sujet.

De même, je me souviens avoir un jour reçu une leçon d'orthographe et de grammaire de la part d'un allemand inacapable de faire une phrase dans un français correct, mais qui venait de corriger
mes "fautes" sur tout un article en... en rajoutant. Les principes de Wikipédia font que sa modification est aussi valable que la mienne et qu'il faut perdre un temps fou à lui expliquer pourquoi
on est pas d'accord, même si la modif ne fait qu'empirer les choses.


 


Oui, il est des contributeurs de bonne foi qui ne pourront jamais vraiment apporter quoi que ce soit à WP pour X ou Y raison : incapacité à écrire correctement, incapacité à comprendre ce qu'est
une encyclopédie. Wikipédia ne permet qu'une chose : leur répéter qu'ils se trompent jusqu'à ce qu'ils se découragent d'eux mêmes. Non seulement c'est épuisant, mais en plus c'est hypocryte.


 


Tout le monde ne peut pas écrire une encyclopédie. Ce n'est pas une question d'élitisme ou de diplômes d'abord. C'est une question d'acquis de base que tout le monde n'a pas. Se le cacher par
idéalisme est charmant mais naïf.

Spiderâne 03/05/2012 09:49


Les contre-exemples ne manquent pas à ton affirmation, Dr Brains . Je serais assez d'accord avec LittleTony87, en
l'occurence.

Dr Brains 02/05/2012 22:08


"Il me semble qu'il y a un juste milieu entre un élitisme à la Citizendum comme tu le
décris et une porte ouverte au premier kikoo venu comme c'est le cas actuellement."


Fort bien.


Qui déplace le curseur et selon quels critères ?


Comment on reconnaît un kikoo si on ne lui laisse pas la chance de contribuer ?


 


Tu oublies un peu vite que le kikoo qui n'est là que pour s'amuser peut être bloqué très rapidement.

LittleTony87 02/05/2012 21:48


J'ai un peu l'impression que mes propos sont caricaturés et poussés à l'extrême. Il me semble qu'il y a un juste milieu entre un élitisme à la Citizendum comme tu le décris et une porte ouverte
au premier kikoo venu comme c'est le cas actuellement.


 


Encore une fois, WP se base sur le fait qu'un jour, peut-être, arrivera un expert sur un sujet. Elle ne prend pas en compte le fait que, vu l'ambiance actuelle, il finira par repartir.

Dr Brains 02/05/2012 21:44


LittleTony : tu ne pouvais pas écrire quelque chose de plus éloigné de ce qui fait le succès de Wikipédia depuis 11 ans maintenant.


 


Qui es-tu donc, toi l'anonyme, pour décider a priori qui a le droit de participer ou pas ? Sur quelles valeurs s'appuierait ton choix ?


 


Le "double postulat erroné" a contribué à faire d'un site qui n'était au départ qu'un brouillon de la vraie encyclopédie, Nupedia, écrite et validée par des "experts", elle, le site non
commercial le plus visité au monde. Il me semble que ce double postulat s'est révélé parfaitement correct vu sa croissance, tant en quantité qu'en qualité. Qu'il reste encore beaucoup à faire,
contrairement à ce que j'entends souvant, c'est indéniable. Que ponctuellement un article puisse régresser, c'est possible. Il ne faut pas pour autant jeter bébé avec l'eau du bain.


 


Ce que tu souhaites, c'est ni plus ni moins que transformer Wikipédia en Citizendum. Là, c'est sûr que la création à la chaîne d'articles sur des astéroïdes/volcans/frontières/communes de France,
ou les sujets "populaires" comme les pokémons, les mangas, les stations de métros, les joueurs de foot, etc..., ça ne sera pas permis. Car des "experts" y veilleront. Pas sûr cependant que le
reste (la "vraie" Culture) y gagne, surtout quand on voit l'avancement de Citizendum avec sa méthode fermée.


 


Finalement, ce que tu souhaites n'est pas possible, et c'est tant mieux, parce que ça n'a jamais fonctionné. Wikipédia, avec sa formule ouverte, a tué tous ses concurrents, sans même le vouloir.
Alors pourquoi en changer ? 


 


Ah, c'est sûr, le vandalisme, ça fait chier. Reverter des collégiens désoeuvrés qui trouvent glorieux d'écrire des bêtises, c'est fatiguant. Perdre son temps à contrer tel où tel POV-pusher qui
pense que Wikipédia est LE vecteur idéal pour faire connaître son site web/entreprise/homme politique préféré/copain rappeur qui débute, c'est usant. Mais c'est le prix à payer pour attirer une
masse de gens dont un proportion suffisante travaille correctement pour que la taille critique en terme de nombre de contributeurs actif permettent à Wikipédia de fonctionner.


 


Se fermer, c'est mourir étouffé. S'ouvrir, c'est respirer, et vivre. Même si parfois on avale un moustique ou deux, je préfère de loin la deuxième option.

Pierrot le Chroniqueur 03/05/2012 16:04



Je suis assez d'accord avec LittleTony87 en fait. Pour tout dire, il me semble avoir déjà développé la thématique, mais je ne me souviens plus dans quel billet.


A vérifier (quand j'aurais fini mon billet, peut-être).



LittleTony87 02/05/2012 12:44


Il faut être réaliste. "Encyclopédie" et "réalisable par tous" ne peuvent coexister sans concessions d'un côté ou de l'autre. Si on veut faire une "vraie" encyclopédie, on doit modérer le
"réalisable par tous" en posant des gardes fous. Si on veut un projet où tout le monde participe, quelles que soient ses qualités, l'encyclopédie en pâtit forcément.


 


On est partis sur le deuxième choix, à cause d'un double postulat erroné :


1. Les gens contribuent à Wikipédia forcément avec bonne foi. Le vandalisme est aujourd'hui totalement négligé : l'exemple que tu cites sur les protections préventives en est un (on sait que
vandalisme il y aura, mais surtout, ne faisons rien) et pire, on crache sur les patrouilleurs qui le répriment.


 


2. Tout le monde peut contribuer à une encyclopédie : c'est faux. Il est des gens qui écrivent très mal/prennent WP pour un site de fan/une tribune/un jeu en ligne du plus gros créateur
d'astéroïdes. Des gens qui se feraient refouler de n'importe quelle "vraie" encyclopédie, mais sont ici, pour certains, loués et protégés par la classe "dirigante" de WP.


 


Rien que ça signifie qu'on a fait le mauvais choix. Et tout ça fait que WP est destinée, non pas à mourir, mais à stagner et régresser. On aura quelques îlots de qualité, mais dès que leurs
créateurs partiront, la "nature" reprend ses droits. Wikipédia part du principe que tôt ou tard arrivera quelqu'un qui connaît un sujet précis et l'améliorera. Mais elle ne prend pas en compte le
fait qu'il peut repartir, dégouté.

Pierrot le Chroniqueur 03/05/2012 16:02



Je suis assez d'accord.



Arkanosis 30/04/2012 19:20


On peut être pragmatique sans protéger préventivement… enfin il me semble. Pas de vandalisme ⇒ pas de protection. Premier vandalisme ⇒ selon la probabilité que le vandalisme se reproduise,
protection (ou non).


Et à mon humble avis, on perd moins de temps à protéger là où il y a effectivement et incontestablement un vandalisme qu'à discuter de la probabilité qu'un article soit vandalisé ou non et de
l'opportunité ou non de le protéger.


Enfin, ce n'est pas un mystère je pense, mais sur ce point je partage la position de Boréal (pour ce que j'ai pu en lire sur ce blog — je n'ai pas cherché plus loin si nos avis divergeaient dans
le détail).


À trop prêter attention aux vandalismes, on en finit par oublier qu'on a aussi (et surtout) des contributions valables.


Amicalement

Pierrot le Chroniqueur 01/05/2012 10:39



Tout est une question d'"équilibre", effectivement. C'est bien pour ça que je pense que ma position est plus nuancée que l'interdiction par principe de toute protection préventive...