Publié par Pierrot le Chroniqueur

Wordle: UntitledIl arrive que Twitter serve à autre chose qu'à échanger des banalités, des blagues affligeantes (je plaide coupable) ou, encore pire, un mélange de tout ça avec un ou deux mots-dièses pour faire avaler le tout (je plaide coupable aussi). Non pas que cela soit une découverte (sinon j'aurais fait l'économie de l'inscription), mais le format des 140 caractères au plus dans un "twit" rend parfois difficile la bonne intelligibilité des propos. Le français est une belle langue, mais compte souvent des mots de plus de trois syllabes ...

 

Au fait (s'il te plaît)

Hier, j'avais lancé une petite remarque concernant Wikipédia rebondissant sur une (très légère) provocation d'un contributeur1, que je voulais utiliser pour provoquer un peu de réflexion. Il faut dire que : "Alors que ce serait bien plus simple que dès qu'un article est proposé en PaS, il soit supprimé. Et pour le restaurer, il faut prouver qu'il est vraiment admissible." semble un peu violent à lire (la réponse faite est à côté de la plaque2, mais à mon sens résume bien un mode de pensée). Si on s'inscrit dans un mode d'acceptation d'usages wikipédiens3 sans trop y regarder, c'est effectivement le cas.

Et c'est dans ce sens qu'un contributeur (Suprememangaka, SM dans la suite du texte) est allé dans la réponse qu'il me fait dans la foulée. A savoir que le processus des pages à supprimer relève de la recherche de consensus et qu'une suppression immédiate ne fait pas partie de ce processus, ce qui rendrait cette manière de faire contraire aux principes fondateurs de Wikipédia. Cette réponse a été la goutte d'eau qui a fait enclencher une petite discussion que je trouve, de mon point de vue, très intéressante.

Car non seulement SM soulève ce point de vue, mais suggère également que, en cas d'application de ce fonctionnement on ne peut plus théorique, une procédure "PàS" se confondrait avec une "suppression immédiate" (SI)4. Pour moi, ce raisonnement ne tient pas, et pour cause : rien, dans les principes fondateurs n'explique la manière de procéder quant au choix du contenu. J'indique donc, qu'objectivement, toute création controversée n'est pas consensuelle, et donc en plus d'être potentiellement contraire au premier principe (à savoir, Wikipédia est une encyclopédie), elle enfreint sans doute aussi le quatrième (celui qui postule le consensus, mais... pas dans le choix éditorial)5. De fait, il s'agit pour un contributeur de se poser dès avant la création la question même de l'admissibilité de sa page. Question très largement évacuée, visiblement, parce qu'Internet se place dans l'immédiateté (l'information/la distraction est au bout du clic)6.

 

Du fond et de la forme

A ce moment de l'échange, je fais remarquer que quelle que puisse être la manière d'envisager la chose (l'approche actuelle ou la "provocation" que je mettais en avant), on reste dans une approche, et non dans une question de fond.

Dans ce cas, je pense que la politique éditoriale de Wikipédia en termes d'opposition inclusionnisme-suppressionisme ne serait de toute manière pas vraiment modifiée même en modifiant l'approche. Car tant que la décision  exercice éditorial pointu, comme nous nous sommes presque accordés à le considérer  repose sur la bonne foi de celui ou celle qui ferme la page de décision (car actuellement, il n'y a pas de vote, mais un consensus qui est établi par des considérations bien comptables), on peut supposer identiquement tant la bonne foi (ce qui est recommandé dans Wikipédia) que la mauvaise (ce qui arrive souvent). Comme je l'écrivais à SM, je suis depuis trop longtemps sur Wikipédia pour sombrer dans la guimauve que l'on veut parfois confondre avec le projet, et donc ne pas considérer a minima le rôle que peut tenir l'affect dans un processus qui se doit d'être le plus rationnel possible. Même si le choix ne peut être binaire, il est difficile de considérer sérieusement certaines positions prises dans les pages à supprimer (en conservation ou en suppression, pas de jaloux). Les Wikipédiens en ont même baptisé certaines (comme, par exemple, la désormais célèbre "défense Pikachu") avec humour.

 

Théorie et expérimentation

Evidemment, l'échange ayant conduit à ce billet relève de la spéculation intellectuelle. Si la forme alternative proposée possède une vertu claire, montrer que la possibilité de la création n'est pas le synonyme d'admissibilité de manière immédiate, il peut lui être opposé le fameux "n'hésitez pas". Pas forcément à raison. Mais l'expérimentation pourrait être, pourquoi pas, intéressante et profitable.

De la même manière, j'avais proposé chez LittleTony87 de faire fonctionner Wikipédia pendant une durée courte en se basant sur des propositions simples : plus de création de pages, ni de suppression ; plus d'accès aux pages méta ; plus de possibilité d’éditions automatisées ou semi-automatisées. Avec en plus une application rigoureuse de la vérifiabilité et du sourçage. Cette autre expérimentation avait pour but de distinguer les "rédacteurs" des autres inscrits. Je ne cache pas que j'aimerais voir cette idée appliquée une fois sur un des projets Wikipédia de taille respectable, pour en tirer quelques enseignements.

 

Dire que tout cela est parti d'un simple désaccord de fond sur Twitter ...

 

Notes :

1. Je n'ai même pas mis de lien vers Wikipédia, mais ça se trouve dans le Bistro à la date ad-hoc.

2. Le fond n'étant pas le même, bien entendu (et en plus, il y a au moins un exemple qui va à l'encontre de ce qui est affirmé).

3. Je parle bien d'usages (et encore), non de règles.

4. Les liens vers les explications sont ici et .

5. Oui, il fallait lire tout ça, mais dans 140 caractères.

6. Je diverge sur ce point avec quelques Wikipédiens bien connus.

Commenter cet article

SM 21/06/2013 00:19

Juste rapidement (je développerai peut-être plus tard) : il me semble tout simplement impossible d'abolir de fait la PàS au profit d'une SI "automatique" (et c'est un vilain suppressionniste comme moi qui le dit). Mon propos ne portait pas vraiment sur autre chose.

Pierrot le Chroniqueur 21/06/2013 09:43

Il ne s'agit pas, dans le fond, d'une véritable SI. Mais j'ai réfléchi, et je crois pouvoir proposer un système alternatif (même s'il se rapproche à mon avis de ce qu'aurait pu proposer Nupédia)...

Hégésippe Cormier 20/06/2013 18:50

« je suis depuis trop longtemps sur Wikipédia pour sombrer dans la guimauve que l'on veut parfois confondre avec le projet »

C'est dommage : cela eût pu justifier l'existence d'un « gribouillage » intéressant, cette hypothèse d'un Pierrot se noyant dans la guimauve... :D

Pierrot le Chroniqueur 20/06/2013 23:48

J'aurais plutôt embrayé sur un thème un peu similaire, les Bisounours. Mais je risquerais d'utiliser trop de licence artistique dans la reproduction des personnages... C'est un risque que je pense courir un jour ;)

Billeversée 20/06/2013 13:48

M'enfin : on passerait les PàS en Si pour en débattre sur DRP et éventuellement finir par... une PàS technique ! Pierrot, occuperais-tu un poste à responsabilité dans l'administration française ? :P

Pierrot le Chroniqueur 21/06/2013 09:41

Des informations qui auraient pu être fournies en page d'admissibilité... Ceci étant tu soulèves ici un point important (dont il me semble, j'ai déjà un peu parlé, mais dont je suis certain qu'il a été abordé) : la "visibilité" des sources.
Et même une autre question : quelle est la limite entre l'exploration/recherche et l'admissibilité encyclopédique ?
L'important, j'ai l'impression, quand on discute de Wikipédia, est d'avoir l'esprit d'escalier.

Alexander Doria 21/06/2013 01:59

La séparation entre admissibilité et qualité de l'article est tout à fait pertinente en principe, mais en pratique il me semble que les deux notions sont souvent liées. De très nombreuses informations ne sont pas accessibles en ligne (ou encore difficilement : google scholar ne présente pas toujours les meilleurs résultats en premier). Des PàS se résolvent ainsi parfois par l'amélioration graduelle de l'éditorial, faute d'avoir les moyens de constater rapidement l'admissibilité : à partir d'un moment donné on se rend compte que le contenu convenablement référencé est suffisamment important pour légitimer un article autonome. Pour donner un exemple récent, l'article sur l'Uchronie dans les jeux vidéo a été finalement conservé après que j'ai pu fournir des travaux de recherche sur le sujet, qui n'étaient pas du tout visibles sur le net.

Pierrot le Chroniqueur 20/06/2013 23:45

Noté pour l'humour (non mais j'avais compris, d'abord).
Sinon non, on ne parle toujours pas de DRP (ça, c'est autre chose).
Je note aussi une réflexion intéressante : "amélioration de l'article impossible durant le débat". Le fait est que l'admissibilité d'un sujet ne se fait pas à l'aune d'une amélioration : il y a des ébauches à la limite du néant concernant des sujets éminemment admissibles. Et aussi des pages pleines pour des sujets qui ne le sont pas obligatoirement. L'amélioration ne rentre donc pas en compte pour un sujet : soit on peut déterminer à partir d'éléments factuels de l'admissibilité, soit on ne peut pas. Tout le piquant sur Wikipédia est que la limite de "factualité" peut dépendre des gens...
Quoiqu'il en soit, et comme je le disais à SM sur twitter, j'aime me faire l'avocat du diable. On a toujours matière à réfléchir dans des propositions ou idées qui peuvent sembler parfois saugrenues.

Billeversée 20/06/2013 19:04

Oui ou non, moi, je voulais juste faire mon trait d'humour :P

Mais bon, tu déplaces le débat sur la page DRP plutôt que la sous-page PàS avec comme conséquence :
1. les péons n'ont pas accès à l'article
2. amélioration de l'article impossible durant le débat

Enfin bref, cela reste une question de forme comme tu dis, pas de fond.

Pierrot le Chroniqueur 20/06/2013 13:51

Pourquoi une PàS technique ? A partir du moment où le débat est tenu, l'admissibilité est retenue ou non, et la fiche restaurée ou non. Oui ?