Publié par Pierrot le Chroniqueur

Comme certains lecteurs le savent, je publie sur mon agrégateur scoop.it quelques nouvelles ayant trait au petit monde Wikimedia. Une des dernières que j'indiquais avait trait au "piratage" d'une page sur la Wikipedia anglophone d'un (je cite) religieux libanais controversé par un internaute.

Il serait correct de ne pas confondre piratage (qui implique une vraie perte de contrôle du site, d'où le terme de piratage, justement) avec un vandalisme (qui veut dire que le contenu a été dégradé, au moins provisoirement), bête et méchant. Cependant, la confusion en elle-même est intéressante : même si dans les deux sous-entendent une dégradation de tout ou partie d'un site, pirater est quand même l'action d'appropriation d'un objet sans contrepartie ni partage avec le propriétaire, lésé. C'est évidemment le cas pour des "œuvres artistiques" (entre autres choses), dès qu'elles sont sous licence propriétaire. Mais ce n'est pas le cas pour une page de Wikipedia (ou plus exactement, pour son contenu), placé sous licence "libre".

En fait, cela montre que pour une bonne partie du public pouvant avoir accès à l'encyclopédie en ligne, une page concernant un sujet est propriété du dit sujet, ou de son propriétaire dans la vraie vie. Comme si, par exemple, l'article sur les pyramides de Ghizeh avait pour propriétaires Khéops, Kephren et Mykérinos, en somme. Et on peut bien sûr en comprendre les enjeux en terme de contrôle d'image pour des groupes industriels, des personnalités, partis politiques ou des administrations, agences et autres émanations étatiques ou privées.

Rien de neuf sous le soleil, fut-il d'Orient.

Commenter cet article

Orthographic Corrector 16/04/2015 15:10

Hello! I love to read you post! If I could, I would follow to all of you advice. Movement is a life. You get a good invitation, but if you are experiencing some difficulties in writing it, you can use the Orthographic Corrector as an additional help in spell checking.

Lucas Duplan @Clinkle 24/09/2014 11:30

Well, it's the same problems with hackers, who are necessarily guilty of being mean then that the origin, they are hackers. We also find the same problem with geek, even for the term hacking. Somali pirates have nothing to do with Mr Michu who illegally download the latest Christophe Mae.

Makowsky purses 01/09/2014 12:33

Though we consider Wikipedia to be the master brain in the history of internet , I would like to point out few mistakes which we usually find in Wikipedia. The first disadvantage being the ability to edit or delete the contents and that can be done by any tom dick and harry.

Aratal 26/06/2013 12:17

Bah, c'est le même problèmes avec les hackers, qui sont forcement coupable d’être méchant alors qu'a l'origine, ce sont des bidouilleurs. On retrouve aussi le même problème avec geek, voire même pour le terme de piratage. Les pirates somaliens n'ont rien a voir avec Mr Michu qui télécharge illégalement le dernier Christophe Mae.

Faut bien qu'ils vivent, les journalistes quitte a faire dans le sensationnalisme et le galvaudage de vocabulaire.

Pierrot le Chroniqueur 26/06/2013 12:19

Je ne peux pas dire que je te désapprouve, loin de là...