Publié par Pierrot le Chroniqueur

Deuxième volet de ma série "les artisans de Wikipédia", entamée il y a quelques mois en parlant des ateliers de lecture et de relecture. Pour mémoire, cette série a pour ambition (au demeurant modeste) de présenter succinctement les lieux communautaires confidentiels — et pourtant considérablement utiles — de Wikipédia, souvent entretenus par une petite poignée de contributeurs passionnés qui font vivre ces projets. Des lieux aux objectifs souvent très précis, visant généralement à apporter de l'aide aux contributeurs qui le désirent sur un sujet particulier prédéfini, ou à centraliser un travail collectif portant, non pas sur le contenu d'un ou de plusieurs articles, mais sur sa forme (comme les ateliers de lecture et de relecture, étudiés dans le premier billet).

Thème d'aujourd'hui : Legifer. Créé le 25 août 2006 par Sherbrooke (aujourd'hui connu sous le pseudonyme de Cantons-de-l'Est), le projet Legifer a pour but d'apporter des réponses et solutions aux problèmes juridiques (il s'agit très souvent de droits d'auteur ou de problèmes avec les licences, mais pas uniquement) auxquels peuvent être confrontés les utilisateurs au cours de leur aventure wikipédienne. Il s'agit donc de régler des problèmes, et c'est une première caractéristique importante à souligner, survenant sur Wikipédia ou à propos de Wikipédia. Legifer n'est donc pas un Oracle spécialisé qui traiterait de toutes les questions juridiques possibles et imaginables, mais bien d'un organe communautaire. Les questions d'ordre général sont justement renvoyées à l'Oracle. Petite subtilité supplémentaire : les problèmes portant sur une image particulière ne sont pas traités sur Legifer mais sur le Bistro multimédia

Le processus à suivre est extrêmement simple, et reste conforme à la philosophie originelle développée par Sherbrooke dès août 2006 : c'est une discussion informelle entre contributeurs, donc une sorte de Bistro portant sur le sujet bien précis des aspects juridiques du projet. Le contributeur pose sa question, et les piliers de Legifer (souvent titulaires de diplômes en droit) tentent de lui répondre. Les sujets abordés sont, je l'ai souligné, souvent relatifs au droit d'auteur, mais peuvent aussi concerner la diffamation, les injures et tout ce qui peut exposer Wikipédia à un possible problème et nécessite une expertise approfondie. Le cas échéant, les bénévoles de Legifer renvoient le bébé aux administrateurs ou aux masqueurs. Dans des cas importants, il peut être nécessaire de contacter le service juridique de la Wikimedia Foundation 

Un petit historique : Legifer a, de facto, remplacé le projet Droit et Wikipédia, créé en 2005 par Petrusbarbygere, et depuis longtemps dans un état de coma profond. Bon an mal an, il est toujours actif (cette dernière année, il tourne sur une moyenne de cinq sujets environ abordés par mois), même s'il l'est bien moins qu'il y a quelques années. Une tendance qui est toutefois normale : avec le temps, la plupart des sujets ont fini par trouver une réponse, et le moteur de recherche interne disponible sur Legifer pour parcourir efficacement les archives permet d'éviter que la page ne soit encombrée de questions redondantes. 

Et pour terminer, je souhaite adresser mes félicitations aux artisans de Legifer qui font vivre, depuis plusieurs années, cette page et lui donnent tout son intérêt. Citons en vrac (et j'espère ne pas en oublier) : Apokrif, Asclepias, BayoBiem, Erasoft24, Habertix, Manuguf, MicheletMilena, O. MorandPère Igor, Sherbrooke et Teofilo. Un grand bravo à eux !

Commenter cet article