Publié par Pierrot le Chroniqueur

Comme annoncé il y a quelques jours, je consacre un billet à l'un des débats du moment : l'accueil des nouveaux contributeurs sur Wikipédia et surtout, en corrélation, le comportement à adopter à l'égard des plus anciens, injustement (selon moi) accusés à tort de trop mordre les nouveaux et de donc de détruire le renouvellement contributif. Injustement car, si quelques — pas plus — comportements individuels sont parfois limites, la baisse globale du nombre de contributeurs réguliers et durables incombe selon moi bien plus à certains systèmes qu'à ces comportements. Le problème, comme je vais le voir en dernier point, est que, au niveau de chacun, il est impossible de changer ces systèmes qui complexifient Wikipédia. Tout simplement parce que l'encyclopédie ne fonctionnerait plus correctement sans, évidemment. Aussi, les solutions sont donc limitées.

 

Mais parlons d'abord du constat : la Foundation l'a dit, le nombre de contributeurs solides est en diminution. J'avais noté cette perception il y a peu, il semble donc que mon impression était hélas fondée. C'est très gênant car, comme justement souligné par le CA de la Foundation, une communauté stable, donc se renouvelant fréquemment dans sa totalité ou presque, de manière à conserver sensiblement le même nombre de contributeurs réguliers, est indispensable à la "viabilité à long terme du projet". C'est cela, rien de moins, qui est ici en jeu. Histoire de préciser que la question n'est pas à prendre à la légère, et que je comprends donc que la Foundation fasse part de ses préoccupations en la matière. Comment expliquer ce phénomène ? Il ressort de cette discussion sur le Bistro que plusieurs Wikipédiens considèrent que les procédures de suppression immédiate sont trop rapides, sévères et drastiques, que les administrateurs ne sont pas assez à l'écoute des demandes de restauration de page (pourtant actuellement une des pages, à mon sens, les plus efficaces et harmonieuses de Wikipédia. Il faut quand même bien comprendre que si un article n'est pas admissible, il n'est pas admissible. Point. Chercher à ne pas faire fuir les nouveaux ne doit pas signifier qu'on ouvre les vannes et qu'on accepte absolument tout pour leur complaire et retenir ces "contributeurs" qui, de toute façon, feront probablement n'importe quoi. Avoir plus de contributeurs, oui ; que ce soit au détriment de la qualité des contenus, non), et que les patrouilleurs sont des Marines révoquant sans discernement ni explications à coup de bandeaux semi-automatisés (oui, sauf qu'il n'y a aucune raison de prendre des gants avec des utilisateurs clairement venus sur Wikipédia pour vandaliser, et qu'il est inutile de perdre du temps avec ces personnes. Une telle réflexion émane de contributeurs, du reste, ne patrouillant pas et qui ne se rendent donc pas compte que la grande majorité des contributions sous IPs sont des vandalismes1. Faites des patrouilles2 à 9 heures du matin ou à 17-18 heures, et vous le verrez). Ce à quoi Snipre répond, avec sans doute un brin de provocation, qu'une solution à tous ces problèmes serait d'interdire aux nouveaux de créer des articles. Une idée pas si scandaleuse qu'elle en a l'air, même si nous sommes sur un wiki. Après tout, si l'encyclopédie est parfois retardée, c'est aussi parce que des énergies sont mobilisées dans la lutte contre le vandalisme et les créations aberrantes. Paradoxalement, une telle mesure pourrait donc au contraire permettre un développement plus actif du contenu encyclopédique.

 

Un autre aspect me semble également jouer un grand rôle dans les difficultés répulsives que peuvent rencontrer certains nouveaux : c'est la complexification croissante des techniques à acquérir pour pouvoir tranquillement éditer Wikipédia. Au hasard, les modèles et autres infobox, mais pas seulement. Plus ça va, plus j'ai l'impression qu'il faut en effet être un informaticien de haute volée pour continuer à contribuer sans problèmes. Comme quoi, tout n'est finalement pas la faute des anciens.

 

Venons-en, justement, à ces anciens affublés de tous les torts. C'est bien joli de les critiquer, mais il n'en demeure pas moins que ce sont eux, les contributeurs déjà en place, qui font tourner la boutique et que, sans eux, Wikipédia serait donc morte. Surtout, et c'est important à souligner, j'ai tout de même le sentiment, personnellement, que la grande majorité de ces anciens se comportent tout à fait convenablement avec les nouveaux de bonne foi. Car, je le répète, il est hors de question de perdre du temps à des montagnes de patience et de diplomatie avec des utilisateurs qui ne sont pas là pour construire une encyclopédie. C'est faire fuir ces derniers ? Et bien, disons-le clairement : tant mieux ! Il ne faut pas perdre de vue, et je le rappelais cette semaine, que Wikipédia est une communauté. Et qui dit communauté dit organisation sociale, au moins rudimentaire comme ici, us et coutumes. Pour peu que cette communauté soit ouverte à tous, et c'est bien sûr le cas de Wikipédia, il n'en demeure pas moins qu'elle n'a pas vocation à changer de nature et de forme pour faire plaisir à ceux qui veulent la rejoindre et qui auraient, à la base, d'autres idées sur le projet. Autrement dit, je veux bien qu'on parle des efforts supplémentaires à fournir par les anciens, mais il ne faut pas oublier que c'est avant tout aux nouveaux de s'intégrer — et de faire des efforts en ce sens — sans quoi l'équilibre social de la communauté wikipédienne serait perpétuellement menacé (déjà, on le sait, que nous avons à la base beaucoup de tensions. La communauté n'est pas homogène, mais elle repose tout de même sur un socle commun à tous de fondations et de quelques règles intangibles pour le bien de l'encyclopédie). Et n'oublions pas non plus que, s'il est toujours positif d'avoir des contributeurs supplémentaires, il est tout aussi nécessaire et urgent de garder le plus d'anciens possibles. Quelques efforts de plus de leur part, pourquoi pas mais, de grâce, ne mordez pas les anciens !

 

Quelles idées, en-dehors bien sûr de l'éradication du terme "patrouille", de celle de WP:DRP et de l'euthanasie des vieux, pour améliorer cette situation, certes pas si critique que cela ? Le Bistro a évoqué plusieurs options : 

 

  • Améliorer le fond et la forme (les rendre plus lisibles et moins austères) des règles et recommandations, et surtout améliorer leur interface (la navigation d'une à une autre). Pourquoi pas, même s'il faudrait passer au concret et entrer dans les détails. Il est vrai que l'on se perd dans la jungle des pages de règles, de recommandations, d'aides et autres, et qu'un travail à ce niveau-là serait sans nul doute utile. Je pense aussi qu'il ne serait pas bête de mettre l'accent spécifique sur quelques pages, par exemple celle-ci, très bien faite et synthétique, qu'on devrait davantage mettre en valeur dans le bandeau de bienvenue. C'est un détail, mais cela a son importance.
  • "Encourager les lecteurs assidus à contribuer". Certes, mais comment ? Déjà, comment identifier un lecteur assidu ? Impossible, évidemment. La seule solution serait donc, et Wikimédia France y aurait toute sa place, de mener une nouvelle campagne de sensibilisation sur le thème "Wikipédia, c'est vous qui la faites". Pourquoi pas car, je ne sais pas pour vous, mais personnellement, quand je parle de Wikipédia à des proches, j'en trouve encore qui n'ont pas compris qu'il y avait un bouton "modifier". C'est tout bête, mais cet effort élémentaire de pédagogie est encore et encore à réaliser.
  • Mettre en place un livret d'accueil. Bof. Une page d'aide de plus ? J'ai du mal à voir la plus-value.
  • Améliorer le système de parrainage. Oui, à ceci près qu'on ne peut pas forcer des contributeurs, bénévoles, à parrainer. Or, en la matière, le principal problème est plus le manque de vocations, de parrains potentiels et cherchant des filleuls, qu'autre chose. On n'a certes rien à perdre à davantage guider les nouveaux vers le parrainage, mais je crois que cela ne fera qu'augmenter la file d'attente.
  • Un sondage à proposer aux nouveaux, pour leur demander ce qui ne va pas. Pas bête du tout, en admettant qu'on puisse le mettre efficacement en place. Pour savoir quels sont les véritables problèmes à résoudre, encore faut-il précisément les identifier. Bonne démarche.
  • Une discussion obligatoire avant toute suppression ou révocation. Non. Je l'ai dit plus haut, on ne peut pas exiger des contributeurs et administrateurs qu'ils se coupent en quatre pour des vandales ou des gens pas là pour contribuer. Le résultat ne serait qu'une perte de temps pour tout le monde, ainsi que la satisfaction du vandale qui aura bien conscience qu'il embête ses interlocuteurs, et qui donc recommencera encore davantage.
  • La suppression des bandeaux sur les articles (ébauches, etc) et des modèles refnec, qui seraient décourageants. Vieux serpent de mer, mais je crois au contraire, pour ma part, que ces éléments incitent à contribuer en pointant les défauts des articles.
  • "L'oubli trop courant de WP:Ne mordez pas les nouveaux et WP:Wikilove". Oui, à condition que ça marche dans les deux sens, d'où le titre de mon billet. Et je le répète, la plupart des anciens se comportent très bien avec les nouveaux. Il n'en demeure pas moins, c'est vrai, que la meilleure solution serait encore que chacun, individuellement (car, je le disais en introduction, on ne va pas faire de révolution systémique), fasse un petit (ça suffira) effort de plus en la matière. Si tout le monde s'y met un peu, alors oui peut-être que des bons éléments seront moins découragés et rejoindront l'encyclopédie collaborative en ligne. Mais, encore une fois, le prix à payer ne doit pas être trop élevé : c'est toujours au nouveau qu'il incombe de s'intégrer, cela ne doit pas se faire au détriment du contenu, ni provoquer le départ de contributeurs déjà présents.

 

Enfin, je crois qu'il ne serait pas si bête d'explorer les pistes, à peine esquissées, de Snipre. Notamment autour de la contribution des IPs (je le disais, beaucoup de vandalismes) et des capacités des nouveaux dans l'espace encyclopédique (bridage). Le sujet est éminemment sensible, je le sais, mais je crois qu'il faudra que j'y consacre un billet.     

 

 

1. Oui, je suis un peu grognon.

2. Il paraît que ce terme même est un facteur de fuite à nouveaux. Parce que, attention à la démonstration, par un long processus psychologique, les "patrouilleurs" se prennent pour des policiers, donc se comportent mal, donc font fuir les nouveaux. Il faut, en conséquence, changer ce dénominatif (prenons plutôt un nom de fleur ou de bisounours, par exemple) et tout ira un peu mieux. On se marre bien, décidément, en lisant les "idées" lumineuses de certains sur le Bistro.

Commenter cet article

Exploser 06/05/2011 21:09



Wikipédia m'est assez indispensable pour mon travail, personnellement.


Mais de toutes façons, je ne parle pas d'avoir des personnels de bibliothèque qui expliquent Wikipédia aux usagers. Je parle de Wikipédiens basiques, comme vous et moi, et qui accepteraient,
pendant leur temps de présence en bibliothèque, de porter un signe distinctif explicite (T-shirt Wikipédia, ou autre) invitant ceux qui le désireraient à leur poser des questions. Et qui
s'arrangeraient entre eux, se coordonneraient, peut-être au niveau de Wikimedia France, pour optimiser un peu les heures de présences.



Pierrot le Chroniqueur 07/05/2011 19:48



J'avais bien compris qu'il s'agissait des Wikipédiens utilisant occasionnellement les bibliothèques, et je réitère donbc mon objection du dessus : cela me semble irréaliste car les Wikipédiens
vont en bibliothèque sans doute avant tout pour des raisons professionnelles ou scolaires. De plus, Wikimédia France n'est pas une structure suffisamment solide pour coordonner de telles
opérations.



Exploser 30/04/2011 10:39



On ne va pas forcément en bibliothèque pour y trouver des bouquins. Une étude menée à la bibliothèque du centre Georges Pompidou à Paris montrait qu'une part importante des usagers ne
consultaient aucun des documents de la bibliothèque (ils venaient avec les leurs, sous forme physique ou numérique). Ce qui n'empêche pas de rester en bibliothèque pour y trouver un cadre et une
ambiance de travail, et d'y passer, pour un nombre important d'étudiants, leurs journées.


Et si on est présent longtemps à la bibliothèque, il n'est pas forcément très dérangeant d'être interrrompu cinq minutes une fois par jour parce qu'un béotien vient nous poser une question de
béotien (Qu'est-ce que Wikipédia? Est-il vrai que n'importe qui peut modifier? Mais il faut bien qu'il y ait un contrôle !, etc.). Ou trois fois deux minutes parce que des contributeurs débutants
viennent nous poser des questions un peu plus poussées. Qu'on vienne me poser une question sur une démonstration de maths ou sur comment utiliser un modèle précis de Wikipédia, pour moi c'est
kif-kif ; ça me prend un peu de temps, certes, mais ce n'est pas forcément très dérangeant, et ça distrait un peu, dans une longue et ennuyeuse journée d'étude.


Je sais qu'un certain nombre de Wikipédiens passent une bonne partie de leur temps en bibliothèque, soit pour leurs études, soit pour autre chose. Et je pense que s'ils trouvent cinq minutes par
jour pour modifier des articles, ils seront aussi prêts à offrir cinq minutes par jour pour répondre à des questions. Dans la bibliothèque du centre Georges Pompidou, justement, je sais qu'il y a
un certain nombre de Wikipédiens. S'ils avaient un signe distinctif (T-shirt, Wikipédia, etc.), je serais peut-être déjà allé les voir pour leur poser gentiment une question sur tel ou tel point.


 



Pierrot le Chroniqueur 01/05/2011 10:48



Je l'ai dit plus haut : les bibliothèques sont aussi un lieu de réunion. Cependant, je reste convaincu que l'"intervenant wikipedia" sous cette forme est quelque peu illusoire. Sauf à considérer
Wikipédia comme incontournable pour le travail, ce qui n'est pas encore le cas.



Exploser 30/04/2011 01:48



Même en s'intéressant seulement aux comparaisons du nombre de contributions. On ne peut pas comparer une grosse contribution positive sous IP à beaucoup de petits vandalismes sous IP. La grosse
contribution peut apporter bien plus de positif que les nombreux vandalismes n'apportent de négatif (comme vous le remarquez, 99 % des vandalismes sont corrigés par Salebot, et ne causent donc
pas grand tort ; dans le 1 % qui reste, 99 % sont facilement repérés par les Wikipédiens (patrouilleurs ou pas ; un certain nombre de vandalismes sous IP sont d'ailleurs repérés et rectifiés par
d'autres IPs, je tiens à le souligner) ; des vandalismes qui nuisent vraiment, il n'en reste donc pas beaucoup (ceci
dit, les vandalismes qui nuisent vraiment peuvent bien mettre la pagaille dans un article, nous sommes sans doute d'accord)). Si on pouvait attribuer un poid négatif ou positif aux contributions,
ces statistiques seraient plus intéressantes. Mais attribuer un poids est un exercice subjectif, et les statistiques qui en résulteraient seraient donc tout aussi subjectives.


De même que je trouve un peu subjectif d'affirmer que ce sont les anciens qui font tourner la boutique.


Pour les versions contrôlées (pourquoi utiliser le terme anglais ? Si nous ne voulons plus parler français, rendons plutôt aux germanophones ce qui leur appartient en utilisant le terme
de gesichteten Versionen), maintenant que vous m'en parler, je me souviens effectivement avoir déjà lu de telles critiques sur la dépense d'énergie qu'elles impliquent. Il serait
intéressant d'avoir des chiffres : combien de temps un tel système impliquerait vraiment.


Pour l'idée de tournée des bibliothèques, je ne comprends pas pourquoi elle est irréaliste : beaucoup d'étudiants passent malheureusement leurs journées en bibliothèque. Il suffirait d'en trouver
parmi eux au moins un qui connaisse suffisament la Wikipédia et ait envie de partager un peu ses connaissances. C'est-à-dire assurer une présence (c'est-à-dire, au lieu, comme à l'habitude, de
rester bosser en bibliothèque, il s'agirait cette fois de bosser en bibliothèque vêtu d'un T-shirt Wikipédia pour être identifiable ; l'effort n'est donc pas surhumain), et répondre aux
questions que d'autres utilisateurs de la bibliothèque lui poseraient parfois. Je ne pense pas que ce serait une tâche très lourde. Je sais que plusieurs Wikipédiens sont présents plusieurs
heures par semaine dans des bibliothèques. Il suffirait qu'ils fassent la même chose, mais juste, qu'en plus, ils soient identifiables par un T-Shirt Wikipédia (ou un signe quelconque qui incite
à aller leur poser des questions sur Wikipédia).


Cela ne me semble pas surréaliste. Organisé, synchronisé, sous l'impulsion efficace de Wikimedia France, je pense qu'on pourrait facilement avoir une présence effective dans pas mal de
bibliothèques. Il suffirait de demander qui serait prêt à assurer une présence dans quelle bibliothèque. Ceux qui le voudraient pourraient indiquer dans quelle bibliothèque et à quelles heures
ils pourraient assurer une présence. Après quoi on pourrait essayer d'optimiser un peu le système, pour obtenir la couverture la plus complète possible en le plus de bibliothèques possibles.
 


 



Pierrot le Chroniqueur 30/04/2011 10:09



Longue intervention.


Cependant, je vais y apporter quelques contradictions. Tout d'abord, je n'ai pas écrit que Salebot "corrigeait" 99 % des vandalismes non filtrés. Salebot est un bot, donc par nature, il
ne fait que les tâches pour lesquelles il a été programmé. Quelle que puisse être la prévoyance de son dresseur, elle n'est pas absolue, et a été orientée vers des vandalismes de type cours de
récréation. Ensuite, Salebot est rapide, mais pas instantané. Ce qui fait évidemment que Salebot ne révoque pas 99 % des vandalismes, IP ou non. Donc il reste du tort, et certainement pas en
quantité négligeable. Puis tu supposes que les wikipédiens  inscrits ou non vont se charger du reste. Là aussi, je pense que ton optimisme est déraisonnable. Comme le fait d'indiquer qu'un
vandalisme nuit "vraiment" ou pas : un vandalisme est, par nature, l'introduction d'un problème au sein de Wikipédia. L'idée statistique n'est pas mauvaise, mais effectivement, reste subjective.


Par contre, que les anciens fassent tourner la boutique est assez humain : les nouveaux doivent montrer leur intégration au système général (ici, connaître la syntaxe wiki, et quelques trucs et
astuces en dehors des principes fondateurs). Il est facile de constater le nombre ridiculement faible des administrateurs arrivés depuis moins de 6 mois (pour prendre un groupe de population
particulier).


Ensuite. Le terme anglais a été utilisé tout simplement parce que la langue d'échange des développeurs de Mediawiki est l'anglais. Il ne faut pas chercher plus loin, et effectivement privilégier
le français (à condition que cela ne soit pas par décret d'une minorité). Et je serais effectivement curieux de connaître les chiffres, aussi.


Revenons à l'idée des bibliothèques, qui reste irréaliste à mon sens. Je reprends. Tu indiques : "beaucoup d'étudiants passent malheureusement leurs journées en bibliothèque". C'est à la fois
vrai et faux. Faux parce qu'internet est formidable, et évite l'immersion forcée entre les rayonnages "poussiéreux" (les bibliothèques se modernisent) en favorisant la dématérialisation des
documents (ce qui favorise, au passage, WikiSource). Faux parce que le temps passé dans une bibliothèque est forcément influencé par le type d'études. Vrai parce que c'est parfois nécessaire,
comme je l'indique juste avant, et aussi parce que les bibliothèques se modernisant, elles peuvent devenir des lieux très agréables pour se réunir (et pas forcément pour travailler). Dans tous
les cas, l'optique n'est pas à ce moment de contribuer à Wikipedia. Ce qui m'amène au volontaire étudiant, qui lorsqu'il se rend à la bibliothèque, a sans doute un autre objectif que de
parler de Wikipédia. . Pour le signalement wikipedien d'autres acteurs des bibliothèques, comme les
bibliothécaires, je doute fortement que leurs employeurs considèrent que l'éducation à Wikipédia fasse réellement partie du travail. De manière générale, penser à diffusier Wikipedia par le biais
d'interlocuteurs privilégiés en bibliothèques ne me parait pas tomber dans l'évidence absolue.


 



Exploser 26/04/2011 16:19



Les impressions...


Les IPs vandales, comme les anciens cons, se remarquent évidemment plus que les autres : un IP constructif ne fera peut-être qu'une contribution sérieuse par jour comme celle-ci ;
http://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Ulli_Lust&oldid=62097923 quand dans le même temps une IP vandale peut vandaliser 99 pages dans la même journée. On ne peut pas pour autant en
conclure qu'il y a 99 % de vandales parmi les IPs... Donc, les impressions, comme les statistiques, sont à considérer avec prudence.


Ceci dit, je continue à penser que le vandalisme des IPs n'est qu'un problème mineur, qui ne consomme qu'une quantité relativement faible de temps et d'énergie, surtout si on le compare au
problème des contributeurs inscrits qui se mordent entre eux (quand ils ne mordent pas des nouveaux), parmi lesquels un certain nombre d'anciens, justement.


Je pense qu'il serait bon de mordre les anciens (qui, eux, sont censés maîtriser les règles) qui mordent les nouveaux (ou qui, plus généralement, s'estiment au-dessus des règles, ou au-dessus des
autres). Ils coûtent plus cher à l'encyclopédie qu'ils ne lui rapportent. La contribution obligatoire sous IP aurait ceci de bon qu'on ne s'intéresserait plus à qui contribue mais à la valeur
réelle du contenu apporté.


Hormis cela, comme dit dans un commentaire précédent, à défaut d'interdire de contribution les utilisateurs inscrits :-D je trouve intéressante l'idée d'approbation des modifications de la
Wikipédia germanophone, même si son efficacité n'est apparemment pas avérée (quelqu'un aurait-il des infos à ce sujet ?).


Pour attirer de nouveaux contributeurs réguliers, je souhaite la mise en place de clubs Wikipédia dans antant d'écoles et d'universités que possible : un petit noyau permanent  de
contributeurs solides répandant la bonne parole. Toute bibliothèque importante devrait compter en permanence un Wikipédien reconnaissable à son t-shirt Wikipédia, à même de répondre aux questions
des prophanes. Parce que, comme l'écrit Pierrot, les extérieurs à Wikipédia ne comprennent en général rien à ce qu'est Wikipédia, et pourraient ainsi poser une ou deux questions à l'occasion.



Pierrot le Chroniqueur 26/04/2011 16:54



Ta remarque est judiceuse : il est sans doute plus juste et plus précis de dire que la majorité des contributions sous IP sont des vandalismes et non, comme je l'ai dit par facilité, que la
majorité des IPs sont des vandales. Formulé ainsi, cela correspond mieux à ce qu'il ressort d'un examen des contributions récentes (RC). Les vandalismes sous IP ne constituent peut-être pas le
problème majeur de Wikipédia, mais de là à dire qu'il s'agit d'une difficulté mineure, c'est un pas que je ne franchirai pas : il y a beaucoup de vandalismes en une journée, et sans une vigilance
la plus constante possible et la surveillance permanente de Salebot, Wikipédia
sombrerait assez rapidement dans le n'importe quoi. C'est donc tout de même un problème quotidien à régler avec attention. Et l'énergie déployée chaque jour dans cette lutte est en réalité assez
importante, même si elle tend à n'être l'apanage que de quelques contributeurs dévoués (avec en plus quelques soutiens temporaires et irréguliers). 


 


Personne ne doit être "mordu", ni les nouveaux ni les anciens, quelle que soit la raison. Quelques anciens sont certainement plus nuisibles à Wikipédia qu'autre chose (surtout ceux qui, de toute
façon, n'apportent pas de contenu) mais ce n'est pas une raison pour généraliser et permettre la critique systématique et non argumentée des anciens alors que, comme je le dis dans ce billet, ce
sont eux qui font quotidiennement tourner la boutique.


 


Comme je te le disais tout à l'heure, les flagged revision seraient certainement utiles à la préservation de l'intégrité du contenu, mais mobiliseraient en retour beaucoup d'énergie de
la part des contributeurs confirmés en validation des nombreuses modifications effectuées chaque jour par des IPs et des contributeurs non autoconfirmed. Du temps qu'ils ne pourraient
plus mettre à profit pour contribuer positivement et écrire de nouveaux articles. On objectera alors que la perte de temps serait identique à l'examen minutieux d'une liste de suivi, à ceci près
que la plupart des vandalismes sont révoqués en patrouille RC alors qu'une validation d'une contribution sur un sujet que l'on ne connaît pas est bien plus délicate à opérer. Autrement dit, la
patrouille ne pourrait être que moins active, à mon sens, avec ce système, d'où un surcroît de travail pour toutes et tous. Le risque est alors assez grand que de nombreuses contributions
correctes ne soient jamais validées. Maintenanrt, à chacun de se faire une idée sur ce débat récurrent (j'ai moi-même du mal à trancher, même si je pourrais être assez favorable à une expérience
grandeur nature), mais je sais que l'instauration des flagged revision est pour l'heure loin d'être consensuelle sur wp.fr. 


 


Ton idée de tournée des bibliothèques ou, pourquoi pas des universités, est excellente dans son principe, bien sûr. Mais elle est irréaliste : les Wikipédiens sont des bénévoles, ont une vie à
côté, et n'ont donc pas le temps, de manière générale, de se lancer dans de telles entreprises. Wikimédia France pourrait éventuellement mener ce genre d'actions, mais ces dernières seront, pour
la même raison, fatalement limitées et donc à l'impact sans doute dérisoire.



Argos 25/04/2011 02:14



Alors pour faire de la patrouille, j'ai pas l'impression que plus de 50% des IP soient des vandales.


Je pense que j'ai tout ce qu'il faut pour faire ce genre de stats au boulot, j'avais fait des stats similaires. Dans les stats, je considère comme vandalisme tout ce qui est réverté par contre,
donc c'est un peu biaisé.


 


Si tu me le rappelles dans une semaine je pourrais essayer de te sortir des chiffres. 


 


 


Sinon pour ce qui est de l'acceuil des nouveaux, je vais encore ressortir la même histoire :


-vous êtes nouveaux, vous faites une contribution pour "rigoler" (un vandalisme quoi)


-vous vous prenez un bandeau qui dit en raccourci, "ta modification est mal,  t'es un vandale, va jouer dans le bac à sable (avec ta pelle et ton sceau).


-ça vous énerve qu'on vous parle comme ça vous décidez d'apprendre à ces cons ce que c'est que le vandalisme en déteriorant des pages à la chaine...


La plupart des bandeaux contiennent trop de termes négatifs ou infantilisants comme "bac à sable, vandale, bloqué", etc. A mon avis, il faut être le plus positif possible dans les premières
interactions, surtout si la volonté de nuire n'est pas clairement affichée, j'ai créé le {{ Test_:) }}  à cet effet. Bref, je m'éloigne du sujet, ce que je voulais dire initialement c'est
qu'il serait bon de renommer le "bac à sable" et "zone de test" ou "zone d'essai", quelque chose de moins infantilisant quoi... et d'en revoir la structure, voire avec des tutoriaux pas à pas.


 



Pierrot le Chroniqueur 25/04/2011 11:59



Ah, je trouverais très intéressant d'avoir des statistiques sur le taux de révocation des IPs ! Sachant que ce résultat sous-estimera encore le vandalisme puisque tous les vandalismes d'une
journée ne sont pas révoqués dans leur intégralité, certains passent entre les mailles du filet. Encore une fois, je faisais simplement part de ma propre perception des choses. J'essaierai de
penser à te le rappeler sur Twitter, donc.


 


On peut toujours discuter, bien sûr, des textes figurant sur les bandeaux mais il me semble que, pour des raisons évidentes de gain de temps, on ne peut pas se passer de ces derniers.


 


 



Argos 25/04/2011 01:30



d'oh, c'est long :'(



Pierrot le Chroniqueur 25/04/2011 11:56



.



LittleTony87 24/04/2011 23:41



Merci pour les félicitations. Me reste plus qu'à jouer les terribles censeurs nazis bolchéviques !


 


Concernant ce fameux bistro des nouveaux, c'est une idée qui découle de mon expérience personnelle : à mes débuts, il me semble que le bistro n'était pas si bordélique que de nos jours (mais
c'est peut-être simplement parce que j'y passais moins). Mais déjà, on y trouvait de grosses discussions techniques, des discussions sur Wikimedia en général, avec du jargon dans tous les sens,
et des réponses au 1er, 2e... 36e degré. Alors quand on veut demander comment on fait pour sourcer ou si créer tel article est judicieux, on se dit qu'on dérange surement et qu'on va se faire
charrier.


 


D'où les solutions, soit de refaire du bistro un espace de discussion sur WP, pour l'amélioration de WP et censurer le hors sujet de façon draconnienne pour pas faire peur, soit créer un espace à
part pour ça, vers lequel on dirige les nouveaux dès le bienvenutage (quitte justement à réduire le nombre de liens dans la présentation à 2 ou 3 : les pages essentielles et l'endroit où poser
les questions). Pour moi, la solution "censure rigoureuse" me semble innaplicable car le bistro reste quand même, tel qu'il est, un lieu de détente potentiellement utile : si ce qui s'y fait ne
se faisait pas là, ça se ferait ailleurs de toute façon.


 


Quant à proposer mes idées plus avant, je reprendrai pour me justifier une apréciation de mon prof d'art plastique au collège à mon sujet : "de bonnes idées mais a du mal à les réaliser" (encore
que là on pourrait parler de flemme). Mais je les laisse dans le domaine public : libre à chacun de les reprendre à son compte.



Pierrot le Chroniqueur 25/04/2011 11:56



Voilà, l'invitation est lancée ! Mais ce ne sera pas moi qui réutiliserai cette idée, déjà parce que je tiens à mon anonymat. Et ensuite parce que, pour les raisons exposées plus haut, je demeure
assez peu emballé par cette idée. Ce serait, pourquoi pas, une expérience à mener (qui ne tente rien n'a rien) mais je doute qu'elle s'avère concluante.



Grimlock 24/04/2011 21:39



@Meodudlye : non, le chapitre (qui n'est pas une branche française de, mais juste, grosso modo, des franchisés). Et puis si tel est réellement le discours de WMfr, je pense qu'il y a une légère
dichotomie entre le dit discours et la réalité des choses, y compris la réalité promue dans les faits par certains de ses membres "en vue".



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:30



Si j'ai bien compris, tu sous-entends que les membres les plus "en vue" (au CA ?) de Wikimédia France ne contribuent pas assez. Ou pas assez bien. Il y a du vrai, et c'est d'ailleurs un problème,
notamment parce que la "vitrine française" de Wikipédia y gagnerait à être incarnée par des contributeurs réels. Mais il ne faut pas oublier qu'ils ont une vie à côté et que l'assoce leur prend
du temps.



LittleTony87 24/04/2011 19:21



Billet intéressant. Mais l'intégration des nouveaux dépend de toute façon avant tout du nouveau. Une bonne part d'entre nous je pense ont commencé de façon autodidacte sur WP, en se paumant sur
les pages d'aide, ne les lisant que distraitement, et apprenant sur le tas en voyant ce que font les autres.


 


Je suis tout à fait d'accord quand tu dis qu'on ne peut pas blâmer un patrouilleur de poser un bandeau préformaté pour une IP vandale qui de toute façon ne le lira surement jamais : ces bandeaux
nous sont plus utiles qu'à eux. Mais reste une catégorie à part : l'utilisateur de bonne volonté mais franchement maladroit. Celui qui essaie de bien faire mais vous pourrit l'historique avec
cinquante modifs de typo pour une modif bien constructive. Peut-on lui en vouloir pour balbutier, cependant, même s'il pollue notre liste de suivi ? Dans ce cas là, seule la discussion et de a
pédagogie peut permettre d'en sortir (et pas toujours) : j'ai vu un admin qui traitait ce genre de problème avec un modèle préformaté en remplissant un résumé de ce qu'il reproche de façon
austère et jargonneuse. Le genre de truc qu'on ne veut même pas lire. Une approche plus personnalisée a de meilleurs résultats.


 


Concernant l'amélioration du parrainage, je pense surtout qu'il faut essayer de mobiliser les projets (ce qui se fait déjà un peu, d'ailleurs) : perso, quand je vois une IP/un nouveau faire
plusieurs modifs constructives sur "mes terres" (comprendre les projets auxquels je participe et dont j'ai quasi tous les articles en suivi), je laisse un message de bienvenue personalisé, ne
serait-ce que pou pouvoir suivre le bonhomme par la suite puisque je suis suceptible de le recroiser et de devoir le guider. Quand un sujet commun motive anciens et nouveaux, il est plus facile
de former à WP. Il serait peut-être judicieux que les parrains indiquent des "domaines d'intérêt" pour faciliter le choix des parrainés.


 


Pour la forme elle-même, il ne faut pas prendre les gens pour plus bête qu'ils ne sont : avec un peu d'observation, on assimile vite même si c'est effrayant au premier abord (c'est du moins le
ressenti que j'ai au vu des quelques gens que j'ai poussé sur WP IRL, et qui ont assez vite compris le fonctionnement). Alors c'est peut-être un point sur lequel il faudrait insister dans les
bandeaux de bienvenue/pages d'aide générales : le fait que l'observation et poser une question est primordial.


 


Et sur ce dernier point, je redis qu'à mon avis, un "bistro des nouveaux" où tout message qui n'est pas n rapport avec une question de nouveau serait carrément viré, ne serait pas de trop. Le
vrai bistro est, pour le coup, effrayant !



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:52



Voilà, c'est exactement ce que je disais : l'intégration à une communauté est d'abord du ressort du nouveau, qui doit faire des efforts en ce sens. Et c'est vrai aussi sur Wikipédia. D'accord
aussi avec ton analyse de l'apprentissage, parfois chaotique. Ce qui confirme qu'il faut un peu réformer l'accueil.


 


D'accord pour les patrouilleurs. Oui, le cas de l'utilisateur de bonne fois mais débutant et maladroit est à part. Seule la pédagogie et des efforts de discussion pourront y remédier.


 


Problèmes :


Il n'est parfois pas évident de distinguer ce type de contributeur d'un vandale lambda (si vraiment ses modifications sont très maladroites). 

Difficile de reprocher au patrouilleur de ne pas avoir forcément le temps ni l'envie d'expliquer en détails. N'oublions pas que nous sommes tous, en principe, des
bénévoles. Quand on rencontre toujours les mêmes questions, la lassitude finit par gagner et l'envie est forte de pouvoir balancer en un clic la réponse prédéterminée. Mais je suis d'accord,
c'est une méthode qui est plutôt à éviter et qui n'est du reste pas la mienne. 



 


Une sensibilisation des projets au bienvenutage est une bonne idée, en effet. Même si je crois que la plupart d'entre eux agissent déjà un minimum en ce sens, soucieux de recruter de nouveaux
membres. Mais tu as de bonnes idées en la matière, c'est une piste à explorer.


 


Autre bonne idée que d'inciter les gens à observer et imiter, j'ai plus ou moins commencé comme ça. C'est comme partout, l'apprentissage sur le tas est sans doute le meilleur. Je suis moins
convaincu par le "Bistro des nouveaux" : il sera comme toutes les autres pages méta et risque de ne pas être très suivi. Mieux vaut encore inciter les nouveaux à poser leurs questions sur le
Bistro, malgré la folie qui y règne parfois (voir ce billet récent). C'est d'ailleurs là où tu devrais aussi proposer toutes tes suggestions.


 


Et sinon, félicitations pour ton obtention des outils d'administrateur.



Meodudlye 24/04/2011 18:27



D'un coté, la fondation dit qu'il n'y a pas assez de nouveaux, et de l'autre, la branche française de la même fondation dit, je cite : "la part des cadres supérieurs est significativement plus
importante. Pour contribuer, il faut avoir des connaissances, mais aussi des compétences, des habitudes, de manipulation de données, d’écriture et de mise en forme". Ce qui est une façon
différente de dire: "ceux qui ne sont pas cadres supérieurs sont des abrutis sans éducation, sans connaissances  et qui n'ont rien à apporter". Quelle jolie vision qu'est la leur de ce que
devrait être Wikipédia. 



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:27



Je ne suis pas sûr que c'est ce que Wikimédia France voulait dire ... même si ce message en particulier est sans doute maladroit. Je pense que tous les contributeurs impliqués souhaitent voir
plus de monde sur Wikipédia.



Erdrokan 24/04/2011 17:23



Il est tout à fait honorable de vouloir "garder le verre le plus plein possible" (précision : "de contributeurs qui veulent participer à une encyclopédie").


Cela dit et malgré tout ce qu'on peut faire comme effort, il ne sera jamais plein et j'ai l'impression qu'il y aurait encore des chouineurs/chouineuses alors qu'il serait rempli à 95%. ;)



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:26



Oui, mais ce sont les critiques, au moins un minimum constructives, qui permettent toujours d'avancer. Maintenant,
comme déjà dit, le verre semble tout de même en train de se vider, donc mieux vaut ne pas trop verser dans le relativisme. Ni dans la panique non plus, c'est vrai ...



Perce-Niais 24/04/2011 12:18



La remarque de Fuuckx est importante. Sont-ce les contributeurs de qualité qui sont en diminution, ou les incompétents et les vandales ? On est devenu plus exigeant pour le sourçage : si cela
fait fuir des gens incapables de sourcer, est-ce un mal ?



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:24



Je crois que toutes les sortes de contributeurs sont en diminution (enfin les vandales, je n'en ai pas l'impression, hélas). Si seulement seuls les mauvais s'en allaient... Cela dit, le sourçage,
auquel tu sembles accorder une grande importance, n'est pas non plus l'unique garantie de la qualité d'une contribution.



Fuucx 24/04/2011 08:38



Un petit {{refnec}}. Tu écris que la Foundation a dit "le nombre de contributeurs solides est en diminution". J'ai l'impression que tu as ajouté le mot "solides" qui ne semble pas figurer dans la
déclaration de la Foundation même s'il est très possible qu'elle y pense. Si je fais la remarque c'est qu'il me semble que cet ajout n'est pas sans incidence sur la suite de ton article.
 Autrement assez d'accord avec toi



Pierrot le Chroniqueur 24/04/2011 22:23



Oui, ce mot n'y est pas, mais je l'ai interprété, peut-être à tort, comme ça. Ceci dit, je crois qu'un consensus se fait maintenant sur ce constat. Et effectivement, c'est l'élément central de
mon billet.



gede 23/04/2011 22:38



Tu serais pas victime d'une inférence bayesienne abusive : "la majorité des vandales sont des IP" devient "la majorité des IP sont des vandales" ?


 


Sinon, pour revenir à ton post, je crois que la raison pour laquelle les contributeurs diminue n'a rien à voir avec tout cela : elle renvoie tout simplement à la dynamique de population classique
que l'on trouve dans ce genre de site. Elle est inéluctable.


 


De ce point de vue, je vois tes remarques davantage comme un moyen d'élargir le cercle des contributeurs potentiels, de recruter des individus qui n'aurait jamais contribué autrement, plutôt que
de retenir des contributeurs qui seraient venus de toute façon. C'est la seule manière de retarder l'inéluctable.


 


Et, de ce point de vue, je crois que tu as raison d'insister sur les basiques que beaucoup oublie : le bouton "modifier", ce genre de chose. J'ajouterai la syntaxe Wiki, qui est à peine plus
simple que le html pour le commun des mortels. Je sais, l'idée n'est pas neuve : elle n'en demeure pas moins pertinente.



Pierrot le Chroniqueur 23/04/2011 23:49



Non, je ne suis victime d'aucune inférence, et de toute façon, je ne connais pas ce théorème.  Ce constat est subjectif, c'est le mien, mais il correspond à mon
expérience : la plupart des IPs vandalisent. Cela peut dépendre des plages horaire (vandalisme scolaire) mais c'est globalement bien le cas.


 


Bien sûr, Wikipédia finira par mourir, et la lassitude de ses contributeurs et des ses lecteurs en en effet inéluctable. J'en avais d'ailleurs parlé ici.


 


Oui, la seule solution pour au moins se maintenir est de chercher à recruter ceux qui n'étaient pas naturellement attirés par Wikipédia. Les autres sont déjà venus, (encore que ...) et il faut
donc augmenter les potentialités. Je vois cependant un autre espace de recrutement à ouvrir (et ça vient très doucement) : celui des "experts" et autres professeurs. La qualité du contenu s'en
trouvera bien sûr augmentée, et c'est une bonne chose car c'est ce qui manque à Wikipédia, la quantité n'étant plus un problème (et ne le restant que pour quelques-uns, obnubilés par le toujours
plus). C'est justement une autre des grandes priorités de la Foundation, qui semble faire de bons constats. Contrairement à toi, je pense donc que l'inéluctable peut être retarder un bon moment,
et qu'on a même le moyen d'encore accroître le nombre de contributeurs. Pour un temps, mais ce serait toujours cela de pris.


 


Oui, il faut tout faire pour simplifier Wikipédia et améliorer les fondamentaux. La syntaxe wiki, les modèles dont j'ai parlés... Les meilleures idées sont souvent les plus simples.



Arkanosis 23/04/2011 19:13



« la grande majorité des contributions sous IPs sont des vandalismes »


Mmh, refnec. comme on dit… Parce que ce n'est pas du tout ce que je perçois à titre personnel. Alors certes, je ne patrouille pas en semaine lorsque le soleil est au zénith… mais tout de même,
une affirmation pareille gagnerait à être étayée de sources fiables ;-)


Amicalement



Pierrot le Chroniqueur 23/04/2011 19:41



Je n'ai évidemment pas de sources à l'appui. Ni connaissance d'études à ce sujet, mais ce serait une bonne idée d'en faire une. Non, cela correspond à ma propre impression. Le terme "grande" est
peut-être exagéré, mais "majorité" est vraiment le sentiment que j'ai. Sans pouvoir l'étayer, je le reconnais.



Moyg 23/04/2011 15:59



Quelques remarques :


- en: interdit déjà la création d'articles aux nouveaux. Je pense qu'il s'agit d'une fausse bonne idée qui risque de déplacer les contrib problématiques là où elles sont moins visibles.


- déplacer les infobox est un marronier qu'il faudra finir par passer en pdd. J'avais évoqué récemment la création d'un nouveau namespace, qui serait associé au principal (pour qu'il soit ajouté
automatiquement dans la liste de suivi par exemple, mais je ne sais pas si c'est techniquement simple). Faudra que je me motive pour aller plus loin.


- le livret d'accueil est déjà fait, bientôt imprimé (par Wikimédia France). Il va dans le sens de la simplification des pages d'aide : l'indispensable est sous la main. Le format papier
permettra de rassurer ceux qui ne sont pas trop à l'aise. Après, il ne sera pas imprimé à 500 000 exemplaires, son impact ne sera pas exceptionnel.


- plus que relire WP:MORDRE, certains "anciens" devraient apprendre à s'adapter à leurs interlocuteurs. Tu en parlais dans ton billet précédent, mais un "bon" admin ne devrait jamais utiliser de
jargon quand il s'adresse directement à un nouveau, et être capable de donner des conseils adaptés.



Pierrot le Chroniqueur 23/04/2011 16:29



Pour répondre dans l'ordre :


 


C'est possiblement un effet pervers, c'est vrai. J'ai vu que tu avais dit la même chose sur le Bistro, je voulais d'ailleurs le souligner (puis j'ai oublié. Voilà
qui est fait).

Ce pourrait être une bonne idée qu'un nouveau namespace pour les infobox. Une piste à creuser, assurément. Sans rapport, j'avais pensé à la même chose pour les
listes. En tout cas, c'est une potientialité qui est sous-exploitée.

Ah oui, Ok. Mais je faisais référence à un "livret" qui serait une nouvelle page d'aide. Je l'avais interprété ainsi. Mais je pense qu'on pourrait améliorer et
mettre en valeur "tout l'indispensable".

Exactement. Pas seulement les admins, mais tout contributeur en contac avec un nouveau. Mais bon, je crois que l'usage de jargon, dans ce cas, est bien sûr une
distraction et non une mauvaise volonté pour expliquer. Pas évident de faire attention à tout, même s'il faudrait.




Theoliane 23/04/2011 15:42



Ah combien ce billet me réjouit ! Comme aurait dit ma sainte femme de mère avec l'ingénuité qui la caractérisait "il est intelligent, il pense comme moi !". Ton analyse est excellente, et, pour
la fréquenter souvent, la page de demande de restauration est effictivement toujours "harmonieuse", ce qui n'est pas le cas de certaines autres pages... Je constate dans ma pratique quotidienne
que les gens arrivent, bille en tête, ne lisent rien et se lancent dans une rédaction d'article, pour ensuite s'indigner qu'il soit supprimé. Peut-être faudrait-il faire signer des "conditions
générales de vente", comme pour l'usage d'un logiciel (le truc que personne ne lit..), afin de pouvoir dire aux gens "mais vous le saviez que...". Mais ça alourdirait encore plus un
fonctionnement déjà pas très limpide pour un nouveau. Je fais personnellement l'effort de systématiquement mettre trois lignes d'explications quand je supprime un article. Je me dis avec naïveté
que peut-être, ça évitera qu'il soit recréé trois fois ou pire . Et.... eh bien, parfois ça marche, non, hélas, pas toujours, mais parfois... Quant aux gens venus faire la publicité gratuite de
leur entreprise, ou la promotion de leur groupe de musique, voire le panégyrique de leur copine de classe, en passant par les insultes plus ou moins graveleuses, on sait bien que ça n'émane pas
de gens venus contribuer à une encyclopédie, et que ça ne sert à rien de conserver (pour améliorer son vocabulaire en grossieretés peut-être ?) ce genre de personnage.


Voilà, pour un premier commentaire sur ce blog, j'ai encore été trop bavarde...



Pierrot le Chroniqueur 23/04/2011 16:19



Merci pour les compliments. C'est vrai que tu n'avais encore jamais commenté mon blog, mais je me doutais que ce billet allait te plaire. Oui, WP:DRP fonctionne très bien, et il serait lourd d'y inclure des formalités supplémentaires. Je trouve sincèrement que ton
comportement d'administrateur est idéal : tu expliques très bien aux nouveaux, notamment sur DRP, et tu sais aussi être ferme, sans être agressive, quand il le faut, notamment avec les vandales.
Si tous les patrouilleurs faisaient comme toi, on on aurait exactement les efforts, pas insurmontables, que j'appelle de mes voeux dans l'avant-dernier paragraphe. Pas grand chose, donc. J'espère
prochainement te retrouver bavarde sur ces pages !