Publié par Pierrot le Chroniqueur

Oui, encore de la presse, et encore Wikimedia France.

Si on ne peut pas dire que Wikimedia France - si on en croit la presse, s'appuyant a priori... sur Wikimedia France - fasse beaucoup pour découpler ce qu'elle est (à savoir une association soutenant les projets Wikimedia, dans lesquels elle n'a aucune rôle) de Wikipédia, je l'ai relevé à plusieurs reprises, on ne peut pas dire non plus que la presse cherche beaucoup à se renseigner.

Pour preuve, le site de Wikimedia France. Il y est écrit (je cite) :

Elle est reconnue comme une association locale par la Wikimedia Foundation. Il s'agit cependant d'une entité indépendante financièrement et juridiquement, et obéissant à des règles et à une direction distinctes.

Wikimédia France n'héberge ni Wikipédia (quelle qu'en soit la langue), ni aucun des projets de la Wikimedia Foundation  et n'a aucun droit d'édition de ceux-ci.

Si certains ont relevé ou relèveront avec plus ou moins de sévérité que (je cite également, les propos sont les bons, la voix est modifiée) : "Si Wikimedia France pouvait s'en souvenir, ça serait bien", il est pour moi assez évident qu'un journal aussi établi que Sud-Ouest possède un abonnement internet. Et que ses rédacteurs sont capables de lire le site de Wikimedia France... Jusqu'à preuve du contraire.

Comme on dit dans la presse sportive (bisou à Jean-Paul Ollivier, grand amateur de Wikipédia), un partout, balle au centre, même si l'important c'est les trois points, un nul comme ça vaut plus que le seul point qu'il rapporte.

Commenter cet article

GaAs 15/10/2013 09:31

L'outrance de ta position anti-Wikimedia-France va finir par me convaincre d'adhérer à l'association. mdr.

Pierrot le Chroniqueur 15/10/2013 11:50

Position anti-Wikimedia France ? Non. Leur communication est à revoir, c'est une évidence. Et comme dans tout groupe humain, il y a des mauvais côtés. Mais aussi des bons.

Boumbo 13/10/2013 22:48

Rendons justice à Jean-Paul Ollivier (ce n'est pas le sujet du billet, m'enfin).

Les textes lus à l'antenne sur les régions traversées par le Tour de France sont les mêmes sur France TV, que sur RTBF. Jean-Paul Ollivier ne fait que lire des textes qui lui sont fournis par l'organisation du Tour de France.

Pierrot le Chroniqueur 15/10/2013 11:51

Ils ne sont pas "corsetés" à ce point, quand même.

Hégésippe 11/10/2013 20:43

Il est en effet dommage de lire, en légende de la photo publiée par Sud-Ouest, « L'encyclopédie participative vient à la rencontre des Périgourdins, ce mardi », alors même que l'article ne recourt pas, quelques lignes plus bas, à ce raccourci hasardeux. Pour autant, je ne vais pas me mettre à porter le président sortant de l'« association de support » (dixit Sud-Ouest) au pinacle. Mais c'est une autre histoire.

Pierrot le Chroniqueur 12/10/2013 09:58

C'est hélas un des effets du passage à une nouvelle interface sur overblog.

Hégésippe 11/10/2013 20:44

Au passage, il est fort dommage que ce blog ne fournisse pas les heures précises de publication des billets et des commentaires.