Publié par Pierrot le Chroniqueur

Profitons de l'ouverture d'une discussion sur les patrouilleurs pour discuter un peu sur les idées avancées par certains Wikipédiens (ou plutôt, ici, l'un d'entre eux, Trizek), citées dans cette page. L'opinion des uns et des autres, qu'elle converge ou diverge avec la mienne, reste toujours une mine de réflexions sur le sujet de Wikipédia, et plus particulièrement ici de la gestion de ses modifications continuelles.

Trizek propose ainsi, comme d'autres contributeurs, quelques pistes sur sa perception des choses, intitulées : "Patrouilleurs, mais responsables". Que je vais discuter sur certains points, forcément. Commençons.

 

Les commentaires

"Plus qu'un patrouilleur, je suis un agent d'accueil."

Pas d'accord. L'objectif d'un patrouilleur n'est pas en premier lieu de faire l'accueil des personnes, il existe des projets internes pour ça, comme le projet parrainage. L'aspect "agent d'accueil" est secondaire, l'aspect "barrage à la dégradation des contenus" étant prioritaire (ce qui d'ailleurs rejoint une autre idée exprimée par Trizek). Je pense que ce point est très important, et découle justement de la différence entre un projet encyclopédique dans lequel le social est présent d'un projet social (ou, comme évoqué ces derniers jours, "humaniste") ayant pour prétexte de faire une encyclopédie.

"Je ne suis pas là pour faire du chiffre, mais de la qualité."

Le patrouilleur n'est pas là pour faire du chiffre, mais pour maintenir (voire accroître) la qualité de Wikipédia, serait ma formulation. Ce qui veut dire aussi que cette perception n'est pas restreinte aux seuls patrouilleurs, bien évidemment.

"L'essentiel n’est pas le contenu, mais le contributeur."

L'essentiel est bien le contenu, pas le contributeur, bien au contraire. Cela découle de l'objectif de Wikipédia, tout simplement. De fait, un contributeur devrait se définir par rapport à sa capacité à générer de la qualité (cf. la remarque précédente) et évalué en fonction. De fait, un nouveau contributeur qui ne fait pas de vagues (ou plus exactement, qui apporte du contenu) est un plus, quelqu'un qui n'apporte rien s'inscrit dans les faits dans la perspective d'un réseau social, mais pas d'une encyclopédie. Tisser des liens est une conséquence, pas un objectif et encore moins une cause de participation.

"Chacune de mes actions est expliquée clairement au nouveau contributeur. Si un bandeau est déjà présent, je le complète. Si une explication est déjà présente, je la complète."

Dans l'idéal, pourquoi pas. Dans la réalité, non. S'il est normal de donner une explication, même succincte, il est assez inutile de répéter pour la troisième ou quatrième fois à quelqu'un de ne pas insérer des textes en kikoolol (dans le meilleur des cas), s'il n'a pas compris les deux premières. Et encore, en supposant la bonne foi... Ce qui ne tient évidemment pas compte de problèmes plus subtils, comme le non-respect de la neutralité de point de vue.

"J'invite le débutant à échanger, je lui laisse mon contact et suis prêt à répondre aux questions."

Dans l'idéal, pourquoi pas. Mais comme je l'écris plus haut, le patrouilleur n'est pas agent d'accueil. Il serait sans doute plus exact d'écrire qu'il faut aiguiller le débutant (qui au passage n'est pas le seul concerné par l'activité de la patrouille, rappelons-le) vers les pages d'aide ad hoc, ou vers des contributeurs se sentant plus la fibre sociale (à condition que cela ne soit pas leur seule préoccupation, bien entendu). Certains contributeurs utilisent des bandeaux ou des textes pré-rédigés à cette fin d'avertissement (au sens premier). Pourquoi pas ?

"Je ne mords pas les nouveaux, même s'ils mordent. Je ne m'emporte pas, mais je passe la main."

J'aurais plutôt écrit : Je ne mords pas les personnes, même si elles mordent. Je ne m'emporte pas, mais je passe la main si c'est possible. Encore une fois, la patrouille ne concerne pas que les nouveaux, et les anciens ne sont pas des punching-balls. Fussent-ils patrouilleurs...

"Je n'oublie pas que l'accès à Wikipédia n'est pas évident et naturel. J'ai débuté sans forcément tout connaître ; il en va de même pour mon vis-à-vis."

Je suis assez d'accord. Et c'est forcément un apprentissage continu...

"Un vandale peut devenir contributeur, mais il n'y aura pas de pitié pour un vandale déjà trop averti."

Cas rares de conversions... Mais pourquoi pas. :)

 

Les conclusions

Les suggestions faites découlent, à mon sens, de deux considérations :

  1. Le patrouilleur ne peut être confronté qu'à des nouveaux.
  2. Le patrouilleur se situe essentiellement dans la construction sociale de Wikipédia.

Ma perception des choses est différente, puisque justement, je considère que les habitués (c'est mieux qu'anciens, finalement, et se découple de la question du temps) sont des nouveaux (débutants) comme les autres et que le patrouilleur se situe essentiellement dans l'application des règles constitutives de Wikipédia, dans un temps qui est, forcément, très court. Ce qui ne dédouane pas, bien sûr, les patrouilleurs (de toute façon auto-déclarés) de leurs responsabilités, mais qui n'en fait pas des palliatifs du projet de parrainage...

N'hésitez pas à apporter vos avis dans la page de discussion que j'ai citée, et merci à Trizek pour avoir ouvert à toutes et tous ses réflexions.

Remarques de Trizek du 5 juillet 2013, via Twitter (avec son accord bien entendu) pour contextualiser...

Lors d'échanges sur Twitter avec Trizek, celui-ci me faisait remarquer (à juste titre) que je n'avais pas assez contextualisé son propos, qui date quand même un peu. Je m'empresse donc de le faire dans cette section, en citant ses deux twits sur le sujet : "Le billet date de février. Depuis, les bandeaux distribués aux newbies ont été revus pour être plus humains." et "De même, le forum des nouveaux a gagné en présence pour décharger les patrouilleur de ce que tu appelles le côté social." Trizek rajoute qu'il ne pense pas que cela "change le monde", mais que si cela peut permettre de garder un (futur) contributeur de qualité, ça vaut le coup.

Merci à lui pour ces précisions.

Commenter cet article

Juraastro 03/07/2013 14:59

Le truc qui est absurde à mon sens est de débattre sur un faux problème pointé par une minorité qui, pour des raisons idéologiques, souhaite la mort de la patrouille RC. Une partie de l'équipe s'est couchée devant ce groupe de gens qui passent leur temps à gueuler contre un mode de contributions auquel ils ne participent même pas (ne serait-ce que les DRP) et contre lequel ils ne proposent ni solution, ni amélioration. Ils font juste de l'attaque gratuite, parfois diffamatoire, pour détruire un mode de contribution qui est contraire à leur vision de Wikipédia et qui ne tolèrent pas une autre pensée que la leur. En clair, une partie des patrouilleur se couche devant une bande d'extrémistes qui n'ont aucun arguments et qui ne représentent pas la communauté.

Tout système créé par l'Homme a des défauts. On ne peut que les atténuer, mais pas les faire disparaître. Celui qui exige la perfection absolue d'un système humain désire en réalité son éradication totale par n'importe quel moyen.

Pierrot le Chroniqueur 04/07/2013 09:16

Analyse pertinente, à mon avis.

Foroft 03/07/2013 14:35

Excellente analyse de Pierrot et excellent commentaire de Théoliane dont le pessimisme malheureusement paraît justifié surtout après les attaques contre le boulot des patrouilleurs. C'est triste de voir décourager les admins et les patrouilleurs les plus sympas. Eux, ils sont les vrais "wikilovers". Pas ceux qui massacrent WP au nom d'une espèce de social-angélisme aux arrière-pensées pas nettes.

Pierrot le Chroniqueur 04/07/2013 09:09

Merci, et je dois dire que je suis aussi d'accord avec ton analyse sur les vrais wikilovers.

Rome2 03/07/2013 13:16

Je ne suis pas forcement d'accord avec Pierrot, car un patrouilleur à clairement affaire à des nouveaux qui ont des difficultés, qu'on soient patrouilleurs ou pas on doit les aider, mais en effet c'est pas le rôle principale de la patrouille.
Pour « Je ne suis pas là pour faire du chiffre, mais de la qualité », je rejoins Pierrot, le patrouilleur ne fait pas du chiffre grace aux révocations ou autres, mais il doit maintenir la qualité d'un article (même si il n'est pas seul pour ça).
Pour « Chacune de mes actions est expliquée clairement au nouveau contributeur. Si un bandeau est déjà présent, je le complète. Si une explication est déjà présente, je la complète » : Oui, on doit aider et expliquer ce qui ne va pas aux nouveaux avec des messages automatiques en premier lieu et si il nous le demande on explique mieux, si il reproduit la même erreur on rajoute un message "fait main". Mais on n'a pas a expliqué plusieurs fois à un même contributeur si celui-ci ne tient pas compte des messages.
Pour « J'invite le débutant à échanger, je lui laisse mon contact et suis prêt à répondre aux questions » : C'est ce qui est fait tout le temps lorsqu'un patrouilleur laisse un message (automatique ou pas), le message automatique est clair est explique bien que le patrouilleur est prêt à aider.
Pour « Je ne mords pas les nouveaux, même s'ils mordent. Je ne m'emporte pas, mais je passe la main » : Tout à fait, mais il faut avouer qu'un nouveau qui nous agresses ne nous donne pas envie de l'aider. Encore une fois on est bénévole d'accord mais pas des punching-balls.
Pour « Je n'oublie pas que l'accès à Wikipédia n'est pas évident et naturel. J'ai débuté sans forcément tout connaître ; il en va de même pour mon vis-à-vis » : C'est vrai et c'est normal.
Pour « Un vandale peut devenir contributeur, mais il n'y aura pas de pitié pour un vandale déjà trop averti » : Beaucoup de mal à le croire, quelqu'un qui met des insultes dans un articles ne va (a mon avis) pas devenir un contributeur efficace après. Cela existe peut-être mais combien on agit comme ça ?

Rome2 03/07/2013 13:26

Oui et c'est vrai aussi :p, sinon en soit je suis d'accord avec ton analyse :)

Pierrot le Chroniqueur 03/07/2013 13:24

Je ne dis pas qu'un patrouilleur n'a affaire qu'avec des nouveaux, mais qu'il n'a pas affaire qu'avec des nouveaux. ;)

Theoliane 03/07/2013 12:49

"Chacune de mes actions est expliquée clairement au nouveau contributeur. Si un bandeau est déjà présent, je le complète. Si une explication est déjà présente, je la complète." Dans l'idéal, pourquoi pas. Dans la réalité, non. "

Eh si, je l'ai toujours fait, même succinctement, TOUTE SI était suivie d'une explication, j'ai même poussé le vice jusqu'à donner des explications "préventives" à des nouveaux, avant toute contribution, qui voulaient se faire connaître ou trouver du travail, afin de leur expliquer qu'ils s'étaient fourvoyés. Le pire, c'est que ça marchait..... plutôt bien, les retours désagréables étaient rares, mais..... J'en ai eu marre, tant d'énergie dépensée qui consistait à vider le tonneau des Danaïdes m'a épuisée, et j'ai cessé toute surveillance (et toute édition aussi, mais c'est une autre question) par lassitude et découragement. Le bénévolat, l'abnégation, le fait de supporter le mépris de gens qui ne mettent jamais les mains dans le cambouis, m'ont assez usée pour que la motivation disparaîsse entièrement. Que l'on mette un test 2 ou 3 ou que l'on se fende d'un laïus personnalisé (ce que je faisais toujours, j'insiste), ne change rien en fait, un système ouvert actuellement (oui, je sais, les circonstances étaient différentes au début, quand Internet était moins accessible, et que le web 2.0 n'était qu'à l'état de projet), est vulnérable, très vulnérable, et même une armée de patrouilleurs (j'ai horreur de ce mot) ne changera sans doute pas grand chose à une détérioration inéluctable et à un effondrement progressif de la qualité.

Pierrot le Chroniqueur 03/07/2013 13:22

Ce constat amer est, je le sais bien, partagé par de nombreuses personnes. C'est bien dommage que l'on en soit arrivé là...