Publié par Pierrot le Chroniqueur

C'est ce court échange sur Twitter entre Ælfgar et LittleTony87 sur le manque de votants frappant désormais les procédures de labellisation (Articles de qualité (AdQ) et Bons articles (BA)) qui m'a fait prendre conscience de ce problème croissant. Force est d'avouer, en effet, que les propositions se font de plus en plus rares, tout comme les votants. Les BA surnagent bien, avec globalement une moyenne d'une proposition par jour. Encore ceci est-il permis par la persévérance de certains rédacteurs : à eux deux, Tsaag Valren et Ælfgar sont les auteurs de six des quinze propositions en cours ...

Alors qu'à une époque, les votes pouvaient survenir dans l'heure ou presque, permettant à un article bien ficelé d'atteindre le quorum en quelques jours, certains attendent désespérément un avis pendant des jours. On relèvera cependant un taux de réussite qui reste très élevé, signe que, globalement, les propositions ne sont pas incongrues.

J'avais souligné il y a deux ans la progression des AdQ. Il s'agit désormais plutôt d'une Bérézina. On compte ainsi 18 votes en cours dont un en second tour, c'est à dire 18 procédures lancées en six semaines. Et encore doit-on en réalité parler de dix procédures, car huit d'entre elles ont été lancées à la chaîne par un contributeur qui n'avait vraisemblablement pas compris le principe de la procédure (exemple ici). Lorsque l'article est bon, les votes et remarques arrivent certes en plus grand nombre, mais certains articles peinent à obtenir leurs hui votes nécessaires, même lorsqu'ils ne souffrent d'aucune opposition.

Pénurie de votants et de proposants, donc, avec une conséquence gênante sur les articles mis en lumière en page d'accueil : alors qu'un article labellisé passait en page d'accueil deux à trois mois plus tard il y a quelques années, et ce alors que les Bons articles passaient par deux, nous n'avons désormais plus que onze jours de décalage, et les BA passent seuls. Il y a cependant depuis quelques jours un bon regain car, il y a encore quelques semaines, le délai était parfois inférieur à une semaine.

Certes, le processus de validation des labels est parfois problématique. Il est dommage qu'un vote idiot, qu'il soit pour ou contre la labellisation, ait autant de poids qu'un vote constructif et étayé par des suggestions. Il est dommage que certains votants ne relisent pas les articles, et inversement que d'autres utilisent la labellisation pour tenter de promouvoir leur vision de ce que devrait être l'encyclopédie.

Toutefois, la labellisation des articles reste importante, car il s'agit avec le Wikiconcours du seul endroit, probablement, où les rédacteurs peuvent s'illustrer, et être remerciés pour leur travail. Moi le premier, nous avons trop tendance à nous concentrer, dans le commentaire, sur les aspects sociaux de Wikipédia (les guerres, les conflits ...) et à trop souvent oublier ces fourmis, souvent solitaires, qui travaillent pour produire des contenus de qualité, parfois contestable, mais de qualité tout de même. Voila pourquoi je veux remercier chaleureusement toutes celles et ceux qui continuent à en produire, toutes celles et ceux qui les relisent assidument, et enfin les administrateurs qui se chargent de clore les procédures et de gérer les "Lumière sur" : Gemini1980, Christophe95 actuellement, et, avant eux (même si Gemini est en fonction depuis très longtemps), d'autres comme UdufruduhuSardur, Rémih ou encore Cédric Boissière (et j'en oublie sûrement), qui assurent, ou ont assuré, avec régularité la maintenance de ce secteur parfois trop peu valorisé (malgré la page d'accueil) de Wikipédia.

Il faut continuer à tirer ainsi l'encyclopédie vers le haut et à créer, peu à peu, des oasis de qualité au sein de l'encyclopédie. Sans forcément, et ce sera le mot de la fin, les proposer au label : certains n'y voient qu'une carotte ou une médaille sans intérêt. Je peux le comprendre même si je vois aussi les avantages de la procédure (en particulier des relectures garanties). Chacun fait comme il le souhaite car l'important, après tout, est d'amener de la qualité.

Commenter cet article

FFuucx 21/02/2014 09:32

Personnellement je crois absolument nécessaire de garder les labels. En effet, faire progresser un article actuellement demande un tel effort que si je n'avais pas cette motivation, qui tient aussi au regard critique des autres, je pense que je laisserais tomber. D'autant qu'il ne faut pas oublier qu'à un moment donné on travaille en équipe, relecture, forme etc. Ce qui est aussi quelque chose de motivant.

De façon plus générale un des problèmes de Wikipedia me semble être le manque d'encouragement. Parfois des ip ou les débutants essayent d'améliorer un article, ils y passent du temps et se plaignent du manque de retour, d'encouragement. Je me rappelle d'un cas précis où j'aurais du avoir une attitude plus "encourageante"

Pierrot le Chroniqueur 21/02/2014 10:10

C'est comme partout et c'st la nature humaine : on est toujours plus prompt à critiquer qu'à féliciter ou encourager.

Hégésippe 20/02/2014 17:49

Au vu de ma perception d’une multiplication des accrochages relatifs à ces fameux labels, je me demande — je me demande d’ailleurs si je ne fais que « me demander »... — si la disparition pure et simple de ces labels ne serait pas une évolution nécessaire.

Pierrot le Chroniqueur 20/02/2014 19:06

La voie de la sagesse : penser, réfléchir, argumenter, mais ne pas chercher à imposer. Sur ce sujet précis c'est fondamental. Comme je le disais en conclusion de mon billet, l'important est que chacun y trouve son compte. Si avoir la récompense du label est un bon stimulant pour quelques contributeurs, tant mieux pour eux et pour Wikipédia qui récupère de bons articles. Sans que ceux qui s'en fichent ne soient dérangés. :)

Hégésippe 20/02/2014 18:59

Avis sans doute « radical » (réfléchissons à l'étymologie du terme) mais qui ne me pousse pas pour autant à faire de la suppression de ces labels un cheval de bataille. Je ne crois guère, après dix ans de présence sur le wiki (aujourd'hui), avoir encore beaucoup de chevaux de bataille. Il n'est d'ailleurs pas impossible que je n'en aie plus du tout.

Pierrot le Chroniqueur 20/02/2014 17:53

Je sais qu'un certain nombre de contributeurs ne sont pas en désaccord avec la radicalité de ton avis. ;)

Fuucx 19/02/2014 13:47

Concernant les votes, je vote de moins en moins d'une part parce que cela prend du temps et d'autre part parce que j'ai l'impression qu'il existe actuellement des coteries. Dans ce cas ma politique si je pense différemment est de m'abstenir.

Ce qui me semble plus gênant c'est que le nombre de lecteurs et de rédacteurs capables d'intervenir sur le corpus encyclopédique est selon mon ressenti en diminution. Résultat nos articles n'avancent plus. En économie il existe une masse d'articles importants qui ne bougent plus alors qu'au mieux ce sont des ébauches. Pour moi c'est cela le vrai problème pas celui des articles labellisés qui avancent peu.

Globalement faire un BA et un AdQ est très long aussi, il ne faut pas s'étonner que le rythme ralentisse. D'autant qu'il me semble qu'on est plus allant au début de sa vie wikipédienne que plus tard et comme le renouvellement semble se faire mal…

Pierrot le Chroniqueur 19/02/2014 13:54

Il y a des coteries sur Wikipédia (j'en ai abondamment parlé) mais je n'ai pas l'impression qu'elles aient particulièrement investi (ni truqué) les procédures de labellisation. Après, étant donné que ce sont toujours les mêmes qui proposent des articles au label et votent sur les procédures, il est très possible que quelques affinités discrètes aient fini par se créer. J'ai envie de dire que c'est assez naturel.

Il y a beaucoup moins de progrès sur le contenu qu'il y a quelques années, c'est vrai. Je ne suis pas certain, cependant, que cet état de fait soit du à une moindre compétence des contributeurs (qu'il y ait en revanche un peu de moins de contributeurs qu'auparavant, c'est possible). Je pense surtout — et là aussi c'est naturel — qu'il y a tout simplement moins à faire puisque Wikipédia compte déjà près d'un million et demi d'articles. Et que ce qu'il reste à faire nécessite des compétences de plus en plus pointues et devrait impliquer un nombre croissant d'experts qui, hélas, ont encore bien du mal à se trouver une vocation sur le projet. Je crois que ce problème, hélas prégnant, est désormais bien connu.

Et il faut aussi du temps, tu le soulignes très justement, pour écrire des articles de qualité. Tous les bénévoles qui contribuent à Wikipédia n'en ont pas forcément à revendre.

Abaddon1337 19/02/2014 08:32

Très bon billet, et très vrai dans ses propos.

Je ne vote pas aux labels de qualités, car j'ai l'impression qu'ils marquent une sorte de seuil de "satisfaction". Je m'explique, certains contributeurs se motivent assidûment sur l'article de leur choix pour le porter au label BA ou AdQ. Une fois ce seuil atteint, l'article se voit vouer une attention particulière encore quelques temps, puis c'est l'oubli. Les contributeurs mènent leur chevaux de bataille sur d'autres fronts - i.e. d'autres articles afin de les porter au label, et ainsi de suite.

Quelle en est la conséquence ? des articles effectivement de qualité au moment de leur labellisation, qui vieillissent, et certains qui vieillissent mal.

Pour moi, le label mène au désintérêt d'un sujet donné. On a l'impression d'avoir fait le tour de la question. Alors qu'un article n'est, en l'essence, jamais terminé. Il y aura toujours quelque chose à ajouter, à compléter, à mettre à jour, etc.

Alors s'il vous plaît donnez-moi tort !

Pierrot le Chroniqueur 19/02/2014 10:20

Je n'y avais pas pensé mais il y a peut-être du vrai dans ce que tu dis. On ne bichonne pas, ou on ne bichonne plus assez les articles labellisés.

Autre remarque : les critères de labellisation étaient beaucoup plus souples il y a quelques années, et un certain nombre d'AdQ ne méritent plus du tout leur statut aujourd'hui.

Puce Survitaminée 18/02/2014 00:16

Cette désaffection pour les articles à labelliser ne viendrait-elle pas aussi des sujets abordés ? Je pense qu'il est dur de relire et de voter sérieusement pour un article dans un domaine qui ne nous branche absolument pas. Or comme ce sont en grande majorité les mêmes qui présentent des articles (et qu'ils en soient remerciés), ils présentent sans doute des articles toujours sur les mêmes sujets. Il suffit que ces sujets soient un peu moins vendeurs, et on a une baisse de participation. C'est la relativement forte participation (11 votes en 8 jours) de la proposition BA sur le siège de Hambourg qui me fait réfléchir à ça. Mêle si il s'agit d'un épisode ignoré de l'histoire de France, on touche à des sujets très populaires (histoire militaire et premier Empire) et relativement rarement traités ces derniers temps en labellisation. Cela a pu "attirer le chaland".

Pierrot le Chroniqueur 18/02/2014 10:26

Remarque très judicieuse. Il faudrait sans doute examiner en détails, à un peu plus long terme, la fréquentation de chaque article proposé au label pour en tirer des conclusions significatives concernant la fréquentation et le nombre de votants. Par contre, le constat pour la désaffection des propositions et des proposants me semble corroboré. Heureusement, un Wikiconcours de désébauchage arrive : il est possible qu'il se traduise par une augmentation substantielle du nombre de labellisations.

theoliane 17/02/2014 10:51

Je ne lis pas les BA et autres AdQ, donc, je ne vote jamais ! Pourquoi je ne les lis pas ? Parce que je ne supporte pas de lire un texte où chaque mot ou presque est assorti d'un petit chiffre en exposant. Ça gêne énormément ma lecture, et c'est pareil dans un livre papier, où l'œil passe sans arrêt du haut en bas du texte, ce qui est fatigant et "déconcentrant".. Or on ne peut pas concevoir, selon les dogmes wikipédiens, de bon article sans une multitude de notes et de références (qui les lit ??) et plus il y en a et plus c'est estimé être de grande qualité. Donc, plus il y en a, moins j'ai envie de lire le texte, c'est sans doute une tare personnelle, mais même si je suis une lectrice compulsive dans la vraie vie, il y a des présentations qui me rebutent. Donc, voilà pourquoi on ne me verra pas parmi les votants ! Ceci n'enlève évidemment rien au mérite des auteurs et à la qualité de leur recherche, mais comme tu le dis, chacun fait comme il le souhaite !

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2014 13:44

Merci pour ce témoignage très intéressant qui ouvre d'ailleurs vers un autre sujet : constater que Wikipédia est désormais incontournable. C'est le premier vecteur de savoir auquel pense toute personne cherchant des informations précises ou à se cultiver. Il n'est pas étonnant que tes étudiants ne fassent pas exception. D'une manière hélas bien plus critiquable sur la forme, le professeur Loys Bonod avait également mis en évidence cette réalité.

Les sources sont importantes pour garantir la vérifiabilité mais aussi la neutralité. Tu le soulignes très bien. Il n'y a pas de travail inédit sur Wikipédia : chaque élément doit donc être connu, ce qui veut dire que chaque savoir diffusé doit être sourcé. Les meilleurs articles sont donc ceux qui ont des références, et c'est ce qui est examiné principalement à l'occasion d'une labellisation.

Ces gadgets (avis à Theoliane) existent déjà (il y a beaucoup de "bidouilleurs" sur Wikipédia) : des options dans les préférences permettent de mettre les références en boîte déroulante et même en fenêtre contextuelle.

LittleTony87 17/02/2014 12:36

Je donne l'avis du chargé de TD que je suis. :D Chaque semaine, mes étudiants préparent le texte qu'ils vont étudier. Du moins les plus sérieux. Chaque semaine, un prof ayant la foi pourrait les imaginer à la BU fouillant au maximum les ouvrages de référence. Chaque semaine, en réalité, ils se précipitent sur Wikipédia.

Eh bien vu les conneries que j'ai pu trouver dans certains articles sur le XIXe, notamment au sujet de la Restauration, je peux dire que oui, ce sourçage précis est essentiel. Qui les lit, ces notes ? D'une part, le lecteur qui veut aller plus loin. Pour rester sur l'exemple de la Restauration : l'un des ouvrages de référence que j'ai utilisés, celui de Francis Démier, fait plus de 1000 pages. Eh bien quelqu'un qui voudrait tirer de ce livre des renseignements sur un point donné de la Restauration peut déjà utiliser ces notes pour arriver au passage adéquat.

Ensuite, comme l'a dit Pierrot : la vérifiabilité est nécessaire. Donc ces sources régulières et multipliées le sont aussi. C'est aussi une lutte contre le POV-pushing. Légitimiste, dans le cas de la Restauration. Avant, l'article disait, sans aucune source, qu'à Charles X succédaient Louis XIX et Henri V. Aucun historien sérieux ne dirait ce genre de chose. Désormais... avec plusieurs sources universitaires pour corroborer le fait que c'est Louis-Philippe qui lui succède, un POV-pusher aura bien du mal à s'imposer.

Après, nous sommes sur Internet : je suis quasi sûr qu'un bidouilleur pourrait faire une extension pour activer/désactiver l'apparence de ces notes pour des questions de confort.

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2014 10:56

Je peux comprendre que cette situation ne facilite pas la lecture. Mais c'est pourtant essentiel : Wikipédia n'acceptant pas le travail inédit, un bon article est un article qui a de solides références à l'appui. L'examen des sources est donc une étape importante de la labellisation. C'est même le critère principal d'évaluation de la qualité réelle d'un article.

Mais oui, chacun fait comme il le souhaite. :)

Guillaume70 17/02/2014 10:27

Billet intéressant sur un phénomène mainte fois relevé depuis quelques temps... Espérons que la tendance s’inversera.

Toutefois, je me demande ce que tu entends par "d'autres utilisent la labellisation pour tenter de promouvoir leur vision de ce que devrait être l'encyclopédie" ?

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2014 11:41

Je fais allusion à un peu tout.

Guillaume70 17/02/2014 11:37

Ah, tu parles donc de ceux qui votent contre car ils trouvent le sujet pas assez notoire ? Je croyais que tu faisais allusion au proposant, à la base.

Pierrot le Chroniqueur 17/02/2014 10:49

Merci pour les compliments. :)

Il peut simplement arriver (même si ce n'est pas très fréquent) que certains confondent procédure de labellisation et PàS.